Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

à l’instant, Rincevent a dit :

J'ai aussi un bon a priori sur elle. Elle a conseillé Sarkozy dans les premiers mois de sa présidence (avant la criiise, le tournant "poulet sans tête" et l'explosion des dépenses et impôts). On dit d'elle qu'elle serait authentiquement libérale-conservatrice.

 

Oui mais, si c'est le cas, est-ce qu'elle pourrait former un bon duo avec Macron ? j'en doute...

il y a 1 minute, Ninja a dit :

Richard Ferrand a démissionné de la direction d'En Marche. Serait-ce un signe ? Il est favori avec Sylvie Goullard.

 

 

Maybe. En même temps, je ne vois pas comment il ne pourrait pas entrer au gouvernement, Matignon ou pas.

Link to comment
Il y a 3 heures, Copeau a dit :

je vote pour !! (enfin, si je pouvais voter, évidemment). Elle n'est pas aussi sexy que Rama Yade, mais elle est tout de même charmante, à sa façon

 

QUOTED FOR TRUTH

Link to comment
Il y a 2 heures, Rincevent a dit :

Oh putain. Emmanuelle Mignon.

 

Si il fait ça, ce type est vraiment couillu (et beaucoup plus libéral hardcore que je ne pensais).

 

Il y a 2 heures, Copeau a dit :

Oui mais, si c'est le cas, est-ce qu'elle pourrait former un bon duo avec Macron ? j'en doute...

 

Mise en examen dans l'affaire des sondages de l'Elysée.

Next.

Link to comment

Madelin parlait sur BFM Businesse de la création d'une gauche libérale avec Macron en ajoutant que la droite libérale se créera grâce à elle.

J'étais étonné qu'il ne parle pas simplement de sociaux démocrates car il a commencé avec la référence Blair-Schröder en donnant la bonne définition du social dém : un socialiste qui est ouvert au marché, à la globalisation (grosso modo).

  • Yea 1
Link to comment
il y a 9 minutes, Jukebox a dit :

Madelin parlait sur BFM Businesse de la création d'une gauche libérale avec Macron en ajoutant que la droite libérale se créera grâce à elle.

J'étais étonné qu'il ne parle pas simplement de sociaux démocrates car il a commencé avec la référence Blair-Schröder en donnant la bonne définition du social dém : un socialiste qui est ouvert au marché, à la globalisation (grosso modo).

 

Ben, Madelin est intelligent. Il sait qu'il faut imposer son vocabulaire pour remporter la bataille des idées (et non pas se le faire voler).

  • Yea 1
Link to comment
44 minutes ago, Johnnieboy said:

 

Ben, Madelin est intelligent. Il sait qu'il faut imposer son vocabulaire pour remporter la bataille des idées (et non pas se le faire voler).

 

Oui mais dès que les gauchistes vont utiliser le mot libéral (souvant avec le préfixe ultra) pour désigner n'importe quelle réforme, baisse de la fiscalité du capital, etc. de Macron, on va se plaindre :lol:

Link to comment

Il semblerait que E. Macron endosse ce costume présidentiel dans le plus pur esprit de la Vème.

Dans ce cas, dans l'hypothèse qu'il n'ait pas de majorité à la suite des législatives, l'observation de son attitude pourra confirmer cette impression. Selon moi il pourrait uniquement:

-démissionner et ainsi laisser le conseil constitutionnel déclarer la vacance de la présidence, soit

-dissoudre l'assemblée nouvellement constituée et provoquer de nouvelles législatives.

Seule la première solution démontrerait un certain panache.

Quant à s'accrocher à un pseudo-pouvoir, comme les deux arapèdes qui le précédèrent naguère, en pervertissant l'esprit des institutions, ce ne serait que funestes combinazioni.

Je dis cela sans aucun jugement sur le bien fondé de la doxa institutionnelle.

 

Link to comment
il y a 47 minutes, Johnnieboy a dit :

 

Ben, Madelin est intelligent. Il sait qu'il faut imposer son vocabulaire pour remporter la bataille des idées (et non pas se le faire voler).

 

Ben c'est justement prendre le langage des gauchistes d'appeler liberal tout ce qui n'est pas communiste. 

Link to comment

Vous vous souvenez, il y a quelques jours, d'une vidéo idiote venant d'E&R postée ici par je ne sais plus qui ? Un "psychiatre" italien qui affirmait que Macron était psychopathe ?

 

http://lelab.europe1.fr/la-tactique-anti-macron-de-marine-le-pen-lors-du-debat-inspiree-par-la-video-dun-psy-italien-3325313#utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtor=CS1-26&link_time=1494355614

 

MLP s'est inspirée de ça pour créer sa tactique face à Macron...

