Jump to content

Front National désormais Rassemblement national bientôt néant ?


Recommended Posts

Il y a 8 heures, Johnnieboy a dit :


Il existait sur… les chaînes de Bolloré. Cqfd.

 

Non, Paris Première, France télé... 

  • Yea 1
Link to comment
2 hours ago, Loi said:

 

Non, Paris Première, France télé... 

Avant qu'il soit repris par CNews en octobre 2019, il n'avait plus qu'une émission sur Paris Première (il venait de perdre sa chronique sur RTL pour ses outrances), c'est pas forcément l'idéal pour se lancer.

 

Link to comment
2 hours ago, Marlenus said:

Avant qu'il soit repris par CNews en octobre 2019, il n'avait plus qu'une émission sur Paris Première (il venait de perdre sa chronique sur RTL pour ses outrances), c'est pas forcément l'idéal pour se lancer.

 

Avant bolloré, il avait 20 ans de présence médiatique de premier plan. Tout le monde parlait des idées de Zemmour au milieu des années 2000.

Link to comment

Je ne vois pas pourquoi les médias sont autant soupçonnés d'orienter l'opinion publique, à part dans la mesure où ils vivent de subventions et qu'ils ont intérêt à garder cette manne.

En dehors de ça, peut-être que les journaux mettent Macron ou Zemmour en première page parce que ça va faire vendre du papier et que c'est leur but de vendre.

Les tendances "fabriquées par les médias" c'est peut-être juste ce que la population à envie de voir.

Zemmour était un personnage qui faisait de l'audience, il avait trouvé un créneau.

Il a tenté de profiter de la dédiabolisation de MLP pour lui piquer un électorat anti-islam, il a raté son coup.

Et je reconnais que je le pensais capable de siphonner les voix FN, @Largo Winch a raison, j'ai surestimé Zemmour, je pensais qu'il se montrerait plus incisif et qu'il parlerait aussi d'autres choses que d'immigration.

  • Yea 3
Link to comment
il y a une heure, cedric.org a dit :

Avant bolloré, il avait 20 ans de présence médiatique de premier plan. Tout le monde parlait des idées de Zemmour au milieu des années 2000.

Voire avant. Je connais un Grand Ancien qui s'est intéressé à la politique en lisant, gamin, un livre de Zemmour.

Link to comment

Les premiers soubresauts d’extreme droite a la télé (je caricature mais on se comprend) datent de 2002 et le second tour avec JLP, puis Sarko ministre de l’intérieur dans la foulée.

On a eu un premier changement majeur dans le traitement de l’information sur la sécurité, on a vu des emissions foisonner du style droit de savoir qui suivent des flics tough on crime toute la nuit avec une caméra embarquée. On a oublié car aujourd’hui c’est sur toutes les chaines ces messages apeurants sur la sécurité mais ca a commencé a ce moment-là. C’est aussi une conséquence du 11 septembre on a eu la même tendance aux Etats-Unis avec le foisonnement de ces séries bidon du type CSI où un suspect est trimballé a la torture par des flics magnifiques puis relaché tout de suite sans excuses devant  son innocence 

 

Les gens étaient demandeurs et oui il y avait certains problèmes mis sous le tapis. Ca a comme complètement dérapé par la suite. Aujourd’hui les idées d’extrême-droite sont devenues aussi mainstream que celles de la gauche bobo. Les deux existent dans le panorama médiatique et se confrontent durement, au milieu rien.

 

En France quand Zemmour est passé chez Ruquier fin années 2000 et début 2010 avec ce faux-cul de Nauleau qui se faisait passer pour le type bien, l’audience a tellement cartonné qu’inviter des gens faisant dans la provoc est devenu populaire. Et c’est vrai que c’était allé trop loin dans l’auto-complaisance des artistes et intellectuels tendance rive gauche.  Mais les chaines infos comme cnews sont parties sur ce créneau ensuite pour devenir un peu du nawak, l mais ne pas oublier que toutes les chaines sont parties sur le créneau du sensationnalisme depuis 20 ans.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 27 minutes, Solomos a dit :

Les tendances "fabriquées par les médias" c'est peut-être juste ce que la population à envie de voir.

