Jump to content
Voy

AdBlock, illégal ? La propriété intellectuelle sur les interwebs

Recommended Posts

C'est pas sentimental, c'est juste que les pubs c'est chiant et qu'on est tous très contents d'en être débarrassé.

Personnellement, il arrive qu'un site me gonfle et je n'y vais alors plus, c'est tout. Un site me propose un deal que je ne suis pas obligé d'accepter, mais le refuser ne me donne pas le droit d'édicter unilatéralement de nouvelles conditions d'utilisation. Je répugne vraiment à voir dans cette bizarre éthique personnelle quelque chose de normal. On dirait une pub Amaguiz...

 

Et oui tu raisonnes comme un corporatiste, et ce indifféremment de tes intérêts personnels.

 

J'aimerais savoir à quoi tu fais référence exactement. Je m'en fiche à peu près complètement de ma "corporation", je suis un entrepreneur, un gars de projet, peu importe le domaine, ce sont les hasards de l'existence. Je ne me sens aucun lien de solidarité avec des gens parce qu'ils exercent une profession similaire à la mienne. Par contre, il m'est peut-être plus difficile de faire mine d'ignorer les termes réels du deal que les sites Internet proposent aux internautes.

Je ne fais pas un argument d'un manque à gagner. Je ne pense pas que ce manque à gagner soit loyal en l’occurrence, c'est rigoureusement différent. Je ne dis pas d'aller impérativement sur les sites Internet en dépit du fait qu'ils vous cassent les pieds. Je ne pleurs pas sur ceux qui font fuir leur audience à force de la matraquer, c'est la loi du marché et c'est très bien qu'elle les punisse. Mais un dispositif qui permet de prendre ce qu'on convoite sans donner ce qui est structurellement prévu en contrepartie, me semble aussi malhonnête en principe que prendre sans payer des produits dans une honesty box.

 

Maintenant tu peux t'amuser à défendre ce qui t'amuse mais de toute façon maintenant que les bloqueurs de pubs existent le reste c'est que du détail, on sait que c'est faisable alors il y en aura toujours, le modèle publicitaire en question est destiné à mourir exactement pareil que l'industrie musicale à la pascal negre et pour les même raisons.

Evolve or die.

On n'est pas non plus obligé d’applaudir à tout ce qui existe :rolleyes: Ça ne manque pas de sel que de lire sur Liborg un commentaire qui incite à ne pas argumenter à l'encontre des vents d'opinion parce qu'ils sont devenus dominants. Si on ne peut plus jouer au Don Quichotte de clavier, à quoi bon liborg ?

Comme je l'ai dit, je ne confonds pas le boulot et le débat. Les entrepreneurs sont évidemment pragmatiques et s'intéressent bien sûr avant tout aux opportunités plutôt qu'aux impasses. Mais on est sur Liborg sur Entrepreneursorg ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça n'est pas une condition d'utilisation d'afficher les pubs. Encore une fois les sites qui ne veulent pas des utilisateurs d'Adblock peuvent les exclure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que l'utilisation d'un proxy/DNS est répréhensible ?

C'est la situation opposée : au lieu de d'empêcher le site visité d'envoyer des informations à l'utilisateur, on l'empêche de récupérer des infos sur l'utilisateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça n'est pas une condition d'utilisation d'afficher les pubs. Encore une fois les sites qui ne veulent pas des utilisateurs d'Adblock peuvent les exclure.

AdBlock refuse d'inclure le code informatique qui permettrait de fiablement détecter ses utilisateurs. Pour l'instant, on ne peut faire la différence entre un échec de chargement et un utilisateur d'AdBlock. Pire encore, l'équipe d'AdBlock travaille aussi à permettre de contourner les systèmes de détection.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que l'utilisation d'un proxy/DNS est répréhensible ?

C'est la situation opposée : au lieu de d'empêcher le site visité d'envoyer des informations à l'utilisateur, on l'empêche de récupérer des infos sur l'utilisateur.

Il y a toute une zone où je suis prêt à accepter que chacun fasse comme il veut. Je trouve juste que la suppression de toutes les publicités des sites Internet qu'on utilise est way, way, way over the top. C'est comme dans l'hôtellerie avec le vol de serviettes, il y a un moment où on abuse.

 

Est-ce que l'utilisation de DoNotLink pour ne pas garnir les statistiques des sites de merde est répréhensible ?

