Jump to content

Recommended Posts

La première chose qu'on apprend a AOE est d'abord d'exploiter les mines loin de chez soi.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut déjà que la mine puisse ouvrir avec le risque d'une ZAD ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/01/2020 à 20:54, Gilles a dit :

j'aime bien les commentaires sous cette vidéo: "OMG, je t'aime beaucoup mais tu dis des trucs qui vont contre mon idéologie, tu ne peux qu'être dans le faux!" :D

Sinon la vidéo est courte mais pas mal pour faire griller quelques neurones écolos.

 

 

 

Une étude qui va dans le même sens

 

 

ça va donner de bons arguments aux vegans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce dernier document est ridicule. Comme d'habitude, il ne prend pas en compte l'intégralité du cycle du carbone, surtout sur les cibles correspondant à l'idéologie concernée (et oui attention grosse découverte, les ruminants ne font pas qu'émettre du carbone, ils en fixent aussi, et beaucoup même !).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Boz said:

 (et oui attention grosse découverte, les ruminants ne font pas qu'émettre du carbone, ils en fixent aussi, et beaucoup même !).

Mmmmh par quels mécanismes  ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mathieu_D a dit :

Mmmmh par quels mécanismes  ? 

Je dirais en faisant des gros pâtés sur le sol ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Frenhofer said:

Je dirais en faisant des gros pâtés sur le sol ?

Fixer le carbone ça veut dire consommer du CO2 atmosphérique, seules les plantes font ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Mathieu_D said:

Mmmmh par quels mécanismes  ? 

 

L'herbe absorbe du CO2 pour pousser.   Les vaches broutent l'herbe et utilisent le C pour se faire des muscles, du gras, du lait. Une partie du C part sous forme de CO2 et de CH4 (respiration, fermentation dans la panse).  Une autre partie est évacuée dans la bouse et termine dans le sol.  Evidemment c'est une vision très partielle (et partiale).  Le bilan global est beaucoup plus compliqué que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça ne prends pas en comtpe aussi l'alimentation de la vache et comment le cycle est géré. Des chercheurs ont vérifié la différence entre des vaches nourries à l'herbe et des vahces nourries au mais, et guess what, celles nourries à l'herbe balancent deux fois moins de CH4 que celles nourries au maïs.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/01/2020 à 09:06, Boz a dit :

Ce dernier document est ridicule. Comme d'habitude, il ne prend pas en compte l'intégralité du cycle du carbone, surtout sur les cibles correspondant à l'idéologie concernée (et oui attention grosse découverte, les ruminants ne font pas qu'émettre du carbone, ils en fixent aussi, et beaucoup même !).

 

Je creuse un peu sur cette question et à priori l'idée que les prairies soient des puits de carbone est très critiqué. Les vegans renvoient systématiquement vers l'étude de Joseph Poole (un résumé https://www.theguardian.com/environment/2018/may/31/avoiding-meat-and-dairy-is-single-biggest-way-to-reduce-your-impact-on-earth )

 

Bref, on lit un peu tout et son contraire et ce champ d'étude me semble très orienté idéologiquement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire des petites piles de pierres en randonnées, ce n'est pas bon pour l'environnement ! :icon_tourne:

https://www.geo.fr/environnement/pourquoi-vous-ne-devriez-pas-faire-de-pile-de-pierres-lors-de-vos-balades-en-pleine-nature-199566

 

Quote

Lors de voyage ou de balade en pleine nature, il n'est pas rare d'observer quelqu'un s'amuser à empiler des cailloux avant de photographier la scène. Cette pratique est pourtant bien moins anodine qu'on ne croit. Elle a même un effet néfaste sur l'environnement, affirment les spécialistes.

 

Mais où vont-ils chercher toutes ces conneries... :blink:

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme disait la fille de Cousteau : si les gens veulent voir la nature, ils n’ont qu’à regarder mes films mais surtout pas venir la déranger. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Largo Winch a dit :

Mais où vont-ils chercher toutes ces conneries... :blink:

ama le réservoir est infini. Le jeu consiste juste à piocher un truc plus con que le coup d'avant.

Les questions qui se posent me semblent plutôt :

- comment peuvent ils consacrer plus de 30 secondes à ces conneries ?

- comment osent-ils exhiber ces conneries ?

- comment trouve-t-on d'autres crétins pour participer à la publication ?

 

Mais en fait, je crois que chaque humain fait à la mesure de ce qu'il est capable de faire. Et ces abrutis ne peuvent probablement pas faire mieux (sinon ils le feraient).

 

C'est la tolérance/bienveillance d'une partie de la société à l'égard de ces déficients mentaux qui est un peu préoccupante.

Car, comme noté sur d'autres fils, cela produit une forme d'auto-catalyse ou la connerie produit encore plus de connerie.

