Jump to content

Réforme des collectivités territoriales


Recommended Posts

Ah mais ton raisonnement est finalement plus optimiste que le mien parce que tu espères que ça puisse prendre fin un jour, d'une manière ou d'une autre, moi pas vraiment.

 

Indépendemment des lendemains libéraux qui gazouillent, un état inneficace et corrompu est moins dangereux qu'un état hyper-efficient.

 

Le cout total de l'état, c'est majoritairement ses interventions, et la partie "cout fiscal" est finalement minoritaire.

 

Entre une sociale démocratie totale qui gere ma vie de la naissance à la mort et qui arrive à le faire en me volant 30% de ce que je produit (mais ne me laisse pas produire grand chose), et un état purement parasitique qui me prends 80% mais me laisse produire comme je veux, et vivre selon des regles que je choisis, je prends le deuxième.

 

Malheureusement, l'inéficacité des services de l'état n'est jamais garentie, meme dans une république bananière, si on est reperé par un big barbu a médailles, d'un seul coup, les flics deviennent très efficaces...

Link to post
Share on other sites

Ah non, les départements en région parisienne ont une fonction politique majeure, permettre aux villes prospères du 92 de s'allier efficacement pour lutter autant que possible contre la spoliation de la région qui aimerai bien arroser plus le 93 avec notre pognon et qui ne s'en privera pas si on supprime les départements.

92 Indépendent ! (et j'ai des vues expensionnistes sur un bout du 78, l'espace vital, tout ça...)

 

Totalement d'accord !

 

Les départements franciliens sont de grosses communes du Grand Paris

 

Et puis je suis heureux de ne pas être le seul à penser que Balkany est un moindre mal. Une mafia qui pique dans la caisse coute moins cher que des socialistes achetant des voix avec les impots des gens qui ne votent pas pour eux.

Link to post
Share on other sites

ahah ! c'est vrai que ça se défend. :mrgreen: J'en suis encore à imaginer de grands schémas d'amélioration de l'efficacité de l'Etat, quand je suis de bonne humeur, mais c'est probablement voué à l'échec.

Technocrate, va.
Link to post
Share on other sites

Et puis je suis heureux de ne pas être le seul à penser que Balkany est un moindre mal. Une mafia qui pique dans la caisse coute moins cher que des socialistes achetant des voix avec les impots des gens qui ne votent pas pour eux.

 

Un moindre mal, ça dépends pour qui, il vaut mieux éviter le bonhomme quand meme, c'est le pire enculé de la région... Mais comme maire, il y à pire, tant qu'on reste loin.

Link to post
Share on other sites

Entre une sociale démocratie totale qui gere ma vie de la naissance à la mort et qui arrive à le faire en me volant 30% de ce que je produit (mais ne me laisse pas produire grand chose), et un état purement parasitique qui me prends 80% mais me laisse produire comme je veux, et vivre selon des regles que je choisis, je prends le deuxième

Ne faisais-tu pas partie de ceux qui défendaient les niches fiscales ?
Link to post
Share on other sites

Moi, elles complexifient un système qui de base est déjà incompréhensible.

 

Plutôt que de créer des niches fiscales, il vaudrait mieux redéfinir les seuils d'imposition (et donc les abaisser).

 

Et je ne comprends pas les messages de certains. Les départements seront à terme supprimer (personne ne peut critiquer la mesure), et ça va tailler sec dans les régions, même chose, c'est super important, quand on voit le nombre d'aides qui dépendent-elles, et d'une manière plus générale leurs budgets de fonctionnement annuels...

 

Il y a énormément d'économie à faire, entre supprimer les doublons (de compétences etc.) et les aides bidons...

Link to post
Share on other sites

et alors ?

Le problème du technocrate, c'est clairement le "crate". Le "techno" n'est là que pour apporter la bonne conscience par l’apparence de la rationalité. ;)
Link to post
Share on other sites

On a déjà eu une discussion là-dessus.

 

Faire des niches fiscales est une mauvaise idée car elles créées des privilègent, et aussitôt qu'il en existe, avoir des privilèges fiscaux devient le seul but des corporations. La niche fiscale, les avantages particuliers, c'est tout ce qui fait le pouvoir du clientélisme. S'il faut remonter un peu les impôts pour certains groupes jusque là privilégiés, ça me gêne pas.

