Jump to content

Images pas cool, justice sociale & steaks saignants


Recommended Posts

Je veux pas mettre le doigt dans ce gio-débat, mais personnellement j'ai vu pas mal de choses qui ressemblent à de la discrimination "positive", de la chasse aux sorciers (notez le masculin), de la promotion systématique des femmes et surtout de l'élimination concurrentielle des hommes dans un certain nombre d'environnement pros. De basse intensité pour l'instant, mais si j'additionne le tout ça commence à pas sentir le frais.

Alors je comprend Poney qui ne veut pas tomber dans le catastrophisme, mais si on est à faire la comparaison entre ça et les maoïstes des 60's, le problème n'est-il pas déjà là?

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites

Je vais être brut: dans mon secteur j'en connais un qui s'est déjà délibérément posé la question si ça ne serait pas un avantage -ou au moins un leurre qui lui permettrait d'éviter certaines emmerdes- pour lui de se faire passer pour homosexuel.

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Zagor a dit :

Je suis d'accord sur le danger des écolos. J'ai remarqué depuis l'année dernière, à chaque conférence de géopolitique il y a une question du public qui porte sur ça...

Après le problème est que les SJW et écolos sont en train de fusionner.

Et pourquoi sont-ils en train de fusionner ? Parce que les SJW se sont rendus compte qu'ils n'étaient pas suffisamment rentable politiquement dans la mesure où leur message ne s'adresse qu'à une petite catégorie de la population... C'est donc bien ce que je disais !

Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, Zagor said:

Ca peut attirer des gars en psychologie et donc des SJW.

Ça peut mais en l'occurrence, comme je disais, aucun rapport (et non je ne vais pas donner plus de détails sur mon job irl).

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Alchimi a dit :

Je veux pas mettre le doigt dans ce gio-débat, mais personnellement j'ai vu pas mal de choses qui ressemblent à de la discrimination "positive", de la chasse aux sorciers (notez le masculin), de la promotion systématique des femmes et surtout de l'élimination concurrentielle des hommes dans un certain nombre d'environnement pros. De basse intensité pour l'instant, mais si j'additionne le tout ça commence à pas sentir le frais.

Alors je comprend Poney qui ne veut pas tomber dans le catastrophisme, mais si on est à faire la comparaison entre ça et les maoïstes des 60's, le problème n'est-il pas déjà là?

Oh bien sûr, le problème existe et il est déjà là. C'est une résurgence de ce néo féminisme vague 3.0

 

Mais la question est de savoir si ce problème doit être traité en priorité et si on ne se focalise pas sur une petite vague quand derrière on est à deux doigts de se prendre une marée dans la gueule (que sapelerio l'écologisme)

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Alchimi a dit :

Je vais être brut: dans mon secteur j'en connais un qui s'est déjà délibérément posé la question si ça ne serait pas un avantage -ou au moins un leurre qui lui permettrait d'éviter certaines emmerdes- pour lui de se faire passer pour homosexuel.

Il veut devenir ministre de la Culture?

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Alchimi a dit :

Je vais être brut: dans mon secteur j'en connais un qui s'est déjà délibérément posé la question si ça ne serait pas un avantage -ou au moins un leurre qui lui permettrait d'éviter certaines emmerdes- pour lui de se faire passer pour homosexuel.

 

Le film le placard qui devient une réalité.

Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Alchimi a dit :

Je vais être brut: dans mon secteur j'en connais un qui s'est déjà délibérément posé la question si ça ne serait pas un avantage -ou au moins un leurre qui lui permettrait d'éviter certaines emmerdes- pour lui de se faire passer pour homosexuel.

C'est bien ça lui fera gagner des political points

Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Alchimi a dit :

Je vais être brut: dans mon secteur j'en connais un qui s'est déjà délibérément posé la question si ça ne serait pas un avantage -ou au moins un leurre qui lui permettrait d'éviter certaines emmerdes- pour lui de se faire passer pour homosexuel.

Les coïncidences sont parfois bien faites, voilà sur quoi je tombe dans le fil images fun en y allant poster tout autre chose:

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, poincaré a dit :

La grande majorité des conf en France sont protégées des délires SJW, et cela s'explique par notre culture et notre histoire politiques (toi qui connais bien la culture US). Que cela arrive une fois par-ci par-là dans des facs de sciences humaines ou sciences exactes reste tout à fait marginal. Nous n'avons pas de terreau favorable à leur implantation.

Toi, tu as raté deux ou trois épisodes de Liberté Académique. 

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites

Tiens, apparemment le "Youtube Game" a un peu explosé en France ces derniers jours.

En cause, Astronogeek qui a voulu lancer un petit os discret aux SJW pour faire un épisode sur la Cancel culture.

