Jump to content

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants


Recommended Posts

Il me semble que lorsque une institution condamne Dieudonné pour ses propos, suite à des injonctions d'une frange de la population, elles ont une certaine porosité à l'hystérie ambiante. Lorsqu'elles sont capable de faire vivre un sort différent à une personne en particulier par rapport aux autres, par exemple en multipliant les contrôles fiscaux, alors on ne peut pas vraiment nier que les institutions ne sont pas sous influence.

Maintenant c'est plus marqué en France car pays où les institutions sont au service d'un enjeu social.

J'imagine la Suisse plus résiliente. Enfin, la partie Allemande. 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, BirdyNamNam a dit :

Il me semble que lorsque une institution condamne Dieudonné pour ses propos, suite à des injonctions d'une frange de la population, elles ont une certaine porosité à l'hystérie ambiante.

Une fois qu'un crétin malade arrive à un poste où il peut lui-même nommer d'autres crétins malades, la machine peut en effet s'emballer assez rapidos.

C'est comme le covid, pas de raison de surpaniquer, mais quand même garder un oeil sur cette saleté.

Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, BirdyNamNam a dit :

J'imagine la Suisse plus résiliente. Enfin, la partie Allemande. 

Les institutions publiques cantonales ou fédérales, sans doute. Le privé, en revanche...

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Vilfredo Pareto a dit :

Non. Les lois qui limitent la liberté d’expression disent : il y a des choses qu’on ne peut pas dire. La loi dont je parle et qui n’est pas un cas isolé dit qu’il y a des choses qu’il faut dire. 
si tu as beaucoup d’exemples de lois de ce genre je suis preneur

et ça suffit à montrer que les sjw pénètrent les institutions. Que tu considères que c’est pas grave est une autre question.


Quelle est la jurisprudence sur le sujet ?

Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Tramp a dit :


Quelle est la jurisprudence sur le sujet ?

 

Il y a 4 heures, Vilfredo Pareto a dit :

C'est tout le débat autour de la famosa

48g99k.gif

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Marlenus a dit :

Il est intéressant qu'il n'y a qu'une partie très restreinte de l'esclavage qui est concernée...

 

 

C'est marrant cette critique. La France fait donc une loi qui critique l'histoire de France. 

 

Elle aurait fait une qui critique les autres, ont aurait vu les même ronchons râler que Taubira se mêle de ce qui ne la regarde pas. 

 

Je déteste cette loi pour un tas de raisons mais je n'en peux plus de cette critique à la con. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Marlenus a dit :

Suis plus partagé.

 

Déjà on a des lois qui sont arrivées:

Loi sur le harcèlement de rue, loi pénalisant le client dans la prostitution, etc.

 

On a des quotas de femmes qui ont été mis en place, notamment dans les postes d'élus.

On pourrait discuter du bienfait ou pas d'avoir plus de femmes élue mais c'est clairement le fait qu'Overton bouge.

En France, on est un peu protégé pour le faire sur la race car on a pas le droit aux stats ethniques, mais cela risque de bouger.

 

On pourrait parler du mariage homosexuel, de la PMA pour les lesbiennes qui arrive, etc.

On a admis qu'une famille ce n'était plus un père et une mère.

 

De plus en plus de lois passent pour les trans (reconnaissance d'un 3ème sexe dans plusieurs pays occidentaux).

 

On pourrait regarder le lien entre les lois sur le climat et les SJWs.

 

 

Les SJW, en bougeant la fenêtre d'Overton, font que ce qui était considéré comme trop hard, devient modéré et passe maintenant.

Ça prouve qu'ils ont un relatif pouvoir d'influence sur nos institutions, mais ça ne veut pas dire qu'ils finiront à long terme par les dominer. Les délires SJW et autres communautarismes de gauche ne sont pas suffisamment rentables sur le marché politique, et il y a toujours un frein culturel lié à notre tradition universaliste. Et puis, ça touche qui à part les centres urbains ? Bref, une infime minorité de français. La perte de notre civilisation ne sera pas causée par eux

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Vilfredo Pareto a dit :

 

 

 

Ca ne répond pas à ma question. Quelle est la jurisprudence issue de C16 ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Lancelot a dit :

C'est devenu une préoccupation très sérieuse et réelle.

Encore une fois, uniquement dans les milieux intellectuels, le privé et les centres urbains. Ils sont certes dangereux à un petit niveau, mais notre culture politique est imperpéable à ce genre de conneries. Et nos institutions fonctionnent.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Lancelot a dit :

Tu as de la street cred auprès de ton employeur sur ce sujet, c'est bien (je dis ça sans ironie).

 

Personne n'est au courant à part mes collègues proches (amis donc), et quelques autres qui sont venus saluer à la fois le texte et le dire que ce n'était bon qu'à, je cite, "prendre des coups". 

La plupart des gens font le gros dos et attendent que ces conneries finissent. 

