Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

41 minutes ago, G7H+ said:


Dire « emmerder » est effectivement indigne mais je vous invite plutôt à vous intéresser au reste, où le président insinue que les non vaccinés ne sont pas dignes d’être citoyens, ce qui est autrement plus grave :

 

« La quasi-totalité des gens, plus de 90 %, ont adhéré » à la vaccination et « c’est une toute petite minorité qui est réfractaire », ajoute le président, pour qui « l’immense faute morale des antivax » est de « saper ce qu’est la solidité d’une nation ». « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen », juge-t-il.

100% d'accord, c'est cela qui me fait le plus tiquer...

Link to comment

Et tout cela, tout cela, parce qu'on a la sécu sociale.

 

Si chacun payait pour les soins qu'il recevait, il n'y aurait pas de débat, et ce serait somptueux.

 

Là, non. Puisque la prise en charge des soins repose sur la collectivité, vous devez vous plier aux injonctions sanitaires du plus grand nombre.

 

La solution parfaite (sarcasme), au problème de mon problème.

  • Yea 6
Link to comment
il y a 1 minute, Loi a dit :

Et tout cela, tout cela, parce qu'on a la sécu sociale.

 

Si chacun payait pour les soins qu'il recevait, il n'y aurait pas de débat, et ce serait somptueux.

 

Là, non. Puisque la prise en charge des soins reposent sur la collectivité, vous devez vous plier aux injonctions sanitaires du plus grand nombre.

 

La solution parfaite (sarcasme), au problème de mon problème.

Tout-à-fait. Dans ce système, notre corps appartient à l'état et en ce moment l'état c'est Macron. Donc, on appartient à Macron.

Link to comment
il y a 34 minutes, Bézoukhov a dit :

Si demain je dis “pour tous les adultes, il faut être vacciné”. Comment on le contrôle et quelle est la sanction ? C’est ça, le vrai sujet. Je vais forcer des gens à aller se faire vacciner ? Les emprisonner et puis les vacciner ? (…) Leur mettre des amendes ? Si j’ai des gens très modestes qui ne sont pas vaccinés, je vais leur mettre 1 000 euros, 2 000 euros d’amende  »,

Un mec lambda, avec ça il part à l'asile.

Et c'est là où devrait être ce pauvre gars.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 27 minutes, Loi a dit :

Si chacun payait pour les soins qu'il recevait, il n'y aurait pas de débat, et ce serait somptueux

Ce qui est drôle parce que c'est ce que proposent certains : ne plus prendre en charge les frais de santé des non vaccinés qui encombrent les hôpitaux. Sans réfléchir plus avant sur ce que signifie leur connerie, comme par exemple de ne plus considérer de la même façon les accidentés de la route selon qu'ils étaient en tort, ou pas, et pourquoi pas aussi les criminels ?

  • Yea 5
Link to comment
30 minutes ago, Bisounours said:

Ce qui est drôle parce que c'est ce que proposent certains : ne plus prendre en charge les frais de santé des non vaccinés qui encombrent les hôpitaux. Sans réfléchir plus avant sur ce que signifie leur connerie, comme par exemple de ne plus considérer de la même façon les accidentés de la route selon qu'ils étaient en tort, ou pas, et pourquoi pas aussi les criminels ?

 

Je m'interrogeais aussi ce matin sur cette question : quelle est la part des gens pris en charge par les hôpitaux pour une maladie dont ils sont largement responsables (tabagisme, surpoids, sédentarité, accident lié à une imprudence, etc.) ? Quelle est a contrario la part de la fatalité dans le nombre d'hospitalisation ?

Une telle statistique ne doit pas exister mais ce serait intéressant de comparer... Si on ne devait accueillir dans les hôpitaux que des gens qui n'ont aucune responsabilité dans leur sort, j'imagine que les hôpitaux ne seraient guère occupés.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 4 minutes, Largo Winch a dit :

Je m'interrogeais aussi ce matin sur cette question : quelle est la part des gens pris en charge par les hôpitaux pour une maladie dont ils sont largement responsables (tabagisme, surpoids, sédentarité, accident lié à une imprudence, etc.) ? Quelle est a contrario la part de la fatalité dans le nombre d'hospitalisation ?