Avec le covid les média ont manipulé les tendances c'est évident.

 

Dans la société du spectacle on définit ce que la population a envie de voir par ce qui passe à la télé et par des sondages trafiqués. Du coup par tautologie ta phrase ne peut que être que correcte 

Link to comment
Il y a 3 heures, Solomos a dit :

Je ne vois pas pourquoi les médias sont autant soupçonnés d'orienter l'opinion publique, à part dans la mesure où ils vivent de subventions et qu'ils ont intérêt à garder cette manne.

En dehors de ça, peut-être que les journaux mettent Macron ou Zemmour en première page parce que ça va faire vendre du papier et que c'est leur but de vendre.

Les tendances "fabriquées par les médias" c'est peut-être juste ce que la population à envie de voir.

Zemmour était un personnage qui faisait de l'audience, il avait trouvé un créneau.

Il a tenté de profiter de la dédiabolisation de MLP pour lui piquer un électorat anti-islam, il a raté son coup.

Et je reconnais que je le pensais capable de siphonner les voix FN, @Largo Winch a raison, j'ai surestimé Zemmour, je pensais qu'il se montrerait plus incisif et qu'il parlerait aussi d'autres choses que d'immigration.

 

On ne peut pas faire abstraction de sa trajectoire dans les sondages AVANT la guerre en Ukraine.

 

Il ne faut pas minorer les conséquences de cet évènement ci dans le cadre de la campagne.

 

Même si, après presque 100 jours, il est très facile de l'oublier.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 45 minutes, Loi a dit :

On ne peut pas faire abstraction de sa trajectoire dans les sondages AVANT la guerre en Ukraine.

Oui, la semaine qui précédait le déclenchement de la guerre, il faisait jeu égal avec MLP. Mais ce genre d'imprévus est toujours possible dans une campagne, et une bonne campagne sait aussi le gérer.

  • Yea 1
Link to comment
il y a une heure, Loi a dit :

 

On ne peut pas faire abstraction de sa trajectoire dans les sondages AVANT la guerre en Ukraine.

 

Il ne faut pas minorer les conséquences de cet évènement ci dans le cadre de la campagne.

 

Même si, après presque 100 jours, il est très facile de l'oublier.


Tu veux dire qu’il n’a pas été capable d’assimiler un événement majeur et ? Ni prévoir que louer des despotes extrêmement violents et belliqueux pouvait se retourner contre lui dans un pays démocratique ? Ben, il est nul, c’est tout. 

Link to comment
10 hours ago, Calembredaine said:

 

Largo, non, pas toi 🙄 

 

Je ne vois vraiment pas ce que j'ai dit d'incroyable.

 

Liberaux.org, petite asso aux très faibles moyens, soucieuse de la défense des libertés individuelles en France, a un jour décidé de se bouger les fesses et de créer son média (CP) pour défendre ses convictions et tenter d'apporter sa petite pierre à l'édifice du libéralisme en France.

 

Vincent Bolloré, qui a d'autres idées, et surtout d'autres moyens, a un jour décidé de s'acheter un média, le groupe Canal et surtout la chaine d'info I-télé pour la transformer en Cnews en vue de défendre ses convictions de droite. Ca n'a rien de complotiste : j'ai déjà entendu Pascal Praud l'expliquer sans fard sur Cnews...

Et avec ses moyens il s'est acheté les services de trois stars Pascal Praud pour la matinale et le 20h, Sonia Mabrouk pour la tranche horaire du midi, et Z pour l' "access prime time"... Il n'y a aucune coïncidence dans le fait que ces trois journalistes-là, aux mêmes idées de droite réactionnaire, soient placés sur les tranches horaires les plus importantes de la chaine. C'est une ligne éditoriale claire.

