Aller au contenu

Messages recommandés

Je le dis et le répète depuis des années : le seul régime alimentaire moralement acceptable pour un antispeciste est le cannibalisme.

Je vous recommande de commencer par votre fils ou votre petite sœur -en sauce ou vapeur., A défaut, on pourra se rabattre sur les enfants d'un voisin eco-responsable ou, en dernier recours, le sénateur-maire du coin (mais c'est de la vieille carne, surtout à droite...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne veux pas etre moralement acceptable, je veux manger les especes plus delicieuses comme le boeuf et le cochon.s'ils ont quelque chose a dire contre, je les ecoute :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C’est un coup d’éclat dont se serait volontiers passée l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA). Des employés de l’institution ont déversé par accident plus de 11 millions de litres de déchets liquides d’une ancienne mine d’or dans une rivière du Colorado, la faisant virer à l’orange.

L’incident s’est produit le 5 août, lorsque des employés de l’EPA, qui essayaient de drainer et traiter l’eau de la mine abandonnée, ont jeté le mélange toxique, qui contient des métaux lourds – zinc, fer et cuivre – et de l’arsenic, dans un affluent de la rivière Animas. La pollution, qui a transformé les eaux bleues en une étendue orangée, s’étire sur plus de 160 kilomètres jusque dans l’Etat voisin du Nouveau Mexique.

Par précaution, la ville de Durango, qui compte environ 17 500 habitants, ainsi que le comté alentour ont déclaré l’état d’urgence, selon un communiqué commun. Les autorités ont, en outre, offert aux riverains des kits pour tester la qualité de l’eau de leurs puits, et ont interdit les activités de baignade, de kayak et de pêche. L’agence de protection de l’environnement a également demandé aux agriculteurs de couper leur système d’irrigation à partir de la rivière afin d’éviter toute contamination.

Selon l’EPA , des tests continueront d’être menés dans la rivière jusqu’à ce que la pollution soit dissipée et devraient permettre d’évaluer un éventuel impact sur les populations locales. Les autorités ont fait savoir qu’elles lèveraient progressivement les interdictions en fonction des résultats de ces tests.

 

 http://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/08/10/l-agence-de-protection-de-l-environnement-americaine-pollue-une-riviere-par-accident_4719825_1652666.html#CT3QHVQ42b74j14y.99

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça fait moins scandale que Deepwater Horizon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le contexte qui fait qu'une mine s'est retrouvée remplie jusqu'au trognon de bouillasse toxique et que l'EPA s'est sentie obligée d'intervenir ... ça vous intéresse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça intéresse les personnes lésées ou blessées dans leur personne ou leurs biens. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le contexte qui fait qu'une mine s'est retrouvée remplie jusqu'au trognon de bouillasse toxique et que l'EPA s'est sentie obligée d'intervenir ... ça vous intéresse ?

Ça confirme qu'il n'y a rien de plus effrayant que le gouvernement qui vient t'aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça confirme qu'il n'y a rien de plus effrayant que le gouvernement qui vient t'aider.

 

Le proprio avait donné son accord, pour ne pas avoir à raquer lui même. A savir si l'obligation de traiter les flux de polluants émanant de ces mines, qui sont partiellement naturels, était légitimes ou non. En tenant compte du fait que sans obligation légale de traiter ces flux, l'affluent serait pour le coup contaminé en permanence, et impropre autant à la vie des poissons qu'à la consommation humaine.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Résultat, personne n'est responsable de rien et tout le monde fait des conneries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est la dose qui fait le poison - Paracelse

 

Tout lâcher d'un coup, c'est moyen futé.

 

Un nonosse, il a beau se retenir ... ça ressort obligatoirement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout lâcher d'un coup, c'est moyen futé.

 

Ils avaient prévu de faire ça en douceur, mais les types étaient complètement idiots.

L'entrée de la mine était complètement, complètement défoncée, quasiment indiscernable du reste du terrain environnant.

Et sachant qu'il y avait à tous les coups de l'eau la dedans, en quantité importante ... ils ont quand même décidé d'ouvrir à la pelleteuse, en croyant dur qu'ils n'auraient à gérer qu'un petit filet d'eau.

