Jump to content

Petits problèmes de math


Recommended Posts

Il y a 1 heure, Escondido a dit :

6 fois.

 

Pourquoi ?

 

il y a 58 minutes, FabriceM a dit :

4 fois.

 

Nope. Et (5/6)^4 ça fait 0.48 de toutes façons. Je ne comprends pas trop ton raisonnement.

 

Hint :

 

Spoiler

581642CodeCogsEqn.gif

 

Link to post
il y a 27 minutes, Freezbee a dit :

Nope. Et (5/6)^4 ça fait 0.48 de toutes façons. Je ne comprends pas trop ton raisonnement.

 

Je me suis mélangé les pinceaux mais l'idée c'était de dire :

 

J'ai 5 chances sur 6 de ne pas faire 6 le premier coup.

(5/6)² que ça arrive coup sur coup

(5/6)^n que ça arrive n fois

donc je cherche un n assez grand pour que cette proba soit plus petite que 1/2

Link to post

@FabriceM Tu essaies de calculer la médiane alors qu'il s'agit de déterminer la moyenne. Regarde mon astuce quatre messages plus haut, et pense à la distribution des probabilités (d'obtenir un six au bout de n essais).

 

Sinon je posterai une démonstration demain, mais j'aurais bien aimé voir celle d'Escondido... s'il veut gagner un point :icon_wink:

Link to post
6 hours ago, Freezbee said:

@FabriceM Tu essaies de calculer la médiane alors qu'il s'agit de déterminer la moyenne. Regarde mon astuce quatre messages plus haut, et pense à la distribution des probabilités (d'obtenir un six au bout de n essais).

 

Sinon je posterai une démonstration demain, mais j'aurais bien aimé voir celle d'Escondido... s'il veut gagner un point :icon_wink:

Spoiler

 

Soit Xi la variable aléatoire représentant le résultat. Je pose I = min{i entiers naturels tel que Xi = 6}.

Evidemment, I suit une loi géométrique, pour laquelle la probabilité de succès à chaque essai est de 1/6. Donc l'espérance de cette loi est de 6. 

 

 

  • Yea 1
Link to post

A mon tour !

 

Je vais proposer quelques problèmes élémentaires de niveau lycée.

 

On appelle puissance l'entier n tel qu'il existe (a,b) entiers supérieurs ou égaux à 2 vérifiant n = a^b.

Montrer que le produit de trois entiers consécutifs ne peut être une puissance. 

Link to post
Il y a 5 heures, Escondido a dit :

On appelle puissance l'entier n tel qu'il existe (a,b) entiers supérieurs ou égaux à 2 vérifiant n = a^b.

Montrer que le produit de trois entiers consécutifs ne peut être une puissance. 

 

Spoiler

Supposons que (n-1)n(n+1)=n(n^2-1)=h^k

 

Alors n et n^2-1 doivent être des puissances kièmes.

Posons n=a^k et n^2-1=b^k.

 

Il s'ensuit que : (a^2)^k=b^k+1 ce qui ne laisse comme solution que 0 et 1...

 

 

  • Yea 1
Link to post
18 minutes ago, Freezbee said:

 

  Hide contents

Supposons que (n-1)n(n+1)=n(n^2-1)=h^k

 

Alors n et n^2-1 doivent être des puissances kièmes.

Posons n=a^k et n^2-1=b^k.

 

Il s'ensuit que : (a^2)^k-b^k=1 ce qui ne laisse comme solution que 0 et 1...

 

 

Très juste.

 

1) Quel est l'ensemble des entiers relatifs n tels que n^4 +4 est premier ?

2) Mq tout diviseur premier impair p de n^4+2 est de la forme p = 4k +1 avec k entier naturel.

Link to post

@Escondido Bon... pour le premier c'est assez facile :

 

n^4+4=(n^2+2)^2-4n^2

n^4+4=(n^2+2n+2)(n^2-2n+2)

 

n^4+4 est premier si :

 

1) (n^2+2n+2)=1, dans ce cas n=-1

2) (n^2-2n+2)=1, et alors n=1

 

Par contre je sèche un peu sur le second... pour l'instant. ^_^

Link to post
1 minute ago, Freezbee said:

@Escondido Bon... pour le premier c'est assez facile :

 

n^4+4=(n^2+2)^2-4n^2

n^4+4=(n^2+2n+2)(n^2-2n+2)

 

n^4+4 est premier si :

 

1) (n^2+2n+2)=1, dans ce cas n=-1

2) (n^2-2n+2)=1, et alors n=1

 

Par contre je sèche un peu sur le second... pour l'instant. ^_^

Ok pour le 1). Faute d'enoncé sur le 2)... on s'intéresse aux diviseurs premiers de n^4+4 ! Désolé, c'est la suite du 1).

Link to post

@Escondido

 

n^4+4=((n+1)^2+1)((n-1)^2+1), autrement dit n^4+4 se présente toujours comme le produit de la somme de deux carrés.

 

Ensuite, théorème de Fermat : p = x^2+y^2 ssi p congruent à 1 (mod 4).

 

Donc les facteurs premiers de n^4+4 sont de la forme 4k+1.

