Jump to content

Macron : ministre, candidat, président... puis oMicron


Recommended Posts

Pour que les librairies survivent il faut qu'elles proposent une expérience, par exemple en vendant des cafés, en organisant des évènements, en étant très spécialisées sur des sujets/communautés (typiquement si tu es axé "geek" tu peux vendre des jeux de société, des figurines...) etc. C'est impossible de battre Amazon sur l'efficacité, il faut le battre sur l'humain.

  • Yea 15
Link to comment
il y a 46 minutes, Lancelot a dit :

Pour que les librairies survivent il faut qu'elles proposent une expérience, par exemple en vendant des cafés, en organisant des évènements, en étant très spécialisées sur des sujets/communautés (typiquement si tu es axé "geek" tu peux vendre des jeux de société, des figurines...) etc. C'est impossible de battre Amazon sur l'efficacité, il faut le battre sur l'humain.


Well, pour confirmer tes dires, je te propose de voir les vidéos du passe temps sur YouTube, petite boutique de Jeux de société , qui a pris le virage internet par les couilles. J'ai pas leur livre des comptes, mais des magains qui recrutent à tout de bras alors qu'ils ont pas 100m² de magasin arrière boutique comprise, j'en connais pas des tonnes.

Link to comment
il y a une heure, PABerryer a dit :

L'avantage de la librairie est de te proposer un choix de livres auxquels tu n'aurais pas pensé.

Pour les librairies spécialisées sans doute, et encore, Amazon ou les sites en ligne ont des algorithmes de recommandation souvent efficaces.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 55 minutes, Lancelot a dit :

Pour que les librairies survivent il faut qu'elles proposent une expérience, par exemple en vendant des cafés, en organisant des évènements, en étant très spécialisées sur des sujets/communautés (typiquement si tu es axé "geek" tu peux vendre des jeux de société, des figurines...) etc. C'est impossible de battre Amazon sur l'efficacité, il faut le battre sur l'humain.


À Aix-en-Provence, la librairie la plus fréquentée réussit quand même le tour de force d’être une librairie anglophone. Ils sont super agréables, ont du bon thé et quelques bonnes pâtisseries. Leur librairie est petite mais charmante et on peut s’y assoir sur des fauteuils pour feuilleter des livres.

  • Yea 1
Link to comment

Il y a bien évidemment un avenir pour les librairies.

Ce qu'on peut observer est vieux comme le monde de la stratégie d'entreprise : à Amazon la stratégie de volume, aux petites librairies indépendantes la stratégie de niche.

 

Par exemple à Annecy, ville moyenne de 120 000 habitants, il y a... 3 grandes librairies de BD qui vivent très très bien.

De même il y a 2 librairies spécialisées en "beaux livres" : livres sur l'art, la photo, l'histoire, les voyages, etc.

 

  • Yea 6
Link to comment

Macron a eu une idée de génie : répartir les migrants en situation régulière sur tout le territoire, mais principalement dans les zones rurales désertées pour toutes les raisons que l'on peut imaginer, logement, travail etc.

 

https://www.tf1info.fr/politique/politique-migratoire-droit-d-asile-repartition-des-etrangers-sur-le-territoire-droite-et-extreme-droite-eric-ciotti-bruno-retailleau-lr-eric-zemmour-reconquete-marine-le-pen-rn-denoncent-la-lachete-d-emmanuel-macron-2232577.html

 

le chef de l'État souhaite mieux les répartir sur le territoire. Et notamment dans les "espaces ruraux, qui sont en train de perdre de la population", et où "nous devrons fermer des classes, vraisemblablement des écoles et des collèges". Dans ces régions, "les conditions de leur accueil seront bien meilleures que si nous les mettons dans des zones qui sont déjà densément peuplées, avec une concentration de problèmes économiques et sociaux massifs".

 

Alors évidemment, ça s'écharpe à droite et à gauche autour des thèmes habituels.

 

Mais ça choque qui, cette idée plus qu'absurde, de dispatcher des familles, des individus, en fonction du nombre d'habitants ici ou là ? Ils seront assignés à résidence ? Logés/hébergés comment, avec quels moyens ?