Une telle statistique ne doit pas exister mais ce serait intéressant de comparer... Si on ne devait accueillir dans les hôpitaux que des gens qui n'ont aucune responsabilité dans leur sort, j'imagine que les hôpitaux ne seraient guère occupés.

Prenons un exemple. Une bonne part (sans doute la majeure partie, à en croire l'académie de médecine) des cancers sont issus des habitudes du cancéreux (et oui, ce que j'écris est horrible, et je l'écris quand même après avoir repensé aux cancers dans ma famille). 

Link to comment

Tout cela tombe pile dans mon article de ce matin :

 

 

Et autrement, sur le "emmerder les non-vax", au-delà du mépris qui contredit directement ses contritions surjouées de l'entretien de décembre sur LCI/TF1, est-ce qu'il ne serait pas en train de chercher à faire remonter Le Pen, concurrente présidentielle plus facile à affronter au second tour ? 

  • Yea 1
  • Love 1
  • Ancap 1
Link to comment
14 minutes ago, Largo Winch said:

 

Je m'interrogeais aussi ce matin sur cette question : quelle est la part des gens pris en charge par les hôpitaux pour une maladie dont ils sont largement responsables (tabagisme, surpoids, sédentarité, accident lié à une imprudence, etc.) ? Quelle est a contrario la part de la fatalité dans le nombre d'hospitalisation ?

Une telle statistique ne doit pas exister mais ce serait intéressant de comparer... Si on ne devait accueillir dans les hôpitaux que des gens qui n'ont aucune responsabilité dans leur sort, j'imagine que les hôpitaux ne seraient guère occupés.

 

Attention au piège de la binarité. Sur une échelle de 0 à 100, tout n'est pas 0 ou 100.

 

  • Un travailleur qui est fatigué et a un accident de la route en rentrant, responsable ou pas ?
  • Un footeux qui se casse une patte en faisant du sport pour manger-bouger, responsable ou pas ?
  • Un parisien qui prend le métro pour aller bosser sans polluer dans un véhicule individuel au bilan carbone désastreux et choppe la CoviD, responsable ou pas ?
  • Un non-citoyen emmerdé qui manifeste contre Macron et se fait crever un oeil, responsable ou pas ?
  • Un RMiste qui choppe un cancer à force de bouffer des boites de conserve premier prix chez Lidl, responsable ou pas ?
  • Yea 2
Link to comment

Emmanuel Macron fait durer le suspense autour de la nomination du prochain patron du Conseil d’Etat

 

Citation

Ce n’est pas faute d’avoir échangé sur le sujet, tant M. Macron et M. Lasserre se connaissent bien. D’ailleurs, le président de la République a honoré de sa présence le pot de départ du « VP », comme disent les habitués de l’institution, organisé mardi soir en comité restreint, pandémie oblige. Un moment transformé en cérémonie, puisque M. Macron, entouré du premier ministre et du ministre de la justice, en a profité pour remettre à M. Lasserre les insignes de grand officier de la Légion d’honneur.

 

Link to comment
6 minutes ago, Lameador said:

 

Attention au piège de la binarité. Sur une échelle de 0 à 100, tout n'est pas 0 ou 100.

 

  • Un travailleur qui est fatigué et a un accident de la route en rentrant, responsable ou pas ?
  • Un footeux qui se casse une patte en faisant du sport pour manger-bouger, responsable ou pas ?
  • Un parisien qui prend le métro pour aller bosser sans polluer dans un véhicule individuel au bilan carbone désastreux et choppe la CoviD, responsable ou pas ?
  • Un non-citoyen qui manifeste contre Macron et se fait crever un oeil, responsable ou pas ?
  • Un déménageur qui a une sciatique à force de porter des trucs lourds, responsable ou pas ?

