Jump to content
Rincevent

Café des (vrais) sports

Recommended Posts

Vuelta: plus montagneuse que jamais

 

Dix arrivées au sommet, un contre-la-montre par équipes et un chrono individuel figurent sur le parcours d'une Vuelta 2016 qui renoue avec ses classiques.

 

Là où la Vuelta avait voulu se distinguer en sortant des sentiers battus pour une 70ème édition qui s'est finalement avérée mémorable l'an dernier, l'édition 2016 du plus jeune des trois Grands Tours retrouvera ses classiques à partir de samedi. De classicisme, il n'en sera question que pour les lieux où le classement général final se dessinera. Car Javier Guillen et son équipe ont une nouvelle fois innové dans leur manière de tourner autour de la péninsule ibérique. Il ne sera pas question de tour d'Espagne au sens propre. Pour répondre aux exigences de l'année olympique, les organisateurs ont décidé de limiter les transferts. La Vuelta 2016 se fera donc sans passage par l'Andalousie et les deux tiers du parcours se feront dans le tiers nord-ouest de la péninsule, de la Galice à la Navarre.

 

 

:jaifaim:

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a écrit 10 m dans l'article. Et certains se protègent avant l'impact ces tricheurs (mais c'est autorisé).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gianni Meersman remporte la deuxième étape au sprint

 

Le Belge Gianni Meersman (Etixx-Quick-Step) a remporté le sprint de la deuxième étape du Tour d'Espagne, disputée dimanche (160,8 km). Michal Kwitakowski (Sky) récupère le maillot rouge de leader du général.

 

Gianni Meersman (Etixx-Quick-Step) a remporté dimanche la deuxième étape du Tour d'Espagne (Ourense-Baiona, 160,8 km), au lendemain du prologue qui avait vu la victoire de l'équipe Sky. Le Belge a attendu les 200 derniers mètres pour lancer son sprint et devancer sur la ligne Scott Thwaites (Bora-Argon) et Magnus Nielsen (Orica-BikeExchange). L'étape du jour ne présentait pas de difficulté majeure : le peloton n'a eu à négocier qu'une difficulté, suffisamment éloignée pour permettre aux équipes de sprinteurs de s'organiser derrière l'échappée du jour.

 

Le sprint massif a été marqué par la lourde chute de Ryan Anderson (Direct Énergie) mais ce dernier est parvenu à se relever. Laurent Pichon (FDJ), Cesare Benedetti (Bora-Argon) et Brian Nauleau (Direct Énergie) ont formé à trois l'échappée du jour, rattrapés par Philippe Gilbert (BMC) dans un premier temps, puis par le reste du peloton à 15 kilomètres de Baiona. Les leaders ont passé une journée sans encombre. Un changement notable toutefois : en terminant quatrième du jour, Michal Kwiatkowski (Sky) a récupéré le maillot rouge de leader du classement général, porté pendant la journée par son coéquipier Peter Kennaugh.

 

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Gianni-meersman-remporte-la-deuxieme-etape-au-sprint/719657

 

 

 

 

 Vainqueur mais (encore) déclassé, Bouhanni a vu la Cyclassics lui filer sous le nez

 

CYCLASSICS - Nacer Bouhanni s'était offert un retour gagnant ce dimanche. Le sprinteur de la Cofidis s'était imposé devant tout le gratin du sprint lors de l'EuroEyes Cyclassics, disputée autour d'Hambourg. Mais le Français a été déclassé pour avoir quitté sa ligne dans les derniers mètres du sprint. C'est donc Caleb Ewan (Orica) qui hérite de la victoire, devant John Degenkolb (Giant).

 

Discret depuis son forfait pour le Tour de France, Nacer Bouhanni avait réussi un retour éblouissant ce dimanche. Le sprinteur français de la Cofidis avait remporté la 21e édition de la Cyclassics à Hambourg, en s'imposant à l'issue d'un sprint massif devant l'Australien Caleb Ewan (Orica), l'Allemand John Degenkolb (Giant) et tout le reste du gratin des sprinteurs.

