Jump to content

Présentation - Stuart Tusspot


Recommended Posts

Punaise !! Je dis des bêtises à ce point là !

 

Bon, je vais retenir le positif, j'ai appris un nouveau mot : "evopsy" je sais pas bien ce que ça veut dire, mais ça sonne super classe :lecon:

 

Sur ce ^^

psychologie evolutionniste, une branche de la psycho très en vogue actuellement

 

tu ne dis pas des bêtises par toi même,  t'es juste au point où on a pour un grand nombre d'entre nous été sur ce forum. Faut dire qu'en France le lavage de cerveau au sujet du libéralisme est particulièrement bien foutu. C'est la stratégie 1984: te faire croire que tu es en guerre tout le temps pour ne pas que tu te poses la question de savoir contre quoi.

En France, j'ai entendu des tas de fois que je vivais dans un pays ultralibéral, que l'UMP et le PS c'était ultralibéral, le FN aussi, Bruxelles aussi. On m'a expliqué que la politique étrangère des etats unis et les sweatshops en Chine c'étati la faute au libéralisme. Forcément, t'as pas envie de devenir libéral quand tu vois ça.

Link to comment

NoName est incidemment en train de valider la théorie de Stuart Tusspot d'après laquelle il y a des hommes "supérieurs dans les faits", mais qu'en fait, c'est les libéraux. :lol:

Les autres ne savent pas penser par eux-même, ils se font avoir par le lavage de cerveau de Big Brother.

C'est à se demander si ça vaut bien le coup de leur laisser la liberté, en fin de compte, à tous ces êtres inférieurs. :P

  • Yea 1
Link to comment

NoName est incidemment en train de valider la théorie de Stuart Tusspot d'après laquelle il y a des hommes "supérieurs dans les faits", mais qu'en fait, c'est les libéraux. :lol:

Les autres ne savent pas penser par eux-même, ils se font avoir par le lavage de cerveau de Big Brother.

C'est à se demander si ça vaut bien le coup de leur laisser la liberté, en fin de compte, à tous ces êtres inférieurs. :P

non, c'est le contraire: j'essaie plutôt de montrer qu'il existe un libéral qui sommeille au fond de chacun des hommes

et que dévoiler le mensonge peut permettre de le faire émerger

Link to comment

Humm, mais il y a quoi de tellement faux avec ce "supérieur dans les faits" ?  

J'ai écrit "dans les faits" et non pas "par les faits" pour dire que par exemple un président de la république est supérieur  à un simple citoyen dans la hiérarchie politique. Car il s'est battu pour l'être et pas car il est née supérieur. Donc pour moi, cet homme est supérieur -dans une période limitée par le temps, il finira bien détrôné-. Mais si il est supérieur par son statut il l'est aussi par la capacité qu'il a eu a obtenir ce statut, non ? Ce qui justifie pourquoi c'est lui et pas un autre.

 

Et je parlais de ça en réaction à la citation qui demandait des preuves du pourquoi les politiques seraient supérieurs. La 1ere partie de ma réponse (pour les très haut rang) est  dans le paragraphe au dessus. La 2eme partie serait quelque chose comme : non il ne sont pas "pétris d'un autre limon" par contre ils ont des responsabilités et un travail différent, celui de servir le peuple et la nation et que cela doit reléguer au seconde plan leur propre personnalité  (comme un policier peut être très bien être raciste, il ne peut pas agir en tant que tel en étant policier... en France en tout cas)

 

Quelqu'un m'a répondu (NoName) que non seulement ils ne sont pas supérieurs mais en plus il y a toutes les chances qu'ils soient pires car gérer des gens c'est du pouvoir et le pouvoir attire les "assoiffés de pouvoirs" des personnes qui seraient donc plus aptes à faire du mal (plus "apte  à faire" tout simplement en fait, peu importe quoi) pour atteindre un objectif. Je suis d'accord.