Les photos disponibles sur le site de l'EPA sont accablantes. http://www.epaosc.org/site/image_listview.aspx?site_id=11082&category=

Quand un petit filet d'eau à commencer à fuiter, ils ont pris une photo, et basta. 5 minutes plus tard, ils avaient une catastrophe sur les bras.

 

 

10h51 : premièr petite fuite

17.jpg

 

 

10h54 : la fuite grossit et a déjà une couleur bien marron

18.jpg

 

 

10h56 : tout a lâché, et les conducteurs ont déjà abandonné leurs engins,

19.jpg

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Environmental Puking Agency, donc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Nous y sommes. L'humanité aura consommé jeudi 13 août la totalité des ressources de la planète disponibles pour l'année 2015. C'est l'ONG WWF Suisse qui l'indique ce mercredi. En résumé, à partir de demain, nous vivrons à crédit. Ce moment qui survient chaque année depuis plusieurs décennies et qui est l'un des stigmates de notre société de consommation s'appelle le "World Overshoot Day" (ou plutôt "jour du dépassement" en français). Alors, de quoi s'agit-il ?

"C'est au début des années 1970 que la population mondiale a, pour la première fois, consommé plus de ressources que ce que la planète était en mesure de produire dans le même temps", explique l'ONG précisant qu'au moment de cette triste constatation "le 'World Overshoot Day' avait lieu en décembre". En quarante ans donc, nous avons accéléré le rythme de gaspillage des matières premières puisque ce jour fatidique arrive désormais quatre mois plus tôt.

1,5 planète pour couvrir les besoins de la population mondiale

Il n'est pas très étonnant de constater que la consommation s'est accélérée depuis. Ce qui est inquiétant en revanche, c'est que le jour du dépassement arrive en 2015 six jours avant celui de l'année dernière (le 19 août 2014). Pour information, ce "World Overshoot Day" était tombé le 20 août en 2013. En deux ans donc, nous avons perdu une semaine de consommation.

"Désormais, il faut 1,5 planète pour couvrir les besoins de la population mondiale. Si cette évolution se poursuit, nous aurons globalement besoin de 2 planètes en 2030", s'alarme l'ONG pointant notamment le fait que la fabrication d'un téléphone portable "nécessite 44 kilos de matières premières".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://h16free.com/2010/08/18/4015-horreur-meme-la-terre-empile-des-dettes

Je me cite (cela me fait des guili-guilis) :

Comment calculer les ressources initiales, sachant qu’on ne connaît pas tout de cette planète, loin s’en faut ? Ne connaissant pas même 1% des espèces vivantes, il paraît en effet pour le moins couillu de prétendre en connaître précisément les entrées-sorties. Par exemple, le caca humain (merdus vulgaris) est, malgré tout, un substrat pour pas mal de choses, qui vont, d’une façon ou d’une autre, permettre à d’autres choses de vivre ou survivre et aboutir, au final – oui c’est troporrible aussi mais c’est comme ça – dans une assiette humaine.

D’autre part, et même en imaginant que les données initiales sont connues (hypothèse hardie, on l’a vu), la conclusion qui aboutit à un déficit devrait être sujette à caution : d’où vient le manque à gagner ? D’une part, l’humanité n’a pas, discrètement et sur une autre planète, constitué un petit stock de denrées pour y puiser de temps en temps ce qui lui manquerait pour finir l’année. D’autre part, dès lors que des ressources manquent, leur consommation diminue : eh oui, quand il n’y a pas de pétrole, on n’en brûle pas.

Ce qui veut dire que toute idée de déficit écologique est, à proprement parler, absurde : au pire, l’humanité ne pourra pas se maintenir à 6 milliards d’êtres humains, voire disparaîtra doucement – ce qui est, au final, ce qui se passe pour toute espèce vivante à terme -, au mieux, elle pourra très bien vivre, et dans ce cas, pas de quoi en faire tout un foin.

Mais en tout cas, à aucun moment, elle ne constituera une dette envers d’hypothétique extra-terrestres qui viendraient nous fournir de la nourriture, des pilules énergétiques ou un stock conséquent de papier nécessaire à l’impression de tous les euros et les dollars que la crise économique va nous obliger à imprimer.

