Jump to content

Recommended Posts

il y a 54 minutes, Marlenus a dit :

L'option finir dans une maison close à 8ans, n'existant pas (ou plutôt que cela a rien à voir avec le fait que l'enfant bosse ou pas, mais plus de savoir de si tu tombes dans tel ou tel réseau mafieux).

 

C’est magnifique d’étaler son ignorance aussi péremptoirement 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, NoName a dit :

Quand ils ont fermé les usines qui employaient des enfants au Congo ou quelque chose comme ça, la prostitution, le trafic de drogue et la violence infantile a augmenté.

 

Quelqu'un a une référence pour ça ? (et lequel, de Congo ?) c'est un argument que je veux garder bien au sec dans ma poche.

 

Il y a 5 heures, Bisounours a dit :

Le travail des enfants a disparu grosso modo en occident, et si il continue vaguement d'exister, c'est plutôt à la marge, dans des activités ponctuelles et saisonnières.

 

Il y a des régimes d'exception pour les enfants acteurs ou prophète éco-millénariste.

 

Sinon, sur les autres dossiers, port d'armes, lutte contre la bureaucratie, etc, il en est où, Bolso ? Il était sérieux pour la purge contre les universitaires gauchistes ? @Hugh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Marlenus a dit :

L'option finir dans une maison close à 8 ans, n'existant pas (ou plutôt que cela a rien à voir avec le fait que l'enfant bosse ou pas, mais plus de savoir de si tu tombes dans tel ou tel réseau mafieux).

 

Citation

 For instance, in 1992, the United States congress was considering legislation known as the "Child Labor Deterrence Act." The purpose of this act was to prevent child labor by preventing the importation into the United States of any goods made, in whole or in part, by children under the age of 15. The Act never received enough support to pass, but while it was being debated, employers in several countries where child labor was widespread took preemptive action in order to maintain their ability to export to the lucrative U.S. market. One of these employers was the garment industry in Bangladesh. According to UNICEF's 1997 "State of the World's Children" report, approximately 50,000 children were laid off in 1993 in anticipation of the bill's passage. Most of these children had little education, and few other opportunities to acquire one or to obtain alternative legal employment. As a result, many of these children turned to street hustling, stone crushing, and prostitution — all of which, the report notes, are much more hazardous and exploitative than garment production (UNICEF, 1997: 60).
["Sweatshops, Choice, and Exploitation"
Matt Zwolinski
Business Ethics Quarterly, Vol. 17, No. 4 (Oct., 2007), pp. 689-727
Published by: Philosophy Documentation Center
Article Stable URL: http://www.jstor.org/stable/27673206]

Citation

An Agreement In Bangledesh
An important initiative to protect child workers is unfolding in Bangladesh. The country’s powerful garment industry is committing itself to some dramatic new measures by an agreement signed in 1995. The country is one of the world’s major garment exporters, and the industry, which employs over a million workers, most of them women, also employed child labour. In 1992, between 50,000 and 75,000 of its workforce were children under 14, mainly girls. The children were illegally employed according to national law, but the situation captured little attention, in Bangladesh or elsewhere, until the garment factories began to hide the children from United States buyers or lay off the children, following the introduction of the Child Labor Deterrence Act in 1992 by US Senator Tom Harkin. The Bill would have prohibited the importation into the US of goods made using child labour. Then, when Senator Harkin reintroduced the Bill the following year, the impact was far more devastating:garment employers dismissed an estimated 50,000 children from their factories, approximately 75 per cent of all children in the industry. The consequences for the dismissedchildren and their parents were not anticipated. The children may have been freed, but at the same time they were trapped in a harsh environment with no skills, little or no education, and precious few alternatives. Schools were either inaccessible, useless or costly. A series of follow-up visits by UNICEF, local non-governmental organizations (NGOs) and the International Labour Organization (ILO) discovered that children went looking for new sources of income, and found them in work such as stone-crushing, street hustling and prostitution — all of them more hazardous and exploitative than garment production. In several cases, the mothers of dismissed children had to leave their jobs in order to look after their children. Out of this unhappy situation and after two years of difficult negotiations, a formal Memorandum of Understanding was signed in July 1995 by the Bangladesh Garment Manufacturers and Exporters Association (BGMEA), and the UNICEF and ILO offices in Bangladesh. The resulting programme was to be funded by these three organizations. BGMEA alone has committed about $1 million towards the implementation of the Memorandum of Understanding. Under the terms of the agreement, four key provisions were formulated:
• the removal of all under-age workers — those below 14 — within a period of four months;
• no further hiring of under-age children;
• the placement of those children removed from the garment factories in appropriate educational programmes with a monthly stipend;
• the offer of the children’s jobs to qualified adult family members.
The Memorandum of Understanding explicitly directed factory owners, in the best interests of these children, not to dismiss any child workers until a factory survey was completed and alternative arrangements could be made for the freed children....
[http://origin-www.unicef.org/spanish/publications/files/pub_sowc97_en.pdf. Panel 12; pg.60.]

