Jump to content
Flashy

Faire et défaire - François Fillon, candidat de la drouate

Recommended Posts

Voilà.

 

J'ai bien précisé "en 2012".

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Anton_K a dit :

Entre Valeurs Actuelles, Causeur, Le Point, Le Figolu, le JDD voire Minute... ils sont quand même pas en voie de disparition.

 

Face au Monde, à Libé, à l'Huma, à l'Obs, à Marianne, ils n'ont pas le même poids (sauf pour le Figaro).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Tremendo said:


Personne ne nous connait, et donc faisons-nous connaitre en disant des âneries. En associant les libéraux à corruption et discours de droite. La vache de stratégie.

Ce que je reproche à cette tribune c'est de tomber dans le panneau d'une part des grands discours de Fillon qui sont un arbre cachant la forêt de quelques mesurettes libérales et de grands machins étatistes. Je m'étonne que des grands intellectuels n'aient pas lu son programme en détail derrière les grands discours, un programme qui à même été amendé depuis, et pas dans le bon sens. Le quidam dans la rue, normal, mais eux...

Puis je leur reproche de faire les ouin ouin, puisque c'est notre champion, on va faire dans le complotisme anti-médias et au passage on va totalement oublier l'utilisation douteuse de l'argent public (vive la crédibilité en ce sens quand son se dit libéral en plus). C'est du niveau du militant politique moyen totalement aveuglé et sans neurones, c'est très décevant quand on sait que ces économistes et intellectuels valent beaucoup mieux que ça.

Et enfin, quand bien même tu choisis la peste contre le cólera et fais du pragmatisme -ce que je ne reproche pas quand tu fais un choix sans adhésion et par défaut car ça peut se comprendre parfaitement - quel est l'intérêt d'afficher ouvertement ton soutien dans une tribune ? Ca me rappelle la tribune des artistes en faveur de Hollande il y a 2 mois, qui pour faire parler d'eux et avoir in fine quelques prébendes se sont finalement totalement ridiculisés.

 

C'est clair.

Les artistes pour Hollande ils ont joué, ils ont perdu. Malheur aux vaincus.

Mais eux, cela me choque moins, à la limite je les comprends, ils jouent leurs subventions.

 

Alors que les libéraux en soutenant Fillon, ils pensaient gagner quoi au juste?

Une gommette bleue comme en maternelle?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Voy said:

 

Face au Monde, à Libé, à l'Huma, à l'Obs, à Marianne, ils n'ont pas le même poids (sauf pour le Figaro).

 

Là question n'est pas tant de savoir s'il font "le poids", que s'il font de l'investigation de qualité. Or je n'ai pas l'impression que ce soit le cas. D'ailleurs ce serait intéressant d'essayer de recenser les enquêtes sérieuses dans des journaux de droite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, h16 a dit :

1. "nous" ?

2. .. ce qui vous empêche de lire calmement ce qui est écrit.

3. Et il faudrait arrêter de prendre pour une attaque personnelle tout ce qui vous déplaît.

 

1. Oui, c'est mal dit de ma part. Ceux qui pensaient que Fillon, peut-être ... 

 

2. Je lis : "La furie, là, elle est médiatique. Ceux qui jacassent sont d'abord les journalistes et les classes aisées qui ont du temps à perdre avec ça, puis, vaguement, ça doit titiller l'électeur moyen qui doit trouver agaçant"

- Journalistes : on ne peut guère leur reprocher de faire leur miel de ce que Fillon et LR leur donnent. La conf de Fillon, bien populiste, avec tous ses soutiens proches autour de lui, puis dans les petites heures qui suivent toutes les défections, le vrai faux retour Juppé, tout ça c'est risible et il faudrait être un piètre rédac-chef pour ne pas en profiter.

- "Les classes aisées qui ont du temps à perdre avec ça" : perso, je n'ai pas de source sur les réactions de cette tranche sociale particulière. 
- L'électeur moyen : oui, il trouve vaguement que c'est agaçant car encore une fois, il va lui falloir voter par défaut pour un politicien des plus ordinaires pour garder l'espace politique de sa famille. Mais il peut très bien trouver que c'est agaçant et être quand même dans les 18 à 20 % du bloc de droite.