Du coup le mec a balancé quelques tweets, notamment en expliquant qu'il était pour un port d'arme citoyen, ou encore que lui et sa moitié se réveillaient parfois en baisant ce qui correspond selon certains à du viol.

Résultat, méga shit storm et toute la facho/SJWsphere qui lui tombe dessus en mode "putain de redneck violeur"

 

Et donc de sa part 2 vidéos, la première sur la shitstorm, la 2e plus intéressante où il défonce pas mal la cancel culture et les SJW

 

Quelque part c'est pas mal qu'il y aie un Youtubeur de ce "bord" pragmatique, et avec une assez grande gueule pour l'ouvrir. Avec un peu de chance il aidera un peu à faire comprendre les problèmes des SJW à certains.

  • Yea 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Toi, tu as raté deux ou trois épisodes de Liberté Académique. 

 

Tu peux préciser? 

 

Link to post
Share on other sites

@gilles yes la seconde vidéo est bien construite et il a bien travaillé son contenu.

Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Zagor a dit :

Tu peux préciser? 

Bah il fait référence à cette chaîne youtube sur l'implantation des SJW dans les universités : https://www.youtube.com/results?search_query=Liberté+Académique

 

Sauf que ça ne change rien à mon propos, ça reste un phénomène marginal. Dans des facultés de production de futurs chômeurs quoi.

Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Zagor a dit :

Tu peux préciser?

 

il y a 5 minutes, poincaré a dit :

Bah il fait référence à cette chaîne youtube sur l'implantation des SJW dans les universités : https://www.youtube.com/results?search_query=Liberté+Académique

 

Sauf que ça ne change rien à mon propos, ça reste un phénomène marginal. Dans des facultés de production de futurs chômeurs quoi.

Je ne crois pas, non.

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Ca  me fait penser à un truc.

Le droit public et la science politique a tendance à avoir des sujets similaires. Mais j'ai l'impression que les juristes sont beaucoup plus hermétiques aux délires SJW (surtout en France avec la culture Républicaine) alors que ca peut vite être open bar du coté des fac de science politiques.

C'était d'ailleurs une des raisons qui m'avait poussé à faire des études en droit malgré ma passion pour la sciencepo. Tu peux en faire sans avoir les timbrés d’extrême gauche.

 

Après comme dit plus haut, le droit n'est pas totalement épargné par les écolos.

Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, poincaré a dit :

 

Sauf que ça ne change rien à mon propos, ça reste un phénomène marginal. Dans des facultés de production de futurs chômeurs quoi.

 

On disais ça aux USA aussi au début et au final ils sont dans les médias et dans les écoles secondaires. Et s'ils n'arrivent pas à percer c'est grace à l'opposition des anciens marxistes donc d'un point de vue libéral pas sur que ça soit bon.

D'ailleurs j'ai l'impression que les SJW sont surtout forts dans les pays libéraux et faibles dans ceux où l'ambiance politique est plus illibérale (surtout au niveau sociétal). Ce qui est très inquiétant dans l'absolu pour l'avenir du libéralisme.

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Zagor a dit :

Ce qui est très inquiétant dans l'absolu pour l'avenir du libéralisme.

ama, ce n'est plus une inquiétude, mais un fait.

Je ne vois aucun avenir pour le libéralisme, en tant que mouvement et politique officielle, dans aucun "grand pays" (on va dire > 5 millions d'habs) pour les décennies à venir.

Si le libéralisme parvient à exister/subsister prochainement, ce sera probablement exclusivement dans des communautés expressément dédiées.

Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Rübezahl a dit :

ama, ce n'est plus une inquiétude, mais un fait.

Je ne vois aucun avenir pour le libéralisme, en tant que mouvement et politique officielle, dans aucun "grand pays" (on va dire > 5 millions d'habs) pour les décennies à venir.

Si le libéralisme parvient à exister/subsister prochainement, ce sera probablement exclusivement dans des communautés expressément dédiées.

 

Effectivement c'est ddans les petits pays où le libéralisme semble le plus resister: Pays-Bas, Tchéquie, Suisse, Canada mais combien de temps avant que les gros leur imposent leurs lubies.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zagor a dit :

Effectivement c'est ddans les petits pays où le libéralisme semble le plus resister: Pays-Bas, Tchéquie, Suisse, Canada mais combien de temps avant que les gros leur imposent leurs lubies.

ama, certains (pas tous bien sûr) gros vont comprendre l'utilité de "petits" pays comme Hong-Kong.

Donc, la "parétianisation" de l'économie mondiale va se poursuivre.

Des poches de production (sans doute très efficientes) vont subsister, ne serait-ce que pour alimenter au moins les classes dirigeantes.

Les grands pays vont essentiellement devenir des parcs à pourceaux communistes (comme la NZ est un parc à moutons).

