Aller au contenu
Nigel

Macron : ministre, candidat, président... puis Micron

Messages recommandés

il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

On me dit par ailleurs qu'avec Borne au Transport, ça va être particulièrement crony.

Mmmmm...

310px-E_50.JPG

 

A part ça, je ne vois rien d'inhabituellement catastrophique. Vraiment, j'attends de voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, tomrobo said:

Je trouve que la lisibilité diminue pour les législatives. Les écolos vont juger Hulot sur NDDL. Or, selon l'article posté par Fabrice, il sera construit. Hulot sera donc discrédité à leurs yeux.

La gauche ne va pas aimer Le Maire et la droite ne va pas aimer Hulot et ses orgies d'argent public jeté par les fenêtres.

L'opération de Macron de casser LR en 2 n'est pas un vrai succès car les prises sont relativement légères.

Jusqu'à hier je pensais que Macron pouvait obtenir une majorité absolue à l'Assemblée, je n'en suis plus si sûr aujourd'hui.

En passant, j'avais pronostiqué Le Maire Premier Ministre, je ne suis pas tombé tellement loin :)

 

Tu surestimes le degré d'analyse de l'électeur moyen.

Les electeurs se souviennent à peine de NDDL, il vont voir Hulot, un peu de gauche, un peu de droite.

Ils vont être un peu confus, mais dans l'ensemble ils se diront "on va lui donner sa chance, on verra bien"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Restless a dit :

Goulard et Le Maire ?

 

J'ai l'impression aussi.
Deux énarques, c'est un bon score, non?

 

Franchement, je trouve certains intervenants très durs. Pas de quoi applaudir des deux couilles, j'entends bien. Mais il faut garder à l'esprit que nous sommes en France. On évite les idéologues de gauche, et on évite certains cadors de droite.

Un Ciotti à l'Intérieur, ou une NVB à l'EN (ou un Peillon), ou que sais-je encore en configuration qui eût été possible avec la gauche ou la droite "de gouvernement" ne me paraissent pas dotés de vertus supérieures.


C'est satisfaisant, sans plus. Ce qui est déjà énorme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Flashy a dit :

Il peut agir sur d'autres chantiers. Fessenheim, par exemple.


Probable. Mais là encore ses prérogatives sont clairement limitées. On a quand même un premier ministre de droite pas franchement tourné vers la question écologique. On oublie souvent mais les ministres ne possèdent pas de pouvoir règlementaire (uniquement pour organiser leurs services). Si le PM suit une certaine ligne, le ministre s'incline, il n'a qu'à contresigner les actes.

Comme j'ai lu sur ce thread très justement, en fait, les ministres ne sont que des secrétaires. On leur confère une sorte de toute puissance car ils se ramènent souvent avec une loi à leur nom (Loi El Kohmri, loi Macron, etc) mais en dehors de cette possibilité de proposer des textes législatifs, il n'y a plus grand chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Solomos a dit :

Tu surestimes le degré d'analyse de l'électeur moyen.

Les electeurs se souviennent à peine de NDDL, il vont voir Hulot, un peu de gauche, un peu de droite.

Ils vont être un peu confus, mais dans l'ensemble ils se diront "on va lui donner sa chance, on verra bien"

Je crois aussi. Le fait qu'il y ait un peu de monde des deux bords pour -apparemment et au début- s'entendre sur un projet, ça compte pour pas mal de monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Solomos a dit :

 

Tu surestimes le degré d'analyse de l'électeur moyen.

Les electeurs se souviennent à peine de NDDL, il vont voir Hulot, un peu de gauche, un peu de droite.

Ils vont être un peu confus, mais dans l'ensemble ils se diront "on va lui donner sa chance, on verra bien"

Hulot a une étiquette 'dépense publique sans compter' sur le front, ça devrait faire peur à pas mal de gens, d'autant plus que c'est l'inverse du discours présidentiel de gestion des dépenses publiques. C'est pas très lisible tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Solomos :) c'est à peu près le niveau de mon analyse. On a évité le pire, le reste je m'en fous un peu, à partir du moment où pour moi, clairement, le libéralisme c'est mort pour la France, quand on observe la quantité d'étatistes embusqués dans tous les coins. (9 candidats sur 11, et encore, et le résultat de l'élection).