Je ne vois vraiment pas le problème. Bloquer la transmission du referer, c'est le choix du referer (là où le lien existe) et ça n'est pas les affaires de la cible du lien. Tu fais ce que tu veux sur ton site.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 C'est comme dans l'hôtellerie avec le vol de serviettes, il y a un moment où on abuse.

 

Justement non, ce n'est pas comme le vol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est un mankagagner

c'est grave t'imagines

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas l'argent de la pub qui est volé mais le contenu indument accédé en ce qu'il est consulté sans la contrepartie qui lui est explicitement liée. Vraiment, il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux répéter une connerie un myon de fois, ça n'en fera pas une vérité.

Toujours est-il que tu méconnais manifestement le fonctionnement de AdBlock et qu'une des conneries objectives que je vois dans cette discussion, c'est l'idée que les auteurs de ce logiciel auraient une quelconque intention de laisser les sites bloquer les utilisateurs de son service. Même les simples messages moralisateurs (ou informant l'utilisateur des enjeux) affichés à la place des pubs semblent insupportables à l'extrême sensibilité de ces petits êtres délicats. Si AdBlock implémentait une logique de négociation individuelle automatique entre la politique du site et celle d'un utilisateur en matière de pubs, mon avis serait totalement différent. Mais on en est très loin.

Sinon sur le fond, c'est aussi une idiotie de croire que l'affichage des pubs n'est pas une condition d'utilisation d'un site. La pub est la condition de la vie-même d'un site gratuit. Tu crois que le site dont tu profites du travail et des ressources est ton esclave ? C'est fascinant vraiment les histoires qu'on peut s'inventer commodément et finir par croire semble-t-il sincèrement... Le blocage des bloqueurs, c'est une question de fiabilité de détection, de masse critique d'utilisateurs de AdBlock, de structure de coût des sites, de diplomatie et d'image. Traîner en justice les utilisateurs est évidemment absurdes économiquement. Les sites n'entrent as en mode furie simplement parce que ca ne sert à rien, pas parce qu'ils acceptent la situation dans son principe.

Si la question porte sur ce que peuvent faire les sites Internet, que ce soit un problème éthique, technique ou juridique : pas grand chose évidemment. Éviter une contagion trop rapide en faisant de la pédagogie, encore que je doute d'un quelconque effet. Et prévoir la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois: la loi n'a pas à garantir la survie financière d'un site web ni aucun business en particulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon sur le fond, c'est aussi une idiotie de croire que l'affichage des pubs n'est pas une condition d'utilisation d'un site. La pub est la condition de la vie-même d'un site gratuit. Tu crois que le site dont tu profites du travail et des ressources est ton esclave ?

 

Perso, jamais vu ça dans les conditions d'utilisation. Ce modèle est pourri par les abus (des deux côtés), je parie qu'il va disparaître sauf intervention étatique. Ce qui prouverait qu'il est mauvais. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les annonceurs ont payé le site web pour la pub, ça veut dire que le site web s'engage à la diffuser, point barre.

Cet accord n'engage que l'annonceur et le site web, pas le consommateur final du site web qui ne s'est engagé à aucun moment contractuellement à bouffer de cette pub. Dans ces cas-là il faut attaquer en justice le mec qui regarde sa télé et coupe le son au moment de la pub.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les annonceurs ont payé le site web pour la pub, ça veut dire que le site web s'engage à la diffuser, point barre.

Cet accord n'engage que l'annonceur et le site web, pas le consommateur final du site web qui ne s'est engagé à aucun moment contractuellement à bouffer de cette pub. Dans ces cas-là il faut attaquer en justice le mec qui regarde sa télé et coupe le son au moment de la pub.

 

J'ai l'impression que la pub d'aujourd'hui fonctionne beaucoup plus au CPC (Cost Per Clic) qu'au CPT (Cost Per Thousand [Displays]). Et quand bien même, c'est pas l'annonceur qui paye à l'avance (ou rarement), il paye en fonction des clics et des affichages après coup. Donc là encore, pas d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression que la pub d'aujourd'hui fonctionne beaucoup plus au CPC (Cost Per Clic) qu'au CPT (Cost Per Thousand). Et quand bien même, c'est pas l'annonceur qui paye à l'avance (ou rarement), il paye en fonction des clics et des affichages après coup. Donc là encore, pas d'accord.

Peu importe, ce n'est pas le cliqueur qui paie l'annonceur, car le cliqueur ne s'est jamais engagé avec lui. L'annonceur s'est engagé avec le site web, et la manière de se rémunérer et le business model ne changent rien à cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

^ Oui, quand je disais "Pas d'accord", c'était d'accord sur le fait qu'il n'y ai pas d'accord.