 

Évidemment. Selon le macronisme triomphant, ce nouvel horizon indépassable de la réflexion politique, tous ces non-citoyens sont responsables de leur sort et mériteraient d'être emmerdés par l'Etat.

 

Ma question était rhétorique. Comme je le disais, on ne peut pas fournir une telle statistique : c'est absurde de raisonner tel que le fait notre fin stratège président.

Link to comment
16 minutes ago, Rincevent said:

Prenons un exemple. Une bonne part (sans doute la majeure partie, à en croire l'académie de médecine) des cancers sont issus des habitudes du cancéreux (et oui, ce que j'écris est horrible, et je l'écris quand même après avoir repensé aux cancers dans ma famille). 

On va encore reparler de la viande rouge et du cancer colorectal...

  • Yea 2
Link to comment
il y a 10 minutes, Mathieu_D a dit :

On va encore reparler de la viande rouge et du cancer colorectal...

Alors que d'autres ont fait ce qu'il fallait pour être tranquille.

 

Il y a 2 heures, G7H+ a dit :

« La quasi-totalité des gens, plus de 90 %, ont adhéré » à la vaccination et « c’est une toute petite minorité qui est réfractaire », ajoute le président, pour qui « l’immense faute morale des antivax » est de « saper ce qu’est la solidité d’une nation ». « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen », juge-t-il.

On parle des non-vax, mais le permis de séjour des autres n'est que de six mois huhu..

Link to comment
il y a 36 minutes, Largo Winch a dit :

Si on ne devait accueillir dans les hôpitaux que des gens qui n'ont aucune responsabilité dans leur sort, j'imagine que les hôpitaux ne seraient guère occupés.

En tout cas, c'est remettre en cause le principe de la sécurité sociale. Et tant mieux, mais alors autant aller jusqu'au bout du raisonnement.

  • Yea 2
Link to comment

En tout cas, se murger la gueule avec du vin, ce n'est pas irresponsable et ce n'est pas un problème de santé publique. Ce n'est pas comme les anti-vax.

 

Quote

Emmanuel Macron désigné "personnalité de l'année 2022" par "La Revue du vin de France"

 

Emmanuel Macron a été désigné, mardi 4 janvier, "personnalité de l'année 2022" par la Revue du vin de France, pour "son engagement constant en faveur du vin et de sa culture". Le chef de l'État a prévu de se rendre jeudi 6 janvier à la cérémonie de remise de ce prix, selon son agenda. "Nous souhaitons saluer l'action du président de la République à un moment où s'achève son mandat", a expliqué Denis Saverot, directeur de la rédaction de la Revue du vin de France, soulignant que, "pour la première fois depuis des décennies, un président de la République a déclaré haut et fort qu'il aimait le vin". En février 2018, peu avant le Salon de l'Agriculture, Emmanuel Macron avait déclaré à des journalistes: "Moi, je bois du vin le midi et le soir".

 

"Il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se saoule à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n'est pas avec le vin", avait assuré le chef de l'État. Tant que je serai président, il n'y aura pas d'amendement pour durcir la loi Evin", avait-il promis. Cette loi de 1991 encadre la publicité pour les boissons alcoolisées notamment.

 

https://www.ladepeche.fr/2022/01/04/emmanuel-macron-designe-personnalite-de-lannee-2022-par-la-revue-du-vin-de-france-10026383.php

 

 

1641354589844?e=1644451200&v=beta&t=7gxb

  • Haha 5
Link to comment
2 hours ago, Lancelot said:

C'est le second après Sarko qui tente le coup du président caillera. On verra si ça marche mieux.

 

Ca avait bien réussi à Sarko. Sa fameuse phrase "On va nettoyer au Karcher la cité" était clivante mais ne lui a pas empêché d'être président, bien au contraire.

 

Trouver un bouc émissaire, le stigmatiser et taper dessus, exciter la foule contre lui, c'est la base du populisme et c'est une recette qui marche plutôt bien en politique.