Je ne vois pas ça comme une tendance éternelle, juste pour qqs décennies.

Link to post
Share on other sites

On aura l'air con, dans 50 ans, quand l'Europe de l'Est sera plus riche que celle de l'Ouest, et que notre bout du continent ressemblera à l'Amérique latine, avec ses bureaucraties corrompues et ses reliques architecturales -mal entretenues- d'une ancienne époque de prospérité à laquelle on restera vaniteusement attachée... J'espère seulement qu'ils auront mis un peu d'eau dans leur ultra-conservatisme d'ici là, parce que si c'est pour revenir à un ordre moral façon XIX, ça ne vaut pas forcément le coup (quoi qu'il faut admettre que les prêtres orthodoxes, ça en jette).

  • Yea 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Rincevent a dit :

Je ne crois pas, non.

Fac de sociologie à la Sorbonne, fac de sciences-politiques à Lyon 2... Ces gens finiront au mieux dans une administration publique ou dans une université à répandre leur propagande qui n'intéresse personne.

 

En tout cas je note que les délires dans certaines facs commencent à se faire voir. Au moins les étudiants sont prévenus.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zagor a dit :

Ca  me fait penser à un truc.

Le droit public et la science politique a tendance à avoir des sujets similaires. Mais j'ai l'impression que les juristes sont beaucoup plus hermétiques aux délires SJW (surtout en France avec la culture Républicaine) alors que ca peut vite être open bar du coté des fac de science politiques.

C'était d'ailleurs une des raisons qui m'avait poussé à faire des études en droit malgré ma passion pour la sciencepo. Tu peux en faire sans avoir les timbrés d’extrême gauche.

 

Après comme dit plus haut, le droit n'est pas totalement épargné par les écolos.

C'est certain. Personnellement je n'ai pas de temps à perdre avec ces conneries. Qui s'intéresse aux études de genre, aux théories décoloniales à part une infime minorité de gauchistes et d'intellectuels ? Leur pouvoir d'influence est relativement minime, autant les laisser dans leur petit microcosme à continuer d'écrire des études que personne ne lit parce que globalement, ça reste un délire d'intellectuels sociologues.

 

Il y a un monstre bien plus grand et bien plus dangereux à l'heure actuelle : c'est le décroissant collapsologue. Lui est déjà présent dans le milieu académique, journalistique, politique. Lui a déjà ses lois et ses idéologues prêts à entraîner une récession économique dans les années à venir et à remettre en cause les fondements de la civlisation occidentale basés sur la propriété, l'innovation, le progrès technique. Tout mon entourage est contaminé. Question de priorité.

Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, poincaré a dit :

Fac de sociologie à la Sorbonne, fac de sciences-politiques à Lyon 2... Ces gens finiront au mieux dans une administration publique ou dans une université à répandre leur propagande qui n'intéresse personne.

Ils répandront leur propagande à l'université, et ils en imposeront les conclusions par l'administration. Tu vois mieux le problème ?

  • Yea 1
Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, poincaré a dit :

 

 

Il y a un monstre bien plus grand et bien plus dangereux à l'heure actuelle : c'est le décroissant collapsologue. Lui est déjà présent dans le milieu académique, journalistique, politique. Lui a déjà ses lois et ses idéologues prêts à entraîner une récession économique dans les années à venir et à remettre en cause les fondements de la civlisation occidentale basés sur la propriété, l'innovation, le progrès technique. Tout mon entourage est contaminé. Question de priorité.

 

Je suis d'accord que le danger numéro 1 reste l'écologie (du moins dans sa forme décroissantiste collapso). De ton coté, en fac de droit tu as beaucoup d'écolos?

A titre personnel, une bonne partie des doctorants de mon labos étaient bien porté sur l'écologie en sachant que ceux que j'ai en tête  sont de droite (voire extrême droite) à la base.

 

D'ailleurs quand on voit que la séduction touche aussi les gens de droite, je me demande quand l'extrème droite décidera de jouer sur le coté collapso: avec les survivalistes et les réact antimondialisations, ils ont tous les instruments pour promouvoir un nouvel Reichsnaturschutzgesetz. Ils pourrait même pousser promouvoir leurs idées les plus extrêmes au nom de l'écologie.

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, poincaré a dit :

Il y a un monstre bien plus grand et bien plus dangereux à l'heure actuelle : c'est le décroissant collapsologue. Lui est déjà présent dans le milieu académique, journalistique, politique. Lui a déjà ses lois et ses idéologues prêts à entraîner une récession économique dans les années à venir et à remettre en cause les fondements de la civlisation occidentale basés sur la propriété, l'innovation, le progrès technique. Tout mon entourage est contaminé. Question de priorité.