Mais alors, si le poste qu'il convoite est un poste qui sert à faire le bien (politique à la base c'est quand même pour aller de l'avant) on se retrouve avec un voyou au commande d'une auberge de charité ... il n'en reste pas moins qu'il a des obligations ce voyons, sinon il se fait jeter. Alors, tout le jeu de la politique serait de savoir ce qui pèse le plus sur la balance entre les méfaits des gens pour atteindre (puis y rester et en profiter) et les bienfaits qu'ils sont obligés de faire car c'est leur boulot (et qu'ils ne sont pas tous des idiots égoïste, y'a plein des gens bien en politique tout de même..)

Pour exemple de la balance, mitterand en a bien fait mourir un paquet des gens avant d'être président, pour se placer en homme dur et solide, n'empêche qu’après il a aboli la peine de mort. Serait il devenu président s'il n'avait pas été si dur et sans pitié ? Le jeu en vaut il la chandelle ?!

 

Alors elle dit quoi cette balance ? Je sais pas trop, mais si actuellement elle craque sévèrement son slip, quand on regarde dans le temps y'a quand même d'énormes avancées qui sont venues grâce à elle, alors je ne sais pas... (je parle de la politique française "moderne")

Link to comment

"La politique à la base c'est fait pour aller de l'avant."

Tu as déjà été en cours d'histoire et eu une petite description de ce qu'on été la plus grande partie des régimes politiques de l'histoire ?

La politique à la base c'est fait pour contraindre les autres à ses bons plaisirs.

Link to comment
Mais alors, si le poste qu'il convoite est un poste qui sert à faire le bien (politique à la base c'est quand même pour aller de l'avant) on se retrouve avec un voyou au commande d'une auberge de charité ... il n'en reste pas moins qu'il a des obligations ce voyons, sinon il se fait jeter. Alors, tout le jeu de la politique serait de savoir ce qui pèse le plus sur la balance entre les méfaits des gens pour atteindre (puis y rester et en profiter) et les bienfaits qu'ils sont obligés de faire car c'est leur boulot (et qu'ils ne sont pas tous des idiots égoïste, y'a plein des gens bien en politique tout de même..)

Touchant.

  • Yea 1
Link to comment

La politique à la base c'est fait pour contraindre les autres à ses bons plaisirs.

La tendance de certains liborgiens à accuser la politique en soi, plutôt que telle ou telle orientation, me laisse perplexe. Si la politique c'est sale, alors vos opinions politiques, vos actions politiques le sont aussi.

On touche ici à l'équivocité du terme dans notre langue:

"La politique, au sens de Politeia, renvoie à la constitution et concerne donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d'une communauté, d'une société, d'un groupe social. La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités. C'est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s'élargissent à tous les domaines d'une société (économie, droit, sociologie, etc.) ;

Dans une acception beaucoup plus restreinte, la politique, au sens de Politikè, ou d'art politique se réfère à la pratique du pouvoir, soit donc aux luttes de pouvoir et de représentativité entre des hommes et femmes de pouvoir, et aux différents partis politiques auxquels ils peuvent appartenir, tout comme à la gestion de ce même pouvoir." (source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique).

Link to comment

La tendance de certains liborgiens à accuser la politique en soi, plutôt que telle ou telle orientation, me laisse perplexe. Si la politique c'est sale, alors vos opinions politiques, vos actions politiques le sont aussi.

On touche ici à l'équivocité du terme dans notre langue:

"La politique, au sens de Politeia, renvoie à la constitution et concerne donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d'une communauté, d'une société, d'un groupe social. La politique porte sur les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités. C'est dans cette optique que les études politiques ou la science politique s'élargissent à tous les domaines d'une société (économie, droit, sociologie, etc.) ;

Dans une acception beaucoup plus restreinte, la politique, au sens de Politikè, ou d'art politique se réfère à la pratique du pouvoir, soit donc aux luttes de pouvoir et de représentativité entre des hommes et femmes de pouvoir, et aux différents partis politiques auxquels ils peuvent appartenir, tout comme à la gestion de ce même pouvoir." (source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique).