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça sera marrant dans 50 ans, lorsque ce jour arrivera au mois de Février-Mars… :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a trouvé une nouvelle manière de faire de la recherche scientifique.

 

Là où on manque de données de bonne qualité, on demande à des experts de faire des évaluations au doigt mouillé, et on évalue la fiabilité de ces expertises grâce à des résultats d'un modèle simpliste et tiré du chapeau  dont les paramètres sont indirectement évalués par des proxy choisis au pifomètre(à injection électronique, parce qu'on lui en demande vraiment beaucoup).

 

En faisant par dessus quelques calculs de tendance et des projections hardies, on obtient ainsi des résultats totalement irréproductibles, sans valeur scientifique, mais totalement aptes à déclencher des polémiques sans queue ni tête à la une de magazines grâce à un titre racoleur. Oui, oui. Il s'agit bien d'extinction de masse. Chez les invertébrés les moins connus, pour que ce soit plus fun.

 

http://www.pnas.org/lens/pnas/112/25/7761

 

Il va sans dire que pour condenser autant d'effort dans un travail aussi inepte, il faut un organisme de grande envergure. Remercions donc chaleureusement le CNRS français qui s'est révélé (sans que ce soit voulu, mais sans que ce soit non plus une surprise) être  le producteur de cette comédie estivale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais posté il y a quelques temps une vidéo sur ce sujet.

 

Mass extinction in poorly known taxa

 

 

Ça parle déjà de taxes dans le titre. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Monde et les décodeurs auraient quand même pu faire un article sur "Pourquoi la journée de dépassement n'est pas rigoureuse". Il y a du 2p2m ici...

http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/08/14/en-50-ans-le-jour-de-depassement-de-l-humanite-a-avance-de-4-mois_4724732_4355770.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des journalistes a fortiori Français qui parlent de rigueur. Lol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Monde et les décodeurs auraient quand même pu faire un article sur "Pourquoi la journée de dépassement n'est pas rigoureuse". Il y a du 2p2m ici...

http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/08/14/en-50-ans-le-jour-de-depassement-de-l-humanite-a-avance-de-4-mois_4724732_4355770.html

 

Et surtout, pris en flagrant délit de racontage de n'imp concentré.

Sur les 3 dernières années, il y a donc déjà eu dépassement de plus d'une année en cumulé. Suivant la définition nimportequoitesque donnée dans le même article :

 

Cet indice, basé sur les données de l’ONU, compare l’empreinte écologique, qui mesure l’exploitation des ressources naturelles de la Terre par l’homme, avec la biocapacité de la planète, c’est-à-dire sa capacité à régénérer ses ressources et absorber les déchets, comme les émissions de gaz à effet de serre.

 

 

cela veut dire qu'il y a maintenant sur la planète plus d'un an de déchets non absorbés. Où sont-ils ? Si on prend le truc depuis que la "mesure" existe, on doit être à 8 ou 9 années de déchets non absorbés, partout sur la planète. Diantre. Où sont-ils ? Toujours selon cette définition, cela veut aussi dire que nous avons consommé 8 années de ressources en plus sur cette même période. D'où viennent-elles ?

 

Raaah, c'est übercon.

 

http://www.contrepoints.org/2013/08/21/135560-catastrophe-meme-la-terre-empile-des-dettes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais le CO2 fait parti des déchets je crois.

Et puis faudrait sortir aux gauchistes le coup de la bonne et la mauvaise dette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cela veut dire qu'il y a maintenant sur la planète plus d'un an de déchets non absorbés. Où sont-ils ? Si on prend le truc depuis que la "mesure" existe, on doit être à 8 ou 9 années de déchets non absorbés, partout sur la planète. Diantre. Où sont-ils ? Toujours selon cette définition, cela veut aussi dire que nous avons consommé 8 années de ressources en plus sur cette même période. D'où viennent-elles ?

 

Raaah, c'est übercon.