 

Au passage j'apprends grâce au Cato Institute

Citation

In seven of the nine countries for which data exists, most children were employed in agriculture, often by a wide margin.7 In the two exceptions, Costa Rica and the Dominican Republic, the leading sector employing children was service.

https://www.cato.org/publications/economic-development-bulletin/case-against-child-labor-prohibitions

 

Pour continuer

Citation

Certainly no institution has more credibility in defense of children than UNICEF. The authors of the UNICEF-sponsored volume “What Works for Working Children,” found that for children in the Bangladesh garment industry, work was “less hazardous, more financially lucrative, and with more prospects for advancement than almost all other forms of employment open to children.” UNICEF added that boycotts “run into the problem of not being able to distinguish between good and bad working situations for children.” UNICEF is particularly critical of using child labor as an excuse for protectionists’ import bans, such as those that have been promoted against Bangladesh.

https://www.cato.org/publications/commentary/child-labor-or-child-prostitution

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Mégille a dit :

 

Sinon, sur les autres dossiers, port d'armes, lutte contre la bureaucratie, etc, il en est où, Bolso ? Il était sérieux pour la purge contre les universitaires gauchistes ? @Hugh

Port d'armes: il y a quelque chose, mais il veux plus.

 

Bureaucratie: une loi de liberté économique en discussion, peut être important.

 

Mais maintenant le grand débat c'est la réforme des retraites, après ça, possiblement autres (liberté économique, réforme tributaire, privatisation)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Accord commercial entre Mercosur et L'AELE/EFTA.

 

https://www.efta.int/free-trade/joint-declarations-on-co-operation/mercosur

 

Citation

On 23 August 2019, Member States of the European Free Trade Association (Iceland, Liechtenstein, Norway and Switzerland) and of Mercosur (Argentina, Brazil, Paraguay and Uruguay) concluded in substance the negotiations on a comprehensive Free Trade Agreement.. 

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/accord-commercial-entre-le-mercosur-et-4-pays-europeens-non-ue-1-20190824#fig-comments

 

Citation

Le Mercosur a conclu un accord commercial avec l'Association européenne de libre-échange (AELE), qui réunit quatre pays européens non membres de l'Union européenne

 

L'AELE regroupe la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein et la Suisse.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De la viande d'Argentine, vite ! :jaifaim:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'accord MERCOSUR/UE peut-il être annulé/bloqué par la soudaine opposition de l'utralibéral Macron?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Azref a dit :

L'accord MERCOSUR/UE peut-il être annulé/bloqué par la soudaine opposition de l'utralibéral Macron?

Au minimum, il doit pouvoir se rendre extrêmement casse-couille. Notons qu'il a déjà un solide entraînement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi qui voulait goûter ce fameux boeuf argentin à peu de frais :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est prématuré de parler d'annulation pour le traité de MERCOSUR, je pense.

Par contre il va être bloqué et ça va créer des discussions et des tensions au sein de l'UE. Je serais Boris Johnson, je profiterais de ça pour liguer le reste de l'Europe contre la France (je rappelle que c'est Macron qui bloque un deal avec les anglais alors que Merkel est d'accord).

Share this post


Link to post
Share on other sites

... sur le fil d'à coté, les cégétistes bloquent les caisses auto du supermarché.

