Jump to content
Gio

Le capital au 21e siècle — Thomas Piketty

Recommended Posts

Piketty, l'anticapitaliste au XXIème siècle. Quel naufrage intellectuel... Pas le sien (enfin, si, le sien aussi), mais plutôt celui de toute la presse en pâmoison devant cette tanche. La France mérite son destin, et il ne sera pas reluisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça sert à quoi les expériences désastreuses de ce type de pensée de merde  ? C'est ce qui m'impressionne le plus. Répéter encore et encore les mêmes erreurs sans tirer de leçon du passé 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des génies ces mecs de VA, impossible de lire l'article sur mobile à xause de la pub.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olivier Galland defend in fine le capitalisme https://www.telos-eu.com/fr/societe/la-derive-egalitariste-de-thomas-piketty.html

 

Citation

Branko Malinovic[4] cité par Piketty a mis à jour un fait capital : si l’on considère l’ensemble des individus de la planète, l’inégalité qui les sépare tient d’abord et avant tout à leur lieu de naissance, bien avant toute autre caractéristique sociale : dis-moi où tu es né et je te dirai quel est ton destin économique. Ce fait capital est totalement, incroyablement absent de l’analyse de Piketty. On peut d’ailleurs peut-être deviner pourquoi, car aussi énorme que demeure l’inégalité mondiale (entendue entre tous les habitants de la planète), elle s’est, dans les dernières décennies, fortement réduite sous l’effet de la mondialisation, stade suprême du capitalisme honni par Piketty.

 

 

edit :

 

y a quand meme un problème dans l'article quand il confond taux marginal et taux moyen sur les riches (l'histoire de 90%)

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin sur BFM, dans sa chronique matinale, nommée le contrepied, JM Daniel l'a bien égratigné sur le fait qu'il s'attaque à un droit essentiel à la vie en société : le droit de propriété.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Thomas Piketty veut vous donner 175 000 $"

 

Citation

En redistribuant la richesse avec un impôt annuel sur le patrimoine, des taux d’imposition sur le revenu jusqu’à 90 % pour les multimillionnaires, et une taxe carbone. En contrepartie, chaque citoyen recevra 175 000 $ en capital à l’âge de 25 ans.

https://www.lapresse.ca/affaires/201910/11/01-5245121-thomas-piketty-veut-vous-donner-175-000-mais-a-une-condition.php

 

Pourquoi non 99%?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Hugh a dit :

Pourquoi non 99%?

Parce qu'il est modéré et pragmatique, voyons. C'est un économiste, pas un idéologue !

 

Tiens d'ailleurs ça me rappelle la fille à qui j'avais demandé de m'apporter la preuve que "the poor get poorer" et qui avait envoyé un mail à un de ses profs d'éco de l'uni de Genève pour avoir son avis... Le prof en question a répondu :

Citation

"the rich get richer and the poor poorer" est factuellement vrai depuis une vingtaine, voire trentaine d'année (mais pas partout). Les inégalités ont sensiblement augmenté et ce n'est pas très réjouissant...
Vous pouvez lire un article intéressant à ce propos dans le New Yorker:
https://www.newyorker.com/magazine/2019/09/02/the-rich-cant-get-richer-forever-can-they
et Thomas Piketty va bientôt sortir son deuxième pavé sur la question, si vraiment ça vous branche!

Donc toujours absolument aucun élément concret (y compris dans l'article) et toujours ce détournement de conversation littéralement obsessionnel vers les inégalités.

 

Je lui ai dit très diplomatiquement et avec moult explications (pauvreté absolue, relative, etc.) pourquoi son prof me paraissait, comme elle, hors-sujet. Ça l'a vexée et elle a donc mis fin à la conversation après un dernier argument d'autorité sur "son prof ayant un doctorat en économie". Wow, impressed I am. Vraiment affligeant. 

 

Bref ouais, JRML. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Tipiak a dit :

un de ses profs d'éco de l'uni de Genève

:icon_surpris:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tipiak a dit :

Ils ont une réputation particulière ?

À voir les élèves, j'imagine à peine les professeurs. L'UniGe me semble la tête de pont du SJWisme en Europe continentale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Tipiak a dit :

Parce qu'il est modéré et pragmatique, voyons. C'est un économiste, pas un idéologue !

 

Tiens d'ailleurs ça me rappelle la fille à qui j'avais demandé de m'apporter la preuve que "the poor get poorer" et qui avait envoyé un mail à un de ses profs d'éco de l'uni de Genève pour avoir son avis... Le prof en question a répondu :

Donc toujours absolument aucun élément concret (y compris dans l'article) et toujours ce détournement de conversation littéralement obsessionnel vers les inégalités.

 

Je lui ai dit très diplomatiquement et avec moult explications (pauvreté absolue, relative, etc.) pourquoi son prof me paraissait, comme elle, hors-sujet. Ça l'a vexée et elle a donc mis fin à la conversation après un dernier argument d'autorité sur "son prof ayant un doctorat en économie". Wow, impressed I am. Vraiment affligeant. 

 

Bref ouais, JRML. 

 

Pour paraphraser @Nigel la différence de richesse entre Bill Gates et Dayz augmente tous les jours ... mais on s'en cogne.

 

Est ce que quelqu'un aurait un support d'argumentation clair sur cette richesse absolue/relative ? J'ai l'impression qu'en France on augmente le seuil de pauvreté en fonction du pouvoir d'achat des riches, et non en fonction des ... besoin minimum. Et aussi c'est quoi un besoin minimum en France en 2019 ? Si je loge en caravane, est ce que je suis pauvre ou je suis en dessous du seuil de pauvreté éthique ?