3. Attaque personnelle, oui et non, mais il est vrai que je me suis fait l'avocat du diable car j'en ai par-dessus la tête d'entendre des plaidoiries pro-Fillon qui reviennent à dire "Votez et taisez-vous, tout le reste c'est du caprice, des petites vapeurs d'estomacs trop délicats." Alors excusez-moi si je suis un peu véhémente, c'est un trait de caractère sur lequel je travaille depuis 55 ans, mais chassez le naturel ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Nathalie MP a dit :

3. Attaque personnelle, oui et non, mais il est vrai que je me suis fait l'avocat du diable car j'en ai par-dessus la tête d'entendre des plaidoiries pro-Fillon qui reviennent à dire "Votez et taisez-vous, tout le reste c'est du caprice, des petites vapeurs d'estomacs trop délicats." Alors excusez-moi si je suis un peu véhémente, c'est un trait de caractère sur lequel je travaille depuis 55 ans, mais chassez le naturel ...

Je n'ai jamais été agressif avec vous, il serait juste que vous ne le soyez pas non plus envers moi. Et en attendant, je n'ai jamais dit, écrit ni même pensé "votez et taisez-vous" (un comble pour quelqu'un qui professe l'abstention) et rien dans ce que j'ai écrit peut même le laisser penser.

 

Quand j'écris par exemple (sur mon blog) que si je devais voter, je voterais pour lui (notez le conditionnel), c'est au proviso bien compris que c'est, de loin, le candidat qui offre le meilleur retour d'investissement sur vote : Fillon élu, c'est une élimination de tous les faux derches qu'il avait autour de lui, la vieille garde rance de Juppé et les socdem gluant du milieu (je prends), c'est toute la presse et tous les journaliste en transe de rage (je prends), c'est tous les mollassons macronistas et la gauche qui doivent se bouffer une couille ou deux pour aller voter contre MLP (je prends, deux fois), c'est aussi plein de gens qui vont faire des petits prouts stridents dans leur culotte pour leur carrière (je prends, j'ai un masque à gaz, même pas mal). Mais le programme de Fillon, m'en fous, je prends pas. On comprend que le "vote pour Fillon", totalement hypothétique du reste, n'a rien à voir avec une motivation libérale dans ce cas-là.

 

Et pour ce que je disais sur les classes jacassantes (dans lesquelles, au fait, je m'inclus), propos qui fut semble-t-il compris par certains correctement ici, la réalité simple, c'est qu'il y a 5% de gens qui ont changé d'opinion pour Fillon. Pas 30, 50 ou 90, mais bien 5%. Ce qui veut dire que 95% n'ont pas changé d'avis :

-soit ils considèrent qu'il a toujours été un pourri et n'auraient pas voté pour lui de toute façon

-soit ils n'ont pas d'avis sur son taux de pourriture, mais ne voteraient pas pour lui de toute façon

-soit ils voteront pour lui de toute façon (20%)

 

Donc très concrètement, l'impact de ces "révélations" (qui aboutiront, je le redis, à rien, nib, nada, keud), c'est 5% des votants. Et pour 5%, on fait une tempête médiatique. Pendant ce temps, MLP continue de grimper, la dette de grossir, et la France de péricliter. La discussion de fond sur les programmes a été escamotée, et on entend même des libéraux se pignoler sur Macron. C'est, pour le dire gentiment, un vaste champ de ruine. Mission réussie pour Hollande.

 

La "moralisation" de la vie politique est un vaste, très vaste foutage de gueule et je suis un peu désolé de voir tant de gens tomber dans ce panneau créé de toute pièce : on peut reprocher à Fillon d'être un hypocrite, on peut clairement souhaiter que tout le monde soit propre sur lui, mais les élections n'ont jamais été un concours de propreté, ni celle-ci ni les autres. Quant à utiliser l'argument moral pour se dire "oh, je suis choqué" vis-à-vis de Fillon alors que tous les candidats sont tous choquants sur le plan moral (et vas-y que je pique dans la caisse, et vas-y que j'érige la jalousie en mode de gouvernement, et vas-y que je veux utiliser la coercition pour régenter mon petit monde, etc.), c'est juste rigolo mais pas très logique.