 

 

http://www.eurosport.fr/cyclisme/vattenfall-cyclassics/2016/cyclisme-vainqueur-mais-encore-disqualifie-bouhanni-a-vu-la-cyclassics-lui-filer-sous-le-nez_sto5733231/story.shtml

 

Les Allemands n'aiment pas les Lorrains  :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gianni Meersman remporte la deuxième étape au sprint

 

Le Belge Gianni Meersman (Etixx-Quick-Step) a remporté le sprint de la deuxième étape du Tour d'Espagne, disputée dimanche (160,8 km). Michal Kwitakowski (Sky) récupère le maillot rouge de leader du général.

 

Gianni Meersman (Etixx-Quick-Step) a remporté dimanche la deuxième étape du Tour d'Espagne (Ourense-Baiona, 160,8 km), au lendemain du prologue qui avait vu la victoire de l'équipe Sky. Le Belge a attendu les 200 derniers mètres pour lancer son sprint et devancer sur la ligne Scott Thwaites (Bora-Argon) et Magnus Nielsen (Orica-BikeExchange). L'étape du jour ne présentait pas de difficulté majeure : le peloton n'a eu à négocier qu'une difficulté, suffisamment éloignée pour permettre aux équipes de sprinteurs de s'organiser derrière l'échappée du jour.

 

Le sprint massif a été marqué par la lourde chute de Ryan Anderson (Direct Énergie) mais ce dernier est parvenu à se relever. Laurent Pichon (FDJ), Cesare Benedetti (Bora-Argon) et Brian Nauleau (Direct Énergie) ont formé à trois l'échappée du jour, rattrapés par Philippe Gilbert (BMC) dans un premier temps, puis par le reste du peloton à 15 kilomètres de Baiona. Les leaders ont passé une journée sans encombre. Un changement notable toutefois : en terminant quatrième du jour, Michal Kwiatkowski (Sky) a récupéré le maillot rouge de leader du classement général, porté pendant la journée par son coéquipier Peter Kennaugh.

 

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Gianni-meersman-remporte-la-deuxieme-etape-au-sprint/719657

 

 

 

 

 Vainqueur mais (encore) déclassé, Bouhanni a vu la Cyclassics lui filer sous le nez

 

CYCLASSICS - Nacer Bouhanni s'était offert un retour gagnant ce dimanche. Le sprinteur de la Cofidis s'était imposé devant tout le gratin du sprint lors de l'EuroEyes Cyclassics, disputée autour d'Hambourg. Mais le Français a été déclassé pour avoir quitté sa ligne dans les derniers mètres du sprint. C'est donc Caleb Ewan (Orica) qui hérite de la victoire, devant John Degenkolb (Giant).

 

Discret depuis son forfait pour le Tour de France, Nacer Bouhanni avait réussi un retour éblouissant ce dimanche. Le sprinteur français de la Cofidis avait remporté la 21e édition de la Cyclassics à Hambourg, en s'imposant à l'issue d'un sprint massif devant l'Australien Caleb Ewan (Orica), l'Allemand John Degenkolb (Giant) et tout le reste du gratin des sprinteurs.

 

 

http://www.eurosport.fr/cyclisme/vattenfall-cyclassics/2016/cyclisme-vainqueur-mais-encore-disqualifie-bouhanni-a-vu-la-cyclassics-lui-filer-sous-le-nez_sto5733231/story.shtml

 

Les Allemands n'aiment pas les Lorrains  :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Français Alexandre Geniez (FDJ) a remporté en solitaire la troisième étape du Tour d'Espagne, disputée lundi entre Marin et Dumbria-Mirador de Ezaro (176,4 km). Ruben Fernandez (Movistar) s'est emparé du maillot rouge de leader au général.

 

Contrairement à la deuxième étape, qui s'était réglée au sprint dimanche, le parcours vallonné de la troisième étape de la Vuelta (Dumbria-Mirador de Ezaro, 176,4km) laissait présager un tout autre scénario avec la montée du Mirador de Ezaro, ponctuée de passages à près de 30%. Le Français de la FDJ Alexandre Geniez, trois ans après sa victoire Peyragudes (15e étape) a puisé dans ses ressources pour résister au retour de Ruben Fernandez et Alejandro Valverde (Movistar), ainsi que Christopher Froome (Sky).