Espérons quelques petits morceaux de liberté par-ci par-là, manière de faire un peu d'air. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, tomrobo a dit :

ça devrait faire peur à pas mal de gens

Oui mais non, là c'est pour le Bien commun, ça va, ça passe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Restless a dit :

Oui mais non, là c'est pour le Bien commun, ça va, ça passe.

J'ai toujours eu du mal à accepter le niveau d'antilibéralisme et d'ignorance économique de ce pays :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Flashy a dit :

Combien de groupes de stature mondiale ne sont pas crony?

 

A la limite, pas grand chose à carrer qu'un ministre ait eut un poste douteux dans un groupe étranger crony. Le gouvernement français ne peut pas si facilement favoriser des groupes étrangers.

 

Mais la on parle d'une ministre française qui a fait sa carrière chez orange, sncf, dassault ...

 

sinon pour appuyer @Rincevent

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élisabeth_Borne

Citation

Au début des années 1990, elle devient conseillère au ministère de l'Éducation nationale auprès de Jack Lang puis Lionel Jospin. En 1997, elle intègre, comme conseillère technique chargée des transports, le cabinet du nouveau Premier ministre Lionel Jospin6. En 2002, elle devient directrice de la stratégie de la SNCF, puis rejoint la société Eiffage en 2007 en tant que directrice des concessions. De 2008 à 2013, elle est directrice générale de l'urbanisme à la mairie de Paris5.

En février 2013, elle est nommée préfet de la région Poitou-Charentes, première femme à occuper ce poste7,8.

Après un an passé au ministère de l'Écologie comme directrice du cabinet de Ségolène Royal9,10, elle succède en mai 2015 à Pierre Mongin à la tête de la Régie autonome des transports parisiens (RATP)1.

 

par contre, niveau études, elle envoie du pâté :

Citation

elle est diplômée de l'École polytechnique3,4 et de l'École nationale des ponts et chaussées5 ainsi que du Collège des ingénieurs (diplôme de MBA).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lemaire, c'est pas mauvais en effet. C'est pas bon non plus. Mais c'est peut être l'un des moins mauvais choix possible.

Très bonne surprise du côté de l'éducation nationale en effet. J'attends de voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, tomrobo a dit :

Hulot a une étiquette 'dépense publique sans compter' sur le front, ça devrait faire peur à pas mal de gens, d'autant plus que c'est l'inverse du discours présidentiel de gestion des dépenses publiques. C'est pas très lisible tout ça.

 

Pour les deux trois libéraux d'ici, pour le reste c'est juste un gentil écolo qui fait des reportages sur les éléphants. Puis c'est pas comme si c'était lui qui avait le pouvoir de décider combien dépenser dans son ministère. Par contre niveau règlementation il a bien plus de pouvoir de nuisance, surtout dans ce pays ou la chantage administratif est considéré comme parfaitement moral.

 

Pour l'ensemble du gouvernement, je suis quand même curieux de voir ce qu'il en sera après les élections.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Bisounours a dit :

Espérons quelques petits morceaux de liberté par-ci par-là, manière de faire un peu d'air. 

Surtout, quand ça a aura lieu, il faudra savoir le dire.

Quand ça marchera, il faudra savoir dire pourquoi ça a marché.

On a déjà réussi à porter, modestement, pas mal d'idées. C'est pas le moment de lâcher. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, FabriceM a dit :

par contre, niveau études, elle envoie du pâté :

 

Alors moi je me suis arrêté sur la page de Jean-mimi, éducateur, qui m'a bien étonnée aussi. Y en a qui en savent plus à son sujet ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gérard Collomb à l'intérieur j'approuve totalement. C'est pas un type qui va s'en servir comme tremplin et donc y a moins de chance d'être dans le tout répression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Tramp a dit :

Gérard Collomb à l'intérieur j'approuve totalement. C'est pas un type qui va s'en servir comme tremplin et donc y a moins de chance d'être dans le tout répression.

Pas pensé à ça, mais c'est pas faux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mister Polark a dit :

Ministre des armées, et non plus ministre de la défense. Vous avez une idée du pourquoi ?

 

J'ai cru comprendre que ce changement de nom avait la faveur de certains milieux militaires. Je trouve que ça a le mérite de coller avec les faits, d'être moins hypocrite/bisousnours: historiquement, les armées ne sont pas uniquement utilisées de manière défense/statique (que ce soient pour de bonnes ou de mauvaises raisons, c'est autre chose). Après, je ne peux que souhaiter que ça n'indique pas des velléités bellicistes en politique extérieure, ce qui est hélas à craindre...

