Aller au contenu
Nigel

Macron : ministre, candidat, président... puis flan ?

Messages recommandés

Nigel    898

Je lance un sujet sur Macron, car je pense qu'on risque de se le taper un petit moment - l'homme pouvant très bien se retrouver dans le gouvernement de droite lors de l'investiture de celle-ci. Je commence par l'article du jour sur lui par Contrepoints. 

 

https://www.contrepoints.org/2015/12/04/231414-le-socialisme-si-particulier-de-m-macron

 

Citation

Emmanuel Macron a lancé en novembre sa deuxième loi fourre-tout, intitulée [/size]« Nouvelles opportunités économiques », qui permettrait de déréglementer certains secteurs de l’économie française. Le ministre de l’Économie semble ainsi adopter la nouvelle politique économique de gauche préconisée par l’économiste libéral Jean-Marc Daniel dans un ouvrage de 2011, [/size]Le socialisme de l’excellence.[/size]

Dans l’introduction de son livre, Jean-Marc Daniel opère une distinction entre les premiers penseurs socialistes (Fourier, Saint-Simon) qui souhaitaient améliorer le sort des plus démunis, et ceux d’après 1848 qui veulent détruire la richesse au nom de la lutte contre la pauvreté. Emmanuel Macron marche dans les pas des premiers lorsqu’il paraphrase Paul Ricoeur dans l’émission Des paroles et des actes1 : « Être de gauche, c’est rendre l’homme capable ». Son but est d’améliorer la condition individuelle, mais sans recourir à une fiscalité punitive. Il déclare ainsi qu’être de gauche, « Ce n’est pas être un égalitaire jaloux »2.

D’après Jean-Marc Daniel, le principal clivage de notre société n’est pas la lutte des classes mais l’opposition entre rentes et talents. Emmanuel Macron refuse lui aussi le cadre d’analyse marxiste : « Je ne crois pas à la lutte des classes ». Au contraire, « être de gauche, […] c’est être davantage du côté du risque que de la rente »3. Ainsi seule la concurrence, renforcée par la fameuse loi Macron, permettra de réduire les inégalités et de « redonner plus de place aux jeunes et aux outsiders »4.

L’économiste et le ministre se rejoignent également sur l’obsolescence du statut de la fonction publique. Jean-Marc Daniel note avec malice qu’il a été supprimé en Suède, pays où la social-démocratie est pourtant forte. Cependant Emmanuel Macron a été désavoué par son propre camp lorsqu’il a déclaré en septembre que ce statut n’était plus adéquat.

Dans leur défense du « socialisme de l’excellence », Jean-Marc Daniel et Emmanuel Macron s’opposent d’abord à ce que le premier appelle le « socialisme de l’inflation » et le second « les dogmes des années 1980 »5, c’est à dire le keynésianisme. Tous deux refusent le recours trop facile à l’État, qui se traduirait par toujours plus de dépenses publiques, de dette et d’inflation.

Enfin, tous deux condamnent le quantitativisme simpliste et fustigent la réduction du temps de travail par la loi. Devant l’université d’été du MEDEF le 27 août dernier, le ministre de l’Économie a déclaré que « la gauche a cru que la France pouvait aller mieux en travaillant moins ». Jean-Marc Daniel l’approuve : un authentique social-démocrate ne devrait pas chercher à changer la vie à partir d’objectifs chiffrés comme les 35 heures, mais à promouvoir les talents.

 

 Je persiste à penser que si ce n'est pas forcément un camarade libéral, il peut s'agir d'un allié objectif dirons-nous.

 

 Certes rentier de l'Etat, mais pas de la politique. Donc moins de raison de faire de la démagogie électorale étatiste. 

 

 Certes, ministre dans un gouvernement socialiste, mais pas socialiste et détesté par eux.

 

 Bref, mieux que rien.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elphyr    198

On en est à se féliciter de voir un social-démocrate au gouvernement :cpef:

On est tombé si bas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nigel    898

 Hey hey, j'ai pas parlé de se féliciter non plus... Mais plutôt de "ça pourrait être pire"...

 

 Oui, je sais, dans un sens, c'est peut-être encore pire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flashy    1 381

Si tu ne peux pas coucher avec une belle femme, accepte de coucher avec des moches.

"Lower your expectations" :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
José    1 615

Si tu ne peux pas coucher avec une belle femme, accepte de coucher avec des moches.

 

Et une fois qu'on sait que t'as couché avec un cageot, c'est mort de chez mort pour toi chez les belles femmes.

C'est une route sans retour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flashy    1 381

Et une fois qu'on sait que t'as couché avec un cageot, c'est mort de chez mort pour toi chez les belles femmes.

C'est une route sans retour.

 

Tout est permis tant qu'on ne se fait pas prendre.

 

825352b7520ce330691b08b0793c77d4.jpg?ito

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bisounours    1 163

Sans déconner :

et de une, j'aimerais voir votre photo et celle de votre chérie...

et de deux, arrêtez de critiquer la moindre petite invasion d'idées libérales 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
José    1 615

Tout est permis tant qu'on ne se fait pas prendre.

 

Pour les Français, c'est foutu : on sait qu'ils ont choisi Hollande comme président.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nigel    898
 

Si tu ne peux pas coucher avec une belle femme, accepte de coucher avec des moches.

"Lower your expectations"  :mrgreen:

 

Et une fois qu'on sait que t'as couché avec un cageot, c'est mort de chez mort pour toi chez les belles femmes.

C'est une route sans retour.

 

 Du vécu ? :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
José    1 615

Longues années d'observation.

Le vieux sage sait plus par vieillesse que par sagesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marlenus    321

Bof, cela passe bien si on te connait comme un séducteur.

