Jump to content

Monnaie privée = crédit obligatoire ?


Fadior

Recommended Posts

J'ai entendu que les joaillers qui sont les ancêtres des banquiers, émettaient des lettres de changes sur leur stock d'or. Comme ils se sont rendu compte que jamais tout le monde ne venait en même temps échanger leur lettre de change contre l'or ils pouvaient émettre plus de lettre que la valeur de leur stock d'or.

 

La lettre de change impose la provision à l'échéance pas au moment de l'émission. Il est donc naturel que le stock d'or au temps t ne soit pas équivalent au montant total des lettres de change.                   

Link to comment

J'ai une question. On sait que les États en faisant tourner la planche a billet créent de l'inflation. Mais les banques aussi peuvent, en fonction du volume de crédit qu'elles accordent , êtres la cause d'inflation?

J'ai pas étudié trop la proposition du 100% monnaie, mais il me semble que c'est un système où toute la monnaie est de la monnaie centrale.

Link to comment

J'ai une question. On sait que les États en faisant tourner la planche a billet créent de l'inflation. Mais les banques aussi peuvent, en fonction du volume de crédit qu'elles accordent , êtres la cause d'inflation?

J'ai pas étudié trop la proposition du 100% monnaie, mais il me semble que c'est un système où toute la monnaie est de la monnaie centrale.

1/ une monnaie qui inflate ça fait perdre des clients à la banque

2/ Dani un système libre, les gens changent leur monnaie contre celle du banquier d'en face

Link to comment

J'ai une question. On sait que les États en faisant tourner la planche a billet créent de l'inflation. Mais les banques aussi peuvent, en fonction du volume de crédit qu'elles accordent , êtres la cause d'inflation?

J'ai pas étudié trop la proposition du 100% monnaie, mais il me semble que c'est un système où toute la monnaie est de la monnaie centrale.

 

C'est vrai. Mais si une banque octroie trop de crédits qui ne sont pas remboursés, elle finira par faire faillite et ne pourra plus augmenter la masse monétaire. Ou bien elle arrêtera avant avec les signaux de pertes. C'est déjà comme ça que ça fonctionne sauf qu'il faut ajouter l'alea moral du sauvetage de la banque centrale (et sa capacité et sa planche à billet). Grande différence avec la banque centrale : une banque de second rang n'a pas 100% de part de marché.

Link to comment

Gardons à l'esprit que les échanges se font dans tous les sens. Il serait totalement absurde de dire que ce sont les banques qui prêtent aux particuliers. En fait, il y a beaucoup de particuliers qui prêtent aux banques. Si la Banque de France détient aujourd'hui un stock d'or, c'est simplement parce que les particuliers ont prêté leur à la Banque de France, puis que le gouvernement est intervenu en 1914 pour édicter (à titre provisoire) que la Banque de France ne devait plus rendre ce qui lui a été prêté.

Link to comment

Le point clé qu'il faut comprendre à propos de la monnaie, c'est qu'il y a un énorme mensonge qui circule et qui est promu par les administrations publiques, à savoir qu'il existerait une chose unique appelée monnaie, et qu'il serait possible d'additionner pour définir une mystérieuse "masse monétaire" et de mystérieux "agrégats monétaires".

 

En réalité, il existe de nombreuses notions qui sont de nature totalement différentes et mais que l'on appelle collectivement "monnaies".

 

*Un coquillage ramassé sur la plage est une monnaie.

*Un paquet de cigarettes est une monnaie.

*Une pièce d'or avec l'effigie d'un particulier est une monnaie.

*Une pièce d'argent avec l'effigie d'un particulier est une monnaie.

*Un billet de banque émis par une banque nommée A et échangeable au porteur contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque A est une monnaie.

*Un billet de banque émis par une banque nommée B et échangeable à un certain terme contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque B est une monnaie.

*Un compte courant détenu auprès d'une banque nommée C et échangeable au porteur contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque C est une monnaie.
*Un compte courant détenu auprès d'une banque nommée D et échangeable à un certain terme contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque D est une monnaie.
*Un billet émis par une Banque Centrale et qui a la qualité de "cours légal" est une monnaie.