Tu peux redéfinir politique autant que tu veux, ça en changera pas la limpidité du message de Tramp.

 

Nous sommes du camps politique de ceux qui ne veulent pas de politique.

La Politique, à travers l'histoire, c'est essentiellement une grande fresque de ce que l'humanité porte de plus honteux: voleurs, assassins, sociopathes, violeurs, mercenaires, parjures, traître, mégalomanes.

Et d'ailleurs, c'est toi qui essaye de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. T'essayes de nous faire croire que le problème c'est l'orientation de la politique plutôt que son essence, mais c'est des conneries, parce que c'est le contraire: la politique revient toujours à essayer de diriger la vie de son voisin, sous toutes les latitudes, dans tous les pays, à toutes les époques.

Link to comment

Oh, je ne dis pas qu'un slogan comme "la meilleur des politiques c'est de n'en point avoir" ne sonne pas bien. Je remarque juste que c'est une contradiction logique:

 

La politique revient toujours à essayer de diriger la vie de son voisin

Nous sommes [un] camps politique

On pourrait également te rétorquer que le libéralisme essaye bien de "diriger" ou commander la vie d'autrui, en le forçant à respecter un ensemble de droits.

Link to comment

Je maintiens que ton raisonnement est sophistique:

1: Le libéralisme est une idéologie politique.

2: La politique revient toujours à essayer de diriger la vie de son voisin

3: Donc le libéralisme ne vise pas à diriger la vie d'autrui.

c'est pour ça que ça s'appelle un paradoxe

Link to comment

Humm, mais il y a quoi de tellement faux avec ce "supérieur dans les faits" ?  

J'ai écrit "dans les faits" et non pas "par les faits" pour dire que par exemple un président de la république est supérieur  à un simple citoyen dans la hiérarchie politique. Car il s'est battu pour l'être et pas car il est née supérieur. Donc pour moi, cet homme est supérieur -dans une période limitée par le temps, il finira bien détrôné-. Mais si il est supérieur par son statut il l'est aussi par la capacité qu'il a eu a obtenir ce statut, non ? Ce qui justifie pourquoi c'est lui et pas un autre.

Le fait d'être bon dans la capacité à obtenir un statut ne signifie pas que tu es un être supérieur, omniscient et omnipotent (ce qu'il faudrait au minimum être pour contraindre les autres, et encore). Tu peux être parfaitement ignare en économie et en philosophie du droit par exemple. Voici une citation de H.L. Mencken à méditer :

 

« L’État, ou pour rendre les choses plus concrètes, le gouvernement, se compose d’une bande de types exactement comme vous et moi. Ils n’ont, tout bien considéré, aucun talent particulier pour les affaires du gouvernement ; ils n’en ont que pour accéder à une fonction et la garder. Dans ce but, leur principal procédé consiste à chercher des groupes de gens qui courent désespérément après quelque chose qu’ils ne peuvent pas se procurer, et à promettre de le leur donner. Neuf fois sur dix, cette promesse ne vaut rien. La dixième fois, elle est tenue en pillant A afin de satisfaire B. En d’autres termes, le gouvernement est un courtier en pillage, et chaque élection est une sorte de vente aux enchères par avance de biens à voler. »

 

non il ne sont pas "pétris d'un autre limon" par contre ils ont des responsabilités et un travail différent, celui de servir le peuple et la nation

A partir du moment où l'État sort de ses prérogatives qui consistent à protéger la vie, la liberté et la propriété des citoyens, nécessairement il initie la force physique pour contraindre les gens à agir d'une certaine manière contre leur volonté, en d'autres termes il viole leur droits. Et c'est bien parce que les hommes politiques s'estiment supérieurs qu'ils se sentent légitime à le faire. A partir de là, comment peux-tu dire qu'ils servent le peuple et la nation en usant de la force contre eux ?

 

Mais alors, si le poste qu'il convoite est un poste qui sert à faire le bien (politique à la base c'est quand même pour aller de l'avant) on se retrouve avec un voyou au commande d'une auberge de charité ... il n'en reste pas moins qu'il a des obligations ce voyons, sinon il se fait jeter.