ça devient une avalanche.

<mode optimiste>Je ne serais pas étonné que l'humanité réelle développe une immunité à tout ça.</mode optimiste>

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

C'est la tolérance/bienveillance d'une partie de la société à l'égard de ces déficients mentaux qui est un peu préoccupante.

This, this, this. Et au risque de me répéter, le "village mondial" promis par les techno-naïfs aux débuts de la popularisation d'Internet était non un rêve, nais un cauchemar.

 

Dans un village normal, tout le monde sait qui est l'idiot/hystérique/fou du village, dont il faut ignorer les propos ; quant aux gens des villages voisins, on a des contacts limités avec une partie d'entre eux et on se méfie souvent de ce que raconte l'autre partie. Dans le village mondial, la population est plusieurs milliers de fois trop nombreuse pour savoir à qui se fier et à qui ne pas se fier ; et ce, d'autant moins que l'injonction permanente à l'ouverture d'esprit dans certains milieux urbains incite à faire confiance aux propos de n'importe qui, pour peu qu'ils soient exprimés dans le bon sociolecte. Résultat, les virus mémétiques ont un terrain de choix pour parasiter de nouveaux esprits innocents, se répliquer et muter dans des versions toujours plus infectieuses. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Rincevent a dit :

This, this, this. Et au risque de me répéter, le "village mondial" promis par les techno-naïfs aux débuts de la popularisation d'Internet était non un rêve, nais un cauchemar.

Dans un village normal, tout le monde sait qui est l'idiot/hystérique/fou du village, dont il faut ignorer les propos ; quant aux gens des villages voisins, on a des contacts limités avec une partie d'entre eux et on se méfie souvent de ce que raconte l'autre partie. Dans le village mondial, la population est plusieurs milliers de fois trop nombreuse pour savoir à qui se fier et à qui ne pas se fier ; et ce, d'autant moins que l'injonction permanente à l'ouverture d'esprit dans certains milieux urbains incite à faire confiance aux propos de n'importe qui, pour peu qu'ils soient exprimés dans le bon sociolecte. Résultat, les virus mémétiques ont un terrain de choix pour parasiter de nouveaux esprits innocents, se répliquer et muter dans des versions toujours plus infectieuses. 

Je fais le pari que, comme elle l'a fait depuis la nuit des temps, la population humaine va, d'une manière ou d'une autre, surmonter cela.

Soit par apprentissage/mutation, soit par décimation (au moins temporaire) des populations qui seront trop bêtes pour ne pas succomber.

Je crois qu'il n'y a peu de grands progrès qui ne s'accompagnent aussi de leur part de mauvais usage.

La propagation facilitée des virus n'est pas un désavantage suffisant pour refuser la mondialisation. Les bénéfices sont mille fois supérieurs.

Et idem pour l'internet.

Bien sûr qu'il sert de caisse de résonance aux idiots susmentionnés, ce n'est absolument pas suffisant pour rejeter internet globalement. Les bénefs restent très supérieurs.

L'humanité doit apprendre à gérer sa part d'idiots vocaux, il est assez normal qu'elle ne sache pas le faire instantanément, ça ne veut pas dire qu'elle n'y arrivera pas à long terme. Perso je crois fermement que toute la part d'humanité qui dispose de son bon sens développe et développera les outils pour ne pas succomber.

Il est certain que, géographiquement, des zones succombent et vont succomber (comme ça a toujours été le cas). Mais globalement, il y aura évidemment des survivants et des gagnants qui émergeront de cette noyade/suicide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Rübezahl a dit :

soit par décimation (au moins temporaire) des populations qui seront trop bêtes pour ne pas succomber.

Je préférerais éviter cette solution. Mais le fait est que l'esprit humain évolue beaucoup plus lentement que nécessaire (on ne s'est pas encore tout à fait habitués à vivre dans de petites villes, après tout, alors des métropoles ou même le village mondial...). Reste à espérer l'apparition d'institutions dédiées, ce qui me semble peu crédible vu la défiance moderne envers tout ce qui n'est pas immédiatement rationalisable, et la hargne post-moderne envers tout ce qui est vaguement stable.

 

il y a 5 minutes, Rübezahl a dit :

Il est certain que, géographiquement, des zones succombent et vont succomber (comme ça a toujours été le cas). Mais globalement, il y aura évidemment des survivants et des gagnants qui émergeront de cette noyade/suicide.

Si tu penses aux centre-villes des métropoles qui sont les centres de décision d'un peu tout, je n'ose imaginer ce qui arrivera quans ils sombreront. Si le poisson pourrit par la tête, que se passe-t-il quand la tête n'est plus fiable ?

 

il y a 12 minutes, Rübezahl a dit :

La propagation facilitée des virus n'est pas un désavantage suffisant pour refuser la mondialisation. Les bénéfices sont mille fois supérieurs.

