Jump to content

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants


Recommended Posts

Il y a 1 heure, Alchimi a dit :

@Wayto Tu veux dire que les pubards français ne comprenait pas le pourquoi de l'axe du spot de Gillette c'est bien ça? Ils en ont dit quoi?

C'était la discorde, entre ceux qui pensaient que la société devenait woke et donc broke, les autres qui pensaient qu'ils tentaient de gagner des parts de marché chez les gens qui ne se rasaient pas, et d'autres qui pensaient que c'était un changement de l'image de marque en profondeur (bon celui-là j'ai du mal à y croire, si c'est vrai la boîte va se vautrer). J'aimerais être plus précis, mais j'avais déjà bien tapé dans la bouteille à cette heure là. En tout cas y'avait aucun consensus, tant pour dire que c'était génial ou de la merde.

 

Il y a 1 heure, Azref a dit :

L’hypothèse qui me semble crédible est le retard d'arrivée. En plein #metoo cette pub aurait pu passer non?

Proctor & Gamble c'est 8 milliards/an en marketing, autant je peux en adhérer à un mauvais positionnement, autant un retard ce serait trop gros. 

M'enfin bon, à part l'état rien ne peut surpasser le marketing question gaspillage de fric donc tout est possible.

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Wayto a dit :

d'autres qui pensaient que c'était un changement de l'image de marque en profondeur (bon celui-là j'ai du mal à y croire, si c'est vrai la boîte va se vautrer)

Pas si con. P&G a peut-être tenté une expérience grandeur nature en sacrifiant un de ses pions. Si ça avait marché ils embrayaient sur toutes leurs marques, sinon ils faisaient du damage control, perdaient un peu de PDM et tout le monde passait à autre chose 3 mois après.

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Wayto a dit :

d'autres qui pensaient que c'était un changement de l'image de marque en profondeur (bon celui-là j'ai du mal à y croire, si c'est vrai la boîte va se vautrer)

On rappelle que Gillette a changé son slogan de "The best a man can get" en "The best men can be."

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Neomatix a dit :

Pas si con. P&G a peut-être tenté une expérience grandeur nature en sacrifiant un de ses pions. Si ça avait marché ils embrayaient sur toutes leurs marques, sinon ils faisaient du damage control, perdaient un peu de PDM et tout le monde passait à autre chose 3 mois après.

J'avais pas vu ça comme ça, un play plus macro se tient.
Maintenant sacrifier Gillette pour ça, c'est gros. Surtout vu  la marque et sa clientèle. Je sais vraiment pas, tout cela me laisse très confus.

 

Link to post
Share on other sites

"sensitivity readers" : pour ceux qui se demandaient les débouchés des grievance studies...

Citation

One group argued that no amount of changes would ever be enough, that the premise of the book was fatally flawed. “Unfixable” was a sentiment that appeared frequently in these threads.

Je disais quoi, un peu plus haut, sur les adversaires et les ennemis ?

Citation

Another group condemned me for revising, declaring “meet the face of politically correct censorship,” “so much for intellectual integrity,” “an author that gutless is unlikely to turn out anything worth reading” and that “authors who write by committee — and far worse, internet comments — deserve to be humiliated and shamed.”

Le syndrome Hollande, ou comment vouloir plaire à tous aboutit à être méprisé par tout le monde.

Citation

We all want great books, breathtaking storytelling, characters we can love and hate and mourn, themes that make us think and reconsider aspects of the world as we know it. Stories that are diverse and inclusive, so they might be enjoyed by all.

Non, non et non. La diversité et l'inclusivité ne sont pas des critères pour apprécier une histoire. Une mauvaise histoire sera toujours rejetée, peu importe si les personnages sont bigarrés ou non ; une bonne histoire sera toujours appréciée par les gens de goût, parce qu'elle parle par nature à tous (parce qu'au delà de nos différences, nous partageons en bonne partie les mêmes archétypes inscrits en dur). Juger d'une histoire sur sa diversitude et son inclusivitude, c'est juger d'un tableau sur son support et son cadre ; c'est montrer au monde non seulement qu'on y connait rien (et qu'on en veut rien y connaître), mais aussi qu'on n'aime pas l'art en tant que tel ; c'est une attitude qui devrait susciter au minimum le mépris de tous les gens bien.

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites

Le deuxième édito (du deuxième auteur) rappelle un peu le bon vieux "publish and be damned" et pourfend l'ambiance actuelle de la meute de twitter.

