Jump to content

Royaume-Uni & the Skeleton in the Cupboard


Recommended Posts

Désolé d'insister, mais je n'y crois pas trop au grand soir libéral post-Brexit.

Et je suis le premier à m'être réjoui de la victoire de Johnson contre Corbyn.

 

 https://www.challenges.fr/economie/remaniement-au-royaume-uni-demission-surprise-du-ministre-des-finances_698792

 

"Cette démission représente une surprise de taille dans un remaniement qui s'annonçait sans bouleversement majeur. Elle intervient à un mois de la présentation du budget, le premier depuis que le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne le 31 janvier, qui doit prévoir une nette hausse des dépenses publiques.

(...)

Après cette annonce, la livre s'est nettement inscrite à la hausse."Le marché parie sur le fait que (ce remaniement) signifie plus de dépenses, moins d'austérité et plus de croissance", à un mois de la présentation du budget, a estimé Neil Wilson, analyste pour Markets.com."

 

 

  • Yea 1
Link to comment
24 minutes ago, Carl Barks said:

Désolé d'insister, mais je n'y crois pas trop au grand soir libéral post-Brexit.

Et je suis le premier à m'être réjoui de la victoire de Johnson contre Corbyn.

 

 https://www.challenges.fr/economie/remaniement-au-royaume-uni-demission-surprise-du-ministre-des-finances_698792

 

"Cette démission représente une surprise de taille dans un remaniement qui s'annonçait sans bouleversement majeur. Elle intervient à un mois de la présentation du budget, le premier depuis que le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne le 31 janvier, qui doit prévoir une nette hausse des dépenses publiques.

(...)

Après cette annonce, la livre s'est nettement inscrite à la hausse."Le marché parie sur le fait que (ce remaniement) signifie plus de dépenses, moins d'austérité et plus de croissance", à un mois de la présentation du budget, a estimé Neil Wilson, analyste pour Markets.com."

 

 

 

Johnson a été élu en promettant des mesures populistes de droite, certaines libérales et d'autre moins.

 

Il applique le programme pour lequel il a été élu. Le NHS et les travaux d'aménagement du territoire pourront donc gloutonner des "public pounds".

Link to comment

Je suis bien d'accord, il ne s'était pas caché lors de sa campagne. Il n'aurait d'ailleurs pas récupéré autant de voix travaillistes sans ça.

Mais Javid était plutôt thatchérien revendiqué, son départ laisse encore plus le champ libre à la foire aux dépenses.

Link to comment

Une loi de controle de censure d'internet en cours au RU

https://reason.com/2020/02/13/u-k-celebrates-its-new-freedom-from-the-e-u-by-pushing-massive-online-censorship-orders/

 

U.K. 'Celebrates' Its New Freedom From the E.U. by Pushing Massive Online Censorship Orders

Government wants to force social media platforms to accept a “duty of care” to protect users from whatever they deem harmful.

 

"The U.K. has hate speech laws that wouldn't fly here in the United States—and a chunk of the organizing paper here discusses what sort of "duty of care" will be involved in monitoring and removing hate speech online."

Et une dose d'Etat nounou politiquement correct en prime: "As part of its so-called "war on obesity," the U.K. has implemented policies that censor advertisements of what it deems "junk food" (often inaccurately) in the media. This effort is referenced in the white paper in a section discussing online advertising and ethical practices."

 

Ca confirme donc que le parti conservateur est bien et bel controlé par les red tories et que les thatchériens sont out. Il y a une reflexion sérieuse à faire sur le fait que les formations libérales-compatibles sont désormais plus que gangrénée par des Etatistes adepte du politiquement correct. On sais qu'il y a un tournant droitard dans beaucoup de ses formations mais on voit aussi une dimension très politiquement correct bien gauchisante (en l'espèce lutte contre le hate speech). En bref une vision très proche de celles qui circulent dans les rangs de Bruxelles. 

 

La fenetre d'Overton s'est très fortement éloignée des idées libérales ces dernières années. La question c'est quelle en est la cause?

Link to comment
il y a une heure, Zagor a dit :

Une loi de controle de censure d'internet en cours au RU

https://reason.com/2020/02/13/u-k-celebrates-its-new-freedom-from-the-e-u-by-pushing-massive-online-censorship-orders/

 

U.K. 'Celebrates' Its New Freedom From the E.U. by Pushing Massive Online Censorship Orders

Government wants to force social media platforms to accept a “duty of care” to protect users from whatever they deem harmful.

 

"The U.K. has hate speech laws that wouldn't fly here in the United States—and a chunk of the organizing paper here discusses what sort of "duty of care" will be involved in monitoring and removing hate speech online."

Et une dose d'Etat nounou politiquement correct en prime: "As part of its so-called "war on obesity," the U.K. has implemented policies that censor advertisements of what it deems "junk food" (often inaccurately) in the media. This effort is referenced in the white paper in a section discussing online advertising and ethical practices."

