Jump to content

Lessiver l'État islamique


Recommended Posts

C'est celui qui casse qui répare.

Ben voyons.

C'est comme le gauchiste qui veut corriger la hausse des loyers créé par ses interventions par une autre intervention. Comme tout le monde le sait ça marche à tous les coups.

Faire une seconde guerre n'a jamais annulé la première, Khadafi est mort je le rappelle on ne peut plus rappeler ce terroriste.

Pourquoi les égyptiens, les tchadiens et autres algériens vont mourir pour la tranquillité de l'Europe ? Ces armées ne bougeront que si leurs frontières sont menacées.

En l’occurrence leurs frontières et leur sécurité intérieure sont menacées. Donc oui ces pays seraient fondés à intervenir.

J'ai un pote algérien qui m'a dit texto : Dans les années 90, quand on combattait le terrorisme, on nous critiquait car soi disant on combattait des démocrates. Ben maintenant, démerdez-vous tout seul avec vos démocrates...

D'ailleurs l'Algérie est l'un des pays qui a le plus gueulé quand on s'est excité sur Kadhafi.

Les algériens adorent donner des leçons juste parce qu'ils ont maté le GIA lol. Leur pays reste gangréné par l'islamisme et la corruption, à part ça...
Link to comment

Ben voyons.

C'est comme le gauchiste qui veut corriger la hausse des loyers créé par ses interventions par une autre intervention. Comme tout le monde le sait ça marche à tous les coups.

Faire une seconde guerre n'a jamais annulé la première, Khadafi est mort je le rappelle on ne peut plus rappeler ce terroriste.

En l’occurrence leurs frontières et leur sécurité intérieure sont menacées. Donc oui ces pays seraient fondés à intervenir.

Les algériens adorent donner des leçons juste parce qu'ils ont maté le GIA lol. Leur pays reste gangréné par l'islamisme et la corruption, à part ça...

 

Je comprends vraiment pas ton raisonnement. Faire une guerre (nous) n'est pas une solution, mais faire une guerre (les égyptiens et Co) est la solution. Il y a pas contradiction là ?

Et d'ailleurs, j'ai jamais dit que la solution est qu'on aille faire la guerre, j'ai dit que c'est un peu gonflé de notre part, après avoir foutu un merdier pas possible la bas, de dire comme tu viens de le faire :"c'est aux égyptiens et aux algériens de se battre, pas nous". Sympa pour eux.

Le jour où ils se sentiront en danger, ils se défendront, ils ont pas besoin de l'autorisation de l'Occident pour le faire.

 

Sinon, pour ta remarque sur les algériens, c'est comme si tu y étais lol. La fierté se lisait sur le visage de mon pote. Leur pays reste gangrené par l'islamisme ? Tu parles de quelques maquisards, ou c'est plus profond dans la société ? Si tu as des infos et sources, ça m’intéresserais, je manque d'info.

Link to comment

Je comprends vraiment pas ton raisonnement. Faire une guerre (nous) n'est pas une solution, mais faire une guerre (les égyptiens et Co) est la solution. Il y a pas contradiction là ?

Et d'ailleurs, j'ai jamais dit que la solution est qu'on aille faire la guerre, j'ai dit que c'est un peu gonflé de notre part, après avoir foutu un merdier pas possible la bas, de dire comme tu viens de le faire :"c'est aux égyptiens et aux algériens de se battre, pas nous". Sympa pour eux.

Le jour où ils se sentiront en danger, ils se défendront, ils ont pas besoin de l'autorisation de l'Occident pour le faire.

Je suis pas un pacifiste, donc si notre sécurité est directement en jeu (du genre ça chie énormément, 1939 style), oui il faut entrer en guerre et pas attendre de se faire marcher dessus. C'est en ce sens que je disais que les voisins de la Libye étaient les plus à même à entrer en guerre, pour leur sécurité. S'ils estiment que ce n'est pas le meilleur moyen pour assurer leur sécurité et qu'ils sont suffisamment à l'abri nous n'avons pas à les forcer effectivement. Fair enough.

Sinon, pour ta remarque sur les algériens, c'est comme si tu y étais lol. La fierté se lisait sur le visage de mon pote. Leur pays reste gangrené par l'islamisme ? Tu parles de quelques maquisards, ou c'est plus profond dans la société ? Si tu as des infos et sources, ça m’intéresserais, je manque d'info.

On va dire que l'islamisme modéré reste influent sur la politique.