 

Bolloré, c'est Z qui en parle le mieux : « C'est quelqu’un de patriote qui veut défendre la France. (....) Je sais que, pour en avoir discuté avec lui, Vincent Bolloré est très conscient du danger de civilisation qui nous guette, de remplacement de civilisation. (...) Il veut léguer à ses enfants et à ses petits-enfants la France qu’on lui a léguée. (...) Il a un sentiment de mission, absolument. C’est très noble chez lui. (...) Il y en a d’autres qui ne comptent que leur argent, qui s’installent à l’étranger, qui considèrent qu’ils ne sont plus vraiment Français. Moi, je préfère quelqu’un de patriote qui veut défendre la France. Et je lui rends hommage. »

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 20 minutes, Johnnieboy a dit :


Tu veux dire qu’il n’a pas été capable d’assimiler un événement majeur et ? Ni prévoir que louer des despotes extrêmement violents et belliqueux pouvait se retourner contre lui dans un pays démocratique ? Ben, il est nul, c’est tout. 

 

Sa candidature n'était pas du tout adaptée à ce contexte de guerre, très clairement.

Link to comment

Mais oui mais oui, le Z était un génie de la politique, en plus d'être un rhéteur hors pair. Tout était tracé, il avait une stratégie imparable : il allait faire l'union de toutes les droites - la droite libérale, la droite conservatrice, la droite étatiste, la droite catho, la droite pro-business, la droite nationaliste - qui allaient toutes se ranger derrière une seule et même bannière : faire chier les noirs-et-les-arabes.

C'est vraiment pas de bol cette guerre en Ukraine qui a fait foirer une si fine stratégie vouée au succcés.

  • Yea 2
  • Haha 4
  • Nay 4
Link to comment

Il faudrait que je vérifie, mais je crois que les sondages de Zemmour baissaient déjà quelques jours avant l'attaque russe en Ukraine. Mon interprétation, c'est qu'on atteignait le stade où le vote utile d'extrême droite (droite radicale, si vous préférez) commençait de toute façon a se cristalliser sur Le Pen. 

Par contre, je ne suis pas d'accord avec @Largo Winchsur l'idée qu'on ait 90 députés RN parce que Mélenchon fait figure d'épouvantail. Si c'était le cas, on aurait eu bien plus de candidats RN que NUPES au second tour. On aurait aussi, dans les 60 duels RN/NUPES une forte majorité de victoires RN et il n'y en a qu'une grosse moitié.

À mon avis, le RN a surperformé parce que le rejet de Macron était supérieur aux attentes. On a aussi la moitié des duels Ensemble/Macron gagnés par le RN mais 1) il y en avait nettement plus que des RN/NUPES 2) on pouvait s'attendre à une meilleure performance d'un parti positionné au centre dans des configuration de duels (pari fait par les macronistes, d'ailleurs). 

  • Yea 3
Link to comment

On peut m'expliquer ce que l'on entend désormais par "droite réactionnaire" ? 

Parce que de ce que je lis régulièrement, c'est devenu un sale fourre-tout, généralement utilisé par ceux qui combattent le camp conservateur.

  • Yea 3
  • Contrepoints 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Waren a dit :

On peut m'expliquer ce que l'on entend désormais par "droite réactionnaire" ? 

Parce que de ce que je lis régulièrement, c'est devenu un sale fourre-tout, généralement utilisé par ceux qui combattent le camp conservateur.

C'est à peu près ça. "Conservateur", c'est pas forcément une mauvaise chose quand on voit la gueule de ce qu'on annonce comme du progrès, donc pour continuer la lutte politique face à la démonétisation de l'insulte, on parlera de "réactionnaire". Un peu comme "libéral", y a liberté dedans, donc on va passer à "ultralibéral" pour être bien sûr que les gens comprennent que c'est pas bien et qu'il ne faut pas aller creuser pour voir si ce serait intéressant.