 

Ca confirme donc que le parti conservateur est bien et bel controlé par les red tories et que les thatchériens sont out. Il y a une reflexion sérieuse à faire sur le fait que les formations libérales-compatibles sont désormais plus que gangrénée par des Etatistes adepte du politiquement correct. On sais qu'il y a un tournant droitard dans beaucoup de ses formations mais on voit aussi une dimension très politiquement correct bien gauchisante (en l'espèce lutte contre le hate speech). En bref une vision très proche de celles qui circulent dans les rangs de Bruxelles. 

 

La fenetre d'Overton s'est très fortement éloignée des idées libérales ces dernières années. La question c'est quelle en est la cause?

 

 

Deux erreurs :

croire que les Tories soient fondamentalement compatibles avec le libéralisme. En soi, Thatcher n’était peut-être qu’une incroyable exception, une anomalie.

On peut aussi se dire que potentiellement presque tous les partis peuvent être compatibles avec des bouts de libéralisme. 

 

En soi, je vois pas pourquoi les limitations de la liberté d’expression devraient forcément être catégorisées comme gauchisantes. En Iran ou en Arabie Saoudite, elles existent tout autant et n’ont rien de gauchisantes.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 11 minutes, Johnnieboy a dit :

 

 

Deux erreurs :

croire que les Tories soient fondamentalement compatibles avec le libéralisme. En soi, Thatcher n’était peut-être qu’une incroyable exception, une anomalie.

On peut aussi se dire que potentiellement presque tous les partis peuvent être compatibles avec des bouts de libéralisme. 

 

Je suis d'accord avec ça. Et il faudrait regarder en détail l'histoire des Tories pour voir si Thatcher était une exception ou non. Et si c'est le cas, comment elle a pu changer le parti. 

Il me semble néanmoins que la pensée Edmund Burke avait un role important au sein du parti, il faudrait voir quand et comment ses idées ont inspiré le parti.

 

il y a 14 minutes, Johnnieboy a dit :

 

 

En soi, je vois pas pourquoi les limitations de la liberté d’expression devraient forcément être catégorisées comme gauchisantes. En Iran ou en Arabie Saoudite, elles existent tout autant et n’ont rien de gauchisantes.

 

Je suis aussi d'accord. Mais en Occident, la lutte contre les discours de haine est un peu devenu un discours bien à gauche vu que l'extrème droite profite de la liberté d'expression pour ça.

  • Yea 3
Link to comment
il y a une heure, Zagor a dit :

 

Je suis d'accord avec ça. Et il faudrait regarder en détail l'histoire des Tories pour voir si Thatcher était une exception ou non. Et si c'est le cas, comment elle a pu changer le parti. 

Il me semble néanmoins que la pensée Edmund Burke avait un role important au sein du parti, il faudrait voir quand et comment ses idées ont inspiré le parti.

 

 

Historiquement, les Tories, ce sont les protectionnistes, alors que les libéraux classiques, type Gladstone, étaient dans le camp d'en face.

Ceci dit, ça me semble aussi pertinent qu'analyser le Parti Républicain d'aujourd'hui à l'aune d'Abraham Lincoln.

En revanche, l'influence de Burke sur le parti ne me semble pas interdire une inspiration libérale. Je ne suis pas le plus grand expert, mais ce que j'ai lu me semble assez libéral-compatible.

Edit: Eh bien, j'ai écrit un peu vite. Je découvre que Gladstone a fait tout le début de sa carrière chez les Tories...

Link to comment
il y a 10 minutes, Carl Barks a dit :

 

Historiquement, les Tories, ce sont les protectionnistes, alors que les libéraux classiques, type Gladstone, étaient dans le camp d'en face.

Ceci dit, ça me semble aussi pertinent qu'analyser le Parti Républicain d'aujourd'hui à l'aune d'Abraham Lincoln.

En revanche, l'influence de Burke sur le parti ne me semble pas interdire une inspiration libérale. Je ne suis pas le plus grand expert, mais ce que j'ai lu me semble assez libéral-compatible.

Edit: Eh bien, j'ai écrit un peu vite. Je découvre que Gladstone a fait tout le début de sa carrière chez les Tories...

... et que Peel était Tory (il a été central dans la transformation idéologique de son parti vers le libre-échange).

Link to comment
Il y a 2 heures, Carl Barks a dit :

 

Historiquement, les Tories, ce sont les protectionnistes, alors que les libéraux classiques, type Gladstone, étaient dans le camp d'en face.

Ceci dit, ça me semble aussi pertinent qu'analyser le Parti Républicain d'aujourd'hui à l'aune d'Abraham Lincoln.