[Nota bene : on appelle "cours légal" l'ensemble des dispositions légales qui punissent pénalement les gens qui refuseraient de se faire payer dans la monnaie désignée ainsi par le gouvernement]

 

 

Toutes les choses ci-dessus sont des monnaies. Mais elles sont de nature différente et on ne peut pas les additionner.

À noter que seule une monnaie ayant cours légale est véritablement susceptible de générer de l'inflation, lorsque cette banque centrale fait marcher la planche à billets. Les autres sortes de monnaie ne génèrent à ma connaissance pas d'inflation.

 

Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où la monnaie n'est pas libre et est contrôlée par le gouvernement, c'est pourquoi il y a inflation.

 

Link to comment

La question des réserves fractionnaires est une question très mineure.

Je regrette que beaucoup de libéraux se focalisent dessus, voire se déchirent à son sujet.

Je me range à l'avis de Pascal Salin qui avait expliqué que l'existence de réserves fractionnaires libres ne pose de problème pour personne.

 

Link to comment

1/ une monnaie qui inflate ça fait perdre des clients à la banque

2/ Dans un système libre, les gens changent leur monnaie contre celle du banquier d'en face

 

Précisons que dans un système libre, si une banque est gérée de façon à perdre ses clients, ce sont les actionnaires de la banque qui sont les premiers ruinés, bien avant les clients restants.

C'est précisément pour cette raison que cette mauvaise gestion ne risque pas vraiment de se produire, puisque les actionnaires veillent à ce que la banque soit bien gérée.

C'est pour cela qu'un système libre est auto-régulé.

Link to comment

Sur la nature de la monnaie, un intervenant ici qui s'appelait gdm avait rédigé des pages dans Wikibéral. Ensuite il s'est manifestement trompé sur le cas du bitcoin, mais ses explications, pour la monnaie utilisée couramment de nos jours, restent ce que j'ai lu de mieux.

Les robinsonades sont trop artificielles. Elles mélangent deux sujets : la nature de la monnaie et ses origines. Pour comprendre les origines de la monnaie, il faut se tourner vers les anthropologues et les historiens.

Link to comment

[Nota bene : on appelle "cours légal" l'ensemble des dispositions légales qui punissent pénalement les gens qui refuseraient de se faire payer dans la monnaie désignée ainsi par le gouvernement]

 

Une entreprise française qui se fait payer en bitcoin devient-elle illégale pour autant ? sur le wikipédia il est expliqué que ce terme ne désigne pas une monnaie ou unité monétaire mais seulement certain moyens de paiement que le créancier ne peut pas refuser. Un service payable uniquement en bitcoin devient illégal si on prend cette définition au pied de la lettre.

 

Pour la petite histoire :

 

Dans les pays soviétiques certains magasins étaient strictement réservés soit aux détenteurs de devises étrangères soit aux membres de la Nomenklatura. Il était impossible d'y payer avec la monnaie "légale".

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_l%C3%A9gal

 

Link to comment

Sur la nature de la monnaie, un intervenant ici qui s'appelait gdm avait rédigé des pages dans Wikibéral. Ensuite il s'est manifestement trompé sur le cas du bitcoin, mais ses explications, pour la monnaie utilisée couramment de nos jours, restent ce que j'ai lu de mieux.

Les robinsonades sont trop artificielles. Elles mélangent deux sujets : la nature de la monnaie et ses origines. Pour comprendre les origines de la monnaie, il faut se tourner vers les anthropologues et les historiens.

Alors d'après le documentaire le crédit a historiquement précédé la monnaie , plusieurs siècles si je ne me trompe. D'après le même document l'apparition de la monnaie est le fait du pouvoir .

Le système purement scriptural et fiduciaire qui a précédé la monnaie doit être l'idée qui m'intéresse le plus.