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Prouic a dit :

J'ai l'impression qu'en France on augmente le seuil de pauvreté en fonction du pouvoir d'achat des riches, et non en fonction des ... besoin minimum.

 

C’est un % du revenu médian. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Prouic Le seuil de pauvreté qu'on utilise dans les pays développés est un seuil de pauvreté relatif : c'est un pourcentage du revenu médian de la population considérée. Par exemple en France (et en Europe de manière générale) c'est 60% du revenu médian. Du coup il y a 13,4% de pauvres en Hongrie et 15,5% de pauvres... en Suisse. Si si. Et si la Hongrie devient le pays le plus riche du monde dans 20 ans mais que la hausse des revenus a été homogène dans la population, il y aura toujours 13,4% de pauvres. Bref, c'est un indicateur d'inégalité de revenus, pas de pauvreté. Mais chut, il faut pas le dire. Sinon on pourra plus faire pleurer dans les chaumières en se lamentant "qu'il y a encore 10/15/20 % de gens qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté en France en [current_year] et que c'est choquant et inadmissible !!!"

 

At-risk-of-poverty_rate_and_threshold,_2

Quant aux seuils de pauvreté absolus, qu'on utilise surtout pour les pays pauvres, ils sont définis comme le fait d'avoir un revenu inférieur à X dollars par jour. Le plus utilisé c'est 1,90 $ par jour mais on peut observer d'autres seuils.

 

The_number_of_people_below_different_pov

 

Honnêtement faut pas chercher bien loin pour trouver des infos sur ces notions de pauvretés absolue et relative. Rien que Wikipedia fait très bien l'affaire (même en français, c'est dire...). Faut juste garder en tête que quasiment à chaque fois qu'on entend parler d'un pourcentage de pauvres dans un pays riche, on parle en réalité d'inégalité de revenus (aka pauvreté relative) et non pas de pauvreté absolue.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les US utilisent un seuil absolu par contre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que quelqu'un aurait sous la main le revenu moyen des 10% les pauvres, par pays, ou quelque chose comme ça ? Ce serait intéressant à comparer (et plus utile que les mesures d'inégalité)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tipiak, @tramp je me suis mal exprimé . Je n'ai pas de problème avec la compréhension du mécanisme de seuil, j'aimerais justement savoir s'il y a un argumentaire sur 'pourquoi utiliser ce seuil réflète une pauvreté réelle et non ressentie'. Le problème des gens IMHO c'est pas qu'il y ait un seuil, c'est de leur faire accepter la hauteur du seuil. Déjà il me semble qu'il y a une discussion relative au niveau de richesse obtenu en fonction d'un seuil monétaire, car on accepte pas tous le même pouvoir d'achat en fonction de son environnement. Si on arrête les français au seuil africain, ça va grincer des dents, puisque le RSA permet d'acheter 30 Kg de riz par personne sans problème.

Donc admettons que le seuil Français soit à un % médian du revenu, ce qui est déjà discutable car 60%  de 1700€ c'est assez haut en potentialité de richesse  (surtout en France ou la moitié du pays est 'gratuit') par rapport à un seuil de pays en voie de développement. Comment faire pour que le francais n'utilisent pas l'argumentaire comme quoi les riches font monter la medianne ce qui impacte automatiquement leur besoin minimum ? (ce qu'on traduira simplement "par salaud de riches qui se sucrent sur ton dos!")

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
33 minutes ago, Prouic said:

 les riches font monter la mediane

Mmmh, oui ? Il y a 50% de la population qui fait monter la médiane.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas vraiment, la médiane est fonction de la richesse de la 50ème personne sur 100. Si les 50% les plus riches deviennent plus riches, et que les 50% les plus pauvres deviennent plus riche, sauf si le 50ème s'appauvrit (dans la limite de la richesse du 51ème), alors la médiane diminue alors que quasi tout le monde s'enrichit.

On est d'accord, dans la vraie vie ça n'arrive pas ;)

En vrai, c'est la richesse du 50ème dans la limite du 49ème et du 51ème qui fait bouger la médiane. On trouve facilement des exemples (irréalistes peut-être, mais pas forcément à petite échelle) qui ne permettent pas de corréler augmentation du revenu médian et augmentation globale/moyenne. Du coup à quel point c'est fiable ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Mathieu_D a dit :

Mmmh, oui ? Il y a 50% de la population qui fait monter la médiane.

Bonne remarque. J'imagine que je voulais dire moyenne. Mais ça répond pas à la question: est ce que 60% de 1700€, c'est être pauvre, et surtout pourquoi dès qu'un riche gagne plus, les gens pensent légitime de monter le seuil de 1200€, puisqu'ils sont devenus plus pauvres en comparaison relative, tout en pouvant s’acheter exactement pareil qu'avant ce constat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Liber Pater a dit :

Pas vraiment, la médiane est fonction de la richesse de la 50ème personne sur 100. Si les 50% les plus riches deviennent plus riches, et que les 50% les plus pauvres deviennent plus riche, sauf si le 50ème s'appauvrit (dans la limite de la richesse du 51ème), alors la médiane diminue alors que quasi tout le monde s'enrichit.

Je suis une quiche en maths mais le 50e, c'est pas le 50e dans la liste des revenus ordonnés par ordre croissant ? Donc le 50e, c'est pas une vraie personne, s'il s'appauvrit et que les autres s'enrichissent, il descend dans la liste... non? Tapez-moi si je dis des bêtises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...