Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

il y a une heure, Rübezahl a dit :

L'admin fr a déjà des plans de capitulation tous prêts selon le pays envahisseur. Pas besoin de s'en faire.


Mon rêve : que la France capitule face à la Suisse.

  • Yea 5
  • Love 1
Link to comment

Bon sang, entre la droite du gouvernement qui fait du Sarkozy-frites et la gauche qui ne se cache plus d'être à moitié woke, j'espère que la majorité va vite exploser. Parce que cinq ans avec ce dédoublement de personnalité ça va être long

 

Link to comment
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

Bon sang, entre la droite du gouvernement qui fait du Sarkozy-frites et la gauche qui ne se cache plus d'être à moitié woke, j'espère que la majorité va vite exploser. Parce que cinq ans avec ce dédoublement de personnalité ça va être long

Qu'on les envois dans la legion étrangère, délinquant et gauchiste compris, ils apprendront à aimer la France et ils serviront au moins à quelque chose, ils vont arrêter de jouer les fortes têtes pour les premiers et pour les seconds ils seront désensibilisés à toutes forme de micro-aggression.

  • Yea 1
Link to comment
10 minutes ago, Soda said:

Qu'on les envois dans la legion étrangère, délinquant et gauchiste compris, ils apprendront à aimer la France et ils serviront au moins à quelque chose, ils vont arrêter de jouer les fortes têtes pour les premiers et pour les seconds ils seront désensibilisés à toutes forme de micro-aggression.

Aimer la France ou aimer Macron?

Parce que j'ai l'impression que si tu n'aimes pas la politique de Macron et que tu préfèrerais un autre gouvernement, tu n'aimes pas la France selon certains.

Link to comment
il y a 2 minutes, Marlenus a dit :

Aimer la France ou aimer Macron?

Parce que j'ai l'impression que si tu n'aimes pas la politique de Macron et que tu préfèrerais un autre gouvernement, tu n'aimes pas la France selon certains.

Aimer la France, le gouvernement est à chier depuis un longtemps, c'est deux choses différente pour moi.

  • Yea 1
Link to comment

Avant la rentrée du gouvernement, Emmanuel Macron évoque la «fin de l'abondance», de «l'insouciance» et «de l'évidence»

 

«Ce que nous sommes en train de vivre est plutôt de l'ordre d'une grande bascule et d'un grand bouleversement», a ainsi déclaré le locataire de l'Élysée pour entamer son propos. Avant de revenir sur les événements qui ont marqué ces derniers mois. «Nous vivons depuis plusieurs années la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance. Celle des liquidités sans coût (...), celle de la fin de l'abondance de produits, de technologies qui nous semblaient perpétuellement disponibles», a-t-il ainsi énuméré. «La fin de l'abondance de terre ou de matière, et de celle de l'eau», a-t-il poursuivi, invitant à «prendre des dispositions pour tirer toutes les conséquences».

 

Aka les conséquences du socialisme mais ce serait trop con qu'ils s'en rendent compte.

Link to comment

Moi qui pensait qu'il avait réalisé qu'une dette à 115% du pib n'était pas tenable...

 

Mais soupir de soulagement en lisant l'article, le monde continue de tourner, c'est juste l'annonce du pass climatique pour faire face à la guerre en Ukraine.

  • Yea 3
Link to comment

J’ai écouté son discours… effet d’annonce et derrière du vent. Ce type est un communiquant, rien de plus. Il sait que sa phrase clé sera bien putaclic et que les médias la mettront en avant.
Il n’y a aucune vision à long terme, il appuie sur le climat (alors que le peuple s’en fout grosso modo) il parle vaguement de sécurité et d’école… bref, c’est creux.
Il sait qu’en faisant écho à ses propos de l’autre jour, il serait repris en masse et que les français me retiendraient que cette phrase, finalement bien peu suivie des faits.

Je le dis encore mais ce type est dangereux, il communique assez violemment. Il est en grande partie responsable des humeurs anxieuses d’une partie des français. Il évité soigneusement les sujets qui fâchent et donc les plus importants: les centrales fermées, Taïwan, etc. Lui nous parle d’eau, d’école et de sécurité. Il demandent à ses pignoufs du gouvernement d’être derrière lui (comprendre aux ordres) et de bien continuer le travail de sape pour emmerder les français avec des problèmes qui n’en sont pas.

Il parle brièvement de défense. Bref, il ratisse large et ne précise rien. Il aura eu son titre putaclic et pourra dire, “je vous l’avait dit” quelque soient les circonstances.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Link to comment

Ce que j'aime avec le gouvernement c'est que, comme l'a précisé @SilenT BoB, ils semblent toujours comprendre les problèmes et promettent de trouver des solutions, sans aucun effet derrière. On dirait que les mots "mesures à prendre", "solution à envisager", "changements" sont devenus des sortes de codes qui signifient, "on sait que c'est la merde mais vos gueules les gueux, c'est nous qui décidons".

Link to comment
Il y a 19 heures, SilenT BoB a dit :

Il n’y a aucune vision à long terme, il appuie sur le climat (alors que le peuple s’en fout grosso modo) il parle vaguement de sécurité et d’école… bref, c’est creux.
 

Ben non au contraire, c'est une préoccupation majeure des français.

Et cela n'a rien d'étonnant, vu le bombardement permanent médiatique sur le sujet. Il est même étonnant que les gens ne soient pas encore plus angoissés.