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMAnalyse?codeAnalyse=1994

Link to comment

Aller en Lybie, oui, mais pour faire quoi ? On a des alliés la bas ?

 

Disons que on entre en guerre, on occupe tout le territoire, on élimine Isis, après on fait quoi sur place ? On fait des élèctions pour avoir un gouvernement centrale qui n'aura aucune légitimité ? Qui est prêt à voir des soldats français se faire tuer par des attentats suicide dans un pays qui n'a aucun interêt et aucune histoire avec la France. 
 

 

Les pays autours ont encore moins d'interêt à y aller. Le tchad à une armée qui tiens la route, mais surement pas la capacité d'occuper la Lybiepour avoir une attaque venue du Soudan prendre la capitale dans leur dos. Dans le sud lybien c'est le bordel entre des tribues arabes et toubous, les arabes vont jamais accepter une occupation tchadienne.

La Tunisie éssaye déjà de faire vivre sa révolution, la dernière chose dont ils ont besoin c'est d'une aventure militaire. Elle serait pas contre une zone tempon pour arrêter les traffics au sud, mais seulement si le reste du pays est occupé par une coalition.

 

L'Algérie, n'a rien à gagner, et elle est bien contente de nous mette notre face dans la merde qu'on à fait.

Le seul pays qui à les capacités d'occuper la Libye c'est l'Egypte. Ils pourraient occuper la Cyrénaique mais avec in Sinai, ils ont déjà assez d'ISIS je crois pas qu'ils soient chaud pour un deuxième front à l'ouest.

 

Bref, voir les pays de la région occuper la Libye à encore moins de chance de se produire qu'une intervention de l'Otan/ONU

En parlant d'ONU dans le charte y a encore le système des tutelles internationales, au point ou on en est ...

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Je vois bien un sujet au journal de BFM : "François Hollande, chef de l’organisation État français s'est exprimé cet après-midi dans une nouvelle vidéo de propagande". J'avoue que ça aurait de la gueule. :icon_smile: 

 

Sans compter la sinistre mémoire du nom "État français" qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

  • Yea 2
Link to comment

Je vois bien un sujet au journal de BFM : "François Hollande, chef de l’organisation État français s'est exprimé cet après-midi dans une nouvelle vidéo de propagande". J'avoue que ça aurait de la gueule. :icon_smile:

 

Un bon thème pour une parodie d'article de presse tiens. Je garde ça sous le coude.

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

la honte, j ai du googler rsfsr

Aucune honte à avoir (c'est bien pour ça que j'ai mis une balise acronym) : en écrivant mon post, j'ai voulu mettre "URSS", mais je me suis demandé si ça existait déjà à l'époque de la guerre civile (parce que c'est précisément à cette époque que je pense), donc j'ai demandé à Wikipédia, et grand bien m'en a pris. :)
Link to comment

ah, ok, tu me rassures

J'ai lu l'article, c'est un must read. Sinon ça vient d'Aeon, qui est l'une des meilleures revues du moment.

Je trouve le passage sur l acceptation des valeurs de l EI dans les cites bizarre.

Est ce qu ils iraient se faire peter ? cacheraient ils des terro ? sont ils pour la chariah ? Juste pour un etat musulman ?

Le faisceau de possibles entre les extrêmes est tel que ca dit plus rien

Link to comment

Lutte contre Daesh : un un algorithme anti-radicalisation chez Google.

 

Comme Facebook et Twitter, le géant américain de l'internet est mobilisé contre l'État islamique.

 

Google veut détourner les gens de Daech grâce à un algorithme. Dorénavant, les utilisateurs britanniques qui taperont des requêtes liées au groupe terroriste se verront automatiquement proposés, en plus des réponses standards du moteur de recherche, des liens vers des sites d’anti-radicalisation, rapporte The Telegraph. Ceux-ci apparaîtront grâce au système AdWords.

 

Google, mais aussi Facebook et Twitter, ont été sollicités par des législateurs britanniques pour réagir à la présence en ligne de l'organisation État islamique. «Nous devons éliminer le mauvais contenu, mais c’est également très important d’offrir une bonne information. Quand des personnes qui se sentiraient isolées se connectent, elles doivent y trouver une communautée basée sur l'espoir et non sur la haine», a décrété Anthony House, un manager en charge des politiques publiques et de la communication chez Google, indique The Guardian.

 

 

Link to comment
  • 4 weeks later...