 

Et puis défense, c'est beaucoup plus vague. On doit aussi se "défendre" contre les épidémies, les feux de forêts, les catastrophes naturelles, les manifs qui dégénèrent. Et tout ça n'est pas la tâche des armées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mister Polark a dit :

Sinon, Ministre des armées, et non plus ministre de la défense. Vous avez une idée du pourquoi ?

 

J'ignore pourquoi. Ça fait à tout le moins pas mal de temps que l'on aurait pu le renommer ministre de l'attaque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La méthode de gouvernement de Bayrou est de laisser faire les syndicats. Il va nous faire du Taubira sans le style pédant pseudo intello.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

J'ai cru comprendre que ce changement de nom avait la faveur de certains milieux militaires. Je trouve que ça a le mérite de coller avec les faits, d'être moins hypocrite/bisousnours: historiquement, les armées ne sont pas uniquement utilisées de manière défense/statique (que ce soient pour de bonnes ou de mauvaises raisons, c'est autre chose). Après, je ne peux que souhaiter que ça n'indique pas des velléités bellicistes en politique extérieure, ce qui est hélas à craindre...

 

Et puis défense, c'est beaucoup plus vague. On doit aussi se "défendre" contre les épidémies, les feux de forêts, les catastrophes naturelles, les manifs qui dégénèrent. Et tout ça n'est pas la tâche des armées.

Les pompiers de Paris sont des militaires ainsi que ceux de Marseille. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, GilliB a dit :

Les pompiers de Paris sont des militaires ainsi que ceux de Marseille. 

 

Je ne suis pas expert mais je ne pense pas que ce statut soit justifié. Ils devraient avoir un statut d'agent municipal, quelque chose dans ce genre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au moins, avec un gouvernement composé de sociaux démocrates de gauche et du centre, d'un sarkozyste, des personnes qui n'ont pas fait leur vie dans des stratégies partisanes, etc. on peut espérer une approche plus ouverte.

Pas le gouvernement Hollande 2012-2014 ou le club sarkozyste Guéant-Hortefeux-Guaino après le début de la crise.

 

Et le simple fait d'avoir un président et un PM qui n'ont pas fait leur vie dans des partis ou des postes publics, ça reste réjouissant.

 

Je ne suis pas non plus tout à fait enthousiaste, on ne verra pas de déléguation de certains enjeux vers des acteurs privés pour que l'Etat se concentre davantage sur ses missions initiales mais je suis persuadé que ça restera moins pire que ce qu'on a vu depuis 10 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Je ne suis pas expert mais je ne pense pas que ce statut soit justifié. Ils devraient avoir un statut d'agent municipal, quelque chose dans ce genre.

 

T'es fou. Ils perdraient le droit d'être armés de lances à eaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Je ne suis pas expert mais je ne pense pas que ce statut soit justifié. Ils devraient avoir un statut d'agent municipal, quelque chose dans ce genre.

fr.wikipedia.org/wiki/Génie_militaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, L'affreux a dit :

T'es fou. Ils perdraient le droit d'être armés de lances à eaux.

 

Il faut un statut militaire pour utiliser une lance à eau ? Non. Donc vu de loin ça me paraît abusif.

 

@Restless je suis pour la séparation stricte entre les activités militaires et les activités civiles, y compris de "sécurité" ou de préservation des bâtiments. Un militaire ça sert à faire la guerre, et entre deux guerres à être entraîné pour la suivante. Donc le génie n'a pas a s'occuper de "sûreté urbaine" (sauf à titre exceptionnel, quand les effectifs non militaires sont débordés pour autre chose qu'une situation structurelle de sous-effectifs), ni les pompiers à avoir un statut militaire. D'ailleurs la plupart ne l'ont pas, pourquoi Paris et Marseille devraient faire exception ? Est-ce que quelqu'un peut me le dire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
35 minutes ago, Johnathan R. Razorback said:

 

J'ai cru comprendre que ce changement de nom avait la faveur de certains milieux militaires. Je trouve que ça a le mérite de coller avec les faits, d'être moins hypocrite/bisousnours: historiquement, les armées ne sont pas uniquement utilisées de manière défense/statique (que ce soient pour de bonnes ou de mauvaises raisons, c'est autre chose). Après, je ne peux que souhaiter que ça n'indique pas des velléités bellicistes en politique extérieure, ce qui est hélas à craindre...

