Jump to content

Présidentielles 2017, le Grand Jeu  

145 members have voted

  1. 1. Selon vous, qui va remporter la marmite présidentielle en 2017?

    • François Hollande
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      3
    • François Bayrou
      0
    • François Fillon
      35
    • Nicolas Dupont-Aignant
      0
    • Marine Le Pen
      2
    • Emmanuel Macron
      18
    • Un autre candidat surprise
      1
    • Sylvain Durif - le Grand Monarque, le Messie, le Christ Cosmique
      9
    • Michèle Alliot-Marie
      0


Recommended Posts

Au Québec, y a des jobs où tu es obligé de te syndiquer, et bien c'est les jobs où tu as les conventions collectives les plus rigides.

Walmart aux US refuse que ses employés se syndiquent et en échange, ils leur filent du pognon.

Link to comment

Seuls les plus extrémistes se syndiquent. Si on la rend obligatoire plein de syndicats modérés verront le jour. C'est ce qu'il pourrait arriver de pire à sud, cgt et fo. Les mecs se retrouveraient complètement dilués dans un consensus mou.

Je m'demande si je ne devrais pas douter de ton libéralisme. Laisse-moi y réfléchir
Link to comment

"En définitive, les possibilités aux second tour sont de plus en plus minces : soit le président sortant se retrouve contre Marine Le Pen, soit Hollande se retrouve à batailler contre le candidat de la droite"

 

Je loupe quelque chose d'énorme là ? Je comprends pas du tout cette prévision d'Hollande au second tour. Il y a un rejet massif des français. Les vrais gauchistes se reportent sur Mélenchon de plus en plus sans compter les verts qui prendront certes une toute petite part du gâteau mais c'est déjà déterminant.

 

Je vois pas comment le PS atteint le second tour quelque soit le candidat de la droite à part peut-être Sarko

Link to comment

C'est pas le montant des cotisations qui freinent la syndicalisation, hein.

Ce doit être 20 balles l'année, payable en plusieurs mensualités (lol).

C'est donc un "frein" tout relatif.

 

Le problème vient peut-être du fait que l'offre syndicale ne répond pas à la demande.

 

Oui mais non. Le coût d'adhésion à un syndicat est non négligeable, 1% du salaire je crois.

Link to comment

"En définitive, les possibilités aux second tour sont de plus en plus minces : soit le président sortant se retrouve contre Marine Le Pen, soit Hollande se retrouve à batailler contre le candidat de la droite"

 

Je loupe quelque chose d'énorme là ? Je comprends pas du tout cette prévision d'Hollande au second tour. Il y a un rejet massif des français. Les vrais gauchistes se reportent sur Mélenchon de plus en plus sans compter les verts qui prendront certes une toute petite part du gâteau mais c'est déjà déterminant.

 

Je vois pas comment le PS atteint le second tour quelque soit le candidat de la droite à part peut-être Sarko

 

Avec les nouvelles règles électorales, et avec des pressions discrètes et efficaces, il y a possibilité d'empêcher les "petits" candidats de gauche d'obtenir les signatures requises.

 

Hollande gagne si :

 

1/ il évite la dispersion à Gauche

2/ la Droite fait de la merde, les primaires tournent mal et plusieurs candidats de droite se présentent

 

Voilà, toute cette élection va se jouer uniquement sur le facteur de dispersion des voix au premier tour. C'est triste.

 

Link to comment

Avec les nouvelles règles électorales, et avec des pressions discrètes et efficaces, il y a possibilité d'empêcher les "petits" candidats de gauche d'obtenir les signatures requises.

 

Hollande gagne si :

 

1/ il évite la dispersion à Gauche

2/ la Droite fait de la merde, les primaires tournent mal et plusieurs candidats de droite se présentent

 

Voilà, toute cette élection va se jouer uniquement sur le facteur de dispersion des voix au premier tour. C'est triste.

Tout à fait.

En gros, Juppé et Sarkozy sont trop gros pour être éliminés par les nouvelles règles électorales, et c'est fait pour. Les médias font monter Juppé, Sarkozy a le parti derrière lui, tout indique qu'on aura donc 2 candidats de droite. La droite est alors éliminée au premier tour (dispersion).