  • Yea 7
Link to comment
il y a 17 minutes, Carl Barks a dit :

Il faudrait que je vérifie, mais je crois que les sondages de Zemmour baissaient déjà quelques jours avant l'attaque russe en Ukraine. 

 

 

Non.

 

Point haut sondage Ifop, Kantar et Cluster 17 entre le 20 et le 24 février selon l'institut. Baisse constante ensuite. source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_l'élection_présidentielle_française_de_2022 (Sondages réalisés avant la publication de la liste officielle des candidats, février 2022)

 

 

Ifop [archive]
(rolling)
21-24 février 1 502 0,5 % 0 % 4,5 % 11 % 2,5 % 2,5 % 5 % 25 % 14 % 1 % 2 % 16 % 16 % 0 %
OpinionWay [archive]
(rolling)
21-24 février 1 603 1 % 1 % 5 % 11 % 2 % 3 % 5 % 24 % 14 % 2 % 2 % 16 % 14 %
Kantar [archive] 21-23 février 1 500 0,5 % 1 % 4 % 12 % 2 % 2,5 % 4 % 25 % 12 % 1 % 2,5 % 16,5 % 16,5 % 0,5 %
Elabe [archive] 21-22 février 1 490 1 % 1 % 4 % 11 % 2,5 % 2,5 % 5,5 % 24 % 11,5 % 1,5 % 2,5 % 18 % 13,5 % 0,5 % 0,5 %
Cluster17 [archive] 20-23 février 2 521 0,5 % 0,5 % 4 % 13,5 % 2 % 2 % 4,5 % 24 % 13 % 1 % 2 % 16 % 16 % 1 %

 

Pour rappel déclaration de Poutine le 24 février 2022 vers 5 h 30 heure de Moscou. 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 3 minutes, Rincevent a dit :

C'est à peu près ça. "Conservateur", c'est pas forcément une mauvaise chose quand on voit la gueule de ce qu'on annonce comme du progrès, donc pour continuer la lutte politique face à la démonétisation de l'insulte, on parlera de "réactionnaire". Un peu comme "libéral", y a liberté dedans, donc on va passer à "ultralibéral" pour être bien sûr que les gens comprennent que c'est pas bien et qu'il ne faut pas aller creuser pour voir si ce serait intéressant.

 

Merci frangin.

Je peux donc être désormais classé de Libéral Réactionnaire. 

  • Yea 1
Link to comment

 

19 minutes ago, Carl Barks said:

Par contre, je ne suis pas d'accord avec @Largo Winchsur l'idée qu'on ait 90 députés RN parce que Mélenchon fait figure d'épouvantail. (... )

À mon avis, le RN a surperformé parce que le rejet de Macron était supérieur aux attentes. On a aussi la moitié des duels Ensemble/Macron gagnés par le RN mais 1) il y en avait nettement plus que des RN/NUPES 2) on pouvait s'attendre à une meilleure performance d'un parti positionné au centre dans des configuration de duels (pari fait par les macronistes, d'ailleurs). 

 

Tu es passé à côté de mon deuxième point ;) :

 

On 6/20/2022 at 7:35 PM, Largo Winch said:

Ce qui a favorisé le score élevé du RN aux legislatives, contre toute attente, ce sont àmha deux choses : la mort du front républicain

  • Yea 1
Link to comment
23 minutes ago, Waren said:

On peut m'expliquer ce que l'on entend désormais par "droite réactionnaire" ? 

Parce que de ce que je lis régulièrement, c'est devenu un sale fourre-tout, généralement utilisé par ceux qui combattent le camp conservateur.

 

C'est plutôt l'inverse, c'est le terme conservateur qui est utilisé comme fourre-tout par nombre de personnes qui s'en revendiquent sans l'être : beaucoup usent et abusent du terme conservateur comme cache-sexe de leurs idées xénophobes ou nationalistes.

