Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

Pensez vous que le "ni de droite, ni de gauche" est un bon stratagème pour attirer les gens qui ne sont pas attachés aux extrêmes ? Ou bien c'est un moyen de brouiller les pistes ? Ou juste un accessoire linguistico-cosmétique ?

 

C'est un accessoire pour attirer les libéraux complexés et demi-libéraux du pays. Et qui excitera les gauchistes débiles sur le thème "vouloir dépasser droite et gauche, c'est être d'extrême-droite"...

Link to comment

Tout ce qu'on peut dire c'est que Macron semble libéral sur certain point en économie. C'est tout.

On aurait plutôt tendance à le classer à droite, mais vu ce que la droite a fait de liberal quand elle était au pouvoir ces dernières années, on peut effectivement dire qu'il n'est ni gauche ni droite ?

 

Link to comment

Tout ce qu'on peut dire c'est que Macron semble libéral sur certain point en économie. C'est tout.

 

Il n'est pas hostile à l'immigration: http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/09/07/25002-20150907ARTFIG00063-macron-l-arrivee-de-refugies-est-une-opportunite-economique.php

C'est déjà ça.

Link to comment

C'est un accessoire pour attirer les libéraux complexés et demi-libéraux du pays. Et qui excitera les gauchistes débiles sur le thème "vouloir dépasser droite et gauche, c'est être d'extrême-droite"...

 

Ce serait payant comme position ? J'ai du mal à savoir si on entendra plus de "C'est bien, il faut sortir des cases et des postures idéologiques pour proposer le meilleur." ou de "Ne pas se positionner, c'est admettre qu'on n'a pas vraiment d'idées ou qu'on a honte d'être de droite / gauche."

Link to comment

"Ni droite ni gauche" n'a jamais été une formule gagnante jusqu'à présent.

Plus précisément c'est la stratégie du "moi je suis du centre" qui n'a pas payé .

En fait il est bien de ne rien dire à ce sujet au lieu de le clamer, même si c'est vrai.

Link to comment

Ce serait payant comme position ?

C'est juste une formule. Les gens qui vont rejoindre le mouvement de Macron l'auraient fait même si il avait défini "En Marche" comme un mouvement de droite (ou de gauche). Ils ont une adhésion à sa personnalité et à une attitude réformiste mal définie, plus qu'une volonté ferme de "dépasser les clivages" (ce qui serait plutôt une idéologie gaulliste ou démocrate-chrétienne à la Bayrou).

Et je ne vois aucun avenir électoral à ce type de mouvement. Au mieux il pourrait disputer au PLD les 2/3 % d'électeurs déjà libéraux, mais je ne le vois pas du tout se structurer pour s'étendre et conquérir un plus vaste électorat. En revanche, il pourrait se fondre dans une majorité de centre-droit en 2017, ou dans un courant de centre-gauche si le PS explose à ce moment-là.

Link to comment

Je ne suis pas du même avis, je ne suis pas expert, mais avec une etiquette gauche ou droite, il rassemblerait certainement 50% de moins, bon, comme tu dis, la moitié de 2% de toute facon, ca ne vole pas haut.

Pour moi, il attire et fait un peu le buzz parce que justement il a des idées qui serait logiquement proche de la droite (style madelin) mais qu'il est dans un gouvernement de gauche.

Pour moi, la nouveauté s'arrête à peu près là.

Link to comment

De Gaulle est peut-être le dernier à s'être positionné au-dessus de la mêlée et ça a marché, des gens de gauche votaient ou bossaient pour lui. Tout le monde savait d'où il venait pourtant, il ne se gênait pas pour critiquer les gauchistes, mais il en faisait autant des chrétiens-démocrates europeistes et mous.

Link to comment

macron est tout simplement à l'affût d'une opportunité, et il espère bien faire un one shot.

 

C'est une sorte de boutiquier (ce n'est pas le seul) qui se demande ce qu'il va mettre en vitrine pour séduire. Dans l'avenir, je pense qu'il va goûter au "trop à gauche pour les gens de droite et trop à droite pour les gens de gauche". Au final, sa clientèle sera constituée de gens qui croient aux apparitions.

 

 

Link to comment

 Ni droite ni gauche, c'est pas un slogan anti-système pour Macron. C'est juste pour dire " je ne suis pas au PS, vous pouvez voter pour moi même si vous êtes à l'UMP".

 

 C'est juste pour élargir sa base. Et il a bien raison.

Link to comment

 Il y a aussi 22% à la gauche de la gauche. 

 

 Les sondages, faut s'en méfier. Et puis l'électorat est moins politisé qu'on le croit. On peut voter Mélenchon et Marine s'en être très politisés. E donc aimer Macron malgré tout. 

Link to comment

Ils soutiennent un ministre socialiste ancien banquier chez Rotschild ?

Soutenir comme tu y vas, déjà ne pas hair c'est inespéré.

Les moins mauvais du FN supporter le moins terrible du PS, ça présage la formation d'un parti conservateur d'ici 5"0 ans.

Link to comment

"Emmanuel Macron a annoncé que notre mouvement, En Marche !, lance en mai une gigantesque et inédite opération de porte-à-porte : nous allons, avec vous et grâce à vous, recueillir chez eux 100 000 témoignages de Français en allant frapper à leur porte d’ici la fin de l’été, pour regarder notre pays dans les yeux."

Link to comment

"Emmanuel Macron a annoncé que notre mouvement, En Marche !, lance en mai une gigantesque et inédite opération de porte-à-porte : nous allons, avec vous et grâce à vous, recueillir chez eux 100 000 témoignages de Français en allant frapper à leur porte d’ici la fin de l’été, pour regarder notre pays dans les yeux."

:lol: gigantesque & inédite (?) opération d'enfumage.
Link to comment

:lol: gigantesque & inédite (?) opération d'enfumage.

 

S'ils ont les moyens matériels et les effectifs militants pour le faire, je trouve au contraire que c'est une démarche prometteuse. La tactique mélanchonienne qui consiste à croire qu'on peut remporter la présentielle en lançant des cyber-activistes sur les réseaux sociaux est une illusion dont les résultats s'annoncent comiques. Les élections se gagnent sur le terrain et la première chose que demande les électeurs à des responsables politiques, c'est d'écouter leurs griefs et revendications. Même les gauchistes de Nuit debout, qui prétendent faire de la politique sans représentants, passe leur temps à s'écouter parler. Les gens réclament de l'attention, de la reconnaissance, bien avant et bien plus que des mesures politiques, quelles qu'elles soient. Le FN a d'ailleurs bien compris la chose, lui qui envoi des militants jusque dans les trous perdus où la concurrence politique est nulle.

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...