A gauche, il n'y a personne qui peut prétendre emmerder Hollande, à l'exception de Méluche qui commence à comprendre que pour les signatures, c'est pas dans la poche du tout. Bilan : il n'y aura probablement qu'un seul candidat à gauche (les tous petits -Laguiller, Poutou et consort- étant là pour la forme, s'ils sont là).

Reste MLP qui, comme par hasard, ne moufte pas et encaisse des voix.

Bilan : 2d tour MLP / Hollande. Hollande réélu, de justesse (51 / 49). Ensuite, cohabitation probable.

Link to comment

Mais comment éviter la dispersion de la gauche alors qu'il y a déjà plusieurs candidats proclamés et qu'ils ne veulent pas faire de primaire ?

 

Il faut qu'ils obtiennent les signatures.

1/ elles sont publiées, donc si un maire PS devait malencontreusement soutenir qui un Méluche, qui une Duflot, il en prendrait pour son matricule

2/ il y a toute une procédure à suivre pour qu'elles soient valables : les petits maires, qui n'ont pas que ça à foutre, pourraient être dissuadés

3/ il y a une mesure contre le "harcèlement" des maires par les petits candidats, pour éviter qu'ils ne soient trop sollicités (et risquent malencontreusement de soutenir un petit candidat, je suppose)

4/ vu la réforme du temps de parole, tu n'entendras que les gros partis

 

C'est pas gagné d'avance pour Hollande, mais ne minimise pas la capacité de l'extrême-gauche et des écolos à être détestable.

Link to comment

Oui mais non. Le coût d'adhésion à un syndicat est non négligeable, 1% du salaire je crois.

Dans ma boite et quelque soit le syndicat (et on a 7 organisations syndicale), le coût est fixe et en fonction de ton statut dans la boite.

Pour résumer cela va de 50€ pour l'employé en bas de l'échelle à 500€ pour le cadre dirigeant.

 

Sachant que 2/3 te sont remboursé par crédit d'impôt, c'est quand même assez négligeable.

 

Surtout, que si c'est vraiment l'argent le problème, en général, il y a toujours moyen de s'arranger si ta situation le justifie.

 

 

Je rejoins donc Flashy, c'est pas du tout une question de pognon la non adhésion.

C'est une question d'inutilité (et pour certains de crainte d'être mal vu par la direction, même si normalement la discrétion est de mise si tu le demande).

Link to comment

Il faut qu'ils obtiennent les signatures.

1/ elles sont publiées, donc si un maire PS devait malencontreusement soutenir qui un Méluche, qui une Duflot, il en prendrait pour son matricule

2/ il y a toute une procédure à suivre pour qu'elles soient valables : les petits maires, qui n'ont pas que ça à foutre, pourraient être dissuadés

3/ il y a une mesure contre le "harcèlement" des maires par les petits candidats, pour éviter qu'ils ne soient trop sollicités (et risquent malencontreusement de soutenir un petit candidat, je suppose)

4/ vu la réforme du temps de parole, tu n'entendras que les gros partis

 

C'est pas gagné d'avance pour Hollande, mais ne minimise pas la capacité de l'extrême-gauche et des écolos à être détestable.

Méluche et les écolos, suite aux accords passé avant, ont largement les signatures avec leurs propres élus.

 

La question se pose pour LO et le NPA et les "fantaisistes" comme le MRC ou autre.

Je n'ai jamais bien suivit ce qui permettait à LO et au NPA d'être aux élections à chaque tour, suis pas sûr qu'on puisse les en empêcher.

 

Par contre, est-ce que EELV ira à la présidentielle, rien n'est moins sûr vu leur problèmes internes.

 

 

Mais vu ce qu'EELV prend au PS, pas sûr que cela fasse une différence.

Link to comment

 

Je n'ai jamais bien suivit ce qui permettait à LO et au NPA d'être aux élections à chaque tour, suis pas sûr qu'on puisse les en empêcher.

 

 

Peut-être des signatures de droite, pour aider à la dispersion des voix de gauche ? 

Link to comment

Méluche et les écolos, suite aux accords passé avant, ont largement les signatures avec leurs propres élus.

 

La question se pose pour LO et le NPA et les "fantaisistes" comme le MRC ou autre.

Je n'ai jamais bien suivit ce qui permettait à LO et au NPA d'être aux élections à chaque tour, suis pas sûr qu'on puisse les en empêcher.

 

Par contre, est-ce que EELV ira à la présidentielle, rien n'est moins sûr vu leur problèmes internes.