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Alexandre-geniez-fdj-remporte-la-troisieme-etape/719942

 

30%  :icon_aime:

 

 

BAHRAIN MERIDA TEAM : APRÈS NIBALI, VISCONTI ET BOARO ONT SIGNÉ

 

La nouvelle équipe Bahrain Merida Team continue de faire son marché pour l’année prochaine. Après Vincenzo Nibali, la formation a recruté deux autres italiens, Manuele Boaro et Giovanni Visconti.

 

 

http://www.sport365.fr/cyclisme-bahrain-merida-team-visconti-boaro-ont-signe-2657919.html

 

Hmmm Bahreïn, Qatar, Wallonie-B, ... on quitte quand même de plus en plus la tradition des équipes commerciales  :angry:

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon bah 1 grand tour pour les italiens, un pour l'alliance spanouille et un pour l'UK.

 

 

Nairo Quintana résiste à Christopher Froome et conserve le maillot rouge, Pierre Latour remporte la victoire d'étape

 

La 20e et avant-dernière étape du Tour d'Espagne a été remportée samedi par le Français Pierre Latour (AG2R - La Mondiale), au panache. Nairo Quintana (Movistar) a résisté aux nombreuses attaques tentées par Christopher Froome (Sky) et va ramener le maillot rouge de leader à Madrid.

 

Sauf accident, Nairo Quintana (Movistar) va remporter le Tour d'Espagne 2016. Le Colombien a su résister à Christopher Froome (Sky) lors de l'ascension qui menait à l'Alto Aitana pour conserver son avance sur le Britannique au général et le maillot rouge de leader. La 20e et avant-dernière étape de la Vuelta promettait au Colombien une journée difficile à négocier puisque Froome s'était promis de lui contester sa première place au général à la faveur des 2'16" reprises lors du contre-la-montre de la veille. Protégé en première partie d'étape par son équipe, Nairo Quintana n'a eu qu'à gérer l'ultime ascension du jour, un effort de 21 kilomètres pour s'assurer la victoire à Madrid.

 

Alors que dans le groupe des favoris Esteban Chaves (Orica-BikeExchange) a surpris en sortant du peloton pour ravir - avec succès - la troisième place du podium à Alberto Contador (Tinkoff), Christopher Froome a attendu les six derniers kilomètres pour tester son rival. Les accélérations du vainqueur du Tour de France sont restées sans conséquences pour le troisième de l'épreuve française. Calé dans la roue de son adversaire, Quintana n'a jamais laissé le moindre espoir à son vis-à-vis, pour finalement accélérer dans les 200 derniers mètres et franchir la ligne devant le coureur de la Sky. Une manière d'affirmer qu'en Espagne, il était bien le patron.

 

Pierre Latour, une victoire à la hargne

Le parcours du jour, 193,2 kilomètres entre Benidorm et l'Alto Aitana, a permis à un échappé d'aller chercher la victoire. Cette dernière n'est pas revenue à l'un des deux coureurs longtemps en tête de course (Rudy Molard et Luis Leon Sanchez), qui ont craqué dans le final, mais à un de leur poursuivants. Pierre Latour (AG2R - La Mondiale) s'est accroché aux meilleurs, sans s'affoler lorsque Valerio Conti (Lampre) est parti en chasse derrière le duo Molard-Sanchez, Latour a préféré suivre le rythme imposé par Darwin Atapuma (BMC), dont les coups de pédale ont longtemps semblé plus tranchants que ceux de ses rivaux.

