Jump to content

Recommended Posts

Deux remarques. La première, d'aucuns l'ont déjà intuité, est classique : c'est quoi au juste le problème avec le fait que plusieurs dizaines de bébés pourront être soignés gratuitement, alors qu'en l'absence de cette loterie ils seraient tous morts ? Plus ça proteste, moins les labos auront envie de recommencer de telles initiatives. En un mot : ceux qui protestent tuent des bébés, littéralement.

 

La seconde, c'est l'emploi de "faire polémique". C'est quoi le problème, au juste ? Au dessus d'une certaine proportion d'hystériques, tout peut être sujet à polémique. Le mot polémique ne dit rien, absolument rien sur le fond ; il dit littéralement que certains ne sont pas du tout d'accord. Notre civilisation a toujours accordé la priorité à "qu'est-ce qu'on fait contre quel problème et est-ce que ça améliore les choses" plutôt qu'à "qui dit quoi contre qui" ; l'inversion de cette priorité est le signe d'une décadence très prononcée (ou, en prenant le mot littéralement, d'une subversion, c'est-à-dire d'un renversement des valeurs).

 

Pour le dire comme Germaine de Stael, "Les journaux, tels qu'ils sont en France [...] amèneront toutes les calamités de la France". On y est.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que l'idée c'est :

 

"pourquoi le médicament n'est pas gratuit pour tous les bébés, ces salauds de laboratoires s'en mettent plein les fouilles et en prime ils jouent avec la vie des gens en organisant des loteries"

 

D'ailleurs, en France, le médicament est prescrit, et donc pris en charge par la sécu. Mais Buzin s'inquiète quand même un peu...

 

http://www.leparisien.fr/societe/polemique-sur-le-zolgensma-le-medicament-le-plus-cher-du-monde-agnes-buzyn-intervient-28-12-2019-8225499.php

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Bisounours a dit :

Je crois que l'idée c'est :

 

"pourquoi le médicament n'est pas gratuit pour tous les bébés, ces salauds de laboratoires s'en mettent plein les fouilles et en prime ils jouent avec la vie des gens en organisant des loteries"

Parce que le choix réel se fait entre "gratuit pour quelques uns, payant pour les autres", et "payant pour tous" (voire même "inexistant pour tout le monde"). Et ça, assez peu de gens le comprennent (parce que pour la plupart, ils croient qu'il suffit que Harry Potter agite sa baguette pour faire apparaître tout ce qu'il veut, puisque la rareté n'existe pas).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Rincevent a dit :

Parce que le choix réel se fait entre "gratuit pour quelques uns, payant pour les autres", et "payant pour tous" (voire même "inexistant pour tout le monde"). Et ça, assez peu de gens le comprennent (parce que pour la plupart, ils croient qu'il suffit que Harry Potter agite sa baguette pour faire apparaître tout ce qu'il veut, puisque la rareté n'existe pas).


Même dans Harry Potter il y a des exceptions à la loi de Gamp. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diabétologie, régime carnivore et tu en libères des moyens (10 milliards).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours sur le sujet de l'impact des assurances américaines et de la politique de crédit sur le prix des médocs, le Cato y va de son propre papier:

83566969_10157037084599077_8928654095422

https://www.cato.org/blog/aca-expanded-insurance-coverage-contraceptives-prices-soared

Ce qui est encore mieux, c'est que l'article explique qu'avant l'implémentation de l'ACA, les prix des contraceptifs oraux avaient même baissé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour information,

 

Autant dire que ça promet de la bonne prise en soin, car il est notamment le rapporteur du projet sur la taxe soda et favorable à l'obligation du Nutriscore.

 

Agnès, reviens. Tu me manques déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins, il est aussi anti-homéopathie que Buzyn, c'est déjà ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laissez les gens libres de se traiter comme ils le souhaitent, bordel.