  • Yea 1
Link to comment
Vous vous souvenez, il y a quelques jours, d'une vidéo idiote venant d'E&R postée ici par je ne sais plus qui ? Un "psychiatre" italien qui affirmait que Macron était psychopathe ?
 
http://lelab.europe1.fr/la-tactique-anti-macron-de-marine-le-pen-lors-du-debat-inspiree-par-la-video-dun-psy-italien-3325313#utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtor=CS1-26&link_time=1494355614
 
MLP s'est inspirée de ça pour créer sa tactique face à Macron...

Donc Marine le Pen s'inspirait des liens facebook postés par l'extrême droite pour définir sa stratégie.

J'ai comme l'impression que l'on a échappé à quelque chose.
  • Yea 4
Link to comment
1 minute ago, Neomatix said:


Donc Marine le Pen s'inspirait des liens facebook postés par l'extrême droite pour définir sa stratégie.

J'ai comme l'impression que l'on a échappé à quelque chose.

T'appelle ça impression, toi? moi, certitude...

 

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 10 heures, Reykjavik a dit :

Selon moi il pourrait uniquement:

-démissionner et ainsi laisser le conseil constitutionnel déclarer la vacance de la présidence, soit

-dissoudre l'assemblée nouvellement constituée et provoquer de nouvelles législatives.

 

Pour rappel, le président de la République ferançaise n'a pas besoin de réunir une majorité parlementaire sur son programme. C'est le défi du Premier ministre.

Macron peut parfaitement tenir son rôle de président sans majorité parlementaire. Sa légitimité provient de l'élection directe.

Link to comment
il y a une heure, José a dit :

 

Pour rappel, le président de la République ferançaise n'a pas besoin de réunir une majorité parlementaire sur son programme. C'est le défi du Premier ministre.

Macron peut parfaitement tenir son rôle de président sans majorité parlementaire. Sa légitimité provient de l'élection directe.

Certes, je voulais juste insinuer que la cohabitation était une configuration étrangère à l'esprit originel de la Vème république.

Link to comment
il y a 3 minutes, Reykjavik a dit :

Certes, je voulais juste insinuer que la cohabitation était une configuration étrangère à l'esprit originel de la Vème république.

 

À l'esprit originel... difficile à dire dès lors que les durées des mandats présidentiels et parlementaires n'avaient pas la même durée.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 21 minutes, José a dit :

À l'esprit originel... difficile à dire dès lors que les durées des mandats présidentiels et parlementaires n'avaient pas la même durée.

Et dès lors que le Président était élu par les parlementaires. 

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 12 heures, Jukebox a dit :

Oui mais dès que les gauchistes vont utiliser le mot libéral (souvant avec le préfixe ultra) pour désigner n'importe quelle réforme, baisse de la fiscalité du capital, etc. de Macron, on va se plaindre :lol:

 

Le mot "libéral" pour un relâchement de la coercition ? Non on ne va pas se plaindre.

 

Il y a 2 heures, José a dit :

Pour rappel, le président de la République ferançaise n'a pas besoin de réunir une majorité parlementaire sur son programme. C'est le défi du Premier ministre.

Macron peut parfaitement tenir son rôle de président sans majorité parlementaire. Sa légitimité provient de l'élection directe.

 

On sera vite fixé mais l'hypothèse de Reykjavik a du sens. E. Macron n'a pas le même profil que les autres. Il n'est pas un combinard. Il veut marquer l'histoire. On ne marque pas l'histoire avec une cohabitation toute moche. Une menace de sa part un peu avant les législative pour prévenir que sans une majorité il démissionnera ne serait pas étonnante. Et s'il arrivait à présenter les législatives comme le choix de revenir aux vieux partis qui nous emm... depuis toujours ou bien de tenter quelque chose de neuf avec lui, il aurait de bonnes chances.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 17 minutes, L'affreux a dit :

On ne marque pas l'histoire avec une cohabitation toute moche.

 

En fait, si cohabitation il y a, elle serait différente des deux précédentes.

Sous Mitterrand et Chirac, le président a dû cohabiter avec un Premier ministre du camp adverse idéologique et programmatique.

Macron, lui, devrait cohabiter avec un Premier qu'il pourrait rejoindre en partie sur le programme.

Link to comment

18342756_10155356057760995_1314889837574604863_n.jpg?oh=c1c69f8bccf3a6bd9423fe35ad713db4&oe=5982E625


Mais laissez-le résoudre sa dissonance cognitive, enfin.
Le type a tellement été mauvais qu'il est parvenu à être le président le plus impopulaire de la Vème et à détruire son propre parti politique en moins de 5 ans.
S'il peut trouver du réconfort en se disant que Macron est son fils spirituel et qu'il lui doit son ascension ça ne peut lui faire que du bien.
  • Yea 1
Link to comment
il y a 51 minutes, José a dit :

 

En fait, si cohabitation il y a, elle serait différente des deux précédentes.

Sous Mitterrand et Chirac, le président a dû cohabiter avec un Premier ministre du camp adverse idéologique et programmatique.

Macron, lui, devrait cohabiter avec un Premier qu'il pourrait rejoindre en partie sur le programme.

 

Un genre de gouvernement minoritaire quoi.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...