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, h16 said:

Je n'ai jamais été agressif avec vous, il serait juste que vous ne le soyez pas non plus envers moi. Et en attendant, je n'ai jamais dit, écrit ni même pensé "votez et taisez-vous" (un comble pour quelqu'un qui professe l'abstention) et rien dans ce que j'ai écrit peut même le laisser penser.

 

Quand j'écris par exemple (sur mon blog) que si je devais voter, je voterais pour lui (notez le conditionnel), c'est au proviso bien compris que c'est, de loin, le candidat qui offre le meilleur retour d'investissement sur vote : Fillon élu, c'est une élimination de tous les faux derches qu'il avait autour de lui, la vieille garde rance de Juppé et les socdem gluant du milieu (je prends), c'est toute la presse et tous les journaliste en transe de rage (je prends), c'est tous les mollassons macronistas et la gauche qui doivent se bouffer une couille ou deux pour aller voter contre MLP (je prends, deux fois), c'est aussi plein de gens qui vont faire des petits prouts stridents dans leur culotte pour leur carrière (je prends, j'ai un masque à gaz, même pas mal). Mais le programme de Fillon, m'en fous, je prends pas. On comprend que le "vote pour Fillon", totalement hypothétique du reste, n'a rien à voir avec une motivation libérale dans ce cas-là.

 

Et pour ce que je disais sur les classes jacassantes (dans lesquelles, au fait, je m'inclus), propos qui fut semble-t-il compris par certains correctement ici, la réalité simple, c'est qu'il y a 5% de gens qui ont changé d'opinion pour Fillon. Pas 30, 50 ou 90, mais bien 5%. Ce qui veut dire que 95% n'ont pas changé d'avis :

-soit ils considèrent qu'il a toujours été un pourri et n'auraient pas voté pour lui de toute façon

-soit ils n'ont pas d'avis sur son taux de pourriture, mais ne voteraient pas pour lui de toute façon

-soit ils voteront pour lui de toute façon (20%)

 

Donc très concrètement, l'impact de ces "révélations" (qui aboutiront, je le redis, à rien, nib, nada, keud), c'est 5% des votants. Et pour 5%, on fait une tempête médiatique. Pendant ce temps, MLP continue de grimper, la dette de grossir, et la France de péricliter. La discussion de fond sur les programmes a été escamotée, et on entend même des libéraux se pignoler sur Macron. C'est, pour le dire gentiment, un vaste champ de ruine. Mission réussie pour Hollande.

 

La "moralisation" de la vie politique est un vaste, très vaste foutage de gueule et je suis un peu désolé de voir tant de gens tomber dans ce panneau créé de toute pièce : on peut reprocher à Fillon d'être un hypocrite, on peut clairement souhaiter que tout le monde soit propre sur lui, mais les élections n'ont jamais été un concours de propreté, ni celle-ci ni les autres. Quant à utiliser l'argument moral pour se dire "oh, je suis choqué" vis-à-vis de Fillon alors que tous les candidats sont tous choquants sur le plan moral (et vas-y que je pique dans la caisse, et vas-y que j'érige la jalousie en mode de gouvernement, et vas-y que je veux utiliser la coercition pour régenter mon petit monde, etc.), c'est juste rigolo mais pas très logique.


Euh, pardonne-moi mais, même dans cette optique, c'est l'élection de Macron qui offre un bien meilleur retour sur investissement : l'explosion d'un parti nommé "socialiste", c'est du petit lait pour un libéral. De plus, ça envoie aussi comme message à la droite : cessez de nous envoyer ce que vous avez de pire parmi vos représentants. On a dégagé Sarko, on a dégagé Fillon.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Johnnieboy a dit :


Euh, pardonne-moi mais, même dans cette optique, c'est l'élection de Macron qui offre un bien meilleur retour sur investissement : l'explosion d'un parti nommé "socialiste", c'est du petit lait pour un libéral. De plus, ça envoie aussi comme message à la droite : cessez de nous envoyer ce que vous avez de pire parmi vos représentants. On a dégagé Sarko, on a dégagé Fillon.