  • Yea 2
  • Huh ? 2
Link to comment
14 minutes ago, Rincevent said:

C'est à peu près ça. "Conservateur", c'est pas forcément une mauvaise chose quand on voit la gueule de ce qu'on annonce comme du progrès, donc pour continuer la lutte politique face à la démonétisation de l'insulte, on parlera de "réactionnaire". Un peu comme "libéral", y a liberté dedans, donc on va passer à "ultralibéral" pour être bien sûr que les gens comprennent que c'est pas bien et qu'il ne faut pas aller creuser pour voir si ce serait intéressant.

 

Evidemment je suis un imbécile et un inculte qui ne maitrise pas les termes que j'utilise.

  • Yea 1
Link to comment

Moui, logiquement:

 

Conservateur veut conserver ce qu'il y a actuellement.

 

 

Réactionnaire veut revenir à un état passé.

 

 

 

Dans un monde qui bouge, le conservateur qui ne change pas ses idées finit réactionnaire.

 

 

Le conservateur de 1788, qui ne change pas un iota de ses idées est clairement réactionnaire en 1838.

 

 

 

J'ai souvent vu que c'est pour ça que les progressistes deviennent avec le temps conservateurs puis finissent réacs avec l'âge. Eux ne changent pas vraiment de matrice là où le monde lui bouge.

 

Pas pour rien qui les féministes des années 70 soient vu comme conservatrices voir réac par les féministes actuelles.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 9 minutes, Largo Winch a dit :

Evidemment je suis un imbécile et un inculte qui ne maitrise pas les termes que j'utilise.

Quand je parle aux gens, j'ai en général la politesse de les citer ou de les mentionner. Dans le message que tu cites, si tu regardes bien, je m'adressais à @Waren, alors que dans celui-ci, je m'adresse à toi.

Link to comment
à l’instant, Largo Winch a dit :

Oui oui, tu es le mec le plus franc du forum. 

Je t'en donne mon billet.

 

Révélation

H0bYjRw.jpg

 

  • Haha 6
Link to comment
il y a 27 minutes, Loi a dit :

 

Non.

 

Point haut sondage Ifop, Kantar et Cluster 17 entre le 20 et le 24 février selon l'institut. Baisse constante ensuite. source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_l'élection_présidentielle_française_de_2022 (Sondages réalisés avant la publication de la liste officielle des candidats, février 2022)

 

 

Ifop [archive]
(rolling)
21-24 février 1 502 0,5 % 0 % 4,5 % 11 % 2,5 % 2,5 % 5 % 25 % 14 % 1 % 2 % 16 % 16 % 0 %
OpinionWay [archive]
(rolling)
21-24 février 1 603 1 % 1 % 5 % 11 % 2 % 3 % 5 % 24 % 14 % 2 % 2 % 16 % 14 %
Kantar [archive] 21-23 février 1 500 0,5 % 1 % 4 % 12 % 2 % 2,5 % 4 % 25 % 12 % 1 % 2,5 % 16,5 % 16,5 % 0,5 %
Elabe [archive] 21-22 février 1 490 1 % 1 % 4 % 11 % 2,5 % 2,5 % 5,5 % 24 % 11,5 % 1,5 % 2,5 % 18 % 13,5 % 0,5 % 0,5 %
Cluster17 [archive] 20-23 février 2 521 0,5 % 0,5 % 4 % 13,5 % 2 % 2 % 4,5 % 24 % 13 % 1 % 2 % 16 % 16 % 1 %

 

Pour rappel déclaration de Poutine le 24 février 2022 vers 5 h 30 heure de Moscou. 

Bah... Non, si je regarde bien, il était déjà en baisse dans les sondages faits juste avant le 24 par Elabe/Cluster 17/lfop...

La guerre en Ukraine a peut-être accéléré le mouvement. Ou bien elle n'a eu qu'un rôle marginal sur l'inversion déjà à l'œuvre d'un rapport de force avec Le Pen. Pour le coup, comme je le disais, ça ne peut être qu'une question d'interprétation. 

 

Edit AH NON, je suis trop bête. Je regardais les sondages de Pécresse :facepalm:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...