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Nairo-quintana-resiste-a-christopher-froome-et-conserve-le-maillot-rouge-pierre-latour-remporte-la-victoire-d-etape/726015

 

 

 

 

 

 

Bradley Wiggins imite Chris Froome en pleine ascension

 

Bradley Wiggins est facétieux. Pendant une ascension lors du Tour de Grande-Bretagne, le coureur britannique a mis à pied à terre quelques mètres pendant une montée. Une imitation toute en dérision de Chris Froome, son ancien coéquiper chez Sky, qui avait parcouru une centaine de mètre à pied dans le Ventoux, pendant le dernier Tour de France.

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Video-bradley-wiggins-imite-chris-froome-en-pleine-ascension/724994

 

Sir Bradley Wiggins  :P

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Un vrai sport : le championnat de plat en Norvège. D'après la vidéo, ils sautent de 5/7m (?), c'est loin d'être ridicule.

 

 

 

 

Putain, ça doit faire mal. Par contre, j'apprécie beaucoup le choix de piste sonore (j'y ai spotté Alice In Chains et Dälek) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah sinon, est-ce que quelqu'un va aussi suivre la Coupe du Monde de hockey ? Les top 6 nations en ce sport (Canada, Russie, Suède, États-Unis, Tchéquie, Finlande) plus deux équipes un peu ad hoc : l'équipe Europe, composé des NHLers des plus petites nations européennes en termes de hockey : les Slovaques, Allemands, Suisses et Danois en forme le noyau, mais il y aussi une participation slovène - Anže Kopitar (LA Kings), autrichienne - Thomas Vanek (Minnesota Wild), norvégienne - Mats Zuccarello (NY Rangers), et, attention, française - Pierre-Édouard Bellemare (Philadelphia Flyers), et l'équipe All Star nord-américain des joueurs de 23 ans ou moins. Les matchs amicaux préliminaires sont déjà en cours et très amusants, le tournoi lui-méme commencera ce samedi à Toronto. Site de l'évènement : https://www.wch2016.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites

M'étonnerait qu'aucune chaîne queb ne commente, par contre pour y avoir accès, c'est une autre histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ho ? J'ai juste lu que Monfils était blessé et qu'il avait déclaré forfait, quel con ce Noah.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà cotoyé un collegue de très gros niveau en escalade.

Gaulé comme une crevette, il fait 5 tractions à une main sur deux doigts.

Rapport poids/puissance de malade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand constructeur revient au Mans, et pas des moindres. Et entre aussi en Formule E qui, tragiquement, est tout de même plus excitante que la F1. (Audi et Jag arrivent aussi en Formule E). 

 

http://www.autocar.co.uk/car-news/motorsport-le-mans/bmw-confirms-le-mans-return-and-formula-e-entry 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Tour de Lombardie hors norme

 

Alors que la fin de saison approche, le 110e Tour de Lombardie, disputé ce samedi, propose un parcours particulièrement relevé et exigeant.

 

 

Disputé entre Côme et Bergame, le Tour de Lombardie s’achevait jusque dans l’immédiat après-guerre sur la piste en bois du Vigorelli et la course se nouait généralement dans la montée du Ghisallo, son juge de paix, rendu célèbre par les envolées solitaires de Fausto Coppi. A l’époque, les sprinters pouvaient encore espérer l’emporter, ce qui fut le cas d’André Darrigade en 1956 ou des Belges Rik Van Looy en 1959 et Emile Daems en 1960. Cette année-là, les organisateurs avaient adjoint au parcours le Mur de Sormano, un sentier de mule (à 22%) que la plupart des coureurs (à part Van Looy) avaient franchi à pied dans une bousculade indescriptible, théâtre de nombreuses tricheries et poussettes. Si bien que les organisateurs de La Gazzetta Dello Sport y renoncèrent trois ans plus tard.

 

D'incessantes retouches

La course s’était alors transposée (dès 1961) entre Milan et Côme sur un tracé très sélectif, proche de l’idéal, qui épousait les anses du Lac de Côme, par l’Intelvi, le Schignano et le San Fermo della Battaglia (aux portes de Côme) où Tom Simpson (1965), Eddy Merckx (1971 et 1972), Felice Gimondi (1966 puis 1973), Herman Van Springel (1968) et Bernard Hinault (1979 et 1984) trouvaient un terrain à leur mesure. Mais depuis la «classique des feuilles mortes» comme on l’appelle encore, a subi d’incessantes retouches au gré des fluctuations politiques de la région lombarde. Elle s’est déplacée vers Milan (où Charly Mottet triompha en 1988 au terme d’une folle chevauchée) puis vers Monza (victoire de Gilles Delion en 1990) et plus récemment à Bergame par les collines de la Brianza.