Ah non. Macron élu, c'est

- les médias triomphants

- des ministres de la clique actuelle qui se recasent (du petit lait pour un libéral ? wtf)

- le système qui perdure un tour de plus (youpi, n'est-ce pas) avec une surcouche de cronyisme

- au bout de 5 ans, une image encore pire du libéralisme dont sera affublé chaque vague réformichette du Mickey banquier.

 

Alors oui, on se sera débarrassé d'une petite partie de la droite (Sarko et Fillon), mais on se trimballera toujours les juppéistes mielleux.

 

Supayr. Vraiment supayr.

  • Yea 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, h16 said:

 

 

Et pour ce que je disais sur les classes jacassantes (dans lesquelles, au fait, je m'inclus), propos qui fut semble-t-il compris par certains correctement ici, la réalité simple, c'est qu'il y a 5% de gens qui ont changé d'opinion pour Fillon. Pas 30, 50 ou 90, mais bien 5%. Ce qui veut dire que 95% n'ont pas changé d'avis :

-soit ils considèrent qu'il a toujours été un pourri et n'auraient pas voté pour lui de toute façon

-soit ils n'ont pas d'avis sur son taux de pourriture, mais ne voteraient pas pour lui de toute façon

-soit ils votero;nt pour lui de toute façon (20%)

C'est plus que ça.

 

Il a perdu 10% dans les sondages de second tour contre Marine.

Et dans ceux qui restent cela ne compte pas ceux qui vont quand même voter pour lui, et qui y allait sans problèmes et qui maintenant ne vont le faire que parce que Le Pen est pire (on peut sans doute en trouver chez les électeurs centriste ou dupont aignant).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ça, tu ne découvres que maintenant que tous les choix sont pourris ? Mais je n'en démords pas, assister à la fin du parti socialiste français, rien ne peut être comparable à cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Marlenus a dit :

C'est plus que ça.

 

Il a perdu 10% dans les sondages de second tour contre Marine.

Et dans ceux qui restent cela ne compte pas ceux qui vont quand même voter pour lui, et qui y allait sans problèmes et qui maintenant ne vont le faire que parce que Le Pen est pire (on peut sans doute en trouver chez les électeurs centriste ou dupont aignant).

Non, l'important ici est le 1er tour.  Au premier, les gens choisissent, au 2nd, les gens éliminent.

il y a 4 minutes, Johnnieboy a dit :

Comment ça, tu ne découvres que maintenant que tous les choix sont pourris ? Mais je n'en démords pas, assister à la fin du parti socialiste français, rien ne peut être comparable à cela.

a/ je me cite, en un peu plus gros pour que tu me relises bien (mets le doigt s'il le faut ;) ) : " tous les candidats sont tous choquants sur le plan moral " donc non, je ne découvre pas maintenant.

b/ toi, ton meilleur ROI sur vote, c'est Macron. Moi, c'est Fillon. Voilà tout. Avoue que mes arguments sont plus solides que les tiens, c'tou :mrgreen:

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 minutes ago, h16 said:

Donc très concrètement, l'impact de ces "révélations" (qui aboutiront, je le redis, à rien, nib, nada, keud), c'est 5% des votants. Et pour 5%, on fait une tempête médiatique. Pendant ce temps, MLP continue de grimper, la dette de grossir, et la France de péricliter. La discussion de fond sur les programmes a été escamotée, et on entend même des libéraux se pignoler sur Macron. C'est, pour le dire gentiment, un vaste champ de ruine. Mission réussie pour Hollande.

Disons que ça risque d'aboutir à ce que Fillon se retire sous la pression et l'électeur de droite se sentira floué, dépossédé de son droit de vote.

 

Je n'ai pas suivi en détail l'affaire parce que je trouve ça ridicule depuis le début, et l'obsession des médias pour le Pénélopegate me file la gerbe, mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas que Hollande et sa clique qui est a la manœuvre pour torpiller Fillon: Juppé et Sarkozy ne doivent pas être en reste. Oh, peut-être bien qu'il ne font pas grand chose, mais c'est surtout ce qu'ils ne font pas: ils ne le soutiennent pas vraiment, ou alors comme la corde soutient le pendu.