 

Ahaha 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois: la loi n'a pas à garantir la survie financière d'un site web ni aucun business en particulier.

Les remarques sur le modèle économique des sites Internet gratuits ne sont pas des remarques utilitaristes. Elles sont là pour affirmer l'évidence que l'affichage des pubs est le deal que proposent ces sites en contrepartie de leur contenu. Ce que tu dis est du même tonneau pour moi que l'idée qu'un illettré pourrait prendre le contenu d'une honesty box puisqu'il ne peut pas lire l'affichette qui précise les prix. L'évidence du modèle économique sape toute possibilité de bonne foi.

 

Perso, jamais vu ça dans les conditions d'utilisation. Ce modèle est pourri par les abus (des deux côtés), je parie qu'il va disparaître sauf intervention étatique. Ce qui prouverait qu'il est mauvais.

On le met parfois explicitement dans les conditions d'utilisation. En général, on considère ça redondant avec la législation en cours sur les travaux dérivés et la législation copyright.

 

Peu importe, ce n'est pas le cliqueur qui paie l'annonceur, car le cliqueur ne s'est jamais engagé avec lui. L'annonceur s'est engagé avec le site web, et la manière de se rémunérer et le business model ne changent rien à cela.

Le problème des bloqueurs de pub n'est pas celui des publicitaires et des annonceurs mais celui des éditeurs de pubs, ceux qui l'affichent en contrepartie de leur contenu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, jamais vu ça dans les conditions d'utilisation. Ce modèle est pourri par les abus (des deux côtés), je parie qu'il va disparaître sauf intervention étatique. Ce qui prouverait qu'il est mauvais.

Son gigantesque succès prouverait plutôt le contraire en fait. Il est loin d'être en danger aujourd'hui. Ce qu'on peut craindre, c'est la banalisation des bloqueurs de pubs aux tranches massives de population. J'ai du mal à imaginer une pénétration de ces outils à plus de 50% des internautes, avec des disparités sociologiques très fortes et des petits sites en perdition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a affirmé sur ce fil que la rentabilité de la pub était en chute libre depuis plusieurs années, quelqu'un a un lien/source ?

 

 

Faux d'après PwC

 

Etude sur 2013 : +3% global et 4% sur le display (concerné par adblock)

http://www.sri-france.org/2014/07/08/12eme-edition-de-lobservatoire-de-le-pub-du-sri-realise-par-pwc-en-partenariat-avec-ludecam/

 

Etude sur 2014 : +4% et 8% sur le display

http://www.sri-france.org/2015/01/29/13-observatoire-epub-sri2014/

Oui c'était moi et je confirme que la rentabilité n'a cessé de baisser, mais je n'ai pas de source autre que ce que j'entends autour de moi des gens qui sont dans le business de lancer des campagnes. Et néanmoins on peut très bien avoir un marché de la publicité en ligne qui croit de 4%, tandis que la rentabilité des campagnes diminue, c'est pas incompatible.

 

Je vois plus un marché qui grossit mécaniquement parce que les acteurs passent à la publicité en ligne, les autres médias étant atones ou en perte de vitesse. Mais les gens ont tendance à dépenser de moins en moins dans les campagnes, après s'être pris quelques retours d'expérience pas folichons. Il faut aussi bien voir qu'une partie non négligeable des publicités que l'on voit sur un site sont de l'auto-promotion, 30% d'auto-promo ce n'est pas si rare. Donc oui certains sites sont gavés jusqu'à ras-bord de pubs, mais c'est pas du 100% externe.

 

Se payer avec de la publicité, ça ne me paraît juste pas un business model viable: imaginer qu'on va amener des internautes saturés de publicité - et/ou utilisant ad-block - à cliquer sur des publicités pour générer des revenus, c'est vraiment être très optimiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le met parfois explicitement dans les conditions d'utilisation. En général, on considère ça redondant avec la législation en cours sur les travaux dérivés et la législation copyright.

Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu ça dans des conditions d'utilisations, ces pavés que quasiment personne ne lit de toutes façons.

 

Son gigantesque succès prouverait plutôt le contraire en fait. Il est loin d'être en danger aujourd'hui. Ce qu'on peut craindre, c'est la banalisation des bloqueurs de pubs aux tranches massives de population. J'ai du mal à imaginer une pénétration de ces outils à plus de 50% des internautes, avec des disparités sociologiques très fortes et des petits sites en perdition.