 

Hollande avait usé du même stratagème populiste : "Mon adversaire c'est le monde de la finance" "Je n'aime pas les riches".

  • Yea 8
Link to comment
Il y a 6 heures, fm06 a dit :

Ne pas confondre citoyen et contribuable.  Un étranger en France paye la TVA comme tout le monde.

 

 

Les impôts sont liés à la résidence. Un étranger résident en France paye tout les impôts français. Un citoyen français qui ne réside pas en France ne paye pas d'impôts en France. À ma connaissance il n'y a que les États-Unis qui taxent ses ressortissants où qu'ils soient.

 

La citoyenneté c'est essentiellement le droit de vote, le passeport c'est-à-dire l'autorisation de voyager, l'accès aux consulats et l'armée française qui peut bouger pour toi ou non si tu es pris dans un conflit.

Link to comment
il y a 5 minutes, Largo Winch a dit :

 

Ca avait bien réussi à Sarko. Sa fameuse phrase "On va nettoyer au Karcher la cité" était clivante mais ne lui a pas empêché d'être président, bien au contraire.

 

Trouver un bouc émissaire, le stigmatiser et taper dessus, exciter la foule contre lui, c'est la base du populisme et c'est une recette qui marche plutôt bien en politique.

 

Hollande avait usé du même mécanisme populiste : "Mon adversaire c'est le monde de la finance" "Je n'aime pas les riches".

 

Sauf que la kaira (ciblée dans les propos de Sarko) c'est une matière bien identifiée et globalement détestée par la population, alors que celle des "non vaccinés" est quand même vachement hétérogène.

 

Comprendre, tu risques bien plus de fragmenter la nation quand tu t'attaques aux non vaccinés qu'aux kairas.

 

Donc jeu dangereux, donc mandale politique dans la tête en retour à terme j'espère.

  • Yea 1
Link to comment

Je rêverais de faire un bone arrow a Attal… son physique de crevette et sa tête de con, j’en peux plus.

Ces gens sont des dangereux malades mentaux, ils dégomment la liberté à coups bombes et c’est inadmissible pour moi.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
il y a 26 minutes, Loi a dit :

Comprendre, tu risques bien plus de fragmenter la nation quand tu t'attaques aux non vaccinés qu'aux kairas.

 

Voilà. La plupart des gens ne connaissent pas de racailles ou de riches, ou pensent ne pas en connaître. Car ce sont des milieux relativement endogames.

 

Ne pas se vacciner du Covid, c'est un truc reparti de manière bien plus homogènene dans la population.

Link to comment

Précisons qu'avec la troisième dose obligatoire, une partie des vaccinés risquent de devenir non vaccinés aux yeux des autorités...

  • Yea 1
Link to comment
à l’instant, Zagor a dit :

Précisons qu'avec la troisième dose obligatoire, une partie des vaccinés risquent de devenir non vaccinés aux yeux des autorités...

 

Et phénomène intéressant, j'ai plein de connaissances double vaccinés qui ne prévoient pas de se farcir une troisième doses car elles estiment désormais se faire bananer.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 5 minutes, Loi a dit :

Et phénomène intéressant, j'ai plein de connaissances double vaccinés qui ne prévoient pas de se farcir une troisième doses car elles estiment désormais se faire bananer.

idem dans mon entourage de moins de 60 ans.
Des gens de bonne volonté, mais qui, avec le recul, voient l'inutilité et les risques, et ont le sentiment de s'être fait enfler avec les 2 1° piquouses,

et commencent à piger que la 3° ne va rien régler, ni médicalement ni sur la préservation de leurs droits, mais sera juste un pas de plus dans le nawak.

Je suis curieux de voir les prochaines manifs.

  • Yea 3
Link to comment
1 hour ago, Largo Winch said:

 

Trouver un bouc émissaire, le stigmatiser et taper dessus, exciter la foule contre lui, c'est la base du populisme et c'est une recette qui marche plutôt bien en politique.

Oui et pas seulement en politique:

image-2.jpg

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...