 

Mais effectivement c'est un vrai champ de ruines: ces gens sont tous complètement cinglés et ont perdu pied avec la réalité. Ils prennent en otage l'élection du président de la république pour servir leurs intérêts claniques en se fichant complètement des choix des électeurs. Jamais le foutage de gueule n'aura été aussi flagrant et décomplexé.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, h16 said:

Non, l'important ici est le 1er tour.  Au premier, les gens choisissent, au 2nd, les gens éliminent.

a/ je me cite, en un peu plus gros pour que tu me relises bien (mets le doigt s'il le faut ;) ) : " tous les candidats sont tous choquants sur le plan moral " donc non, je ne découvre pas maintenant.

b/ toi, ton meilleur ROI sur vote, c'est Macron. Moi, c'est Fillon. Voilà tout. Avoue que mes arguments sont plus solides que les tiens, c'tou :mrgreen:

 

Les miens n'ont pas besoin d'être étayés : Explosion. Parti. Socialiste. 


Je pense que ça devrait suffire.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais sans blague si tout le monde est contre Fillon, ça change des choses de notre point de vue :

  1. François Fillon a un programme relativement libéral à exécuter dans la douleur ;
  2. François Fillon n'a que des ennemis.

Cela implique, à l'instar de Trump, qu'il lui devient possible d'appliquer son programme.

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Les miens n'ont pas besoin d'être étayés : Explosion. Parti. Socialiste. 
Je pense que ça devrait suffire.

 

lulz

Ca fait 50 ans qu'on prédit son explosion. Donc bon... A mon avis, ça va se terminer en "Changement. Nom. Parti. Socialiste" et zoup. Alors que la victoire de Fuyons, c'est bien les points cités plus haut, garantis sur facture.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, h16 said:

A mon avis, ça va se terminer en "Changement. Nom. Parti. Socialiste" et zoup.

"Les Démocrates"

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui. Le foutage de gueule sera alors total.

Share this post


Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, Johnnieboy said:

Mais je n'en démords pas, assister à la fin du parti socialiste français, rien ne peut être comparable à cela.

Si en bonus on pouvait avoir la fin du RPR/UMP/LR en même temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous rêvez en technicolor. Tout ces gens se retrouveront dans le tour de manège suivant, que croyez-vous donc ? Qu'ils vont disparaître, pfuiiit, une fois les partis disparus ?

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends pas comment on peut imaginer une seconde que le parti socialiste disparaisse ; il s'appellera autrement, c'est tout. 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, h16 a dit :

Vous rêvez en technicolor. Tout ces gens se retrouveront dans le tour de manège suivant, que croyez-vous donc ? Qu'ils vont disparaître, pfuiiit, une fois les partis disparus ?

 Oui voilà.

 

Au mieux ça sera cosmétique, les mecs vont pas arrêter la politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

JDD demain : les 19 procès-verbaux de l'affaire Fillon. Le récit de toutes les auditions réalisées durant l'enquête préliminaire, les procès verbaux d'interrogatoire devant la police de François, Penelope, Marie et Charles Fillon , le match Michel Crepu et Marc Ladreit de Lacharrière devant la police sur l'emploi de Penelope Fillon à La Revue des deux mondes , Les explications embarrassées devant la police de Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon et employeur de Penelope Les 19 dépositions de l'enquête préliminaire. Pour se faire une idée, à charge et à décharge, de l'affaire Fillon...

 

Eh ben ...

 

Citation

Lorsque le JDD retrouve Penelope Fillon samedi à l’heure du déjeuner au cabinet de son avocat, maitre Pierre Cornut-Gentille, autour d’une grande table ronde en verre sur laquelle trônent sandwiches et barquettes de salades, elle est telle qu’on l’imaginait : parlant trop bas, se précipitant pour ranger une fois que tout le monde s'est sustenté. Elle est la seule, autour de la table et au-delà, à n’avoir pas son téléphone à portée de doigts ; "je l’utilise très peu, seulement avec les enfants et quelques amis. Parler français au téléphone, c’est difficile pour moi." Elle ne se sent bien qu’avec les siens. D’emblée elle nous prévient : "Je ne parle pas beaucoup."

Au JDD pourtant, elle a décidé de témoigner. Pour "mettre un terme aux folles rumeurs". Penelope Fillon se défend d’avoir occupé un emploi fictif quand elle était employée comme assistante parlementaire de son mari et de son suppléant, Marc Joulaud. Elle explique également au JDD qu'elle a dit à François Fillon "d'aller jusqu'au bout".

