Jump to content

Fap, poésie, vulgarite & miel d'acacia


jlouis

Recommended Posts

Tu sais la poésie, c'est pas simplement faire des rimes avec des verbes en -er, il y a des contraintes, le jour où un rappeur fera un texte en alexandrin, je m'incline, c'est un poète. Mais faut pas rêver.

"Dévotion", de MC Solaar. Trente secondes de recherche sur le net. Et pourtant, j’exècre le rap.

Rincevent's Addendum to Sturgeon's Law : 75 % of crap is rap.

Mais la merde francaise a une saveur faisandée toute particuliere.

Hé, le pays du vin et du fromage, quoi !
Link to comment

Je vais faire mon rincevent sur le coup (multi-quotes)

 

La différence est infime et ne s'entend pas sur musique compressée ("contemporaine").

Mais sur des trucs enregistrés à l'ancienne (jazz, classique, vieux rock ou musique contemporaine sans l'effet "compresseur à donf"), si tu te décide à bien écouter, les aigu sont plus présent, les basses plus rondes et l'impression que le son est plus massif aussi, qu'il prend plus de place dans la pièce. Je ne sais pas trop décrire ce sentiment. Mais ce n'est pas que du snobisme.

 

Test ABX, sinon propos invalide. Et prière de parcourir http://www.hydrogenaudio.org/forums/index.php?act=idx avant d'exprimer une opinion  :icon_wink:

 

oui les mecs qui ont une bonne oreille feront la difference entre les compressions et les supports, pas moi.

 

Il y en a même qui arrivaient à nommer l'encodeur d'un mp3 juste à l'écoute.

 

Après tout dépend de ton matos en fait.

Avec mon momentum si je joue un mp3 256k j'ai l'impression d'avoir la tête dans une putain de boite de conserve du coup je suis obligé de faire tourner du Flac/ogg/wma non compressé etc.

 

Et de la même manière si t'as une installation audio du tonnerre de dieu crois moi que tu vas la sentir la diff entre n'importe quel son au format compressé et n'importe quel son au format non compressé.

 

Lame 3.98 ou supérieur en réglage -V1, je te mets au défi de faire la différence dans un test ABX (test en double aveugle)

 

La profondeur du son, en fonction de la technique d'enregistrement, la compression ou pas, et le matériel Hi/Fi, n'est pas une légende, aux dires des audiophiles. Et je les crois sans peine. Si la bande passante est plus large, il y a restitution de tout le spectre, y compris les infra-basses. C'est un truc de vrai mélomane. Que je ne suis pas, du reste.

 

La bande passante est là même. Au Hertz près.

 

J'ai une installation du tonnerre de dieu, même plusieurs, des marques anglaises légendaires aux bijoux modernes japonais et je vois bien la différence avec une installation de merde. Mais je ne sens toujours pas la différence entre les formats. 

 

Pas étonnant.

 

A moins que tu écoutes exclusivement de la musique produite à partir de sons aussi ou davantage compressés, tu devrais l'entendre.

 

Non, 99% de la population ne fait pas la différence entre un flac et un mp3 correctement encodé (Lame 3.98 ou supérieur, réglage -V1)

 

Ce que j'ai toujours aimé dans le rap français ce sont les textes.

 

Lawl

Link to comment

Oh, et juste pour faire rager poney je suis en train d'écouter un original de la 5ème de Beethoven qui date de 1947 (O.P. de Berlin dirigé par Wilhelm Furtwängler) sur une platine très, très rare : une Beogram 9000 (platine Bang&Olufsen à bras tangentiel).

 

Cet enregistrement est une tuerie (et la platine envoie du bois :mrgreen:)

Link to comment

Écoutes les sons de l'époque dont je parles et tu verras par toi même que c'est bien écrit.

 

J'en parlerais à mon cheval. Très généralement les textes de rap(*) sont d'une niaiserie affligeante, avec quelques pépites de-ci de-là. Pour trouver ce genre de texte par le passé il faut remonter au tout début du romantisme, la comparaison est d'ailleurs assez étonnante.

 

(*) Bien évidemment le rap n'est de loin pas le seul genre à produire du niais en quantité astrono chinoise, c'est juste qu'il ne fait pas exception dans l'océan de merde culturelle qui baigne nos jours heureux.

 

Après, bon, qui sait ? peut être qu'un Apollinaire rapeu percera un jour.

Link to comment

J'en parlerais à mon cheval. Très généralement les textes de rap(*) sont d'une niaiserie affligeante, avec quelques pépites de-ci de-là. Pour trouver ce genre de texte par le passé il faut remonter au tout début du romantisme, la comparaison est d'ailleurs assez étonnante.

 

(*) Bien évidemment le rap n'est de loin pas le seul genre à produire du niais en quantité astrono chinoise, c'est juste qu'il ne fait pas exception dans l'océan de merde culturelle qui baigne nos jours heureux.

 

Après, bon, qui sait ? peut être qu'un Apollinaire rapeu percera un jour.

 

Si les textes de rap sont niais que dire de la chanson française ? :)

Link to comment

Ce n'est pas étonnant de confondre du mp3 128 kb/s avec du flac quand on a une installation du tonnerre de dieu?

 

 

Hrmrmrrm il a parlé de 128kb/s ? le standard actuel c'est 320kb/s (standard assez débile vu le peu de différence avec le vbr ~224kb/s d'un encodeur moderne).

 

Again : test ABX avant de causer sur le sujet. Ça évite les prises de position infondées.

Link to comment

Je reconnais la part de trolling dans mon message, mais je ne comprend pas si tu aime le fond ou la forme. J'ai aussi du mal avec la musique politisée.

Très gros point internet pour toi, sir.

Je trouve aussi que Art + politique c'est chiant.

 

edit: enfin, je me comprends art majeur quoi, pas de lard mineur.

Link to comment

La bande passante est là même. Au Hertz près.

Ben moi je pensais que le son était plus chaud en sortie d'enceinte parce que le spectre de la musique est plus large, grâce à la qualité de tous les éléments de la chaîne (ampli et enceintes en premier lieu).

 

Me trompé-je ?

Link to comment

Je vais faire mon rincevent sur le coup (multi-quotes)

Hé, j'ai vu ton post, et le temps d'une demi-seconde je me suis dit "mais j'ai jamais écrit ça, moi !".
Link to comment

Ben moi je pensais que le son était plus chaud en sortie d'enceinte parce que le spectre de la musique est plus large, grâce à la qualité de tous les éléments de la chaîne (ampli et enceintes en premier lieu).

 

Me trompé-je ?

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9quence_de_Nyquist

 

Ça peut faire mal à la tête mais ça explique pourquoi il n'y a pour ainsi dire aucune différence entre un son analogique et un son numérique correctement traité. On peut trouver des différences entre un LP et un CD par exemple, mais généralement ces différences se résument au fait que le mixage n'est pas le même – et que sur un LP tu as un pré-ampli qui perturbe le signal.

 

Hé, j'ai vu ton post, et le temps d'une demi-seconde je me suis dit "mais j'ai jamais écrit ça, moi !".

 

J'avais préviendu  :icon_wink:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...