 

 

Mais vu ce qu'EELV prend au PS, pas sûr que cela fasse une différence.

 

EELV a des problèmes financiers et une centaine d'élus à tout casser. Sans compter les divisions.

 

Mélenchon est parti en solitaire. Je n'ai pas trop suivi ce qu'en pensait le parti communiste?

 

Il faut qu'Hollande réussisse à assassiner politiquement toute alternative, que ce soit Valls, Macron ou Montebourg. Les frondeurs et ceux qui ont peur de perdre leur siège suivront celui ayant le plus de chance de réussite : il faut donc bouziller toute personne pouvant représenter une alternative. Il a réussi avec Valls. Il lui reste plus qu'à gérer Macron & Montebourg.

Link to comment

 

 

Mélenchon est parti en solitaire. Je n'ai pas trop suivi ce qu'en pensait le parti communiste?

 

Ils ont de gros gros problèmes avec Mélenchon (pour plusieurs raisons, la principale étant que le PC n'est pas contre des alliances électorales locales avec le PS alors que Mélenchon veut être le candidat de la gauche anti-PS), mais ils le suivront contre mauvaise fortune bon coeur.

En effet, ils ne peuvent se permettre de présenter un candidat en face de Mélenchon sauf à vouloir se suicider surtout qu'ils ont personne qui aient l'envergue de Mélenchon.

Link to comment

Méluche et les écolos, suite aux accords passé avant, ont largement les signatures avec leurs propres élus.

Je pense que ce sera plus compliqué que prévu pour Méluche. Il les aura peut-être, mais ce sera difficile, coûteux et pas gagné d'avance. Et il servira de candidat balayette pour la gauche qui n'aura que lui ou Hollande.

NB : un second tour MLP / Méluche serait comique.

Link to comment

Il faut qu'Hollande réussisse à assassiner politiquement toute alternative, que ce soit Valls, Macron ou Montebourg. Les frondeurs et ceux qui ont peur de perdre leur siège suivront celui ayant le plus de chance de réussite : il faut donc bouziller toute personne pouvant représenter une alternative. Il a réussi avec Valls. Il lui reste plus qu'à gérer Macron & Montebourg.

Montebourg est un non problème.

Macron, il suffirait de lui donner la place de Valls.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Johnathan R. Razorback
      Vu que Macron et même Henry de Lesquen ont leur fil dédié, je me suis dis qu'on pouvait en faire un sur Mélenchon, d'autant qu'il est déjà en campagne pour la présidentielle (en route vers ses 5 %).
      Et donc Mélenchon s'est décidé à reprendre la rhétorique du FN, lequel à lui-même repris le discours anti-immigration du PCF des années 80: https://www.slate.fr/story/120961/melenchon-travailleurs-detaches
      Ce n'est pas très bisous ça.
    • By Tramp
      Pour tout ce qui concerne Hidalgo mais pas la Mairie de Paris
       
      Aubry, Rebsamen, etc. Équipe de choc pour Hidalgo. On va bien se marrer. 
       
      Le Monde - Hidalgo lance sa plate-forme politique et consolide son dispositif de campagne   La maire de Paris a lancé une plate-forme « dans la perspective de 2022 ». De Martine Aubry à François Rebsamen en passant par Carole Delga, elle a réuni autour d’elle nombre d’élus socialistes. https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/03/17/hidalgo-lance-sa-plate-forme-politique-et-consolide-son-dispositif-de-campagne_6073514_823448.html
    • By h16
      Je note la bousculade dans les urnes et les 7 threads différents sur liborg pour parler des régionales. C'est vraiment de la palpitance pure.
       
      Et vous verrez que malgré cette abstention record, on aura encore une des crevures politiques pour revendiquer une victoire (lol) ou une pourriture journalistique pour ne pas remettre les 30% de voix en rapport (15% réels). 
       
      CPEF. 
    • By fm06
      7 anciens membres de brigades rouges arrêtés en France "sur décision d'Emmanuel Macron".
       
      Depuis quand le Président de la république a-t-il le pouvoir de faire arrêter quelqu'un?  Il n'y a pas de juge dans cette affaire?
    • By Freezbee
      Incendie sur un site d'OVH :
       

       
      D'après BFM de nombreux sites seraient indisponibles, je trouve curieux qu'il n'y ait pas de redondance...
       
       
×
×
  • Create New...