Link to post
Share on other sites

Monter les impôts des journalistes ne me gène en aucune manière. Oui, c'est bas, mais il est temps qu'ils goûtent à leur propre soupe.

Link to post
Share on other sites

Monter les impôts des journalistes ne me gène en aucune manière. Oui, c'est bas, mais il est temps qu'ils goûtent à leur propre soupe.

+1. Mettons les justes à égalité (oh le gros mot), on verra ce qu'ils en pensent.

 

Entre une sociale démocratie totale qui gere ma vie de la naissance à la mort et qui arrive à le faire en me volant 30% de ce que je produit (mais ne me laisse pas produire grand chose), et un état purement parasitique qui me prends 80% mais me laisse produire comme je veux, et vivre selon des regles que je choisis, je prends le deuxième.

Merci NoName, je confirme que neuneu2k est contre les niches fiscales et a donc aussi ses incohérences.  :sorcerer:

Ne serait-il qu'un humain ?

Link to post
Share on other sites

+1. Mettons les justes à égalité (oh le gros mot), on verra ce qu'ils en pensent.

 

Merci NoName, je confirme que neuneu2k est contre les niches fiscales et a donc aussi ses incohérences.  :sorcerer:

Ne serait-il qu'un humain ?

 

Courage mec mais tu va te faire latter...

Link to post
Share on other sites

Y'a t'il quelqu'un qui puisse ne pas se faire latter par n2k ?

 

Comme n'importe quel jeu tu peux espérer mais faut arriver avec des biscuits sinon tu es mort.

 

Link to post
Share on other sites

 

Et puis je suis heureux de ne pas être le seul à penser que Balkany est un moindre mal. Une mafia qui pique dans la caisse coute moins cher que des socialistes achetant des voix avec les impots des gens qui ne votent pas pour eux.

 

Enfin il me semblait bien que Balkany faisait exactement ça aussi ? Sauf que ses aides à lui sont versées en liquide...

 

Link to post
Share on other sites

Ne faisais-tu pas partie de ceux qui défendaient les niches fiscales ?

 

Toutes choses étant égales par ailleurs, si, mais la niniche fiscale n'est pas une contrainte au meme sens q'une interdiction peut l'etre, elle à des effets néfastes au niveau de la collectivité, mais pas au niveau de l'individu car elle ne restreint pas ses choix par la force.

 

A partir du moment ou l'on vit en socialie, je vois l'impot comme une catastrophe naturelle, ça ne me dérange pas qu'on ai le droit de construire des digues pour s'en proteger, meme si bien évidemment, ça implique qu'il y à une "distortion du marché de la digue".

 

La niche et la subventions sont des moindre maux dans une socialie et si ils servent les interets de leviathan, ils ont l'aventage indéniable de les servir sans usage de la force.

 

Par comparaison, les professions reglementés et les crimes sans victimes sont des horreurs.

 

Donc aucune incohérence dans mes propos, celui qui enleve une niche ET supprime une interdiction liberticide en meme temps, je suis pour, pas de souci, mais le premier sans le deuxieme ne va pas dans la bonne direction.

Link to post
Share on other sites

Toutes choses étant égales par ailleurs, si, mais la niniche fiscale n'est pas une contrainte au meme sens q'une interdiction peut l'etre, elle à des effets néfastes au niveau de la collectivité, mais pas au niveau de l'individu car elle ne restreint pas ses choix par la force.

Celui qui paye plus d'impôt pour permettre la niche, la restriction des choix par la force, il la voit bien. Et celui là, c'est celui qui a le moins de relations, de pouvoir de nuisance, etc...

 

Donc aucune incohérence dans mes propos, celui qui enleve une niche ET supprime une interdiction liberticide en meme temps, je suis pour, pas de souci, mais le premier sans le deuxieme ne va pas dans la bonne direction.

Je me contente d'enlever la niche et de baisser l'impôt de tout le monde : selon toi j'ai tort de ruiner les efforts des constructeurs de digue.
Link to post
Share on other sites

Celui qui paye plus d'impôt pour permettre la niche, la restriction des choix par la force, il la voit bien. Et celui là, c'est celui qui a le moins de relations, de pouvoir de nuisance, etc...

