Jump to content

Présidentielles 2017, le Grand Jeu  

145 members have voted

  1. 1. Selon vous, qui va remporter la marmite présidentielle en 2017?

    • François Hollande
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      3
    • François Bayrou
      0
    • François Fillon
      35
    • Nicolas Dupont-Aignant
      0
    • Marine Le Pen
      2
    • Emmanuel Macron
      18
    • Un autre candidat surprise
      1
    • Sylvain Durif - le Grand Monarque, le Messie, le Christ Cosmique
      9
    • Michèle Alliot-Marie
      0


Recommended Posts

Juppé, favori.

S'il passe, les gens mériteront le shitstorm qui leur arrivera sur la gueule.

Tu remplaces Juppé par n'importe quel autre candidat à la présidentielle, je pense que cela marche pareil.

 

Hollande, si il passe, les gens mériteront le shitstorm qui leur arrivera sur la gueule.

Cela marche même vraiment bien.

Link to comment

Tu remplaces Juppé par n'importe quel autre candidat à la présidentielle, je pense que cela marche pareil.

 

Hollande, si il passe, les gens mériteront le shitstorm qui leur arrivera sur la gueule.

Cela marche même vraiment bien.

 

C'est exact, mais à ceci près que Juppé est l'exemple type de montage en épingle de la presse. Autrement dit, avec les autres, on n'a pas cette impression que la presse pousse au cul de façon véhémente. Avec Juppé, tu enlèves la presse, tu ne vois pas ce que ce vieux débris peut bien inspirer mis à part un vague sentiment de malaise doublé d'une petite odeur d'urine dans le fond.

  • Yea 4
Link to comment

C'est exact, mais à ceci près que Juppé est l'exemple type de montage en épingle de la presse. Autrement dit, avec les autres, on n'a pas cette impression que la presse pousse au cul de façon véhémente. Avec Juppé, tu enlèves la presse, tu ne vois pas ce que ce vieux débris peut bien inspirer mis à part un vague sentiment de malaise doublé d'une petite odeur d'urine dans le fond.

Bah le problème est que les français ont essayé Sarkozy et Hollande.

Ils n'en veulent plus (on peut les comprendre).

 

Il reste qui?

Le Pen ou Mélenchon? J'ai l'impression que beaucoup pensent que l'on fonce dans le mur et que là c'est appuyer à fond sur le champignon.

 

Juppé parait pour beaucoup le moins pire des scénarii dans ceux qui ont une chance d'être président.

 

 

Mai,s pour moi, ceux qui voterons Juppé, le ferons pour une bonne part car les autres options leur paraissent encore pire.

Et je ne suis pas sûr qu'ils auront tort, même si moi je sens que je vais aller pêcher en 2017.

Link to comment

Le signe que ça va mal en France c'est de s'en remettre à Juppé comme le sauveur

Si il était vu comme un sauveur ce serait pire.

 

Moi c'est plus que cela va faire 2 présidentielles que l'on prend un candidat par défaut qui montre qui montre que cela va très très mal.

Link to comment

C'est exact, mais à ceci près que Juppé est l'exemple type de montage en épingle de la presse. Autrement dit, avec les autres, on n'a pas cette impression que la presse pousse au cul de façon véhémente. Avec Juppé, tu enlèves la presse, tu ne vois pas ce que ce vieux débris peut bien inspirer mis à part un vague sentiment de malaise doublé d'une petite odeur d'urine dans le fond.

Je retiens de ces dernières années que les médias ont mis Sarkozy au pouvoir et l'ont retiré. Pareil avec Hollande.

Je vois pas pourquoi ils pourraient pas le faire avec Juppé. Je sais que t'es pas trop d'accord sur le fait que ça marchera et que ça durera mais franchement j'y crois assez.

 

Le signe que ça va mal en France c'est de s'en remettre à Juppé comme le sauveur

Entre autres oui.

Link to comment

Je vois pas pourquoi ils pourraient pas le faire avec Juppé. Je sais que t'es pas trop d'accord sur le fait que ça marchera et que ça durera mais franchement j'y crois assez.

 

 

Il reste un an, et pour le moment, c'est tentant d'abonder dans le sens de la presse. Mais bon. Balladur était bogoss quelques mois avant la volée de bois vert.

  • Yea 1
Link to comment

Il reste un an, et pour le moment, c'est tentant d'abonder dans le sens de la presse. Mais bon. Balladur était bogoss quelques mois avant la volée de bois vert.

 

Hé oui je sais bien mais Chirac n'avait pas été président avant, ni Jospin et Le Pen était bien plus bas... 

Je pense que ça peut changer la donne mais ta comparaison se tient quand même. A suivre, on peut disserter des heures.

Link to comment

J'ai aussi la même impression que h16, que la presse, de concert, promulgue Juppé comme un prestidigitateur le ferait avec un lapin sorti du chapeau, ça laisse un goût en bouche pas terrible.

Le foin autour de DSK avant le sofitel c'était un peu pareil aussi...

 

C'est le mec par défaut, il est calme, pondéré, rassurant. Les Français ne savent plus à qui se fier, ils en ont chié d'être déçu, donc au final bonne vieille habitude franchouille, on choisir la voix de la sécurité en allant sur le connu. Juppé a l'image d'un pragmatique.

Link to comment

Non non la presse. Les français choisissent rien, la presse parle au nom des français, en replaçant Juppé au centre des débats. Dans un second temps peut-être que les français après avoir avalé la presse et les couleuvres se disent peut-être que Juppé est sympa. Mais d'abord, la presse "instrumentalise"...

