Jump to content

Recommended Posts

1 hour ago, Pegase said:

https://www.linkedin.com/pulse/la-désillusion-dune-start-up-de-léconomie-circulaire-charles-dauzet/

 

On m'a envoyé cette histoire sur linkedin, témoignage de l'échec d'une start up dans la collecte et le tri des déchets. Ça commençait pas trop mal avant de virer full Jancovici et ça finit en parlant de renvoyer tout le monde dans les campagnes (mais attention, pour récolter du bio et passer au tout manuel).

J'ai l'impression que cette obsession pour la décroissance est très française. Ça me fait un peu penser à Marie-Antoinette qui construisait une ferme idyllique à Versailles. Le retour à une terre fantasmé, ça a un côté un peu décadent. 

 

"il faut simplement changer de culture, changer d’idéal de vie, réaliser qu’acheter un nouvel Iphone ou des écouteurs sans fils n’est absolument pas nécessaire pour être heureux, se convaincre que la valeur d’une personne n’est pas définie par son salaire ou son job. En gros il faut tuer l’américain qui sommeille en nous et réveiller le poète."

 

Allons direct au point godwin. Il faut tuer le juif qui est en nous !

J'adore ce petit jeu, remplacer n'importe quel bouc-émissaire par "juif" et observer le résultat.

 

Edit : je reste quand même très intéressé par le début de leur article où ils exposent que le gentil tri écolo-compatible est une vision un peu niaise. Et il y a énormément de gâchis, c'est dommage.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Mister_Bretzel a dit :

 

"il faut simplement changer de culture, changer d’idéal de vie, réaliser qu’acheter un nouvel Iphone ou des écouteurs sans fils n’est absolument pas nécessaire pour être heureux, se convaincre que la valeur d’une personne n’est pas définie par son salaire ou son job. En gros il faut tuer l’américain qui sommeille en nous et réveiller le poète."

 

Allons direct au point godwin. Il faut tuer le juif qui est en nous !

J'adore ce petit jeu, remplacer n'importe quel bouc-émissaire par "juif" et observer le résultat.

 

Edit : je reste quand même très intéressé par le début de leur article où ils exposent que le gentil tri écolo-compatible est une vision un peu niaise. Et il y a énormément de gâchis, c'est dommage.

Moi aussi j'ai été intéressé par la première partie mais j'ai lâché en cours de route. Ces types là sont naïfs, mais je suis reconnaissant car ils se sont lancés concrètement et n'en sont pas restés à un militantisme ATTAquien, ils finiront sans doute consultants transition verdure chez Accenture.

De toutes façons, l'expérience de Jansiac résume tout, ça commence avec les belles utopies connues et ça se termine en décharge publique. Comme l'URSS, tiens ! Ça date de 1974 pourtant et personne pour en tirer une expérience.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jansiac

Aucune utopie n'a réussi mis à part le Familistère de Guise mais, lui, nourrit au capitalisme et paternalisme de Godin.

 

Hier j'ai lu ça, c'est rempli de débilités non étayées avec des sophismes partout. Et ça te balance du 'démocratique' à tout bout de champ. C'est aussi démocratique que le D de RDA.

https://kaizen-magazine.com/article/propositions-pour-un-retour-sur-terre/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce billet avec ses recommandations peu ou prou maoïstes semble générer 90% de réactions positives sur LinkedIn, ça promet des lendemains qui chantent en France. 

 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Frenhofer a dit :

http://www.jansiac.lautre.net/IMG/pdf/a_propos_de_la_nef_des_fous.pdf

 

<- Le monde de maintenant c'est pas bien,  plus tous les autres poncifs écolo depuis 60 ans aggrégés en un document, par jansiac ... en pdf ... sur internet ... en 2018. Toujours en ligne. Salope d'électricité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Prouic a dit :

http://www.jansiac.lautre.net/IMG/pdf/a_propos_de_la_nef_des_fous.pdf

 

<- Le monde de maintenant c'est pas bien,  plus tous les autres poncifs écolo depuis 60 ans aggrégés en un document, par jansiac ... en pdf ... sur internet ... en 2018. Toujours en ligne. Salope d'électricité.

Mais non, tu n'as pas compris, il faut utiliser les moyens de l'oppresseur capitaliste pour précipiter sa chute.

Le camarade Pikov n'est pas d'accord, il va écrire un rapport au politburo.

89c47db81d76bae74833aec92f1334df.jpg

 

 

Et à propos,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Pegase a dit :

https://www.linkedin.com/pulse/la-désillusion-dune-start-up-de-léconomie-circulaire-charles-dauzet/

 

On m'a envoyé cette histoire sur linkedin, témoignage de l'échec d'une start up dans la collecte et le tri des déchets. Ça commençait pas trop mal avant de virer full Jancovici et ça finit en parlant de renvoyer tout le monde dans les campagnes (mais attention, pour récolter du bio et passer au tout manuel).