Celle qui dit vivre "une souffrance difficile à supporter" depuis le déclenchement de l’affaire qui porte son nom revient sur ces différentes collaborations : "Je ne considérais pas que je faisais de la politique. Je travaillais pour mon mari et pour les Sarthois.” Pour appuyer ses dires, elle cite les courriers, les mails échangés avec les collaborateurs ou encore les notes qu’elle a produits et qu’elle assure avoir transmis aux enquêteurs, par son avocat.

"Je comprenais ce que je signais quand je signais des contrats"

Était-elle au courant des montants et des dates qui concernaient ces contrats ? "Bien sûr que je comprenais ce que je signais quand je signais des contrats", répond-elle au JDD. Penelope Fillon indique aussi qu’elle était au courant que ses enfants avaient été rémunérés comme collaborateurs de son mari. "Tout était légal et déclaré", abonde-t-elle.

Concernant sa collaboration à la Revue des Deux Mondes, l’épouse du candidat LR avoue au JDD ne pas "conna[ître] Michel Crépu", l’ancien directeur de la publication, à qui elle dit avoir transmis des notes. "J’ai remis dix notes aux enquêteurs", affirme-t-elle pour prouver qu’elle a effectivement travaillé.

http://www.lejdd.fr/Politique/EXCLUSIF-Penelope-Fillon-parle-au-JDD-851987

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Adrian a dit :

Parler français au téléphone, c’est difficile pour moi

Attendez, quoi ?

Je suis le seul qui tique sur ce passage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Adrian said:

Elle est anglaise.

 

J'aimerais savoir comment on peut avoir fait le job qu'elle dit avoir fait sans pouvoir parler au tél...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Les miens n'ont pas besoin d'être étayés : Explosion. Parti. Socialiste. 

Je pense que ça devrait suffire.

C'est quand même assez comique parce que certains auraient pratiquement envie de nous présenter Fillon comme le mec anti-système qui mettrait du caca dans le ventilo Lol.

Il faut redescendre sur terre.

Comme si les médias étaient contre lui alors que le figolu, le point, valeurs actuelles, la revue des deux mondes et d'autres nous offrent des tribunes en permanence de soutiens à Fillon. Comme si le type était né de la dernière pluie alors que présent en politique depuis plus de 35 ans, ancien ministre et premier ministre et soutenu par tous les éléphants républicains qui ont déjà été ministres, sous ministres et j'en passe.

Bref, trop gros passera pas. Trouvez d'autres arguments.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est anglaise.

Oui mais c'est totalement fou dans un pays comme la France (où toutes les institutions sont presque paranoïaques quant il s'agit d'utiliser la langue française) d'avoir un job d'assistant parlementaire sans être à l'aise en français au téléphone.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tremendo a dit :

C'est quand même assez comique parce que certains auraient pratiquement envie de nous présenter Fillon comme le mec anti-système qui mettrait du caca dans le ventilo Lol.

Il faut redescendre sur terre.

Certains ? Des noms, vite.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons, Fillon et Macron, ça rime avec gros con (et avec Mélenchon et Hamon)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Nigel
      Je lance un sujet sur Macron, car je pense qu'on risque de se le taper un petit moment - l'homme pouvant très bien se retrouver dans le gouvernement de droite lors de l'investiture de celle-ci. Je commence par l'article du jour sur lui par Contrepoints. 
       
      https://www.contrepoints.org/2015/12/04/231414-le-socialisme-si-particulier-de-m-macron
       
       
       Je persiste à penser que si ce n'est pas forcément un camarade libéral, il peut s'agir d'un allié objectif dirons-nous.
       
       Certes rentier de l'Etat, mais pas de la politique. Donc moins de raison de faire de la démagogie électorale étatiste. 
       
       Certes, ministre dans un gouvernement socialiste, mais pas socialiste et détesté par eux.
       
       Bref, mieux que rien.
    • By Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • By PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • By Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
    • By Adrian
      Lienemann appelle à l'union contre Valls
       
      Du haut niveau en perspective.
×
×
  • Create New...