Ce qui rassure un peu sur le fait qu'on est pas les seuls à trouver ça complètement dérangé mais inquiète devant l'ambiance que les écrivains doivent se taper.

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Rincevent a dit :

"sensitivity readers" : pour ceux qui se demandaient les débouchés des grievance studies... 

 

D'ici 10 ans on va pouvoir monter des hoax en filant l'Odyssée à des sensitive readers ; ils n'auront aucune idée de ce qu'ils caviardent. Ca sera rigolo.

 

Tant qu'ils ne se prennent pas Tchang Tchong Jen comme patron...

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Alchimi a dit :

Le deuxième édito (du deuxième auteur) rappelle un peu le bon vieux "publish and be damned" et pourfend l'ambiance actuelle de la meute de twitter.

Ce qui rassure un peu sur le fait qu'on est pas les seuls à trouver ça complètement dérangé mais inquiète devant l'ambiance que les écrivains doivent se taper.

Oups, j'avions pas vu qu'il y en avait un deuxième.

 

Je note ça :

Citation

The author of “A Fine Dessert,” Emily Jenkins, offered an apology and donated her advance to a nonprofit called “We Need Diverse Books.”

Encore un autre débouché pour les étudiants de grievance studes : après "sensitivity reader" (i.e. la rencontre improbable entre un inspecteur des travaux finis, et un commissaire politique), patron d'association quérulente, sans but mais lucrative.

 

Citation

Evidently, her career as an illustrator (and author) has not suffered. One year after “A Fine Dessert” appeared, she won a Caldecott for a different book. And this year she won another.

Stand your ground for what you believe in, and you'll earn respect.

 

Citation

I wish I had defended my book the way Blackall defended hers. I chose to remain silent, a course of action I regret. No doubt my silence came off as an admission of guilt

Si c'est une fable, elle a une morale assez randienne (i.e. les gens de bien souffrent aussi de leur propre volonté de s'en remettre aux mains de leurs bourreaux ; ils ne peuvent être des victimes que si ils consentent à l'être). ;) 

 

Citation

cultural solipsism

J'aime beaucoup cette locution.

 

Citation

In her announcement online, Zhao apologized for the “pain” she has caused with her book. The only way her book could cause pain is if it were dropped from a high-story window onto somebody’s head. The notion that a book can cause pain is just one more example of the tyrannical coddling of overly sensitive readers that defines this era. Zhao did not cause any pain with her book. But by making the decision to cancel, she will indeed cause pain — to herself and to other authors. By caving to the social media critics, she sets a chilling template for the future, and reinforces the power of the online mob.

Quoted for truth : ce paragraphe est parfait.

 

Je trouve aussi ce second édito très réconfortant : tout le monde n'est pas devenu taré, il reste des gens qui ont gardé leur santé mentale.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Azref a dit :

L'univers des romans "young adult" américains est quand même assez spécial. En tout cas la communauté qui l'entoure semble être menée par des gens flippants.

Alors le peu que j'en ai vu en france m'as donné quelques aperçus qui étaient pas pour me rassurer non plus..

Je me souviens de cette nana, qui bosse pour des boites d'éditions jeunesse, et auteur de roman de genre (vampire) pour ados, et qui avait pour projet de créer une maison d'édition qui n'éditeraient que des livres pour enfants avec des héroïnes uniquement. Pour "avoir plus de modèles féminins en personnages principaux et héroïnes".

Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Alchimi said:

Alors le peu que j'en ai vu en france m'as donné quelques aperçus qui étaient pas pour me rassurer non plus..

Je me souviens de cette nana, qui bosse pour des boites d'éditions jeunesse, et auteur de roman de genre (vampire) pour ados, et qui avait pour projet de créer une maison d'édition qui n'éditeraient que des livres pour enfants avec des héroïnes uniquement. Pour "avoir plus de modèles féminins en personnages principaux et héroïnes".

Tu veux dire des histoires mainstream's comme Blanche Neige, Cendrillon, la Belle au bois dormant, Alice au pays des merveilles, les contes des milles et une nuit, Mary Poppins etc. Mais où le héro/personnage principal serait une héroïne ? Oh wait.... 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Azref a dit :

L'univers des romans "young adult" américains est quand même assez spécial. En tout cas la communauté qui l'entoure semble être menée par des gens flippants.

Contrôler l'amont du marché des idées, former la demande avant même qu'elle s'exprime.