 

Oui, le premier tiers est un constat, excellent texte, parfait reflet de la réalité.

Il est vraiment dommage que dans les deux tiers restant, ils retombent exactement dans les délires écolos qui les ont précisément fait chuter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors d'abord les mecs ils ont collecte des boites sans se renseigner sur le prix de rachat.

Deja la,  on sent le tiers-monde francais, vu que dans d'autres pays on peut simplement aller a l'epicier du coin revendre ses cans et bouteilles, ce qui fait qu'on le sait deja, que ca ne vaut rien.Ca se faisait en france il me semble dans le passe ?

 

 

Quote

nous avons complètement oublié que pour vendre quelque chose il faut répondre au besoin propre à un individu ou une entreprise et qu’un besoin « sociétal » comme l’écologie ne suffit pas

 

ou comment sefaire bourrer le cerveau au point ou l'on oublie les evidences de base

 

  • Yea 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux vous dire que tout le monde professionnel s’en fout complètement de l’écologie. Au mieux, c’est un support de com’ avec du grand pipeau derrière. Si l’écologie entre dans une relation professionnelle c’est que par un hasard extraordinaire, cela permet d’économiser du pognon.

Dans les faits, on organise sa gestion des déchets de façon à ce que cela coûte le moins cher possible et ensuite on peint l’opération en vert.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Calembredaine a dit :

on peint l’opération en vert

Je pense que c'est pareil pour tous les produits labellisés vert aujourd'hui. C'est impressionnant lorsqu'on s'arrête à regarder les pubs tévé, c'est systématiquement bio etc.

J'ai du mal à croire qu'il puisse exister une industrie verte telle que fantasmée par les écologistes.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'ecologie, c'est comme l'inclusion et la diversitude,  une depense qui ne rapporte rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Bisounours a dit :

Je pense que c'est pareil pour tous les produits labellisés vert aujourd'hui. C'est impressionnant lorsqu'on s'arrête à regarder les pubs tévé, c'est systématiquement bio etc.

Ajoutons que ça permet de vendre plus cher les produits, les clients étant prêt à cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca n'est pas tres interessant, ca revient a vendre des produits de luxe parmis des produits extremement peu chers: salade de luxe, pomme de luxe,  courgette de riche...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut croire que parler d'écologie rapporte, car tout le monde en fait des tonnes partout dans les pubs, tout le temps.
Que ce soit juste du signalement de vertu par effet de mode, ou un vrai levier marketing pour l'image de marque, aucune idée.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Azref a dit :

Il faut croire que parler d'écologie rapporte, car tout le monde en fait des tonnes partout dans les pubs, tout le temps.
Que ce soit juste du signalement de vertu par effet de mode, ou un vrai levier marketing pour l'image de marque, aucune idée.

ça me semble surtout plutôt du suivisme/grégarisme pour ne pas se retrouver isolé.

Comme la dinguerie est effervescente dans le secteur, il faut en plus aussi être actif.

Tout ça s'auto-alimente pas mal.

Bien sûr les sondages disant que les gens aiment ça sont la pile nucléaire du truc.

Perso je vois ça comme un contrebalancement de l'urbanisation croissante.

Au plus les gens vivent de manière dénaturée dans le béton,

au plus ils ont besoin de se convaincre qu'ils sont en réalité des chasseurs-cueilleurs aux pieds nus vivants dans la verdure.

... ça ne pourrait se calmer que si les gens retournaient un peu plus habiter réellement la cambrousse.

Pas juste le we en gîte.

Mais comme les moutons cherchent avant tout à se regrouper, que les bergers poussent aussi au regroupements,

c'est sans doute pas près d'arriver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

Perso je vois ça comme un contrebalancement de l'urbanisation croissante.

Au plus les gens vivent de manière dénaturée dans le béton,

au plus ils ont besoin de se convaincre qu'ils sont en réalité des chasseurs-cueilleurs aux pieds nus vivants dans la verdure.

... ça ne pourrait se calmer que si les gens retournaient un peu plus habiter réellement la cambrousse.

Pas forcément la cambrousse. Mais 1- dans des unités urbaines nettement moins denses, et 2- moins agglomérées (je me souviens très nettement d'une provinciale qui avait été choquée de voir qu'on passait d'une commune francilienne à la suivante sans avoir ni champs ni forêt entre les deux).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rübezahl a dit :

ça ne pourrait se calmer que si les gens retournaient un peu plus habiter réellement la cambrousse.