Il y a quelques années, 3-4 max, la collapsologie c'était uniquement quelques gars dont Pablo Servigne pour représentant, enfin de l'extérieur, vous au coeur des facs conscientisées la vue est peut être différente.

La collapsologie était même contestée dans son nom de -logos, n'étant pas une vraie discipline scientifique pouvant s'attribuer ce nom. 

Ainsi, considérant la vitesse d'essémination dont vous faites l'écho, le vrai sujet semble être autre que l'écologie, mais simplement le bien connu nouveau combat cyclique néo-marxiste, la crise ultime du capitalisme. Et qu'il ne faut pas chercher plus loin observant le niveau en économie et philosophie politique de ces 'écolos'.

Y a qu'à voir les liens entre EELV et Assa Traoré.

Link to post
Share on other sites

un délire d'intellectuel qui n'intéresse personne mais je rappelle quand même qu'on pratique ouvertement la discrimination raciale par ce biais dans les plus prestigieuses universités du monde, que ces gens sont au board d'administration des grandes villes de la première puissance mondiale, qu'ils ont sérieusement transformé le guide de la santé mentale de l'APA (juste l'une des institutions mondiales les plus influentes du monde quand il s'agit de la santé mentale des gens dont le texte) et colonisé la grande presse de la première puissance politique mondiale

 

On a laissé les clefs du temple à des gens qui veulent le saccager, désolé j'ai pas votre optimisme: le communisme aussi c'était une lubie d'intellectuels et d'activiste jusqu'au jour où c'est devenu une réalité et le bilan c'est 80 ans de totalitarisme et la deuxième plus grande dictature de toute l'Histoire.

 

  • Yea 4
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Frenhofer a dit :

 

Ainsi, considérant la vitesse d'essémination dont vous faites l'écho, le vrai sujet semble être autre que l'écologie, mais simplement le bien connu nouveau combat cyclique néo-marxiste, la crise ultime du capitalisme. Et qu'il ne faut pas chercher plus loin observant le niveau en économie et philosophie politique de ces 'écolos'.

 

 

Ce n'est pas juste les marxistes (qui au passage sont pro-croissance et industrie à la base). Une partie des collapso et plus précisément des survivalistes sont des fascistes (San Giorgo par exemple).

C'est pour ca que je dit qu'il y a un vrai créneau pour l'extrème droite pour promouvoir un vrai néo-nazisme (il faut juste étre discret sur certains points raciaux mais pour le reste ça devrait passer crème).

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, NoName a dit :

un délire d'intellectuel qui n'intéresse personne mais je rappelle quand même qu'on pratique ouvertement la discrimination raciale par ce biais dans les plus prestigieuses universités du monde, que ces gens sont au board d'administration des grandes villes de la première puissance mondiale, qu'ils ont sérieusement transformé le guide de la santé mentale de l'APA (juste l'une des institutions mondiales les plus influentes du monde quand il s'agit de la santé mentale des gens dont le texte)

 

On a laissé les clefs du temple à des gens qui veulent le saccager, désolé j'ai pas votre optimisme: le communisme aussi c'était une lubie d'intellectuels et d'activiste jusqu'au jour où c'est devenu une réalité et le bilan c'est 80 ans de totalitarisme et la deuxième plus grande dictature de toute l'Histoire.

 

 

La menace des SJW est réelle mais je reconnais que l'écologie à un potentiel encore plus dévastateur (comme je l'ai dit l'écologie est en train de convertir plein de gens à droite, ce qui n'est pas le cas des SJW). Et comme dit plus haut les deux se combinent.

Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Zagor a dit :

 

Ce n'est pas juste les marxistes (qui au passage sont pro-croissance et industrie à la base). Une partie des collapso et plus précisément des survivalistes sont des fascistes (San Giorgo par exemple).

C'est pour ca que je dit qu'il y a un vrai créneau pour l'extrème droite pour promouvoir un vrai néo-nazisme (il faut juste étre discret sur certains points raciaux mais pour le reste ça devrait passer crème).

C'est vrai que les marxistes c'est plus la société industrielle classique. 

Selon toi, on partirait vraiment vers un éco-facisme ? Dans le genre brun-vert-SJW. Car pour l'instant c'est minoritaire quand même, comme vous dites, mais dangereux bien sur. Je l'ai très bien vu pendant les élections municipales au niveau local.

https://www.contrepoints.org/2019/10/31/356685-l-ecologie-fasciste-la-branche-verte-du-parti-nazi-et-ses-antecedents-historiques

Dans ma bibliothèque j'ai cet ouvrage 'Les origines intellectuelles du 3ème Reich" de George Mosse. Je vais me plonger dedans (enfin essayer, ma bib c'est un bric à brac d'Ali Baba). Tu connais des références sur ces thèmes ?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...