 

http://www.contrepoints.org/2013/08/21/135560-catastrophe-meme-la-terre-empile-des-dettes

 

Juste une réaction en total méconnaissance de cause : s'ils prennent en compte la consommation de pétrole et la production de plastique qu'on ne recycle pas, c'est assez facile d'obtenir des estimations aussi aberrantes, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais bien sur que oui les ressources s'épuisent. Même sans consulter les rapports scientifiques il suffit d'avoir en mémoire ce qu'étaient une rivière , un fond marin, une prairie, un sol arable, la faune il y a un demi siècle pour le constater par soi même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je veux pas m'avancer sans etre un connaisseur, mais il me semble qu'il existe encore plusieurs rivieres...et des fonds marins aussi  :mrgreen:

 

la faune c'est particulier: ca fait plusieurs centaines d'annees qu'on la chasse intensivement dans des pays comme la fRance ou la population est assez dense.Non seulement la faune est toujours la dans d'autre coins du monde, mais elle revient aussi dans les zones urbaines ou plus personne ne chasse..et la d'un coup ca fait des nuisibles....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais bien sur que oui les ressources s'épuisent. Même sans consulter les rapports scientifiques il suffit d'avoir en mémoire ce qu'étaient une rivière , un fond marin, une prairie, un sol arable, la faune il y a un demi siècle pour le constater par soi même.

 

On a inventé l'observation scientifique, la mesure d'un débit, d'une température ou de la pluie pour se fier à sa mémoire? Rien de plus dangereux qu'une impression.

Un exemple simple : 24° en Avril, tu sors en t-shirt.

24° en septembre après un été à 30, tu sors en manches longues.

Et ta mémoire? Et ton impression?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais bien sur que oui les ressources s'épuisent. Même sans consulter les rapports scientifiques il suffit d'avoir en mémoire ce qu'étaient une rivière , un fond marin, une prairie, un sol arable, la faune il y a un demi siècle pour le constater par soi même.

Il y a 50 ans la campagne était pleine de déchets (décharge sauvage).

La campagne ça puait, plein de bouses de vaches partout et les fromages tout pourris.

Arrête de fantasmer sur la nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais le fromage c'est suppose etre pourri non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais le fromage c'est suppose etre pourri non?

C'est bien cela le pb. 

C'est du fromage franchouille.

 

Edit: La listériose materno-néonatale (MN) regroupe les listérioses diagnostiquées

pendant la grossesse ou le premier mois de vie. Leur nombre a été
divisé par 10 de 1986 à 2006 (500 cas/an vs 50 cas/an)
  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cool on a économisé 450 cas de listeriose , mais faut voir les dégâts sanitaires que l'alimentation industrielle cause, là ça frôle le génocide.

Un bon point pour les porcs quand même il y en a de plus en plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Adrian
       
      cartographie
       
      Edit FabriceM : Changement de titre. (Titre original : "Plus de 90% de la population mondiale respire un air trop pollué")
    • Par NoName
      Je démarre un thread parce que l'autre jour, chez la sœur de madame, j'ai appris que les services de récupération des déchets avaient refusés de prendre ses déchets sous prétexte que c'était mal trié.
       
      M'est venu alors une suite de la questions qui s'intercalent les unes les autres (en fait tellement que je ne saurais par où Commencer) 
       
      - Est ce que vous trouvez ça normal ? D'un part c'est le droit de l'entreprise privée de refuser, d'autre part obliger les gens à payer pour l'enlèvement des déchets puis rendre obligatoire le tri ça m'a l'air d'être un moyen de faire faire le taf par les usagers. 
      - ensuite, est ce que c'est acceptable sachant qu'elle paie une taxe pour le ramassage des déchets auprès de la municipalité ? Dans une société libérale oui, mais là ? 
      - est ce que c'est acceptable aussi dans la mesure où ils ont laissé du coup les déchets pourris sur le pallier alors que la maison abrite 5 gosses dont un en bas âge. 
       
      J'ai encore pas mal d'interrogation mais comme j'ai pas vraiment de moyen de les articuler, on va commencer.
       
       
      J'aimerais en particulier savoir ce que @Rocou en pense. 
       
      Hajime ! 
×