 

Le fait qu'ils soient d'origine étrangère les rend déplaçables en fonction de besoins définis par d'autres qu'eux ?

Link to comment
18 minutes ago, Bisounours said:

Mais ça choque qui, cette idée plus qu'absurde, de dispatcher des familles, des individus, en fonction du nombre d'habitants ici ou là ? Ils seront assignés à résidence ? Logés/hébergés comment, avec quels moyens ?

 

Le fait qu'ils soient d'origine étrangère les rend déplaçables en fonction de besoins définis par d'autres qu'eux ?

Alors pour revenir à ce vieux débat c'est très exactement ça qui me turlupine avec la position "open border" telle qu'elle existe dans l'offre politique actuelle. Je n'ai aucun problème moral avec le fait qu'une personne vienne s'installer dans un pays, prenne un logement dans une grande ville de son choix, trouve du travail, fonde une famille etc. Mais cette manière de distribuer des gens comme si c'était du bétail ce n'est respectueux pour personne.

  • Yea 7
Link to comment
Il y a 3 heures, PABerryer a dit :

C'est très bolchevique comme approche.

C'est donc voué à l'échec.

Mais c'est, en plus, idiot.

Si personne n'y vit c'est qu'il y a une raison, et les hauts fonctionnaires s'imaginent que les immigrés vont s'y installer, acheter une ferme, faire du fromage tranquilou bilou.

Y'a pas, quand on est idéaliste, ça ne vous lâche pas. Tout le monde sait que la campagne c'est génial. La preuve, on y va en vacances. C'est une opportunité en or...

  • Yea 2
Link to comment
il y a 11 minutes, ttoinou a dit :

Comme les vendanges nourri logé blanchi ?


Plutôt de les orienter vers les endroits où ils pourraient trouver un job et un logement facilement. Ils devaient bien faire quelque chose chez eux. Et, au pire, travail non qualifié. Apparemment, on ne manquerait pas de jobs non pourvus.

Link to comment
3 hours ago, ttoinou said:

Ca manque un peu de capital humain pour direct faire des jobs types serveurs

Tu as chauffeur de bus, chauffeur de poids lourds, etc. qui manque aussi.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/penurie-de-chauffeurs-pourquoi-le-secteur-du-transport-n-attire-plus-et-enregistre-des-demissions-en-serie-2603624.html

 

 

Mais les mêmes qui gueulent contre la proposition de Macron, vont gueuler si on propose de former ces migrants, en situation régulière, à ces métiers.

 

 

 

 

Link to comment
il y a 12 minutes, Marlenus a dit :

Oui, je n'ai pas l'impression qu'on parle assez de l'énorme Quiet Quitting dans les transports, qui contraint notamment la RATP à alléger silencieusement ses horaires. Parfois, ça va jusqu'à l'abandon de poste pur et simple, avec des gens dont on n'entend plus parler du jour au lendemain. :jesaispo:

Link to comment
il y a 19 minutes, Rincevent a dit :

Oui, je n'ai pas l'impression qu'on parle assez de l'énorme Quiet Quitting dans les transports, qui contraint notamment la RATP à alléger silencieusement ses horaires. Parfois, ça va jusqu'à l'abandon de poste pur et simple, avec des gens dont on n'entend plus parler du jour au lendemain. :jesaispo:

Le salariat ne protège pas aussi l'employeur de quelqu'un qui déserte ? Et je vois pas le rapport entre faire la grève du zèle et disparaître complètement...?

Link to comment
43 minutes ago, Rincevent said:

Oui, je n'ai pas l'impression qu'on parle assez de l'énorme Quiet Quitting dans les transports, qui contraint notamment la RATP à alléger silencieusement ses horaires. Parfois, ça va jusqu'à l'abandon de poste pur et simple, avec des gens dont on n'entend plus parler du jour au lendemain. :jesaispo:

On en parle pas mal ces derniers temps:

 

https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/ratp-les-vraies-raisons-de-la-penurie-de-chauffeurs-de-bus-1851388#:~:text=Contenu réservé aux abonnés,médicaux%2C pour des arrêts frauduleux.