 

  • Yea 2
Link to comment
14 minutes ago, Azref said:

Ben non au contraire, c'est une préoccupation majeure des français.

Et cela n'a rien d'étonnant, vu le bombardement permanent médiatique sur le sujet. Il est même étonnant que les gens ne soient pas encore plus angoissés.

 

C'est surtout que les générations plus âgées n'ont probablement pas eu affaire à autant de propagande H24 depuis l'enfance. Du coup c'est moins étonnant que les plus angoissés soient les plus jeunes.

Link to comment
Le 24/08/2022 à 06:47, Loi a dit :

Avant la rentrée du gouvernement, Emmanuel Macron évoque la «fin de l'abondance», de «l'insouciance» et «de l'évidence»

 

«Ce que nous sommes en train de vivre est plutôt de l'ordre d'une grande bascule et d'un grand bouleversement», a ainsi déclaré le locataire de l'Élysée pour entamer son propos. Avant de revenir sur les événements qui ont marqué ces derniers mois. «Nous vivons depuis plusieurs années la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance. Celle des liquidités sans coût (...), celle de la fin de l'abondance de produits, de technologies qui nous semblaient perpétuellement disponibles», a-t-il ainsi énuméré. «La fin de l'abondance de terre ou de matière, et de celle de l'eau», a-t-il poursuivi, invitant à «prendre des dispositions pour tirer toutes les conséquences».

 

Aka les conséquences du socialisme mais ce serait trop con qu'ils s'en rendent compte.

 

"Bienvenue en 2030: Un Monde Où Rien Ne Nous Appartient":

 

https://www.forbes.fr/lifestyle/bienvenue-en-2030-un-monde-ou-rien-ne-nous-appartient/

Link to comment
8 hours ago, Azref said:

Ben non au contraire, c'est une préoccupation majeure des français.

Et cela n'a rien d'étonnant, vu le bombardement permanent médiatique sur le sujet. Il est même étonnant que les gens ne soient pas encore plus angoissés.

 

Le bombardement médiatique est une chose.

 

Les conséquences sur la vie quotidienne en sont une autre. Quand, tu n'as de l'eau courante chez toi que 4h/jour pour cause de pénurie (commune dans les alpes maritimes), quand tu as plusieurs morts suite à une tempête, quand tu vois les incendies près de chez toi; etc. Cela joue à ce que ce soit une préoccupation majeure.

 

Et là où ici on a conscience que l'Etat provoque/amplifie ces problèmes, la grande majorité des gens attendent que l'Etat les protège contre ça.

 

 

 

Link to comment
9 hours ago, Azref said:

Ben non au contraire, c'est une préoccupation majeure des français.

 

Je dirais même que c'est devenu une obsession pour beaucoup.  Le matraquage a bien fonctionné.  Ce sont souvent les enfants influencent les parents.

Link to comment
10 hours ago, Azref said:

Ben non au contraire, c'est une préoccupation majeure des français.

Et cela n'a rien d'étonnant, vu le bombardement permanent médiatique sur le sujet. Il est même étonnant que les gens ne soient pas encore plus angoissés.

J'ai été confronté récemment à une jeune réchauffiste française modèle standard en soirée et comme le sujet de conversation ne changeait pas j'ai fini par envoyer quelques timides remarques à contre sens (du genre non, la France ne pollue pas autant que la Chine), mais c'est complètement inaudible. Immédiatement elle s'est sentie personnellement attaquée et est partie dans des diatribes de plus en plus incohérentes jusqu'à ce que j'arrête parce qu'elle semblait au bord des larmes.

  • Yea 2
  • Sad 1
  • Haha 4
Link to comment
il y a 41 minutes, Lancelot a dit :

J'ai été confronté récemment à une jeune réchauffiste française modèle standard en soirée et comme le sujet de conversation ne changeait pas j'ai fini par envoyer quelques timides remarques à contre sens (du genre non, la France ne pollue pas autant que la Chine), mais c'est complètement inaudible. Immédiatement elle s'est sentie personnellement attaquée et est partie dans des diatribes de plus en plus incohérentes jusqu'à ce que j'arrête parce qu'elle semblait au bord des larmes.

Fou ! Tu aurais pu être dénoncé puis brûlé dans un four solaire pour hérésie par un tribunal écologiste monté sur-le-champ pour te juger et faire preuve de clémence si tu n'avais pas été si loin dans tes propos négationnistes.

Link to comment
45 minutes ago, Rübezahl said:

des larmes de npc, c'est un peu comme une poupée barbie avec la fonctionnalité.

Contrairement à la croyance populaire liborgienne, faire pleurer une femme n'est pas ma définition d'une bonne soirée :mrgreen:

  • Haha 3
Link to comment
8 hours ago, Marlenus said:

En tout certaines personnes pensent encore qu'il n'y a pas assez d'actes de Macron pour pouvoir le juger.

Que donner un jugement c'est prématuré, attendons ses actes

 Ça peut aussi se lire dans l'autre sens : "pour l'instant, il n'a rien foutu"... 

Link to comment

Mais vous ne comprenez pas que la dette ne coûte rien ! C'est le grand dirigeant Mélenchon qui l'affirme et quiconque s'oppose à ce constat de bon sens est un bourgeois anti-révolutionnaire qui déteste les pauvres travailleurs.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...