Et idem pour l'internet.

Note bien que ce n'est pas ce que j'ai dit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Rincevent a dit :

Je préférerais éviter cette solution. Mais le fait est que l'esprit humain évolue beaucoup plus lentement que nécessaire (on ne s'est pas encore tout à fait habitués à vivre dans de petites villes, après tout, alors des métropoles ou même le village mondial...). Reste à espérer l'apparition d'institutions dédiées, ce qui me semble peu crédible vu la défiance moderne envers tout ce qui n'est pas immédiatement rationalisable, et la hargne post-moderne envers tout ce qui est vaguement stable.

Si on pense, ex tout frais, à l'épidémie en Une des MSM, je pense eg qu'une technique comme la blockchain, alimentée en infos fiables, pourrait être un moyen de coller de plus près à la réalité.

 

il y a 7 minutes, Rincevent a dit :

Si tu penses aux centre-villes des métropoles qui sont les centres de décision d'un peu tout, je n'ose imaginer ce qui arrivera quans ils sombreront. Si le poisson pourrit par la tête, que se passe-t-il quand la tête n'est plus fiable ?

Pour le coup, je pense carrément à des pays entiers.
Comme ça a toujours été le cas, et comme ça continuera.

Les populations qui acceptent de se laisser mener à la ruine par des idiots finissent forcément par en payer le prix.

  

il y a 7 minutes, Rincevent a dit :

Note bien que ce n'est pas ce que j'ai dit. 

Hum. J'ai quand même lu le mot "cauchemar" appliqué à internet.
Internet qui a largement transformé, en bien, le quotidien de centaines de millions de gens (dont moi).

Je bosse dans le village avec des gens merveilleux tous les jours, et c'est une joie tous les jours.

Et c'est pas les milliers de pauvres gretouilles qui peuvent balancer avec les aspects positifs d'internet.

(et c'est pas fini).
 

Il ne faut quand même pas oublier que les folies/illusions des générations précédentes étaient de facto bien pires que les dingueries actuelles.

Chaque émission ou film sur la WWII suffit à bien mesurer l'écart de violence entre dingueries passées et actuelles.

(Pour autant, bien sûr qu'il faut lutter contre les dingueries d'aujourd'hui).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Largo Winch a dit :

Faire des petites piles de pierres en randonnées, ce n'est pas bon pour l'environnement !

Heureusement que la Loi veille au grain :

 

Citation

Les élus et les associations de Camaret-sur-Mer avaient également alerté en 2017 sur ces amas de galets. Ce geste est de plus passible d'une amende de 1 500 euros, si une personne est surprise à compromettre l'intégralité du littoral avec un prélèvement de ce genre.

Et bientôt l'interdiction des châteaux de sable.

 

Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

- comment peuvent ils consacrer plus de 30 secondes à ces conneries ?

En ayant reçu trop de cailloux sur le scalp étant gamin justement. Ou pas assez en fait, je sais pas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Rübezahl a dit :

Hum. J'ai quand même lu le mot "cauchemar" appliqué à internet.

Appliqué à l'utopie/dystopie du village mondial, pas à tout ce que permet Internet.

 

Il y a 1 heure, Rübezahl a dit :

Si on pense, ex tout frais, à l'épidémie en Une des MSM, je pense eg qu'une technique comme la blockchain, alimentée en infos fiables, pourrait être un moyen de coller de plus près à la réalité.

Quis custodiet ipsos custodes ? D'autant que la technique n'est à peu près jamais une solution aux problèmes sociaux ; j'irai même jusqu'à prétendre que proposer une solution technologique à un problème social (i.e. le plus souvent une conséquence regrettable de ce que la nature humaine ne change pas quand les circonstances changent) est un indice fort qu'on a oublié en chemin ladite nature humaine. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Rincevent a dit :

Quis custodiet ipsos custodes ? D'autant que la technique n'est à peu près jamais une solution aux problèmes sociaux ; j'irai même jusqu'à prétendre que proposer une solution technologique à un problème social (i.e. le plus souvent une conséquence regrettable de ce que la nature humaine ne change pas quand les circonstances changent) est un indice fort qu'on a oublié en chemin ladite nature humaine. 

Il me semble pourtant évident qu'une des caractéristiques profondes de la nature humaine c'est son invention et utilisation et vivre-ensemble avec la technique.

Aucune autre espèce n'a poussé ce trait aussi loin que l'espèce humaine.

C'est toi qui fait un gros oubli en chemin. Pas moi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, ce n'est pas la technologie qui nous a permis de comprendre que le meurtre n'était fondamentalement pas cool.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas avoir écrit que la technologie faisait ou fait tout (et je ne le crois pas).

Par contre, qu'elle est une composante très importante et indissociable de l'humanité, et impactante sur elle, ben oui, ça me semble évident.