Tu veux dire : habiter à Lyon ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Rübezahl said:

Perso je vois ça comme un contrebalancement de l'urbanisation croissante.

Au plus les gens vivent de manière dénaturée dans le béton,

au plus ils ont besoin de se convaincre qu'ils sont en réalité des chasseurs-cueilleurs aux pieds nus vivants dans la verdure.

 

 

Il y a pas mal d'endroit où ca ne me semble pas super probant: l'urbanisation est galopante en asie et j'ai pas le sentiment qu'il y ait une folle envie de retourner à l'état de naturer (et découvertes).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La crise sanitaire dans sa phase critique est pour l’essentiel derrière nous. La crise économique devrait être enrayée, grâce à des aides massives aux entreprises. Le risque serait de passer à côté du plus important : la crise écologique sans précédent que rappelle cet épisode et l’urgence absolue à y répondre, avant qu’une catastrophe bien plus grave ne s’abatte. 

 

Mais cette épidémie a vu le jour en raison de notre manière de (mal)traiter les animaux que l’on mange et de détruire leurs écosystèmes. Les origines des précédentes pandémies étaient similaires. C’est pourquoi on peut parler de revanche de la nature. Et si nous n’écoutons pas maintenant ce nouvel avertissement, nous n’écouterons jamais. Au-delà, c’est la manière dont nous usons et abusons des ressources de notre planète qui devient insupportable.

 

Rédigé sous la forme d’un journal mêlant anecdotes personnelles, récit critique de l'actualité, l’auteur évoque des propositions pour le monde d’après. Il tire de cette expérience unique 28 leçons de vie qu’il nous propose de mettre en pratique... dès demain.  

 

 

Révélation

IMG_20200509_125719.thumb.jpg.7a35a12226a2d9b5a26350d5368d9017.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, ce n'est pas de l'incompréhension du monde (le statut commun), mais de la contre-compréhension.

Cet acharnement, ça doit être dans leur ADN.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ses bouquins sont en vente sur Amazon, c'est raccord ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quasi impossible d'empêcher ses livres d'être vendu par Amazon je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ça ? Personne ne t'y oblige, ou bien oui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est illégal, c'est du refus de vente de ne pas vendre tes livres à Amazon comme à n'importe quel autre libraire.

 

L'astuce éventuelle, si ça intéresse quelqu'un est de ne pas mettre de code barres sur les livres, ils ne seront pas traités par amazon. Mais pourront toujours être vendu dessus par des vendeurs tiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Fagotto a dit :

C'est illégal

Gné ? Tu veux dire qu'un auteur ne peut pas choisir son vendeur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le système actuel, amazon achète les livres via distributeurs/diffuseur (qui font l'intermédiaire éditeur/libraires) qui n'ont pas le droit de refuser (pas d'intérêt non plus).

 

Tu peux faire de l'auto distribution sinon, ie tu vas directement placer ton livre en librairie, dans ce cas-là amazon ne va surement pas te repérer mais c'est valable si tu as une très faible diffusion...

Ou bien tu vends seulement sur ton propre site Internet.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bah comme ça, il pourra dire que c'est pas sa faute, il reste droit dans ses bottes en caoutchouc éco-responsables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

En gros il faut tuer l’américain qui sommeille en nous et réveiller le poète

 

C"est pathetique de connerie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      cartographie
       
      Edit FabriceM : Changement de titre. (Titre original : "Plus de 90% de la population mondiale respire un air trop pollué")
    • By NoName
      Je démarre un thread parce que l'autre jour, chez la sœur de madame, j'ai appris que les services de récupération des déchets avaient refusés de prendre ses déchets sous prétexte que c'était mal trié.
       
      M'est venu alors une suite de la questions qui s'intercalent les unes les autres (en fait tellement que je ne saurais par où Commencer) 
       
      - Est ce que vous trouvez ça normal ? D'un part c'est le droit de l'entreprise privée de refuser, d'autre part obliger les gens à payer pour l'enlèvement des déchets puis rendre obligatoire le tri ça m'a l'air d'être un moyen de faire faire le taf par les usagers. 
      - ensuite, est ce que c'est acceptable sachant qu'elle paie une taxe pour le ramassage des déchets auprès de la municipalité ? Dans une société libérale oui, mais là ? 
      - est ce que c'est acceptable aussi dans la mesure où ils ont laissé du coup les déchets pourris sur le pallier alors que la maison abrite 5 gosses dont un en bas âge. 
       
      J'ai encore pas mal d'interrogation mais comme j'ai pas vraiment de moyen de les articuler, on va commencer.
       
       
      J'aimerais en particulier savoir ce que @Rocou en pense. 
       
      Hajime ! 
×
×
  • Create New...