Jump to content
Bézoukhov

La French Tech et les start-ups gauloises

Recommended Posts

il y a 5 minutes, Rocou a dit :

 

Cela ne veut rien dire.

Si être "pragmatique" c'est contrevenir à ses idéaux de liberté alors on n'est pas libéral. On n'est pas "un peu" libre, ou a demi libre. On est libre où on ne l'est pas.

 

Je vais faire un parallèle avec les Droits Naturels. Naturels parce qu'en rapport avec la nature de l'Homme. On ne peut pas, par pragmatisme, renier sa nature d'Homme, même un petit peu. Nous ne sommes pas des chevaux ou des fourmis, même pas un peu, nous sommes des humains. 

Avec la liberté, c'est la même chose: si tu veux la grignoter, par pragmatisme,  c'est que tu ne considères pas autrui comme un Homme.

 

Au contraire.  Personne ne vit uniquement sur des idéaux. Parfois on se bat pour la paix, on tue pour sauver, on enferme pour libérer. C'est là qu'intervient le pragmatisme, car nulle part tu ne vivras la liberté que tu cherches. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, nsn a dit :

Et j'ai répondu que ces investissements permettaient d'améliorer la qualité des projets, la productivité, l'attractivité et l'état d'esprit. J'en suis convaincu mais je comprends que vous n'êtes pas d'accords.

Et j'ai répondu que [insérer un mot ici] permettai(en)t d'améliorer la qualité des projets, la productivité, l'attractivité et l'état d'esprit. J'en suis convaincu mais je comprends que vous n'êtes pas d'accords.

C'est marrant, ça marche avec tout, je vous jure. Essayez : la Shoah, les viols en réunion, se couper un doigt, mon poisson, la méditation...

Du coup ils arrivent quand tes arguments, tes preuves, etc. ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, nsn a dit :

Dogmatisme. La finance c'est investir l'argent des autres.

Fausse équivalence.

T'es au courant que la BPI n'investit pas de l'argent qui lui appartient ou qui lui a été volontairement confié ? Pas tout à fait le cas du reste de la finance.

il y a 41 minutes, nsn a dit :

d'un point de vue pragmatique je pense que dans notre contexte son existence se justifie dans une certaine mesure. Je ne pense pas que nous aurions été mieux lotis sans ces efforts là. 

Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas

Laisser les idées foireuses crever est nécessaire pour libérer des ressources (capital, outils, compétences, etc.)

Financer la survie de ces idées gâche inutilement ces ressources et les rend plus onéreuses pour les autres.

 

Et franchement, avoir la BPI dans son capital n'est pas un label de qualité pour les marchés.

 

Le problème de l'écosystème français pour les startups n'est donc pas un manque de subventions irréfléchies (au contraire). C'est :

- La montagne de régulations;

- Le calvaire pour employer quelqu'un;

- Les seuils dissuasifs à chaque étape de la croissance;

- Un capital fiscalement dirigé vers le livret A, le LDD et les assurances-vie;

- Un manque de capital de long-terme (merci la retraite par répartition et la fiscalité du capital);

- Un manque de considération (litote) pour la spéculation et la réussite;

- etc.

 

Les fonds de PE français débordent de cash en ce moment : si t'as un projet un peu viable de croissance ils n'auront aucun mal à en lâcher. