Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

il y a 1 minute, Adrian a dit :

 

D'autres disent Elizabeth Borne, j'ai même vu Rachida Dati (:popcorn:)

 

Du buzz à pas cher.

 

Je mise toujours sur Christine Lagourde, sévèrement décriée à la tête de la BCE (aussi bien en interne qu'en externe).

Link to comment
il y a 28 minutes, Bézoukhov a dit :

C'est Macron. Il choisira quelqu'un d'insignifiant qui ne risque pas de lui faire de l'ombre.

 

Yep c'est la marque des médiocres et des complexés, ils recrutent plus bête qu'eux alors que tout bon manager sait que c'est exactement l'inverse qu'il faut faire.

 

Si c'est une femme il faudra qu'elle ait un profil très masculin pour lui plaire, 100% sûr que c'est Borne.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 5 minutes, Airgead a dit :

Yep c'est la marque des médiocres et des complexés, ils recrutent plus bête qu'eux alors que tout bon manager sait que c'est exactement l'inverse qu'il faut faire.

Ben non c'est de la stratégie politique basique. Avoir des fusibles à merci, de la bonne chair à canon suiveuse qui ne risque pas de prendre ta place et tu peux continuer à t'attribuer publiquement les succès 

Link to comment
il y a 4 minutes, ttoinou a dit :

Ben non c'est de la stratégie politique basique. Avoir des fusibles à merci, de la bonne chair à canon suiveuse qui ne risque pas de prendre ta place et tu peux continuer à t'attribuer publiquement les succès 

 

Oui ça marche en politique. En entreprise tu fais ça t'es mort. Enfin dans celles qui recherchent l'efficience.

  • Yea 3
Link to comment
il y a une heure, Carl Barks a dit :

Là, tu parles de bisbilles ponctuelles au sein d'un même camp

La vie classique d'un parti politique en somme non? Sinon oui je voulais rajouter un exemple du xx eme siecle pour faire moderne mais la pertinence est moindre en effet.

il y a une heure, Dardanus a dit :

la majorité pas l'opposition mais incapables d'instaurer une Restauration : quel rapport avec la situation actuelle ?

Le message original de Lancelot précisait qu'une majorité souhaitait un candidat anti Macron, mais que ces citoyens d'opposition (qui constitue donc une majorité) etait trop divisés pour mener à bien quelque projet que ce soit, et laisserait donc passer leur chance (un peu comme Orleanistes et Légitimistes donc, même si la comparaison peut sembler excessive).

il y a une heure, Dardanus a dit :

comme le président avait l'armée sous la main, pouf coup d'État

J'avais lu que Napoléon III avait pu faire un coup d'Etat parce qu'il avait renvoyé le général Changarnier et une partie de la garde nationale?

Link to comment
il y a 4 minutes, Airgead a dit :

 

Oui ça marche en politique. En entreprise tu fais ça t'es mort. Enfin dans celles qui recherchent l'efficience.

Il y a un spectre entre entreprise free market et hiérarchie politique et oui dans certaine entreprises il faut faire pareil : de la politique et de la gestion des apparences. (C'est probablement dans les plus grosses et celles qui ont des rentes grâce au système politique ceci dit)

Link to comment
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

C'est Macron. Il choisira quelqu'un d'insignifiant qui ne risque pas de lui faire de l'ombre.

 

Oui, dans la continuité de Castex. Je parie que ce sera un parfait inconnu. Allez, on parie sur UNE inconnue ?

Link to comment
Il y a 4 heures, Lancelot a dit :

Une opposition divisée en plusieurs camps qui ne seront jamais capables de coopérer c'est la situation idéale pour lui. Je pense qu'il est très content.

je pense plutôt que ça va être 5 ans de perdus ..melanchiasse ça a été un vote sanction,on verra aux législatives s'il fait aussi bien j'ai un gros doute

Link to comment

Le but de Macron maintenant ça va être de consolider son parti pour garder sa base électorale pendant la période 2027-2032, pour pouvoir se représenter en 2032 pour rempiler dix ans de plus, de préférence en succédant à quelqu’un de son propre camp façon Poutine.

 

Le choix de premier ministre reflètera cela: le candidat devra être présidentiable mais fidèle.

 

Et il va tenter le maximum d’alliances possibles pour les députés. Probablement avec les restes du PS s’ils existent localement, ou avec LFI sinon.

  • Yea 1
Link to comment

-Bonjour, je voudrais acheter toutes vos tomates.

 

-Ah bon, pourquoi?

 

-Car il y a un meeting d'Emmanuel Macron.

 

-C'est pas très gentil.

 

-Non mais c'est prudent, je suis son chargé de sécurité.

  • Haha 2
Link to comment
Il y a 5 heures, Jesrad a dit :

Le but de Macron maintenant ça va être de consolider son parti pour garder sa base électorale pendant la période 2027-2032, pour pouvoir se représenter en 2032 pour rempiler dix ans de plus, de préférence en succédant à quelqu’un de son propre camp façon Poutine.

 

Le choix de premier ministre reflètera cela: le candidat devra être présidentiable mais fidèle.

 

Et il va tenter le maximum d’alliances possibles pour les députés. Probablement avec les restes du PS s’ils existent localement, ou avec LFI sinon.


s’il n’y a pas de revolution d’ici là. 
pendant ce quinquennat, il va devoir gérer:

- inflation

- crise financière

- crise économique

- grosse partie de la population mécontente et à bout.

- la mort de ses électeurs

- les affaires qui vont le rattraper

Etc.

 

Le jour où les gens auront du mal à se sustenter, ça va commencer à être chaud pour lui. L’argent magique a des limites, même pour suppôt de Schwab comme lui.

 

Il va tenter de voler le pouvoir pour être notre guide suprême, petit père du peuple francais, grand monarque cosmique (ah non… elle est prise celle-là).

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 2 heures, SilenT BoB a dit :

inflation

 

La réalité c'est que c'est une opportunité historique pour la France.

Le mauvais élève de l'Occident va pouvoir épurer sa dette, diluer sa masse salariale trop forte, faire rentrer sur le marché du travail des centaines de milliers de personnes avec la baisse mécanique du SMIC, et faire baisser les retraites trop fortes.

 

Alors que dans le reste de l'Occident qui était meilleur élève ça risque de plus taper.

Link to comment
il y a 33 minutes, Bézoukhov a dit :

 

La réalité c'est que c'est une opportunité historique pour la France.

Le mauvais élève de l'Occident va pouvoir épurer sa dette, diluer sa masse salariale trop forte, faire rentrer sur le marché du travail des centaines de milliers de personnes avec la baisse mécanique du SMIC, et faire baisser les retraites trop fortes.

 

Alors que dans le reste de l'Occident qui était meilleur élève ça risque de plus taper.

 

Et aussi l'épargne élévé

Link to comment
1 hour ago, Bézoukhov said:

 

La réalité c'est que c'est une opportunité historique pour la France.

Le mauvais élève de l'Occident va pouvoir épurer sa dette, diluer sa masse salariale trop forte, faire rentrer sur le marché du travail des centaines de milliers de personnes avec la baisse mécanique du SMIC, et faire baisser les retraites trop fortes.

 

Alors que dans le reste de l'Occident qui était meilleur élève ça risque de plus taper.

Tout ça suppose qu'il n'y ait pas d'indexation sur l'inflation. Ça en est où l'indexation des retraites de Macron?

 

Ça suppose aussi que les fins de mois ne deviennent pas trop difficile, sinon ça va être socialement festif.

Link to comment
il y a 12 minutes, Jensen a dit :

Tout ça suppose qu'il n'y ait pas d'indexation sur l'inflation. Ça en est où l'indexation des retraites de Macron?

 

Tout ça suppose que le taux d'indexation soit un peu conservateur. Sur des inflations à 10%, c'est facile de créer un delta de 3%.

 

il y a 12 minutes, Jensen a dit :

Ça suppose aussi que les fins de mois ne deviennent pas trop difficile, sinon ça va être socialement festif.

 

C'est la ligne de crête à suivre oui.

Link to comment

Le fil idoine est fermé, mais le résultat de toutes ces conneries vu de l'étranger

 

 

 

(On peut déplacer si on trouve un meilleur fil.)

Link to comment

Et voilà c'est officiel LAREM n'existe plus c'est RENAISSANCE maintenant ....ça c'est de l'info qui poutre et ça va changer nos vies je vous le dis.

Link to comment

Changer de nom (ou de logo) est une manière comme une autre d'occuper le terrain médiatique, de brouiller les cartes, de donner l'illusion du changement.  Attirer l'attention sur le doigt plutôt que sur la lune...

  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...