En revanche, l'influence de Burke sur le parti ne me semble pas interdire une inspiration libérale. Je ne suis pas le plus grand expert, mais ce que j'ai lu me semble assez libéral-compatible.

Edit: Eh bien, j'ai écrit un peu vite. Je découvre que Gladstone a fait tout le début de sa carrière chez les Tories...

 

Justement je parlais de Burke en tant qu'influence libérale.

Link to comment
Il y a 2 heures, Mégille a dit :

Peel était plutôt pas mal aussi, il me semble.

C'était bien le fond de ma pensée (les principes de Peel concernant la police sont une affirmation des libertés publiques assez inégalable). Un pays qui a le choix entre Gladstone et Peel est un pays qui va plutôt bien. ;)

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 14 heures, Rincevent a dit :

C'était bien le fond de ma pensée (les principes de Peel concernant la police sont une affirmation des libertés publiques assez inégalable). Un pays qui a le choix entre Gladstone et Peel est un pays qui va plutôt bien. ;)

Oui, j'avais écrit mon message à peu près en même temps que ton précédent, sans l'avoir lu. Je voulais dire la même chose.

Link to comment
  • 1 month later...
il y a une heure, Hayek's plosive a dit :

Coronavirus: Prince Charles tests positive but 'remains in good health'

 

On va se retrouver avec le Prince William roi d'ici la fin de l'année...

Tant que ce n'est pas Charles qui monte sur le trône, ça me va.

Link to comment

La gestion du covid vue par Matt Kylcoine de l'ASI:

 

Citation

Test, test, test: the need to embrace the private sector

7ce13991-36c1-4181-9383-43a32c3e32e3.png

Firstly the big one. From an idea to paper release and then to policy implementation within the space of a week. Matthew Lesh wrote our latest report on the state of testing in the United Kingdom and why we haven’t been able to ramp up capacity like Germany, South Korea, and the USA. It’s a sorry tale. We haven’t followed Public Health England’s advice on sugar, salt, or fats for some time now. But at least we hoped their medical expertise was pretty solid. 

Sadly PHE’s taste for centralised, controlling bureaucracy was stronger than their desire to get testing done. They limited the number of testing labs, kept everything in house for as long as possible, and have only just opened up to NHS labs, and expect everyone to use one machine and methodology. As such, we couldn’t track and trace cases in the early day, we’re continuing to under count and we can’t get healthcare workers back to the front line.. 

The US has done differently. The CDC and the FDA have let private labs, charity labs and universities get involved in testing. While the UK has doubled testing capacity since March 16th, the US has increased theirs by over 21 times. Germany and South Korea were even better, decentralising testing and embracing private tools and labs from the beginning

Matt Ridley writes in the Spectator about how our national testing programme is bogged down in bureaucracy. Matthew Lesh explains in the Telegraph that we must not allow bureaucratic fiefdoms to get in the way of saving lives any more (they also wrote an article about the report), and for The Critic how to expand capacity quickly. He also appeared on TalkRadio and Sky News Daily podcast yesterday.

I was in the Sun, saying that we need to summon the Dunkirk spirit to ensure every lab: big, small, public, or private, is used in this fight. And Morgan is on 1828 explaining the shameful difference between the US and the UK. GuidoCityAM, CapX, ConservativeHome, the Daily Express, The Week, and Spiked led with our report in their coverage of the slow increase in testing.

Former Health Secretary Jeremy Hunt backed our report’s recommendations, and his quote featured on the front page of the Times. The Daily Mail’s leader today and online coverage features our report too, as they warn current Health Secretary that he must not fail the test to increase capacity.

ed3bec41ab7f69ec5a853af817c70741.png
Watch our Matthew Lesh explain his report on the need to embrace the private sector to speed up and expand capacity for COVID-19 testing in the UK.

The good news is that the Government has already started to change course. Matt Hancock is calling for, you guessed it, private labs and universities to be allowed to test, while the Prime Minister has said that increasing testing is now the number one priority. We know our report made it into the hands of senior politicians and civil servants a few days ago and the first announcement of talking to private labs came as we prepared to release the paper. It’s our quickest win ever, and it might go down one of the most important. 

 

Link to comment

Désolé si quelqu'un a déjà mentionné cette nouvelle dans le fil au Covid-19, Boris Johnson a été conduit à l'hôpital atteint du coronavirus. https://www.theguardian.com/politics/2020/apr/05/boris-johnson-admitted-to-hospital-with-coronavirus

 

Si Boris Johnson ne passe pas au travers, qui pourrait le remplacer étant donné que le poste de vice--premier ministre au Royaume-Uni n'est pas comme le poste de vice-président. 

Link to comment

Bon, il n'y aura donc pas de progrès sur le front de la désétatisation de la médecine au UK ces prochaines années, hélas. :( Espérons qu'il y en ait sur les autres fronts. 

