Jump to content

Front National désormais Rassemblement national bientôt néant ?


Recommended Posts

il y a 13 minutes, Nick de Cusa a dit :

qui est là à attendre que le FN (ou LR, ou LREM, etc.) s'améliore ? 

 

Quitte à être mal gouverné, autant l'être le moins mal possible.

 

En l’occurrence le départ des Phillipistes ne va pas améliorer le FN, il ne va plus rester que la tendance conservatrice/réactionnaire et la plus hostile à l'immigration...

Link to comment
On 10/13/2017 at 2:35 PM, Johnathan R. Razorback said:

 

Quitte à être mal gouverné, autant l'être le moins mal possible.

 

En l’occurrence le départ des Phillipistes ne va pas améliorer le FN, il ne va plus rester que la tendance conservatrice/réactionnaire et la plus hostile à l'immigration...

bien sûr, cependant, la seule chance n'est pas que ça vienne de l'intérieur des partis vers l'opinion publique, mais bien l'inverse. Et l'on sait combien c'est dur. Mais c'est la seule direction jouable

 

On l'a vu avec les Tea Parties, et c'est à double tranchant, oui, ça a abouti à une accession au pouvoir, ça c'est énorme, et peut être vers un État plus petit, ça reste à voir, mais aussi peut-être à un retrour du protectionisme et qui, sait, pas forcément une avancée des libertés individuelles. Wait and see, que sera sera 

Link to comment
Il y a 1 heure, Sanson a dit :

Ah j'ai raté Marine Li Poune hier. Il y a quelque chose à retenir de ce qu'elle a dit ? Elle va enfin jeter l'éponge et se consacrer au jardinage ?

 

Elle veut plus de solidarité européenne. 

 

Le Monde - A l’« Emission politique », Marine Le Pen dit avoir une vision « pragmatique » de l’euro

Le parti d’extrême droite a fait évoluer son discours depuis la campagne présidentielle, durant laquelle la présidente du FN prônait une sortie de l’euro à un horizon de quelques mois.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/10/19/euro-marine-le-pen-dit-avoir-une-vision-pragmatique-de-la-monnaie_5203500_823448.html

 

« Nous allons voir si M. Macron va réussir à obtenir que la BCE [Banque centrale européenne] ne soit plus indépendante, qu’elle réponde aux injonctions des Etats et que la masse monétaire de la BCE n’aille plus aux banques mais aux Etats. Si tout ceci se déroule, ça serait merveilleux

 

Elle est bete.

Link to comment

Putain le Monde a encore modifié le corps d'un article sans prévenir.

 

Le deuxieme paragraphe s'appelle : "Mise en cause de l’Allemagne" mais il n'y a plus un mot sur l'Allemagne dedans.

Link to comment

je ne sais pas si elle est bête, elle continue de mener la vie de château sur le dos des crédules. Son métier c'est sortir les déclas stupdes qui font que les crédules lui financent sa vie de Château, elle fait ça bien 

1 minute ago, Tramp said:

Putain le Monde a encore modifié le corps d'un article sans prévenir.

 

Le deuxieme paragraphe s'appelle : "Mise en cause de l’Allemagne" mais il n'y a plus un mot sur l'Allemagne dedans.

on peut retrouver et démontrer ? 

Link to comment
il y a 54 minutes, Nick de Cusa a dit :

je ne sais pas si elle est bête, elle continue de mener la vie de château sur le dos des crédules. Son métier c'est sortir les déclas stupdes qui font que les crédules lui financent sa vie de Château, elle fait ça bien 

on peut retrouver et démontrer ? 

 

Je vais chercher ce soir. Je crois que je vais me mettre à prendre des screenshots de leurs articles.

  • Yea 1
Link to comment

Le fisc réclame 1,8 million d'euros au microparti de Marine Le Pen

 

Citation

Le contentieux entre l'administration fiscale et la présidente du Front national prend de l'ampleur. Le fisc demande environ 1,8 million d'euros au microparti de Marine Le Pen, Jeanne, dans le cadre des campagnes électorales de 2012, a appris l'AFP mardi 24 octobre, confirmant une information du Canard enchaîné.  