Link to comment

Alors d'après le documentaire le crédit a historiquement précédé la monnaie , plusieurs siècles si je ne me trompe. D'après le même document l'apparition de la monnaie est le fait du pouvoir .

Le système purement scriptural et fiduciaire qui a précédé la monnaie doit être l'idée qui m'intéresse le plus.

Quel documentaire ? La vidéo du premier post ? Elle est trop longue, pas regardé. Dans les sociétés humaines primitives, les activités économiques à l'échelle du village n'ont pas besoin de monnaie et fonctionnent sans. Certaines denrées alimentaires jouent un rôle monétaire dans certains échanges. L'origine de la monnaie est simplement ici : un bien dont tout le monde a besoin couramment et qui, donc, est accepté par tout le monde. La monnaie moderne, qui est une monnaie-crédit, est d'une autre nature. L'origine et la nature de la monnaie sont deux sujets distincts, la première est du domaine de l'anthropologie, la seconde de l'économie.

Link to comment

Le point clé qu'il faut comprendre à propos de la monnaie, c'est qu'il y a un énorme mensonge qui circule et qui est promu par les administrations publiques, à savoir qu'il existerait une chose unique appelée monnaie, et qu'il serait possible d'additionner pour définir une mystérieuse "masse monétaire" et de mystérieux "agrégats monétaires".

 

En réalité, il existe de nombreuses notions qui sont de nature totalement différentes et mais que l'on appelle collectivement "monnaies".

 

*Un coquillage ramassé sur la plage est une monnaie.

*Un paquet de cigarettes est une monnaie.

*Une pièce d'or avec l'effigie d'un particulier est une monnaie.

*Une pièce d'argent avec l'effigie d'un particulier est une monnaie.

*Un billet de banque émis par une banque nommée A et échangeable au porteur contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque A est une monnaie.

*Un billet de banque émis par une banque nommée B et échangeable à un certain terme contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque B est une monnaie.

*Un compte courant détenu auprès d'une banque nommée C et échangeable au porteur contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque C est une monnaie.

*Un compte courant détenu auprès d'une banque nommée D et échangeable à un certain terme contre une chose (par exemple une pièce d'or ou un billet émis par une autre banque) qui n'est pas fabriqué par la banque D est une monnaie.

*Un billet émis par une Banque Centrale et qui a la qualité de "cours légal" est une monnaie.

[Nota bene : on appelle "cours légal" l'ensemble des dispositions légales qui punissent pénalement les gens qui refuseraient de se faire payer dans la monnaie désignée ainsi par le gouvernement]

 

 

Toutes les choses ci-dessus sont des monnaies. Mais elles sont de nature différente et on ne peut pas les additionner.

À noter que seule une monnaie ayant cours légale est véritablement susceptible de générer de l'inflation, lorsque cette banque centrale fait marcher la planche à billets. Les autres sortes de monnaie ne génèrent à ma connaissance pas d'inflation.

 

Aujourd'hui, nous vivons dans un monde où la monnaie n'est pas libre et est contrôlée par le gouvernement, c'est pourquoi il y a inflation.

Quelle est la raison de la répétition? je parle ici des exemple avec les banques A, B, C et D.

 

 

Les autres monnaies peuvent provoquer de l’inflation, ça c'est vu par le passé, exemples: à la découverte de nombreuses mines d'or en Amérique du sud, la ruée ver l'or de la fin du XIXème siècle ont été inflationnistes.

Link to comment
  • 2 months later...

Sur la nature de la monnaie, un intervenant ici qui s'appelait gdm avait rédigé des pages dans Wikibéral. Ensuite il s'est manifestement trompé sur le cas du bitcoin, mais ses explications, pour la monnaie utilisée couramment de nos jours, restent ce que j'ai lu de mieux.

Les robinsonades sont trop artificielles. Elles mélangent deux sujets : la nature de la monnaie et ses origines. Pour comprendre les origines de la monnaie, il faut se tourner vers les anthropologues et les historiens.

gdm a changé son pseudo en gidmoz. En quoi me serais je trompé sur le bitcoin? 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...