Link to comment

Non, c'est pas que la presse. Ca fait très longtemps que Juppé a cette image, je connais des gauchos qui le trouvent tout à fait correct depuis bien avant le délire sur 2017. En même temps tu compares la classe de Juppé à celle du nabot surexcité, y'a pas photo. Dans le même genre, Villepin est (était) plutôt bien placé aussi, même si aujourd'hui disparu des radars.

Link to comment

Ca fait très longtemps

Ouais, depuis au moins un an.

Sérieusement, regarde la presse de 2013 ou 2014. Nb d'articles sur Juppé : 0. Zéro. Zilch. Nada. Keudal. Juppé, c'était le Canadien revenu la queue entre les jambes jusqu'à il y a un an à peu près, où pouf, il s'est refait une virginité à mesure que Hollande marquait contre son camp.

Et je passe sur le fait que tous ceux qui étaient adultes en 95 se souviennent bien du PM droit dans ses bottes qui a copieusement mis le pays à l'arrêt pour finalement céder en rase campagne... Tous ceux qui se sont tapés les grèves géantes, qui ont fait une croix sur le mois de novembre & décembre, qui ont perdu un job ou une entreprise à cause de ces conneries se souviennent bien de la qualité intrinsèque de Juppé : le baissage de pantalon.

Donc, la renommé, le hype qui l'entoure actuellement est totalement, complètement artificiel. Il prendra peut-être, la presse et le peuple étant ce qu'ils sont en France, mais ça reste une pure "inception".

  • Yea 1
Link to comment

Je le redis, qui dans les présidentiables actuel (Hollande, Sarkozy, Le Pen ou Juppé) est celui qui a le plus de chances de passer pour la majorité de l'opinion?

Hollande est cramé.

Sarkozy beaucoup trop clivant.
Le Pen j'en parle pas.

 

Il ne reste que Juppé comme choix par défaut par beaucoup.

 

 

Après qu'il soit le choix de la presse ou autre ça c'est un autre problème.

 

Le problème de Juppé c'est de gagner la primaire UMP car là ce ne sont pas les français mais l'UMP qu'il faut convaincre avec un parti tenu par Sarko.

 

Mais si il fait ça, pour moi il est élu président sans problèmes.

Link to comment

Ouais, depuis au moins un an.

Sérieusement, regarde la presse de 2013 ou 2014

 

Ben non, justement. Je ne parle ni de la presse ni de l'année dernière, mais de l'image qu'a toujours eu Juppé pour des gens pourtant gauchistes et ultra-suivistes du parti socialistes. Ca fait bien plus longtemps que ça qu'il a une image correcte, au moins auprès des échantillons que j'ai à portée. Qu'il y aie un emballement (relatif, quand même) à son sujet en ce moment j'en doute pas, mais ça vient uassi justement grâce à cette image qu'il a. La figure rassurante, il l'a depuis longtemps, et les journaleux viennent de se rendre compte que c'était ce que les gens recherchaient, donc ils la leurs donnent à bouffer. 

Link to comment

1er tour: Lepen - Juppé

2d tour: Juppé

 

Après, les législatives donneront une bonne majorité aux LR, sans doute quelques députés supplémentaires côté FN (Philippot par exemple).

Effondrement logique des socialistes, et sans doute une très grave crise au PS avec de gros règlements de compte. Ce sera d'ailleurs la partie la plus amusante à suivre. 

 

Après c'est le retour de la Chiraquie pendant 5 ans, avec sans doute rapidement quelques tentatives de réformes bien évidemment avortées par la pression de la rue, là même où la Gauche a toujours été la plus performante. Puis après 6 mois, immobilisme du gouvernement, chute vertigineuse de la côte de popularité d'Alain Juppé, manifestations et grèves chroniques comme à chaque fois afin de lutter contre la casse du service public et la sauvegarde des zaquis.

 

Tout cela est tellement prévisible.

Link to comment

Il reste un an, et pour le moment, c'est tentant d'abonder dans le sens de la presse. Mais bon. Balladur était bogoss quelques mois avant la volée de bois vert.

Et Jospin aussi. Et Bayrou. Et DSK.
  • Yea 2
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • By Tramp
      Pour tout ce qui concerne Hidalgo mais pas la Mairie de Paris
       
      Aubry, Rebsamen, etc. Équipe de choc pour Hidalgo. On va bien se marrer. 
       
      Le Monde - Hidalgo lance sa plate-forme politique et consolide son dispositif de campagne   La maire de Paris a lancé une plate-forme « dans la perspective de 2022 ». De Martine Aubry à François Rebsamen en passant par Carole Delga, elle a réuni autour d’elle nombre d’élus socialistes. https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/03/17/hidalgo-lance-sa-plate-forme-politique-et-consolide-son-dispositif-de-campagne_6073514_823448.html
    • By h16
      Je note la bousculade dans les urnes et les 7 threads différents sur liborg pour parler des régionales. C'est vraiment de la palpitance pure.
       
      Et vous verrez que malgré cette abstention record, on aura encore une des crevures politiques pour revendiquer une victoire (lol) ou une pourriture journalistique pour ne pas remettre les 30% de voix en rapport (15% réels). 
       
      CPEF. 
    • By fm06
      7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".
       
      Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?
    • By Freezbee
      Incendie sur un site d'OVH :
       

       
      D'après BFM de nombreux sites seraient indisponibles, je trouve curieux qu'il n'y ait pas de redondance...
       
       
×
×
  • Create New...