 

D'après l'hebdomadaire, Jeanne "se voit réclamer, pour 2012, un impôt sur les sociétés d'un montant de 88 134 euros (auquel il convient d'ajouter 20 094 euros  de pénalités de retard), mais l'Etat exige également de Jeanne qu'elle allonge 1 374 252 euros au titre des impayés de TVA (plus 334 317 euros de pénalités)" car "le microparti était tout sauf une structure à but non lucratif. Sa fine équipe s'est plutôt comportée comme une petite entreprise aux intérêts hautement commerciaux" à travers des prestations commerciales et bancaires facturées aux candidats FN de 2012.

 

Axel Loustau, trésorier de Jeanne, mis en examen à ce titre dans l'enquête sur le financement des campagnes du FN en 2012, a confirmé l'information à l'AFP : "1,8 million d'euros de redressement, on est dans cette gamme-là." "On est comme n'importe quel contribuable sous le coup d'un contrôle fiscal, car l'administration a décrété qu'on avait une activité soumise à TVA. C'est dingue fiscalement de nous reprocher ça", juge-t-il, car "oui, il y avait une particularité de Jeanne, qui faisait que ça ne devait pas être fiscalisé", d'après lui.

 

Cette demande de redressement est selon lui "appuyée sur la procédure pénale". "On voit d'où ça vient, sauf qu'on n'est pas condamnés pénalement, le fisc est une administration à part, il est pas là pour faire du pénal, déplore ce conseiller régional FN. Mais s'il faut aller jusqu'au tribunal administratif, on ira et on sera sûrs de gagner." L'administration fiscale n'a pas souhaité confirmer l'information, assurant ne pas pouvoir "s'exprimer sur des dossiers individuels ou en cours" en raison du "secret fiscal".

 

Link to comment
  • 1 month later...
il y a 9 minutes, Nigel a dit :

Étonnant ? 

 

 

 

 

WWWWWHat ?

 

Mais comment quelqu'un qui se réclame du gaullisme peut-il aller se recueillir sur la tombe de l'homme du Coup d'état permanent ?

 

De celui qui disait « Je crois à la nécessité historique de l’Europe.»  (François Mitterrand, Discours à Athènes, 6 décembre 1983), lorsqu'on prétend soi-même sortir de l'UE ?

 

A part la folie ou la recherche du buzz à tout prix, je ne comprends pas...

 

Ou alors le Philippot veut casser son image. Genre, "je suis le recours providentiel, au-dessus des clivages".

 

Très étrange.

Link to comment
6 hours ago, Fagotto said:

C'est fait avec nos impots pour demander plus d'impots.

C'est plus ça qui me choque. Sinon, côté humour noir et décalé, c'est pas mal. Les polémiques à la con soulevées par tous ceux qui ont du temps pour ça, osef.

Link to comment

Vous savez ce qu'on dit, l'humour noir, c'est comme une paire de jambes. Certaines personnes n'en ont pas.

 

Sinon, je ne comprends pas le lien avec ce fait divers qui a eu lieu pas loin de 6 mois plus tôt... Emilie 34 ans etc n'a pas le monopole de la mort sur les railles. Et en l’occurrence, c'est juste un shooting western tout ce qu'il y a de plus banal https://www.istockphoto.com/fr/photo/train-à-vapeur-approche-femme-liées-à-la-ligne-de-chemin-de-fer-gm143174513-19085648

Link to comment
  • 2 weeks later...

Hey @Johnathan R. Razorback, tu m'en demandais, je te montre le pape : Alain de Benoist. 

 

Citation

Il se voit maintenant plus à gauche qu' à droite et dit qu'il aurait voté pour Bernie Sanders aux élections américaines de 2016. (Son premier choix aux élections françaises fut le candidat de gauche Jean-Luc Mélenchon.) Il rejette tout lien entre sa nouvelle droite et la droite qui soutenait Donald Trump.