Ce n'est pas parce que tu es populaire que tu fais le bien. Un dictateur peut être très populaire. Hitler était acclamé par les allemands.

Ce n'est pas parce qu'une majorité vote pour violer le droit d'une minorité que ladite violation est bonne. Tu n'as jamais entendu parler de la tyrannie de la majorité ou tyrannie de l'opinion ?

 

12553071_1690710571208744_74494103675981

 

Alors, tout le jeu de la politique serait de savoir ce qui pèse le plus sur la balance entre les méfaits des gens pour atteindre (puis y rester et en profiter) et les bienfaits qu'ils sont obligés de faire car c'est leur boulot (et qu'ils ne sont pas tous des idiots égoïste, y'a plein des gens bien en politique tout de même..)

Tu peux être quelqu'un de bien dans le sens où tu as de bonnes intentions, et faire quand même le mal. Il ne faut pas confondre les intentions et la réalité.

Je te donne un exemple.

Tartempion est quelqu'un de bien, il a le souci des pauvres et veut sincèrement faire reculer la pauvreté. Pour cela il imagine un certain nombre de lois qui, pensent-ils, feront reculer la pauvreté. Le problème, c'est qu'une fois appliquées, ces lois ont l'effet inverse : elles accroissent la pauvreté pour des raisons que seules les personnes qui sont un peu versés dans l'économie comprennent. Évidemment, ni Tartempion, ni la majorité n'étant versé dans l'économie, ils n'ont pas conscience que ce sont ces lois qu'ils promulguent qui sont responsables d'une situation qu'ils jugent de plus en plus déplorable. Ils rejettent la faute sur d'autres, qui ne sont en rien responsable de cette situation. Et pour essayer de corriger cette situation, ils font de nouvelles lois, qui n'ont pour seules effets que de démultiplier le problème, et ainsi de suite.

Nul doute que beaucoup des gens qui ont soutenus et aidés l'Union soviétiques étaient de braves gens. Nul doute que Robespierre et Saint-Just étaient persuadés d'agir au nom du Bien.

Je te suggère de lire cet extrait de The God of the Machine, intitulé L'humaniste avec une guillotine. (La traduction est pas top mais bon.)

 

Pour exemple de la balance, mitterand en a bien fait mourir un paquet des gens avant d'être président, pour se placer en homme dur et solide, n'empêche qu’après il a aboli la peine de mort. Serait il devenu président s'il n'avait pas été si dur et sans pitié ? Le jeu en vaut il la chandelle ?!

Mitterrand a fait au total beaucoup plus de mal que de bien en tant qu'homme de pouvoir et rien ne légitime cela.

Link to comment

Tartempion est quelqu'un de bien, il a le souci des pauvres et veut sincèrement faire reculer la pauvreté. Pour cela il imagine un certain nombre de lois qui, pensent-ils, feront reculer la pauvreté. Le problème, c'est qu'une fois appliquées, ces lois ont l'effet inverse : elles accroissent la pauvreté pour des raisons que seules les personnes qui sont un peu versés dans l'économie comprennent. Évidemment, ni Tartempion, ni la majorité n'étant versé dans l'économie, ils n'ont pas conscience que ce sont ces lois qu'ils promulguent qui sont responsables d'une situation qu'ils jugent de plus en plus déplorable. Ils rejettent la faute sur d'autres, qui ne sont en rien responsable de cette situation. Et pour essayer de corriger cette situation, ils font de nouvelles lois, qui n'ont pour seules effets que de démultiplier le problème, et ainsi de suite.