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Rincevent a dit :

 Juger d'une histoire sur sa diversitude et son inclusivitude

 

Surtout que la diversité en question n'est pas une diversité de points de vue, de profils psychologiques, de motivations idéologiques ou d'identités culturelles, mais à peu près toujours une promotion d'une ethnie, d'un sexe ou d'identités sexuelles jugées sous-représentées et/ou opprimées... promotion qui repose soit sur une forme de polylogisme ("les X ne peuvent s'identifier qu'aux émotions des X"), soit pose un grave problème de cohérence à la gauche, car si toutes les groupes imaginables sont fondamentalement égaux, pourquoi certains auraient-ils besoin d'être promus ? (on retrouve cette contradiction avec le féminisme qui promeut des quotas...).

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Surtout que la diversité en question n'est pas une diversité de points de vue, de profils psychologiques, de motivations idéologiques ou d'identités culturelles, mais à peu près toujours une promotion d'une ethnie, d'un sexe ou d'identités sexuelles jugées sous-représentées et/ou opprimées... promotion qui repose soit sur une forme de polylogisme ("les X ne peuvent s'identifier qu'aux émotions des X"), soit pose un grave problème de cohérence à la gauche, car si toutes les groupes imaginables sont fondamentalement égaux, pourquoi certains auraient-ils besoin d'être promus ? (on retrouve cette contradiction avec le féminisme qui promeut des quotas...).

Non mais genre t'as cru qu'elles avaient réfléchi jusque là ? 

On est intégralement dans la réaction épidermique basse du front et instantanée que les MGTOW appellent à juste titre ovaryaction (= overreaction mais avec le mot ovaire dedans pour les moins anglophones d'entre vous)

 

C'est littéralement du niveau de ceux qui disent "Encore un pédé/un bougnoule" en parlant du présentateur télévisé en vogue du moment 

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Alchimi a dit :

Alors le peu que j'en ai vu en france m'as donné quelques aperçus qui étaient pas pour me rassurer non plus..

Je me souviens de cette nana, qui bosse pour des boites d'éditions jeunesse, et auteur de roman de genre (vampire) pour ados, et qui avait pour projet de créer une maison d'édition qui n'éditeraient que des livres pour enfants avec des héroïnes uniquement. Pour "avoir plus de modèles féminins en personnages principaux et héroïnes".

C'est déjà plus classique que le peu que je suive des US, qui sont quand même un cran au dessus dans ce délire de représentation.

 

Il y a 6 heures, Rincevent a dit :

Contrôler l'amont du marché des idées, former la demande avant même qu'elle s'exprime.

Le plus triste, ce sont les auteurs qui se sont joints à la meute pour attaquer ce livre avant sa sortie.

Je me demande dans quelle mesure l'auto-édition type amazon est en train de rendre tous ces gardiens de la morale caduques.

 

Certaines réactions en tout cas sont assez virulentes :):

http://monsterhunternation.com/2019/01/31/to-the-book-community-go-fuck-yourself-an-anti-apology/

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Azref a dit :

Le plus triste, ce sont les auteurs qui se sont joints à la meute pour attaquer ce livre avant sa sortie.

Je me demande dans quelle mesure l'auto-édition type amazon est en train de rendre tous ces gardiens de la morale caduques.

Le problème n'a jamais vraiment été l'édition, mais la distribution et surtout la promotion.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

Le problème n'a jamais vraiment été l'édition, mais la distribution et surtout la promotion.

Honnêtement je doute que ces vautours aient un quelconque effet négatif sur les ventes en dehors de leur microcosme.

L'effet négatif c'est plutôt l'autocensure en amont des auteurs.

Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Azref a dit :

Il est très très bien cet article de blog. :)

 

il y a 29 minutes, Azref a dit :

Honnêtement je doute que ces vautours aient un quelconque effet négatif sur les ventes en dehors de leur microcosme.

L'effet négatif c'est plutôt l'autocensure en amont des auteurs.

Oui voilà, c'est le problème #1, la peur qui commence à s'infiltrer chez tout le monde.

Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Alchimi a dit :

Il est très très bien cet article de blog. :)

Il est excellent, même. Larry Correia always delivers.

Link to post
Share on other sites

 

5c60d728eb3ce8204a54da73-750-563.jpg

 

Le nouveau " " génie " " du remake de disney de la prod disney d'Aladin. (Et encore vous n'avez pas entendu la voix de jaffar)...

...

...

C'est moche. A chier.

Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Lancelot a dit :

Ok mais quel rapport avec la justice sociale ?

Moi je trouve ça raciste de peindre un noir en bleu, ca rappelle les heures les plus sombre de notre histoire.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...