Les gens me considèrent peut-être comme leur père spirituel, mais je ne les considère pas comme mes fils spirituels ", dit-il.

 

https://www.buzzfeed.com/lesterfeder/the-man-who-gave-white-nationalism-a-new-life?utm_term=.nfLeKeOzl#.ptAprp2oj

Link to comment
Il y a 1 heure, Nigel a dit :

Hey @Johnathan R. Razorback, tu m'en demandais, je te montre le pape : Alain de Benoist.

 

J'ai envie de te donner le point mais à strictement parler cette interview est postérieur au débat ("Il se voit maintenant"). Il a radicalisé sa position.

 

Note aussi qu'il y a une différence entre dire ce genre de chose dans un journal étranger et appeler à voter Mélenchon en plein milieu de la campagne: ça n'a ni le même impact sur les événements, ni les mêmes conséquences vis-à-vis des alliés politiques et du public habituel de A. d. Benoist (la mouvance soralienne ou lepéniste lui en voudrait, typiquement).

 

Pareil pour Rougeyron, il préférerait de toute évidence que Mélenchon occupe la place de Macron, ça n'en fait pas pour autant un soutien (de même que je ne suis pas un soutien de Macron en préférant la situation inverse).

 

Il est cependant exact qu'une partie de la droite nationaliste / antilibérale a une certaine complaisance (très largement non réciproque) pour l'extrême-gauche, mais ça fait partie intégrante de son identité politique (antibourgeoise, sinon anticapitaliste) depuis le cercle Proudhon au moins (A. d. Benoist se revendique d'ailleurs d'Edouard Berth, Soral du cercle Proudhon). L'extrême-droite allemande des années 20 et 30 était fascinée par Lénine. Etc, etc.

 

« Parmi les intellectuels italiens qui étaient venus au fascisme par admiration pour son nihilisme purificateur et antibourgeois, figurent deux noms importants : celui du futuriste Ardengo Soffici et celui de Curzio Malaparte. Le premier restera jusqu’à la fin –comme Marinetti mais en poussant beaucoup plus loin les limites de la logique futuriste- fidèle à l’esprit du premier fascisme, acceptant, par haine de l’establisment fasciste, l’alignement sur l’Allemagne hitlérienne, la politique raciste du régime et bientôt le sinistre retour aux sources du squadrisme de la République de Salo. Attitude d’écœurement et de désespoir, qui fait un peu songer à celle d’un Drieu, dont Soffici partage curieusement dans ses derniers écrits la fascination pour Staline. « Si l’Axe ne devait pas gagner la guerre, écrit-il en juin 1944, la plupart des vrais fascistes qui auraient échappé à la répression passeraient au communisme et formeraient un bloc avec lui. Nous aurions alors franchi le fossé qui sépare les deux révolutions ». » (p.289)

 

« Malaparte, déçu par l’évolution du régime, commença à se détacher de lui et à se tourner de nouveau du côté du communisme. « Je crois, écrit-il au début des années trente, que le phénomène de la révolution russe, qui se poursuit parallèlement à la révolution italienne, dans sa haine et sa lutte contre l’esprit moderne… est le complètement de la révolution italienne. Elles s’aident l’une l’autre dans leur commune destruction de la modernité, et l’une n’est ni concevable, ni possible, ni juste sans l’autre. » (p.291)

-Pierre Milza et Serge Berstein, Le fascisme italien (1919-1945), Éditions du Seuil, 1980 (1970 pour la première édition), 438 pages.

Link to comment

Hum miam miam

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/09/01016-20180109ARTFIG00109-beaucaire-le-maire-fn-supprime-les-menus-sans-porc-dans-les-cantines-scolaires.php

 

Julien Sanchez estime que retirer le porc des menus est une intrusion du fait religieux à l'école. Si tous les repas de substitution ont été supprimés depuis le 1er janvier, ce dernier a été plus loin en instaurant tous les lundi un repas à base de porc. Cette décision provoque la polémique.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...