On ne peut pas se réjouir d'une atteinte à la liberté simplement parce qu'on approuve pas le traitement en question. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle de cesser de rembourser le traitement en question avec de l'argent public.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et alors ? le pb c'est l'argent public pas le ttt en question.

Les gens n'ont pas le choix de leur assurance, donc tout un tas de gens qui ont envie de se soigner comme cela n'ont pas d'autre choix que de cracher au bassinet deux fois : une première en payant pour les autres, une seconde en payant pour eux.

C'est quoi le progrès pour la liberté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, POE a dit :

C'est quoi le progrès pour la liberté

que chacun paie pour ce qu'il consomme

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est tous libéraux, ici, donc pour peu ou pas de dépenses publiques, ok.

Est-ce que ça empêche d'avoir un jugement de valeur sur la manière dont l'argent public est, de fait, utilisé ? Je ne pense pas.

A titre personnel, je préfère qu'on finance la recherche contre le cancer avec mes impôts, plutôt que des bombardements au Yemen, par exemple. Ca ne m'empêche pas de penser que le privé sera meilleur et plus légitime pour la recherche.

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moins de liberté pour les individus, on se réjouit car on n'est pas d'accord avec les individus.

La liberté à géométrie variable en somme.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La privation de liberté, c'est l'obligation de cotiser à une même caisse d'assurance maladie en situation de monopole.

Se traiter d'une manière ou d'une autre, tu en es tout à fait libre. Même si je comprend bien l'argument du payer deux fois... comme pour placer ton gamin dans une école privée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'école il y a au moins le privé sous contrat qui limite la casse.

Tiens d'ailleurs, je suppose qu'il faudrait se réjouir si ce privé sous contrat disparaissait aussi, ça fera moins de dépenses publiques, n'est ce pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liberté c'est de pouvoir faire ses propres choix, bons ou mauvais, avec l'argent des autres ? Première nouvelle, merci de prévenir.

Ceux qui "casquent deux fois" ne se plaignaient que les autres payaient pour des croyances qu'ils ne partageaient pas ;

Si ils se sentent bernés désormais, c'est à eux de revoir leur vision de la solidarité.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, POE a dit :

L'école il y a au moins le privé sous contrat qui limite la casse.

Tiens d'ailleurs, je suppose qu'il faudrait se réjouir si ce privé sous contrat disparaissait aussi, ça fera moins de dépenses publiques, n'est ce pas ?

Mais l'homéopathie ne disparait pas, elle n'est plus remboursée. Tu es toujours libre de te soigner avec.

Donc quel rapport avec la disparition du privé sous contrat ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes en train de débattre avec Poe.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Bisounours a dit :

Mais l'homéopathie ne disparait pas, elle n'est plus remboursée. Tu es toujours libre de te soigner avec.

Donc quel rapport avec la disparition du privé sous contrat ?

 

L'école privé ne disparaît pas, c'est le contrat qui disparait, tu es toujours libre de mettre tes enfants...

tu comprends ?

 

il y a 17 minutes, poney a dit :

Vous êtes en train de débattre avec Poe.

 

Quel manque de loyauté. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, POE a dit :

 

L'école privé ne disparaît pas, c'est le contrat qui disparait, tu es toujours libre de mettre tes enfants...

tu comprends ?

L'homéopathie ne disparaît pas, c'est le remboursement qui disparaît, tu es toujours libre de te soigner avec de l'homéopathie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Bisounours a dit :

Mais l'homéopathie ne disparait pas, elle n'est plus remboursée. Tu es toujours libre de te soigner avec.

Donc quel rapport avec la disparition du privé sous contrat ?

Le privé sous contrat est un moindre mal, puisqu'il laisse la liberté de choix avec une partie prise en charge (le contrat)

Si le privé sous contrat disparaît, est ce un mal ou un bien pour toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on baisse les dépenses publiques d’autant, c’est un bien. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, POE a dit :

la liberté de choix avec une partie prise en charge

tu veux dire que tu trouves légitime que la sécu prenne en charge le remboursement de l'homéopathie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, POE a dit :

Les gens n'ont pas le choix de leur assurance, donc tout un tas de gens qui ont envie de se soigner comme cela n'ont pas d'autre choix que de cracher au bassinet deux fois : une première en payant pour les autres, une seconde en payant pour eux.

