Jump to content

École & éducation


Recommended Posts

Normalement, ce devrait etre les parents les clients. Mais en aucun cas les gamins.

 

Ce sont les parents qui paient, qui jugent de la qualité de l'éducation de leur gosse, qui suivent les résultats scolaires, etc.

 

Le gamin il est la pour faire l'apprentissage des règles de vie en société et des capacités à pouvoir trouver un boulot plus tard (dont les règles de vie en société font partie intégrante). En tout cas, c'est ce que ca devrait être.

Link to comment

 

Le gamin il est la pour faire l'apprentissage des règles de vie en société et des capacités à pouvoir trouver un boulot plus tard (dont les règles de vie en société font partie intégrante). En tout cas, c'est ce que ca devrait être.

 

 

Avec la règle de vie numéro 1 franchouillie : tes "inférieurs" sont tes chiens.

Link to comment

Non, moi on m'a appris le respect et la réciprocité. Dedans, il y avait le fait de ne pas déranger inutilement les gens occupés et l'humilité. 

 

Quand j'ai changé de collège et que le nouveau ou je suis arrivé il fallait attendre debout que le prof nous dise de nous asseoir ce qui prenait considérablement plus de temps que dans mon collège précédent ou l'on arrivait et se préparait tout de suite à travailler, j'ai rapidement compris l'absurdité de ces conneries "respectueuses". 

Link to comment

D'ailleurs que le proviseur ait le temps de se promener dans les classes souvent pour donner des informations d'importance moindre (ou qui pourrait largement être données par des pions, en fait je ne vois pas quel info a besoin du déplacement du proviseur), m'a fait me questionner sur sa charge de travail.

 

Quand j'ai un peu fréquenté le privé aux USA, un élève ne demande pas s'il peut aller aux toilettes ou non. Il se lève et il y va discrètement.

Link to comment

Quand j'ai un peu fréquenté le privé aux USA, un élève ne demande pas s'il peut aller aux toilettes ou non. Il se lève et il y va discrètement.

 

Ahah, il y a un étudiant en licence 3 qui m'a demandé s'il pouvait sortir pour aller aux toilettes, j'étais sur le cul ! Je pensais qu'à cet âge là on avait plus besoin d'une autorisation pour sortir... :icon_eek:

 

Link to comment

ahah eh beh il vous faut pas grand chose a Tramp et toi lol, interessant comme soulever ce point est eclairant sur l'education que chacun a recue.

En effet parce que pour le coup, si le cas s'était présenté, ça aurait plus fait rire mes parents qu'autre chose (contrairement à une "vraie" mauvaise conduite). Ils m'auraient dit d'arrondir les angles bien sûr (encore que, si le prof avait vraiment joué au con...) mais ils n'auraient pas rajouté une couche.

 

Evidemment l'affaire change completement si on se met a la place d'un eleve qui doit se lever pour faire son travail d'apprentissage de la vie, ou celle d'un adulte repsonsable avec un minimum de classe, qui eteint la TV quand les invites arrivent a la maison et se leve pour sont rendez-vous au travail.C'est clair que ca n'est plus un standard vu la quantite de gens qui ont meme du mal a entraver des trucs simples comme s'effacer quand quelqu'un veut passer.

J'ai du mal à voir le rapport en fait. Ce n'est pas dans mes habitudes de manquer de respect à qui que ce soit.

 

Et ca c'est sans parler de la couche basale, celle pour laquelle de telles pratiques se sont formees au cours de ages.

La encore je trouve ca interessant que des parametre si important soient hors de vue pour certains: se lever developpe l'esprit de corps a l'insu de ses membres.Ca procede de la meme logique que le fait de faire nettoyer un bateau par son equipage meme s'il est propre: c'est mecaniquement et rigoureusement indispensable a la bonne marche du bateau ou de l'ecole.

Vous voyez l'ednat mais on dirait que vous ne captez pas ce qui a garanti son echec.

Le fait de se lever est un mode d'expression de base, simple et coprehensible par les plus idiots, de la deference a l'autorite, qui est la base de la construction d'une colonne vertebrale.

Je sais qu'il y a des enfants qui sont en demande de ce genre de cadre. Tant mieux pour eux si ça leur convient, qu'ils fassent corps dans leur coin.
Link to comment

Ahah, il y a un étudiant en licence 3 qui m'a demandé s'il pouvait sortir pour aller aux toilettes, j'étais sur le cul ! Je pensais qu'à cet âge là on avait plus besoin d'une autorisation pour sortir... :icon_eek:

Des étudiants de plus de 20 ans qui vont encore aux toilettes pendant les cours ?

Link to comment

Faire se lever les élèves c'est aussi une question de discipline et d'ambiance dans la classe.

Le prof a une série d'outils a sa disposition pour gérer sa classe, ils choisit ceux qu'ils utilisent.