 

Bergame où elle arrivera ce samedi après-midi, après 241 kilomètre d’un parcours remodelé dans son final, avec un total de huit côtes répertoriées (pour un dénivelé de 4400 mètres) dont le Sant’Antonio abbandonato et le Miragolo San Salvatore (situé à 41 km de l’arrivée) deux ascensions inédites, avec des passages à 15% pour un dénivelé total de 4400 mètres. Un final massacrant, hors norme à ce stade automnal de la saison. «Beaucoup de coureurs crient à la folie, à la déraison, mais il y a trois ans, quand Martin a gagné, nous nous étions retrouvés avec 40 coureurs à l’entrée de Bergame et cela nous voulions l’éviter à tout prix», explique Stefano Allochio, le directeur de course, qui a donc durci le tracé afin d’en préserver l’esprit.

 

 

http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Un-tour-de-lombardie-hors-norme/732652

 

 

Madonna del Ghisallo :)

 

gview.jpg

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand constructeur revient au Mans, et pas des moindres. Et entre aussi en Formule E qui, tragiquement, est tout de même plus excitante que la F1. (Audi et Jag arrivent aussi en Formule E). 

 

http://www.autocar.co.uk/car-news/motorsport-le-mans/bmw-confirms-le-mans-return-and-formula-e-entry 

 

La F1 c'est nimp.

Entre les réglementations pour le bien de la planète (Petalol). 20 bagnoles qui roulent 2 heures WOW ça pollue. Donc avec des bruits tout pourris.

Des bagnoles plus lentes sur les circuits rapides qu'il y a 10 ou 15 ans!!

Des pilotes pas funs 

Pas ou peu de batailles

 

la F1 devient plus que chiante! Rien qu'à Monaco, je le vois. Je m'explique: il y a 20 ans pour le grand prix, c'était la folie, dans les rues 24/24. pour faire 100 mètres sur le port, il fallait 2h. Il y avait une populace incroyable pendant 4 jours. Là depuis 5 ans, j'ai l'impression que c'est comme d'habitude, on circule normalement, pas vraiment plus de monde, la F1 coule.

De plus, le Yacht Show de Monaco est en train de prendre tranquillement la place d'évènement n°1 à Monaco. Ce n'est pas encore le cas, mais ça va finir par l'être.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’Espagne domine toujours, l'UK en progression, petite baisse pour la Belgique et l'Australie. La Colombie peut remercier feu Pablo E. :)

 

 

UCI World Tour

 

Classement individuel

1. SAGAN Peter (TINKOFF) 669 points
2. QUINTANA ROJAS Nairo Alexander (MOVISTAR) 609
3. FROOME Christopher (TEAM SKY) 564
4. VALVERDE BELMONTE Alejandro (MOVISTAR) 436
5. CONTADOR VELASCO Alberto (TINKOFF) 428
6. VAN AVERMAET Greg (BMC) 420
7. PORTE Richie (BMC) 394
8. BARDET Romain (AG2R LA MONDIALE) 374
9. CHAVES RUBIO Jhoan Esteban (ORICA-BIKEEXCHANGE) 351
10. MARTIN Daniel (ETIXX - QUICK STEP) 280
11. IZAGUIRRE INSAUSTI Jon (MOVISTAR) 270
12. NIBALI Vincenzo (ASTANA) 241
13. ZAKARIN Ilnur (KATUSHA) 239
14. HENAO MONTOYA Sergio Luis (TEAM SKY) 234
15. KRISTOFF Alexander (TEAM KATUSHA) 229

 

 