C'est à mon avis une erreur de croire que qui que ce soit "paye la niche", la niche n'est pas de l'argent donné, c'est de l'argent pas pris.

 

Je me contente d'enlever la niche et de baisser l'impôt de tout le monde : selon toi j'ai tort de ruiner les efforts des constructeurs de digue.

Si le pognon disponible pour l'état à la fin est moindre, ou au pire égal (et ça implique nécéssairement une rentrée fiscale plus faible, la supression de la niche supprimant des frais de gestion, frais de gestion qui ne servent pas à opprimer vu que c'est du frottement) qu'avant ton opération, je suis pour, mais c'est un critère nécéssaire, supprimer une niche "toutes choses étant égales par ailleur" c'est à ça que je m'oppose, parce que ça ne fait que nuire, personne n'y gagne. (et ça s'applique aussi aux journalistes et au syndicats, pas de souci, le probleme des syndicats, ce n'est certainement pas qu'ils coutent de l'argent public :devil:)

Si c'est pour optimiser les rentrées fiscales et "simplifier", je suis contre, l'état c'est le contraire d'une entreprise, plus les couts de transaction sont elevés, moins il est efficace, moins il est efficace, moins il est dangereux.

C'est l'erreur de bcp de libéraux de croire qu'il faut que l'état fonctionne comme une entreprise, la fonction de l'état dans une sociale démocratie est de "réguler", plus il est efficace, "mieux il régule"...

Link to post
Share on other sites

Pour faire simple, de mon point de vue, ce qui "coute de l'argent à l'état" c'est positif, il ne faut pas croire la propagande, l'état prends tout ce qu'il peut, et ça n'a aucun rapport avec les "missions" qu'il se donne.

 

Il prends tout ce qu'il peut, et ensuite il dépense, ça ne marche pas dans l'autre sens, ce n'est plus la dépense qui apelle l'impot depuis des plombes.

Link to post
Share on other sites

 

Sachant que l'ile de France est le poumon artificiel qui maintient la France dans le coma, toucher à l'équilibre des pouvoirs dans cette région est très dangereux.

 

 

 

Indépendemment des lendemains libéraux qui gazouillent, un état inneficace et corrompu est moins dangereux qu'un état hyper-efficient.

 

 

+1

Tu es en forme.

 

Le problème du technocrate, c'est clairement le "crate". Le "techno" n'est là que pour apporter la bonne conscience par l’apparence de la rationalité. ;)

 

Et puis la techno c'est bien comme musique.

Link to post
Share on other sites
Sachant que l'ile de France est le poumon artificiel qui maintient la France dans le coma

 

c'est pas spécifiquement l'idf, c'est l' endettement.

Une bonne part transite peut-être par là, mais la pile qui fait réellement tourner le petit modèle manège enchanté français, c'est la dette.

 

 

 

Link to post
Share on other sites

@neuneu2k

D'accord, je comprends mieux, merci.

Si les hommes de l'État préfèrent leur propre enrichissement au contrôle de la société, ils prélèveront dans chaque niche au sommet de sa courbe de Laffer, maximiseront les frictions pour prendre leur gain et dépenseront le reste. Les niches fiscales servent alors à maximiser les recettes fiscales et pas au contrôle social et ne coûtent donc rien à ceux qui n'en bénéficient pas.

Ensuite, si le contrôle de la société prime sur l'enrichissement des hommes de l'État, ils minimiseront les frictions pour maximiser les dépenses mais ils préférerons toujours utiliser les niches pour maximiser le taux de prélèvement plutôt que pour le contrôle social, qu'ils pratiqueront encore mieux en utilisant le surplus de cash récolté pour offrir produits ou services de leurs choix à ceux qu'ils veulent avantager (la vente forcée donnant plus de contrôle que l'avantage fiscal).

C'est ce dernier point que je n'avais pas compris. Donc ici aussi les niches ne coûtent rien à ceux qui n'en bénéficient pas puisque l'État "prend tout ce qu'il peut", quoi qu'il arrive. J'ai ici volontairement parlé de maximiser les taux de prélèvement et non les recettes fiscales pour laisser la possibilité de dépasser le sommet de la courbe de Laffer qui peut être considérée comme une limite au pouvoir de l'État.

Les critiques de la niche fiscale sont donc bel et bien des crypto-socialistes.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...