Faire lever les élèves est un outil qui a résisté au temps pour une raison, et qui me semble bien plus efficace que les notes par exemple :)

Mais la encore si on se place du point de vu de l’élève uniquement on ne peut pas comprendre.

Link to comment

Je sais qu'il y a des enfants qui sont en demande de ce genre de cadre. Tant mieux pour eux si ça leur convient, qu'ils fassent corps dans leur coin.

 

Manifestement tu ne comprends pas de quoi je parle.

Ca sert par exemple quand on entreprend un projet industriel a plusieurs.Ca sert pour tout projet en groupe en fait; ca fait partie des tips &tricks de strategie dignes de figurer dans les bouquins de Sun Tzu.

Ca n'a rien a voir avec l'embrigadement paramilitaire et la marche au pas, croques-mitaines franchouilles que l'on sort a tout bout de champ, en particulier quand on compare l'approche de l'esprit d'entreprise en france et a l'ouest.

 

Link to comment

Dans le cas qui nous concerne ca sert a l'institution, l'ecole.

Ca concerne les enfants dans la mesure ou leur job c'est de comprendre qu'ils ont affaire a cette contrainte et de s'y adapter sans se rouler par terre en faisant pipi.

Link to comment

Je m'y suis adapté (c'est moins d'effort de se lever que discuter), mais ça m'a fait me questionner sur l’imbécillité des adultes plutôt qu'autre chose (surtout en arrivant d'un endroit ou ce genre de choses ne se faisait pas). Ça et le : "pas de téléphone en classe" "ring-ring" "ah mais moi c'est important !" "comment tu le sais si tu n'as pas décroché." "sinon on ne me dérangerait pas pendant la classe." "pareil pour moi."

Link to comment

cqfd

j'ai des gens en meeting qui sortent prendre des appels aussi.La politesse a l'envers.

 

Le monde ne s'arrête pas de tourner parce qu'on est en cours ou en meeting. "Bonjour, je postule à un poste chez vous, merci d'éviter d'appeler entre 8 et 18h30 du lundi au vendredi parce que je suis en classe."

Link to comment

Je m'y suis adapté (c'est moins d'effort de se lever que discuter), mais ça m'a fait me questionner sur l’imbécillité des adultes plutôt qu'autre chose (surtout en arrivant d'un endroit ou ce genre de choses ne se faisait pas).

Tes questionnement n'avait aucune importance pour le prof qui te faisait lever, l'important pour lui c'est que ça marche dans sa gestion de la classe.

Link to comment

C'est bien là le problème, c'est que d'expérience ça ne sert à rien, c'est même contre-productif. 

 

 

 

Tes questionnement n'avait aucune importance pour le prof 

 

Oh je m'en doute, les relations entre l'école et ses clients fonctionnent à l'envers dans ce pays.

Link to comment

Manifestement tu ne comprends pas de quoi je parle.

Ca sert par exemple quand on entreprend un projet industriel a plusieurs.Ca sert pour tout projet en groupe en fait; ca fait partie des tips &tricks de strategie dignes de figurer dans les bouquins de Sun Tzu.

Je n'avais pas de projet en groupe avec mes camarades de classes, c'étaient juste des gens qui se retrouvaient par hasard parqués avec moi, qui sauf exception n'avaient pas grand chose en commun avec moi et qui changeaient tous les ans de toute manière.

L'esprit de corps que je pouvais avoir à l'époque c'était avec mes amis, des gens choisis et pas imposés.

Dans le cas qui nous concerne ca sert a l'institution, l'ecole.

Ca concerne les enfants dans la mesure ou leur job c'est de comprendre qu'ils ont affaire a cette contrainte et de s'y adapter sans se rouler par terre en faisant pipi.

Il y a contrainte et contrainte. La contrainte que peut légitimement m'imposer un prof c'est d'être attentif, de ne pas perturber son cours, de suivre ses consignes et de respecter son autorité dans sa discipline. Là dessus aucun soucis.
Link to comment

pas la peine d'insister tu as tort :)

 

Une fois un prof a demandé à quelqu'un pourquoi il sortait de la classe comme ça et a commencé à faire la leçon (c'était un prof français étrangement) faisant perdre du temps à toute la classe et manquant de respect à ses clients qui paient cher pour suivre ses cours. Le pauvre n'a pas bien réussit sa notation le cours suivant.

Link to comment

Tu raisonnes à l'envers. Jusqu'à ce que le prof interrompe le cours, la seule personne qui perdait quoi que ce soit, était celui qui sort de la classe. Le prof ne perdait rien, nous ne perdions rien. La sensation du pouvoir a dû monter en lui et le power trip a pris le relais. Ça a puni tout le monde et lui le premier (pour un chargé de cours, une moyenne inférieure à 3/4 en notation d'élèves c'est byebye).

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...