Classement par équipes

1 MOVISTAR TEAM (MOV) 1471 points

2 TINKOFF (TNK) 1361

3 TEAM SKY (SKY) 1187

4 BMC RACING TEAM (BMC) 1128

5 ORICA-BIKEEXCHANGE (OBE) 909

6 TEAM KATUSHA (KAT) 789

7 ETIXX - QUICK STEP (EQS) 775

8 CANNONDALE-DRAPAC PRO CYCLING TEAM (CDT) 616

9 TREK - SEGAFREDO (TFS) 565

10 ASTANA PRO TEAM (AST) 539

11 FDJ (FDJ) 516

12 TEAM LOTTO NL - JUMBO (TLJ) 506

13 AG2R LA MONDIALE (ALM) 482

14 LOTTO SOUDAL (LTS) 463

15 LAMPRE - MERIDA (LAM) 442

 

Classement par nations

1. Espagne, 1475 points

2. Colombie, 1446

3. Grande-Bretagne, 1050

4. France, 1024

5. Belgique, 1003

6. Australie, 908

7. Italie, 773

8. Pays-Bas, 683

9. Slovaquie, 669

10. Suisse, 416

11. Norvège, 343

12. Allemagne, 339

13. Russie, 336

14. Irlande, 286

15. Etats-Unis, 280

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà qui promet. Pareil pour le foot.

 

 

Vers un Mondial de 150 km ?

 

En cas de canicule, l’UCI raccourcira les courses au Qatar où il pourrait faire 40°.

 

Les matches du Mondial de football 2024, au Qatar, dureront-ils deux fois trente minutes au lieu des quarante-cinq habituelles ? Qui sait…

 

Le risque existe pour les épreuves des Championnats du Monde sur route qui se tiendront, dès ce dimanche et jusqu’au 16 octobre, à Doha.

 

L’Union cycliste internationale a annoncé que "le protocole des conditions extrêmes" pourrait être appliqué durant les prochains Mondiaux. Ce mardi, les thermomètres indiquaient 31° à Doha, mais les chaleurs attendues dans les prochains jours vont remonter jusqu’à 36-37° et l’on parle même de 40° pour la semaine prochaine.

 

 

 

http://www.dhnet.be/sports/cyclisme/vers-un-mondial-de-150-km-57f3fde7cd70871fc4258a8a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La NBA est (presque) repartie, je regarde la pré-saison avec Spurs vs Pistons.

Nouvelle recrue française des Spurs avec Jean-Charles Livio. Random fun fact: c'est le seul joueur dont la score board de la télé annonce son first name plutôt que last name. Je sens que les commentateurs américains vont avoir du mal :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah tiens, je me suis planté en fait, c'est bien Livio son prénom et Jean-Charles son nom. Ça faisait juste 3 ans que j'étais persuadé du contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Solomos
      On reprend les bonnes habitudes : c'est par ici et c'est gratuit.
       
      https://www.scorecast.fr/index.php?token=x68t4nky
       
      Choisissez un username qui contient votre pseudo, sinon j'homologue pas.
       
       
    • By PABerryer
      LE sujet qui manquait à Liborg pour permettre aux passionés de la petite reine de s'exprimer. (Merci aux chasseurs de cycliste de ne pas polluer cette réserve naturelle)
    • By Cugieran
      Non mais non, coupe et pas croupe.
       
      Remarques, pronostics et bof attitude bière foot mode = True.
       
      Why not?
       
       
      J'attaque, la fRance vient de gagner 8-0 contre une armée de 11 plots. Qu'en penser?
       
    • By Yozz
      Comme exercice sympa qui ne prend pas de temps et donne vite de chouettes résultats, le kettlebell c'est très chouette.
    • By Coldstar
      Voilà, j'aimerais lancer un petit fil dédié au sport, à tous les sports.
      J'aimerais savoir quels sports vous aimez ou détestez, quels champions vous appréciez, ou pas, quelles équipes vous supportez, ou pas.
      J'aimerais aussi savoir si vous pratiquez un ou plusieurs sports, ou ceux que vous aimeriez pratiquer.
×
×
  • Create New...