 

Citation

 

De mon côté j'ai vu les organisateurs d'une conf complètement terrifiés par le terrorisme intellectuel d'un connard qui s'était plaint qu'ils n'avaient pas assez de speakers "divers". C'est devenu une préoccupation très sérieuse et réelle. Sans compter les délires officiels comme la parité dans les jurys de thèse.

 

 

J'ai vu pire, je pense qu'ils font pas mal de dégâts dans certains départements universitaires  principalement parce que les usual leftist suspects sont terrifies a l'idée de se prendre leur propre sauce sur la figure et ne veulent être traités de nazis.

Mais encore une fois, c'est limité à des départements à la con (dont je fais partie mais soit) et ils y sont globalement cantonnés par effet de groupe du reste qui fait en sorte de ne pas les élire la où il ne faut pas. Et puis ce sont surtout des étudiants, quelques profs mous et veules se laissent faire, quelques uns les alimentent mais la plupart les laissent faire joujou en attendant que ça passe. La majorité des profs que je connais et qui sont dans ces délires sont des des universités périphériques à la con dont tout le monde se fout (genre Mons ou Saint-Louis a Bxl) voir dans des hautes écoles (là où on forme des travailleurs sociaux) donc hors université. 

Bref l'institution universitaire n'est même pas en danger par leur faute (si elle l'est c'est pas la nullité des directions emasculees et largement politisées) 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tramp a dit :

 

Ca ne répond pas à ma question. Quelle est la jurisprudence issue de C16 ?

Je ne sais pas tu veux montrer qu’on a aucun cas où cette loi a été appliquée?

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, poney a dit :

La plupart des gens font le gros dos et attendent que ces conneries finissent. 

C'est humain, mais si tout le monde fait de même, elles ne finiront pas.

Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Vilfredo Pareto a dit :

Je ne sais pas tu veux montrer qu’on a aucun cas où cette loi a été appliquée?


Ca permettrait de connaître l’influence des SJW en réalité 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, poincaré said:

Ça prouve qu'ils ont un relatif pouvoir d'influence sur nos institutions, mais ça ne veut pas dire qu'ils finiront à long terme par les dominer. Les délires SJW et autres communautarismes de gauche ne sont pas suffisamment rentables sur le marché politique, et il y a toujours un frein culturel lié à notre tradition universaliste. Et puis, ça touche qui à part les centres urbains ? Bref, une infime minorité de français. La perte de notre civilisation ne sera pas causée par eux

Il y a un gars en train de me tabasser mais je vais sans doute y survivre donc c'est cool :jesaispo:

 

1 hour ago, poincaré said:

Ils sont certes dangereux à un petit niveau, mais notre culture politique est imperpéable à ce genre de conneries. Et nos institutions fonctionnent.

Il ne suffit pas d'avoir la foi pour me convaincre.

 

57 minutes ago, poney said:

Mais encore une fois, c'est limité à des départements à la con (dont je fais partie mais soit) et ils y sont globalement cantonnés par effet de groupe du reste qui fait en sorte de ne pas les élire la où il ne faut pas.  Et puis ce sont surtout des étudiants, quelques profs mous et veules se laissent faire, quelques uns les alimentent mais la plupart les laissent faire joujou en attendant que ça passe. La majorité des profs que je connais et qui sont dans ces délires sont des des universités périphériques à la con dont tout le monde se fout (genre Mons ou Saint-Louis a Bxl) voir dans des hautes écoles (là où on forme des travailleurs sociaux) donc hors université. 

Alors précisément la conf en question c'était dans mon domaine, donc un truc qui n'a rien à voir avec le schmilblick, et les gens terrifiés étaient des postdocs et profs (certes gauchistes) d'une université relativement prestigieuse (~ top 100 mondial). Bon pour avoir survécu à Lyon 2 j'ai tout à fait conscience que c'est bien pire ailleurs :mrgreen:

Au final la conf s'est passée sans accroc mais c'est pour illustrer à quel point c'est pris sérieusement.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
7 hours ago, poney said:

La majorité des profs que je connais et qui sont dans ces délires sont des des universités périphériques à la con dont tout le monde se fout (genre Mons ou Saint-Louis a Bxl) voir dans des hautes écoles (là où on forme des travailleurs sociaux) donc hors université. 

J'avais cru comprendre qu'aux États-Unis c'étaient justement les universités d'élite les plus touchées.

Link to post
Share on other sites
11 hours ago, poney said:

C'est marrant cette critique. La France fait donc une loi qui critique l'histoire de France. 

 

Elle aurait fait une qui critique les autres, ont aurait vu les même ronchons râler que Taubira se mêle de ce qui ne la regarde pas. 

 

Je déteste cette loi pour un tas de raisons mais je n'en peux plus de cette critique à la con. 

Sauf que l'esclavage, concernant la France, ne s'arrête pas à la traite négrière.

Il y a tout pleins d'esclavagistes qui sont venu faire leur marché sur les côtes françaises par exemple.

 

 

Link to post
Share on other sites

Si ça peut aider à relativiser.