 

Et puis défense, c'est beaucoup plus vague. On doit aussi se "défendre" contre les épidémies, les feux de forêts, les catastrophes naturelles, les manifs qui dégénèrent. Et tout ça n'est pas la tâche des armées.

Sauf qu'il n'y a pas que les armées qui dépendent du ministère de la défense, il y a aussi tous les ingénieurs de l'armement (au sens large, civils, militaires, qu'importe), les états majors / organes de décision divers et variés, les services de santé, secrétariat, etc. des armées, la gendarmerie, le renseignement et plein d'autres choses que j'oublie. Je trouve qu'«armées», ça sonne très «Terre + mer + air». Mais c'est sans doute parce que je vois ça de l'intérieur que ça m'intrigue.

 

http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/ministere/le-role-du-ministere-de-la-defense

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Un militaire ça sert à faire la guerre

 Et la protection/fortification ça rentre pas dans ta définition du militaire qui ne serait là que pour détruire en fin de compte ?

 

il y a 6 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

D'ailleurs la plupart ne l'ont pas, pourquoi Paris et Marseille devraient faire exception ?

je te rejoins à 100%

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Miss Liberty a dit :

C'est aussi comme ça que je l'ai vu. Goulard + intitulé oubliant le terme de défense pour celui des «armées» = fonçons dans cette direction.

Sauf qu'il n'y a plus trop de pays européens qui ont la volonté ou surtout le pognon pour l'Europe de la défense, ça fait des années que ça péréclite ce truc. Va-t-il réinjecter du pognon là-dedans? En partenariat avec qui, les Allemands? Pour quel résultat? Je suis perplexe.

 

C'est là qu'on va voir la capacité de négo de Macron quand il devra faire face à 27 états pas tout à fait d'accords.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
56 minutes ago, Tramp said:

Gérard Collomb à l'intérieur j'approuve totalement. C'est pas un type qui va s'en servir comme tremplin et donc y a moins de chance d'être dans le tout répression.

 

Par contre il risque de devenir la tête à claques de la droite. Ce mec est quand même l'antithèse de l'autorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 minutes ago, h16 said:

 

C'est là qu'on va voir la capacité de négo de Macron quand il devra faire face à 27 états pas tout à fait d'accords.

Après, des états munis d'une capacité de défense nationale, en Europe, il y en a dix, pas 27. À la louche. Les autres peuvent bénéficier, mais contribuer? Lol. D'ailleurs ils ont choisi l'Otan depuis longtemps. Les autres aussi d'ailleurs. C'est pour ça que ça m'intrigue. Je croyais que tout le monde l'avait enterrée, l'Europe de la défense...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Tramp
      Pour revenir aux sociaux democrates : Macron est le président le plus liberticide de la Ve et je n'ai pas l'impression que cela dérange son électorat, après tout, il fait cela sous des airs de modérés. 
      Prenons la liberté de religion, derrière ses belles paroles, les pressions sur le "clergé" musulman continuent, le Ednat vient de sortir un guide qui n'interdit plus seulement les signes religieux mais tout ce qui peut faire penser au religieux (les robes trop longues, les bonnets etc) et l'Etat peut fermer administrativement des lieux de cultes.
       
      L'autre exemple du moment c'est le libre-échange où derriere son discours pseudo pro-libre echangiste, on a une politique protectionniste affligeante. Et pas un journaleux pour le mettre face à ses contradictions. Le pouvoir du en même temps.
       
      Je peux multiplier ca quasiment à l'infini. 
       
      Bien sûr, le droitards trouvent qu'il ne l'est pas encore assez, alors le salut ne va pas venir d'eux. 
    • Par Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • Par F. mas
      Bonjour à tous,
       
      Ce soir, EM et MLP vont débattre dans le cadre du second tour de l'élection présidentielle. L'événement est important, peut être même l'un des plus importants de l'histoire de la Ve république. Nous souhaiterions faire un compte rendu demain matin pour Contrepoints sur le sujet, avec comme fil directeur : quelle est la place du capitalisme dans le débat ? Quel rôle ce dernier joue-t-il dans les argumentaires et qui le défendra (si toutefois EM prend le risque de le défendre) ? 
       
      Toute info sur le sujet est bienvenue. En particulier citations exactes. Merci à tous !
    • Par PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • Par Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
×