C'est quoi le progrès pour la liberté ?

Je me soigne au Whisky.

Remboursez-moi mon Whisky ! Je vais quand même pas payer deux fois ?!

  • Yea 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Bisounours a dit :

tu veux dire que tu trouves légitime que la sécu prenne en charge le remboursement de l'homéopathie ?

Non je ne trouve pas légitime qu'un assureur modifie unilatéralement ses conditions de remboursement d'autant qu'il est en situation monopolistique.

Les personnes qui se soignaient avec l'homéopathie n'auront aucune réduction avec la disparition du remboursement.

Tu n'as pas répondu à ma question. Si le privé sous contrat disparaît, est ce un mal ou un bien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Jesrad
      Ces derniers mois dernières années et pour des raisons personnelles (pré-diabète à 26 ans avec prise de poids rapide et très disgracieuse m'amenant à me renseigner à fond sur le sujet) j'ai beaucoup lu sur le thème de la nutrition, le métabolisme, le diabète et la santé cardio-vasculaire.

      Il ressort de ces lectures que la totalité du mangi-bougisme omniprésent actuellement dans la communication d'état est non seulement erronée, mais va à l'encontre des faits médicaux. Si vous suivez les recommandations qui sont diffusées à la télé (pas seulement publique - j'ai souvenir d'émissions de M6 particulièrement navrantes), vous augmentez fortement vos risques de choper une maladie neuro-dégénérative, un diabète, un cancer et/ou des complications cardio-vasculaires. Tout ce qui est professé en la matière (et souvent enseigné à l'école publique, surtout aux USA) est FAUX, et la conséquence de l'interaction entre lobbies et intervention étatique (refrain connu sur ces pages, mais en la matière l'histoire récente de l'USDA et du CSPI constitue un exemple particulièrement frappant de comment l'intervention étatique peut, à cause de sa nature monopolistique, aboutir à des résultats exactement contraires aux buts professés).

      Et je remarque que, dette de la sécu et promesses hygiénistes de gouvernemaman aidant, il y a une focalisation sur la santé et la nutrition parmi les masses qui ouvrent un terrain et un plan d'attaque idéaux pour les libéraux de tous bords:
      - attaquer les dogmes nutritionnistes (sur le cholestérol, les graisses saturées, les glucides, l'obésité, etc.)
      - montrer comment ces dogmes sont le résultat de l'intervention étatique et ont causé de nombreuses morts inutiles
      - de là, amener les gens à réfléchir sur les mécanismes qui font que l'intervention étatique échoue ou plutôt est déviée et instrumentalisée systématiquement, mécanismes systémiques particulièrement visibles dans le cas de la nutrition, et remettre en cause le reste des actions des gouvernements

      Je conseille très fortement de regarder ce documentaire de Tom Naughton démystifiant une bonne partie du sujet de manière synthétique et drôle, et la lecture de :
      [amazon]1844543609[/amazon]
      [amazon]1400040787[/amazon]

      Il y a tellement de trucs à dire là dessus, j'essaierai de faire de petites synthèses sur chaque point important plus tard.
       
       
      Màj : 04/01/2015 : Un bon résumé de tout ce fil en 12 minutes de vidéo (en anglais): http://www.nytimes.c...times&smtyp=cur
       
      Edit (Sekonda, 2017-04-09) : Liens recensés de Boz
       
    • By Astha
      http://www.lesoir.be/1429599/article/economie/2017-01-31/tournee-minerale-plus-90000-personnes-s-engagent-ne-pas-boire-en-fevrier
       
       
       
×
×
  • Create New...