Je lis tous les jours un texte de "Les enjeux de la liberté" de V. Llosa (oune delectation quotidienne).

Ce matin, c'était un texte très touchant sur la Suisse (Zurich) en 1991.

Et bien les mêmes gauchos qu'aujourd'hui étaient à l'oeuvre, avec des dingueries analogues.

Le gauchisme est comme une boule de caca qui prend la forme de moindre effort de son zeitgeist.

Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Marlenus a dit :

Sauf que l'esclavage, concernant la France, ne s'arrête pas à la traite négrière.

Il y a tout pleins d'esclavagistes qui sont venu faire leur marché sur les côtes françaises par exemple.

 

 

 

rien avoir avec la choucroute

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Tramp a dit :


Ca permettrait de connaître l’influence des SJW en réalité 

Ça paraît logique je réponds en retard parce que j’avais pas le temps :

ici ça n’a rien donné https://www.canlii.org/en/bc/bchrt/doc/2018/2018bchrt144/2018bchrt144.html?searchUrlHash=AAAAAQAHcHJvbm91bgAAAAAB&resultIndex=4

parce que c’était la parole de l’étudiant contre celle du dirlo 

et ici aussi https://www.canlii.org/en/bc/bchrt/doc/2018/2018bchrt131/2018bchrt131.html?searchUrlHash=AAAAAQAHcHJvbm91bgAAAAAB&resultIndex=6

Je n’ai pas trouvé d’autres exemples

La police peut du coup t’arrêter même si le juge ne te condamne pas

https://www.google.fr/amp/s/www.dailymail.co.uk/news/article-6687123/amp/Mother-arrested-children-calling-transgender-woman-man.html
j’attends de voir ce que va donner le cas de Jazz Lyles qui demande 1M$ a nike pour s’être trompé de pronoms :icon_ptdr:

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Lancelot a dit :

Il y a un gars en train de me tabasser mais je vais sans doute y survivre donc c'est cool :jesaispo:

Personne n'a dit que c'était cool

Il y a 10 heures, Lancelot a dit :

Il ne suffit pas d'avoir la foi pour me convaincre.

D'acc

Link to post
Share on other sites

Du point de vue de la production intellectuelle et idéologique sans doute.

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Lancelot a dit :

 

 

Alors précisément la conf en question c'était dans mon domaine, donc un truc qui n'a rien à voir avec le schmilblick,

 

Quel était ce domaine?

J'ai l'impression par experience personnelle que les conférences qui portent sur la défense militaire sont protégées  des délires SJW car c'est un domaine qui ne les intéresse absolument pas (et c'est souvent les militaires qui sont les organisateurs).

Link to post
Share on other sites
38 minutes ago, Zagor said:

Quel était ce domaine?

Neuroscience.

Link to post
Share on other sites

J'ai vu plusieurs fois des trucs écolos que des écolos voulaient introduire à la chose militaire.

Ça m'as toujours fait sourire.

Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Zagor a dit :

J'ai l'impression par experience personnelle que les conférences qui portent sur la défense militaire sont protégées  des délires SJW car c'est un domaine qui ne les intéresse absolument pas (et c'est souvent les militaires qui sont les organisateurs).

La grande majorité des conf en France sont protégées des délires SJW, et cela s'explique par notre culture et notre histoire politiques (toi qui connais bien la culture US). Que cela arrive une fois par-ci par-là dans des facs de sciences humaines ou sciences exactes reste tout à fait marginal. Nous n'avons pas de terreau favorable à leur implantation.

 

En revanche, les décroissantistes et écolo ont déjà un pied dans nos institutions politiques et universitaires. C'est plutôt sur eux qu'il faut s'attarder.

Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Lancelot a dit :

Neuroscience.

 

Ca peut attirer des gars en psychologie et donc des SJW.

 

il y a 4 minutes, poincaré a dit :

La grande majorité des conf en France sont protégées des délires SJW, et cela s'explique par notre culture et notre histoire politiques (toi qui connais bien la culture US). Que cela arrive une fois par-ci par-là dans des facs de sciences humaines ou sciences exactes reste tout à fait marginal. Nous n'avons pas de terreau favorable à leur implantation.

 

En revanche, les décroissantistes et écolo ont déjà un pied dans nos institutions politiques et universitaires. C'est plutôt sur eux qu'il faut s'attarder.

 

il y a 6 minutes, Alchimi a dit :

J'ai vu plusieurs fois des trucs écolos que des écolos voulaient introduire à la chose militaire.

Ça m'as toujours fait sourire.

 

Je suis d'accord sur le danger des écolos. J'ai remarqué depuis l'année dernière, à chaque conférence de géopolitique il y a une question du public qui porte sur ça...

Après le problème est que les SJW et écolos sont en train de fusionner.

 

Et à propos des écolos dans les institutions universitaires, je ne compte plus le nombre d'appel de projet sur le thème de l'écologie de la part de l'UMR auquel mon labo était rattaché. UMR en droit...

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...