Aller au contenu

Messages recommandés

Le 26-3-2018 à 15:32, Bézoukhov a dit :

Le néo-libéralisme du second XXème siècle a échoué. Le Monde Diplomatique a élucidé la misère sociale et les famines de l'Inde et de l'Afrique.

Oh, wait.

 

(ouais, comparer Marx à l'Immonde Diplodocus, c'est dur)

Dans Le Capital I, Marx montre que la vie de beaucoup d'ouvriers a en fait détérioré à cause du libéralisme manchestérien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, TheRedBaron a dit :

Dans Le Capital I, Marx montre que la vie de beaucoup d'ouvriers a en fait détérioré à cause du libéralisme manchestérien. 

Et Hayek lui répond dans Capitalism and the Historians.

 

En fait, Marx tombe dans l'erreur classique ce ne pas prendre en compte ce qui ne se voit pas. Sans révolution industrielle et libéralisme mancherstérien, les gens ne seraient pas venus à la ville et seraient restés à la campagne ; or, à la campagne, leur vie aurait été encore plus misérable et pénible (ou même, ils n'auraient simplement pas du tout survécu). La pauvreté des ouvriers est visible ; celle des paysans ne l'est pas (pour ne rien dire de la mortalité des enfants de paysans).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, TheRedBaron a dit :

Malheureusement, on ne peut pas comparer cette graphe avec, par exemple, les résultats d'une politique chrétien- démocrate. De cette façon, je peux aussi "prouver" que  la politique de l'Union Soviètique a été un succès.

 

Attribuer à une courbe une cause unique, surtout idéologique, c'est probablement se planter, oui. Mon post avait un but humoristique. 

 

Après, on peut compter les famines du XXème siècle, et comparer entre pays communistes et non-communistes :D

La conclusion, c'est que les pays libéraux font grossir tandis que les régimes communistes sont très efficaces pour perdre du poids, parfois, même, définitivement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, TheRedBaron a dit :

De cette façon, je peux aussi "prouver" que  la politique de l'Union Soviètique a été un succès

 

On te regarde. N'hésite pas. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:lol: ça me rappelle mon boulot, ça, et des visites chez certain usagés, assez usés du cerveau au demeurant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • Par Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • Par Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • Par Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
    • Par Cugieran
      Pour récompenser un groupe qui a présenté des comptes truqués, l'Etat est là.
       
      http://www.lefigaro.fr/societes/2016/12/16/20005-20161216ARTFIG00178-l-etat-va-preter-70-millions-d-euros-a-william-saurin-garbit-et-madrange.php
       
      PS : ne me remerciez pas pour le titre, ça me fait plaisir.
×