 

Si par contre tu es un galérien, cela sera plus dur, mais pas sûr que ce soit à cause de la réput...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tramp    3 316

Ne révèle pas ma stratégie à tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marlenus    321

Et quand vous jouez au poker vous ne misez que quand vous touchez un carré d'as?

Me rapelle mon pire bad beat stp.

 

Carré, au flop, relance, tapis de sa part (double tirage quinte couleur), payé dans la foulé.

Quinte flush à la river en face.

 

Tu veux te flinguer dans ce genre de cas....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Johnnieboy    1 662

Et quand vous jouez au poker vous ne misez que quand vous touchez un carré d'as?

La légende du bluff a la vie dure. Je connais des joueurs pro (parmi les meilleurs en France) et j'en ai observé un jouer chez moi (sa box avait grillé lors d'un orage) : ils ne jouent que lorsqu'ils ont la meilleure main possible ou presque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marlenus    321

C'est pas bon de ne jouer qu'avec la meilleure main possible. L'aggressivité est importante à l'heure actuelle.

Une serrure gagnera pas longtemps.

 

Par contre on ne gagne pas au poker en bluffant tout le temps, ça c'est certain.

 

Je sens qu'il va y avoir un split de fil moi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solomos    235

C'est pas bon de ne jouer qu'avec la meilleure main possible. L'aggressivité est importante à l'heure actuelle.

Une serrure gagnera pas longtemps.

 

Par contre on ne gagne pas au poker en bluffant tout le temps, ça c'est certain.

 

Je sens qu'il va y avoir un split de fil moi...

 

Faut déjà savoir si on parle de cash-game ou de tournoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Johnnieboy    1 662

Faut déjà savoir si on parle de cash-game ou de tournoi...

Les joueurs sérieux font leur fric en tournoi, en général. Et, en tournoi, il faut rien lâcher et ne prendre des risques qu'à la fin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marlenus    321

Et moi j'ai parlé exclusivement de carré d'as. On est anarcap ou on l'est pas.

 

 

Un carré d'as c'est battu par une quinte flush.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gilles    238

On en est à se féliciter de voir un social-démocrate au gouvernement :cpef:

 

Ou alors on se félicite surtout de voir un mec commencer à introduire de la logique libérale à Gauche et dans le gouvernement.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Neomatix    928

Ou alors on se félicite surtout de voir un mec commencer à introduire de prostituer la logique libérale à Gauche et dans le gouvernement pour ameuter le chaland

Fixed.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gilles    238

Ah oui, c'est vrai que c'est beaucoup mieux d'avoir un gouvernement 100% socialiste sans personne pour remettre les dogmes en cause, c'est cela ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NoName    611

Fixed.

 

techniquement si ça ameute le chaland c'est une bonne chose: ça prouve qu'il y a un marché

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Neomatix    928

Ah oui, c'est vrai que c'est beaucoup mieux d'avoir un gouvernement 100% socialiste sans personne pour remettre les dogmes en cause, c'est cela ?

Les remettre en cause c'est bien, je ne dis pas le contraire. Le faire par l'action c'est mieux, bien mieux. Et ça Macron ne le fait pas, ou alors faiblement, marginalement, en ouvrant à la concurrence les lignes de bus tout en négociant avec l'UE le repoussement de la libéralisation du secteur ferroviaire de décennies par exemple.

Avoir un discours et des actes aussi inconsistants que ceux de Macron produit des amalgames entre libéralisme et cronyisme, entre libéralisme et social-démocratie, ce qui affaiblit les chances d'avoir un jour dans le paysage politique de vraies politiques libérales.

 

techniquement si ça ameute le chaland c'est une bonne chose: ça prouve qu'il y a un marché

Il y a un marché pour le libéralisme économique en France (à droite, principalement), tout le monde l'a toujours su. Le voir exploité par la gauche c'est vraiment dommage (pour les raisons évoquées ci-dessus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tramp    3 316

Il n'y a aucune libéralisation du secteur ferroviaire prévue. Seulement une autre organisation agréée par Bruxelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nigel    898

 Macron n'est pas président, juste Ministre. Faut pas lui demander la lune non plus - avant de savoir si il la veut ou pas d'ailleurs.

 

 Et un marché à droite pour le libéralisme ? Madelin a fait combien déjà ? 4%

 

 On verra le score de Fillon aux primaires mais franchement, je doute d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Neomatix    928

 Macron n'est pas président, juste Ministre. Faut pas lui demander la lune non plus - avant de savoir si il la veut ou pas d'ailleurs.

 

 Et un marché à droite pour le libéralisme ? Madelin a fait combien déjà ? 4%

Attend, la campagne de Madelin c'était ça : 

 

Blague à part, la droite promettait du libéralisme économique aussi pendant cette élection (plus que Macron aujourd'hui en tout cas). Il est "juste" Ministre de l'Economie. Il a plus de marge de manœuvre que ce dont il se sert. Sa popularité sert vraiment le gouvernement, elle pourrait lui servir de levier pour faire passer des vraies réformes libérales s'il le voulait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • Par F. mas
      Bonjour à tous,
       
      Ce soir, EM et MLP vont débattre dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. L'événement est important, peut être même l'un des plus importants de l'histoire de la Ve république. Nous souhaiterions faire un compte rendu demain matin pour Contrepoints sur le sujet, avec comme fil directeur : quelle est la place du capitalisme dans le débat ? Quel rôle ce dernier joue-t-il dans les argumentaires et qui le défendra (si toutefois EM prend le risque de le défendre) ? 
       
      Toute info sur le sujet est bienvenue. En particulier citations exactes. Merci à tous !
    • Par PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • Par Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
×