Link to comment
il y a 54 minutes, Cthulhu a dit :

En même temps, ce ne serait pas le bon contexte pour taper sur la NHS.

J'en ai conscience, mais on aurait aussi peu avoir du "on va aider le NHS à devenir plus résilient face aux épidémies" en ajoutant du privé ici et là en loucedé ; mais là non seulement la porte est fermée, mais c'est tellement dithyrambique que c'en est presque gênant.

 

il y a 56 minutes, Cthulhu a dit :

Mais de manière générale, réformer la NHS, c'est mission impossible. Les anglais y sont plus attachés que les Français à la sécurité sociale.

"The third rail of British politics", qu'ils disent.

Link to comment
11 hours ago, Cthulhu said:

En même temps, ce ne serait pas le bon contexte pour taper sur la NHS.

 

Mais de manière générale, réformer la NHS, c'est mission impossible. Les anglais y sont plus attachés que les Français à la sécurité sociale.

 

Cet amour du NHS me dépasse, ça en devient presque une religion. Alors que dans les faits, c'est un machin bureaucratique qui aurait eu toute sa place en URSS...

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Stephdumas
      J'ai pensé faire un fil sur la Suède avec le premier ministre qui a décidé d'envoyer l'armée dans les zones interdites (no-go zones) https://www.zerohedge.com/news/2018-01-18/sweden-preparing-civil-war-pm-wants-deploy-army-no-go-zones
       
       
      Titre édité (Suède -> Suède épisode II :  les menaces fantômes). FabriceM
    • By SilenT BoB
      Je me decide à vous faire un petit thread pour mettre à disposition des nouvelles de mon pays.
       
      on a commencer avec cet article. Instructif!
      (Pour lire un article du nice Matin, il suffit de visionner une pub)
      https://www.monacomatin.mc/vie-locale/temoignages-ils-ont-vecu-le-blocus-de-monaco-en-1962-651759?fbclid=IwAR12wm-gnxldxtGyerMQb24ZdF_pY3upmLcxhaSmkyIpuJmxaukw-b6aLIg
    • By Axpoulpe
      Je viens de voir cette actu : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/14/treize-ans-de-prison-pour-nikolaos-michaloliakos-le-chef-du-parti-neonazi-grec-aube-doree_6055997_3210.html
       
      Naturellement je ne pleure pas sur le sort d'un nazillon, mais est-ce que les actes d'un militant ont vocation à faire interdire le parti ? Quelqu'un a suivi cette affaire de près ou connaît la situation politique grecque ? Je ne sais pas, peut-être que le gars qui a pris 13 ans de prison avait une réelle implication dans le meurtre dudit rappeur ou dans une violence institutionnalisée. Thoughts  ?
       
       
    • By Hayek's plosive
      Ca a l'air de gentiment secouer au Belarus:
       
       
      Est-ce que c'est un "soulevement populaire" facon revolution orange ukrainienne (avec la CIA pour emmerder les popov), ou est-ce que c'est Poutine qui manoeuvre en sous-main pour remplacer Loukachenko?
    • By Cugieran
      Hier les Suisses se sont prononcés à 50.3% pour l'initiative UDC sur la fin de l'immigration de masse.
      La réponse est plus complexe qu'il n'y parait.
      Déjà régionalement :
      http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/17/03/blank/key/2014/013.html
      Un battle ville-campagne très clair, hors Tessin qui en manifestement vraiment ras-le bol.
      Un battle alemanique-romand aussi.
       
      A chaud, ça me fait penser à deux choses :
      - en 92, les Suisses ne voulaient pas de l'UE.
      - en 02 ils ont eu les bilatéraux et la libre circulation des personnes sans plus de question
      Vu le score, que certains n'aient pas apprécié ce petit jeu (classique en Europe mais pas en Suisse) me parait possible.
       
      Ensuite, les cantons (hors Tessin) qui ont voté pour sont ruraux avec souvent plus de 80% de Suisses de plus de deux générations. Bref, ils voient passer des étrangers pour les vacances. On est dans la crispation.
       
      La pomme de discorde porte sur les infrastructures qui seraient surchargées. Comparativement aux voisins, c'est discutable mais on ne peut pas niveler par le bas.
      En revanche, Zurich, riche, qui a su s'organiser urbanistiquement pour répondre à l'afflux de population depuis longtemps, n'a pas ce genre de problème.
      Etant entendu que la croissance Suisse (globale) est directement corrélée à la démographie, le PIB/hab reste stable ou à peu près.
      Conclusion : il y a bien apport de richesses suffisant. Les problèmes d'infrastructure sont donc dus à une mauvaise allocation des ressources...
       
      Dénonciation complète des accords bilatéraux par l'UE? Je vois bien cette dernière assouvir sa petite vengeance contre le "paradis fiscal"... Bref, galère.
×
×
  • Create New...