 

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/il-manque-encore-800-conducteurs-de-bus-a-la-ratp-1663257163

 

https://www.cnews.fr/france/2022-09-25/ile-de-france-la-ratp-convoquee-mardi-pour-presenter-un-plan-daction-face-au

 

 

Après cela reste un problème de francilien ce qu'il se passe à la RATP.

 

 

Link to comment
Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

C'est présenté comme un problème de recrutement, ce que c'est en partie, alors que le vrai problème que je ne vois pas traité, c'est que les chauffeurs, une fois recrutés, se barrent. Souvent sans prévenir (en ne se pointant juste plus jamais au centre bus, laissant des bus sans conducteurs de manière imprévisible), parfois même sans laisser d'adresse. 

Link to comment
2 minutes ago, Rincevent said:

C'est présenté comme un problème de recrutement, ce que c'est en partie, alors que le vrai problème que je ne vois pas traité, c'est que les chauffeurs, une fois recrutés, se barrent. Souvent sans prévenir (en ne se pointant juste plus jamais au centre bus, laissant des bus sans conducteurs de manière imprévisible), parfois même sans laisser d'adresse. 

L'article des échos à l'air de pointer ce problème.

Je n'ai pas accès à l'article mais le chapeau dit quand même:

 

"L'absentéisme des conducteurs de bus de la Régie, plus aigu que d'habitude, est en partie lié à des démissions et à des arrêts maladie longs. Et même à un trafic interne de faux tampons médicaux, pour des arrêts frauduleux."

Link to comment
il y a 2 minutes, Marlenus a dit :

plus aigu que d'habitude

Ayant des ouï-dire de l'intérieur, c'est un sacré euphémisme. Le "en partie" masque complètement la réalité que j'ai exposé plus haut : un abandon de poste, plus encore sans laisser d'adresse, ce n'est pas juste une démission comme une autre.

  • Yea 1
Link to comment
10 minutes ago, Marlenus said:

L'article des échos à l'air de pointer ce problème.

Je n'ai pas accès à l'article mais le chapeau dit quand même:

 

"L'absentéisme des conducteurs de bus de la Régie, plus aigu que d'habitude, est en partie lié à des démissions et à des arrêts maladie longs. Et même à un trafic interne de faux tampons médicaux, pour des arrêts frauduleux."

Quand on fait comprendre aux gens qu'ils peuvent rester chez eux en continuant à recevoir leur thune, et qu'ils peuvent prendre 7 jours d'arrêt pour un rhume, ils finissent par s'y habituer et y prendre goût...

  • Yea 2
Link to comment
il y a 1 minute, cedric.org a dit :

Quand on fait comprendre aux gens qu'ils peuvent rester chez eux en continuant à recevoir leur thune, et qu'ils peuvent prendre 7 jours d'arrêt pour un rhume, ils finissent par s'y habituer et y prendre goût...

C'est quand même là qu'on se rend compte qu'en fait, les vieux cégétistes abusaient certes, mais abusaient beaucoup moins que ce qu'ils auraient pu. :online2long:

  • Yea 1
Link to comment
10 hours ago, cedric.org said:

Quand on fait comprendre aux gens qu'ils peuvent rester chez eux en continuant à recevoir leur thune, et qu'ils peuvent prendre 7 jours d'arrêt pour un rhume, ils finissent par s'y habituer et y prendre goût...

Je suis cependant preneur d'une autre explication plus scientifique qui expliquerait ces phénomènes...

Link to comment
5 minutes ago, L'affreux said:

 

Pour un abandon de poste je ne vois que la dépression. 

Qui était implicitement dans ma proposition, et explicite dans mes posts sur le sujet : on a foutu la psychologie des français en l'air, et ça y est on en voit trois ans après le début toutes les conséquences... Mais ne voyant pas le chômage augmenter, je me pose quand même des questions : où sont tous ces gens ?

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...