Ce pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/08/2019 à 22:54, Rincevent a dit :

De la viande d'Argentine, vite ! :jaifaim:

 

Il y a 17 heures, Azref a dit :

Moi qui voulait goûter ce fameux boeuf argentin à peu de frais :(

 

Well, vous réjouissez pas trop vite parce que malheureusement, le boeuf argentin qui arrive jusque chez nous, c'est pas le boeuf heureuxqui a couru dans la pampa, en bonne santé et qui a brouté de l'herbe de qualité.

 

C'est plutôt le boeuf "à l'amércaine" tendance caricature, nourri au soja, contraint dans des étables ou de minuscules enclos (minuscule pas tant par la taille que par la densité d'animaux), avec des animaux stressés, malades et gavés de médocs.

Ce boeuf argentin "a peu de frais", c'est poubelle amha.

 

Le "vrai" boeuf argentin, ça se trouve mais au prix...autant prendre une bonne Limousine.

 

edit : ok c'est FR2 mais message et messager, toussa. Mais personnellement, je ne suis pas intéressé par manger ce type de viande, et pour avoir essayé quelques fois quand j'en trouve, c'est pas bon, honnêtement.

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, poney a dit :

 

 

Well, vous réjouissez pas trop vite parce que malheureusement, le boeuf argentin qui arrive jusque chez nous, c'est pas le boeuf heureuxqui a couru dans la pampa, en bonne santé et qui a brouté de l'herbe de qualité.

 

C'est plutôt le boeuf "à l'amércaine" tendance caricature, nourri au soja, contraint dans des étables ou de minuscules enclos (minuscule pas tant par la taille que par la densité d'animaux), avec des animaux stressés, malades et gavés de médocs.

Ce boeuf argentin "a peu de frais", c'est poubelle amha.

 

Le "vrai" boeuf argentin, ça se trouve mais au prix...autant prendre une bonne Limousine.

 

edit : ok c'est FR2 mais message et messager, toussa. Mais personnellement, je ne suis pas intéressé par manger ce type de viande, et pour avoir essayé quelques fois quand j'en trouve, c'est pas bon, honnêtement.

 

 

 


En soi, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de manger du boeuf autre que français quand on vit en France. Allez, je veux bien que l'on mange du boeuf de Kobe mais, sans vouloir faire mon robot qui rationnalise ses plaisirs, je ne trouve pas que la différence de goût mérite que je paie la différence de prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Johnnieboy a dit :

En soi, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de manger du boeuf autre que français quand on vit en France. Allez, je veux bien que l'on mange du boeuf de Kobe mais, sans vouloir faire mon robot qui rationnalise ses plaisirs, je ne trouve pas que la différence de goût mérite que je paie la différence de prix.

 

La variété et le gout ?

 

Le boeuf irlandais est vraiment bon, quand tu prends du black angus. La Simmental aussi... Il existe des élevages en Belgique mais toujours. Il y a un label BLB pour la Limousine par exemple (belgium beef limousine, très bien !), et c'est vrai que le pays suit la tendance à augmenter la qualité de la viande. La fameuse BBB (bleu blanc belge), cette espèce de vache infernale qui depuis quelques années, quitte enfin ses étables pour vagabonder dans les champs et retrouve petit à petit grâce aux yeux (ou aux papilles) des gens. Ne parlons pas de la Rood West-Vlaams...

Donc ouais, pas besoin d'aller a l'autre bout du monde, c'est vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je bouffe ce qu'il y a dans mon supermarché. Quand c'est pas bon, je change de marque. Mais je n'ai aucune idée de la provenance. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon boucher travaille avec des éleveurs de blanc bleu et je confirme, c'est top avec une cuisson à la française* (bleu)

 https://www.la-viande.fr/animal-elevage/boeuf/races-bovines/france/blanc-bleu

 

(* de ce que j'ai pu constater le goût pour la viande de bœuf crue à cœur c'est surtout chez les français)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Mathieu_D a dit :

Mon boucher travaille avec des éleveurs de blanc bleu et je confirme, c'est top avec une cuisson à la française* (bleu)

 https://www.la-viande.fr/animal-elevage/boeuf/races-bovines/france/blanc-bleu

 

(* de ce que j'ai pu constater le goût pour la viande de bœuf crue à cœur c'est surtout chez les français)

 

faut voir les bestioles en vrai, c'est impressionnant :