How Islamic State's Secret Banking Network Prospers

More than a year of U.S.-led airstrikes and financial sanctions haven't stopped Islamic State from ordering supplies for its fighters, importing food for its subjects or making quick profits in currency arbitrage.

This is because of a network of financiers stretching across northern and central Iraq, who for decades have provided money transfers and trade finance for the many local merchants who shun conventional banks. These financiers ensure that millions of dollars in cash churn in and out of Islamic State's territory every day, muting international efforts to isolate the terror group from the global banking system, say people involved in the business.

Le marché, tu peux tellement pas test.

Link to comment

Mouais. Ca sent un peu le caca de taureau, ça. Des millions de dollars (on parle en douzaines, là), ça occupe de la place en cash. J'admets qu'une bonne proportion doit être sous forme de troc, disons, mais je pense raisonnable de dire que la plupart des transactions sont habilement camouflées mais utilisent quand même les voies électroniques traditionnelles. Je ne suis vraiment pas certain que la volonté farouche des US d'éliminer ces gens.

Link to comment

 

Les revers du groupe Etat islamique dans le nord-est de la Syrie laissent présager le prochain encerclement de Raqqa, son fief. «Beaucoup de djihadistes fuient» selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme

Les revers de l'Etat islamique dans le nord-est de la Syrie laissent présager le prochain encerclement de son fief, Raqqa, a indiqué mercredi le Pentagone. La ville est avec Mossoul, en Irak, l'un des deux grands objectifs de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

Les forces kurdes et leurs alliés auront repris «très bientôt» aux djihadistes de l'Etat islamique la ville de Chaddadé, dans la province d'Hassaké, a expliqué un porte-parole du Pentagone. Et «nous pensons que ces forces, avec notre appui continu, seront capables d'isoler Raqqa, peu de temps après», a-t-il poursuivi.

Soutien de la coalition menée par les Etats-Unis

Les forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de groupes locaux dominés par les milices kurdes, ont mené l'offensive sur Chaddadé avec le soutien des bombardements aériens de la coalition menée par les Etats-Unis. Raqqa est dans les mains de l'Etat islamique depuis le début de 2014 et est la capitale du califat autoproclamé des djihadistes.

La chute de Chaddadé avait été rapportée dès vendredi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée à Londres proche des rebelles. «La ville est en train de tomber» et «beaucoup de djihadistes fuient», mais «il y a encore un peu de travail à faire», a estimé de son côté le porte-parole du Pentagone.

Les FDS avaient lancé une première offensive contre l'Etat islamique dans la province d'Hassaké à la fin octobre. Avec l'appui des frappes de la coalition, ils ont réussi à reprendre 1400 km2 aux djihadistes au groupe sunnite extrémiste.

L'armée syrienne reprend une localité stratégique

Appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne a de son côté repris jeudi au groupe Etat islamique une localité stratégique près de la ville d'Alep, a indiqué une ONG en faisant état de 20 jihadistes tués dans les raids. L'Etat islamique s'était emparé lundi de celle localité de Khanasser après avoir coupé l'axe stratégique Alep-Khanasser, la seule voie de ravitaillement entre les quartiers gouvernementaux de l'ouest d'Alep et les régions tenues par le régime dans le centre du pays en guerre.

«Les forces du régime doivent encore mener une autre bataille pour reprendre les collines que contrôle l'EI autour de cet axe afin de pouvoir garantir la sécurité de cette route et la rouvrir», a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

La Russie et les Etats-Unis accentuent leur pression sur leurs alliés en Syrie pour y faire respecter un cessez-le-feu à partir de samedi. Mais ce cessez-le-feu ne concerne pas les combats contre l'Etat islamique et le front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, qui contrôlent de larges pans du territoire syrien.

https://www.letemps.ch/monde/2016/02/25/encerclement-raqqa-fief-islamique-proche-selon-pentagone

 

Link to comment

... Je ne suis vraiment pas certain que la volonté farouche des US d'éliminer ces gens.

On peut élargir la méfiance à l'occident en entier.

Même si c'est parfaitement faisable techniquement, cette menace ne va pas être éradiquée. Mais juste contenue comme il faut. Une menace comme L'EI, avec décapitations hollywoodiennes et tout, c'est du pain béni comme alibi pour tous les liberticides de la planète.

Ils vont nous garder ça pendant 20 ans minimum (quitte à changer les formes) pour bien nous expliquer comme ils nous protègent bien.

 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...