 

« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

 

:mrgreen:

  • Yea 3
Link to comment

Encore une citation pour Stuart Tusspot, de Ayn Rand, tirée de son roman La Grève :

« Vous proposez d’établir un ordre social fondé sur le principe suivant : que vous êtes incapables de diriger votre vie personnelle, mais capables de diriger celle des autres ; que vous êtes inaptes à vivre librement, mais aptes à devenir des législateurs tout puissants ; que vous êtes incapables de gagner votre vie en utilisant votre intelligence, mais capables de juger des hommes politiques et de les désigner à des postes où ils auront tout pouvoir sur des techniques dont vous ignorez tout, des sciences que vous n’avez jamais étudiées, des réalisations dont vous n’avez aucune idée, des industries gigantesques dans lesquelles, selon votre propre aveu, vous seriez incapables d’exercer les fonctions les plus modestes. »

Link to comment

Quelqu'un m'a répondu (NoName) que non seulement ils ne sont pas supérieurs mais en plus il y a toutes les chances qu'ils soient pires car gérer des gens c'est du pouvoir et le pouvoir attire les "assoiffés de pouvoirs" des personnes qui seraient donc plus aptes à faire du mal (plus "apte  à faire" tout simplement en fait, peu importe quoi) pour atteindre un objectif. Je suis d'accord.

Mais alors, si le poste qu'il convoite est un poste qui sert à faire le bien (politique à la base c'est quand même pour aller de l'avant) on se retrouve avec un voyou au commande d'une auberge de charité ... il n'en reste pas moins qu'il a des obligations ce voyons, sinon il se fait jeter. Alors, tout le jeu de la politique serait de savoir ce qui pèse le plus sur la balance entre les méfaits des gens pour atteindre (puis y rester et en profiter) et les bienfaits qu'ils sont obligés de faire car c'est leur boulot (et qu'ils ne sont pas tous des idiots égoïste, y'a plein des gens bien en politique tout de même..)

Leur boulot est de rester au pouvoir. Si ça exige de faire de bonnes choses, ils les feront. Si ça exige d'en faire de mauvaises, ils les feront aussi. A ton avis, dans l'état actuel des choses, dans lequel des deux cas de figures sommes-nous, aujourd'hui, en France, pour ce qui est de la politique ? :)
  • Yea 2
Link to comment

Tu peux être quelqu'un de bien dans le sens où tu as de bonnes intentions, et faire quand même le mal. Il ne faut pas confondre les intentions et la réalité.

La tragédie des bonnes intentions. Qui nous vient de Rousseau, notamment: http://hydre-les-cahiers.blogspot.fr/2016/01/de-rousseau-au-bolchevisme.html?view=magazine

Link to comment

Bienvenue Stuart Tusspot, et bon courage dans ton apprentissage !

Comme tu le dis, tu es tombée sur le site par hasard, tu as vu de la lumière et tu es entrée dans l'antre du loup, sans le connaître, sinon par des on-dit ; le mieux que tu aies à faire est de "lurker", parcourir les très nombreux articles passionnants de wikibéral, pour te familiariser avec quelques fondamentaux, si ta curiosité se maintient.

Le plus souvent, quand on entre ici la première fois, on est déjà un peu mûr, même s'il reste encore quelques couches résiduelles d'étatisme. :)

Link to comment

J'arrive à davantage que quatre sans compter celles dont je ne suis pas sur à 100% qu'elles sont membres, ni les membres ambigus comme PhiliberT.

 

Par contre ça voudrait dire que José est dans l'erreur.

 

Ergo : quelqu'un parmi Citronne, Bisounours, MissLib et Toda n'est pas ce qu'il prétend être. hp_normal.png

  • Yea 1
Link to comment

Oppression, oppression, ce forum est oppressif ! Où sont les trigger warnings ?!

Ah, vous êtes profondément transphobes, tous ! Expliquez-moi pourquoi MissLib, Citronne, Toda, Vengeusemasquée, Laurett, Sev.B, Byredo, Stuart Tusspot ou Bisounours devraient forcément être une femme ou un homme et pas autre chose ?

Pour ma part, je suis classical-liberalkin trans-genderfluid mi-minarchiste mi-anarcap avec des bouts de conservatisme dedans selon l'heure et l'exposition à la lumière et je vous demande de respecter ma différence ou c'est de l'oppression, bande de cis-scum !

  • Yea 4
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...