  • Yea 1
Link to post
Just now, Freezbee said:

Tu repasseras pour les problèmes de niveau « lycée » quand-même <_<

Enfin merci quand-même, mais on arrête la théorie des nombres pour aujourd'hui.

Tout était programme du bac des 1992 (il y a 6 ans).

Link to post

Dans mes souvenirs c'était limites, dérivées, intégrales, logarithmes et exponentielles, suites, nombres complexes, peut-être de la proba...

 

edit : ah oui, ici ça parle d'arithmétique (recherche de PGCD, décomposition en facteurs premiers...)

Link to post
20 minutes ago, Freezbee said:

Dans mes souvenirs c'était limites, dérivées, intégrales, logarithmes et exponentielles, suites, nombres complexes, peut-être de la proba...

 

edit : ah oui, ici ça parle d'arithmétique (recherche de PGCD, décomposition en facteurs premiers...)

Oui, il y a même le petit théorème de Fermat.

Link to post
Il y a 3 heures, Escondido a dit :

Tout était programme du bac des 1992 (il y a 6 ans).

Et donc soustraire des nombres à quatre chiffres n'y figure plus aujourd'hui. ;)

Link to post
Il y a 1 heure, Vincent Andrès a dit :

Méthode Brutus/cracra/honte :

quelques lignes de R me disent : 6 fois.

 

L'important, c'est de participer. :icon_wink:

J'y pense, j'avais rédigé une solution au propre pour @FabriceM :

 

Spoiler

647511Essais6.png

 

 

Link to post
On 28/08/2017 at 1:34 PM, Freezbee said:

Au passage, tu oublies qu'une issue possible consiste à remporter les trois sets. Dans tous les cas, il faut gagner le deuxième set :

 

gagnant-gagnant-gagnant (1)

gagnant-gagnant-perdant (2)

perdant-gagnant-gagnant (3)


 

  Reveal hidden contents

Définissons p comme étant la probabilité de gagner contre le père, et c la probabilité de gagner contre le champion.

 

1 - Match P-C-P :

 

issue - probabilité

(1) - pcp

(2) - pc(1-p)

(3) - (1-p)cp

 

proba globale (1)+(2)+(3) : pc(2-p)

 

2 - Match C-P-C :

 

issue - probabilité

(1) - cpc

(2) - cp(1-c)

(3) - (1-c)pc

 

proba globale (1)+(2)+(3) : pc(2-c)

 

c<p, donc pc(2-c)>pc(2-p). Le match C-P-C offre plus de chances de l'emporter.

 

Dans les règles du tennis que je connais, un match en trois set s'arrête au bout du second set s'il y a un vainqueur. Du coup, mieux vaut commencer par jouer contre papa.

Link to post
il y a 5 minutes, Lameador a dit :

Dans les règles du tennis que je connais, un match en trois set s'arrête au bout du second set s'il y a un vainqueur. Du coup, mieux vaut commencer par jouer contre papa.

 

Les probas sont les mêmes avec tes règles :

 

1) Séquence PCP :

 

gagnant-gagnant(fin du match) / pc

perdant-gagnant-gagnant / (1-p)cp

 

P=pc(2-p)

 

2) Séquence CPC :

 

gagnant-gagnant / cp

perdant-gagnant-gagnant / (1-c)pc

 

P=pc(2-c)

 

Le cas (2) reste plus favorable.

Link to post

Un petit problème qui demande juste un peu d'astuce :

 

276341piecut.png

 

Avec une seule coupe droite, vous pouvez découper une tarte en deux morceaux.

Une deuxième coupe qui croise la première produira quatre pièces, et une troisième coupe peut produire jusqu'à sept pièces.

 

Quel est le plus grand nombre de pièces que vous pouvez obtenir avec six coupes droites ?

Link to post
  • 2 weeks later...
On 29/08/2017 at 7:42 PM, Freezbee said:

Un petit problème qui demande juste un peu d'astuce :

 

276341piecut.png

 

Avec une seule coupe droite, vous pouvez découper une tarte en deux morceaux.

Une deuxième coupe qui croise la première produira quatre pièces, et une troisième coupe peut produire jusqu'à sept pièces.

 

Quel est le plus grand nombre de pièces que vous pouvez obtenir avec six coupes droites ?

 

 

Spoiler

22?

De 1 à 2 coupes : +2 parts

De 2 à 3 coupes : +3 parts

En dessinant: de 3 à 4 coupes : +4 parts

D'où extrapolation... Mais sans preuve.

 

  • Yea 1
Link to post
Il y a 3 heures, MXI a dit :

 

  Masquer le contenu

22?

De 1 à 2 coupes : +2 parts

De 2 à 3 coupes : +3 parts

En dessinant: de 3 à 4 coupes : +4 parts

D'où extrapolation... Mais sans preuve.

 

Bravo !

 

Pour la preuve, c'est plutôt visuel : la n-ième coupe traverse les (n-1) coupes antérieures et passe par une seule pièce entre deux intersections, ajoutant ainsi n pièces à chaque fois. Les problème revient alors à calculer P(n)=2+3+4+...+n, c'est à dire P(n)=n(n+1)/2 + 1. Dans notre cas, P(6)=22.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...