Succès? Bah vu le nombre de boîtes dont le business model reposait sur du contenu gratuit fourni en échange de publicité qui ont coulé ces 20 dernières années, je n'appellerais pas vraiment ça un succès. Je vois surtout qu'il y a toujours incorrigibles optimistes qui pensent équilibrer leur bilan magiquement en affichant des publicités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'était moi et je confirme que la rentabilité n'a cessé de baisser, mais je n'ai pas de source autre que ce que j'entends autour de moi des gens qui sont dans le business de lancer des campagnes. Et néanmoins on peut très bien avoir un marché de la publicité en ligne qui croit de 4%, tandis que la rentabilité des campagnes diminue, c'est pas incompatible.

Je vois plus un marché qui grossit mécaniquement parce que les acteurs passent à la publicité en ligne, les autres médias étant atones ou en perte de vitesse. Mais les gens ont tendance à dépenser de moins en moins dans les campagnes, après s'être pris quelques retours d'expérience pas folichons. Il faut aussi bien voir qu'une partie non négligeable des publicités que l'on voit sur un site sont de l'auto-promotion, 30% d'auto-promo ce n'est pas si rare. Donc oui certains sites sont gavés jusqu'à ras-bord de pubs, mais c'est pas du 100% externe.

Se payer avec de la publicité, ça ne me paraît juste pas un business model viable: imaginer qu'on va amener des internautes saturés de publicité - et/ou utilisant ad-block - à cliquer sur des publicités pour générer des revenus, c'est vraiment être très optimiste.

Je ne constate pas une évolution à la baisse du RPM ces dernières années. Je suis passé de 5 à 6 € pour mille vues en 5 ans. À titre d'échelle, je me souviens quand j'ai commencé en 2000 avoir fait du 0.025€.

Le problème d'un site, c'est la génération de l'audience. Elle est un challenge parce que la concurrence est intense, que ce soit en tant que produit devant convaincre en lui même les internautes qu'en termes de SEO. Si la concurrence est aussi forte, c'est bien parce qu'il y a des revenus à générer pour ceux qui percent.

Maitenant, il y a des sites qui ne prennent pas, comme des entreprises qui ne trouvent pas leur marché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu ça dans des conditions d'utilisations, ces pavés que quasiment personne ne lit de toutes façons.

Succès? Bah vu le nombre de boîtes dont le business model reposait sur du contenu gratuit fourni en échange de publicité qui ont coulé ces 20 dernières années, je n'appellerais pas vraiment ça un succès. Je vois surtout qu'il y a toujours incorrigibles optimistes qui pensent équilibrer leur bilan magiquement en affichant des publicités.

Ce n'est pas nécessairement une sinécure et il y a le problème de la dépendance à Google, mais ils sont des milliers rien qu'en France à y parvenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu ça dans des conditions d'utilisations, ces pavés que quasiment personne ne lit de toutes façons.

Pour moi, tout le débat se résume à ça. Le contrat explicite n'est lu et respecté par personne et on discute du deal implicite ! En tout cas, je ne sais absolument pas si l'auteur du site que je visite préfère que je reste ou que je me casse, idem pour le film que je télécharge, etc... Il vaudrait mieux expliciter le deal en question et envoyer se faire foutre tous ces profiteurs, mais étrangement les auteurs de sites web ne le font pas...

La publicité classique est clairement en train de mourir, c'était plutôt malin il y a un siècle mais aujourd'hui c'est juste mort. Je n'ai absolument aucune crainte quant à l'apparition de business models adapté à cette nouvelle donne (données personnelles, sponsoring ou que sais-je), mais des pubs aussi merdiques et faciles à éliminer n'ont strictement aucune chance de survivre, quand bien même le client lambda deviendrait magiquement sensible aux intérêts de son fournisseur. Chialer sur AdBlock est simplement pitoyable, ce truc est une nécessité de l'époque, point barre. Ce sont les mêmes qui ont chialé sur les magnétoscopes, la musique en ligne, etc.. : à chaque fois qu'un business model meurt, ceux qui en vivent trouvent toutes les raisons du monde de justifier son existence, c'est plus facile que d'accepter la disparition simple et totale de son propre métier. J'aimerais que mon cerveau les filtre comme il filtre les pubs (et oui, AdBlock est une fonctionnalité fondamentale de l'esprit humain, comme la copie et la rediffusion d'ailleurs) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...