Depuis le feu et avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rübezahl a dit :

Il me semble pourtant évident qu'une des caractéristiques profondes de la nature humaine c'est son invention et utilisation et vivre-ensemble avec la technique.

Ça n'a absolument rien de contradictoire avec mes propos, relis-moi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore cette réponse:

image.png.4a7626fce2279d074be6adade2157b8c.png

 

"on nous a appris à être dégueulasses, on va pas changer quand même. C'est à l'Etat de trouver des boucs émissaires pour faire le boulot à notre place" 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Ginks-ils-ne-veulent-pas-d-enfants-ca-pollue-1671689

Aka "après avoir voyagé aux quatres coins du monde en avion pendant 3 ans, Machine décide de donner des leçons de morale écologique au reste du monde pour se donner bonne conscience"

 

L'avantage c'est que la sélection naturelle finira par faire son office. Surtout si pour être écolo on arrête de se soigner:

image.png.e6a6bd0d15bc802750f76a4c6aca4a60.png

 

Celle-la est quand même magnifique:

 

image.png.07e7bc727de273270f01b019f052d85b.png

 

On va quand même pas donner une vie non misérable aux gamins, ça pollue :D

  • Sad 5
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça vaudrait presque le coup de recenser les vingtenaires souscrivant à tout ceci et de revenir dix ans plus tard voir qui a fait des gosses en chemin.

Les réactions de leur ex-coreligionnaires aussi: "Traitre à Gaia!" "Sale mère pondeuse" et autres.

  • Yea 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, Gilles said:

https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Ginks-ils-ne-veulent-pas-d-enfants-ca-pollue-1671689

Aka "après avoir voyagé aux quatres coins du monde en avion pendant 3 ans, Machine décide de donner des leçons de morale écologique au reste du monde pour se donner bonne conscience"

 

L'avantage c'est que la sélection naturelle finira par faire son office. Surtout si pour être écolo on arrête de se soigner:

image.png.e6a6bd0d15bc802750f76a4c6aca4a60.png

 

Celle-la est quand même magnifique:

 

image.png.07e7bc727de273270f01b019f052d85b.png

 

On va quand même pas donner une vie non misérable aux gamins, ça pollue :D

Tout l'article est dingue.

 

Même les détails n'ont aucun sens, le journaliste semble bien s'amuser.

Quote

Commence alors la recherche d’un urologue n’invoquant pas sa clause de conscience. Il les appelle un par un en fonction de leur distance géographique, du plus proche au plus lointain. Il leur pose des questions et, dès que ça coince, il passe au suivant. Au bout de deux mois, il trouve enfin le bon spécialiste. Ce dernier exerce à Grenoble, tout près de chez lui.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Même si l’urologue lui propose un compromis, il le juge « acceptable ». Il devra donc, en quelque sorte, préserver sa fertilité grâce à la conservation de son sperme. « Ça m’a coûté 150 euros au prélèvement. Depuis, je paie 50 euros tous les ans. Je peux l’arrêter quand je veux, il me suffit de prévenir par écrit le centre d’autoconservation. »

Ah ah

C'est pas bien de se moquer mais ça m'a fait penser à ces pratiques commerciales de tout passer en abonnement / service. Contraception As a Service. Enfin ici c'est fertilité as a service.

Et, il a évalué l'impact écologique de maintenir son sperme congelé pendant toutes ces années? Combien de CO2?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      cartographie
       
      Edit FabriceM : Changement de titre. (Titre original : "Plus de 90% de la population mondiale respire un air trop pollué")
    • By NoName
      Je démarre un thread parce que l'autre jour, chez la sœur de madame, j'ai appris que les services de récupération des déchets avaient refusés de prendre ses déchets sous prétexte que c'était mal trié.
       
      M'est venu alors une suite de la questions qui s'intercalent les unes les autres (en fait tellement que je ne saurais par où Commencer) 
       
      - Est ce que vous trouvez ça normal ? D'un part c'est le droit de l'entreprise privée de refuser, d'autre part obliger les gens à payer pour l'enlèvement des déchets puis rendre obligatoire le tri ça m'a l'air d'être un moyen de faire faire le taf par les usagers. 
      - ensuite, est ce que c'est acceptable sachant qu'elle paie une taxe pour le ramassage des déchets auprès de la municipalité ? Dans une société libérale oui, mais là ? 
      - est ce que c'est acceptable aussi dans la mesure où ils ont laissé du coup les déchets pourris sur le pallier alors que la maison abrite 5 gosses dont un en bas âge. 
       
      J'ai encore pas mal d'interrogation mais comme j'ai pas vraiment de moyen de les articuler, on va commencer.
       
       
      J'aimerais en particulier savoir ce que @Rocou en pense. 
       
      Hajime ! 
×
×
  • Create New...