94631745_o.jpg

 

Après c'est aussi totalement "artificiel", les vaches sont souvent incapables de mettre bas seules, elles doivent passer par la césarienne. Mais ça c'est vrai pour les bêtes de concours, hyper typées. Celles des prés, c'est moins le cas.J'ai souvent entendu les gens se plaindre de la qualité de la BBB, au point de vue gout, mais j'ai toujours trouvé ça étonnant, je crois que c'est  à cause des années 80 et 90, ou elle était pas très bonne, sans gras, nerveuse. Aujourd'hui, tu prends de la bleu des prés et c'est de la super qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question conne:

 

Pourquoi bleu-blanc-belge?

 

Que viennent faire le bleu et le blanc dans l'histoire?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Marlenus a dit :

Question conne:

 

Pourquoi bleu-blanc-belge?

 

Que viennent faire le bleu et le blanc dans l'histoire?



Le désir secret et inavouable de tout Belge, c'est de devenir français.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
28 minutes ago, poney said:

Après c'est aussi totalement "artificiel", les vaches sont souvent incapables de mettre bas seules, elles doivent passer par la césarienne. Mais ça c'est vrai pour les bêtes de concours, hyper typées. Celles des prés, c'est moins le cas.J'ai souvent entendu les gens se plaindre de la qualité de la BBB, au point de vue gout, mais j'ai toujours trouvé ça étonnant, je crois que c'est  à cause des années 80 et 90, ou elle était pas très bonne, sans gras, nerveuse. Aujourd'hui, tu prends de la bleu des prés et c'est de la super qualité.

Pas aussi impressionnantes côté français :  https://www.la-viande.fr/webtv/animal-elevage/vaches-blanc-bleu-jeremie-eleveur-dans-nord

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Johnnieboy a dit :

En soi, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de manger du boeuf autre que français quand on vit en France. Allez, je veux bien que l'on mange du boeuf de Kobe mais, sans vouloir faire mon robot qui rationnalise ses plaisirs, je ne trouve pas que la différence de goût mérite que je paie la différence de prix.

Pourquoi boire du Chianti ou du Boulaouane ? Parce que ça fait du bien de changer de temps en temps. Surtout que la viande de bœuf varie beaucoup suivant la race, l'alimentation, le mode d'élevage, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Neomatix a dit :

Pourquoi boire du Chianti ou du Boulaouane ? Parce que ça fait du bien de changer de temps en temps. Surtout que la viande de bœuf varie beaucoup suivant la race, l'alimentation, le mode d'élevage, etc.

 

 

À part pour le lambrusco, je pense que je ne bois jamais de vins étrangers en France.

 

Concernant la viande bœuf, mes papilles ne doivent pas être assez bien éduquées mais je pourrais manger de la viande de bœuf française tout le temps sans ressentir le besoin d’en manger de l’argentine, par exemple. Surtout s’il faut payer le double.

 

 

Après, entendons-nous, aucune idéologie derrière mes choix. Tout ce qui est bon et ne peut pas être produit en France, j’achète.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut reconnaitre que si je vois bien la différence entre Bordeaux et un Bourgogne en vin je ne crois pas que je saurais reconnaître différentes races de vache en aveugle.

 

Faudrait que j'essaie et que je m'instruise sur ce sujet. (si ça se trouve je ne sais pas faire la différence entre une vieille laitière réformée et une génisse de race à viande)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Marlenus a dit :

Question conne:

 

Pourquoi bleu-blanc-belge?

 

Que viennent faire le bleu et le blanc dans l'histoire?

Blanc et bleue sont leurs couleures... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je préfère le wagyu au Charolais. Le gras est mieux reparti dans la viande, c’est fondant 

Share this post


Link to post
Share on other sites

250€/kg en moyenne pour du waygy moyen (en terme de persillage)

contre

25€ le kilo

 

donc, bon, peu comparable

Share this post


Link to post
Share on other sites

De la viande à ce prix, c'est vraiment réservé aux amateurs.

Tiens, ça me fait penser à un reportage où on voyait Arditi, ce grand donneur de leçons, chez son boucher de quartier classieux en train d'acheter son entrecôte du pauvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
×
×
  • Create New...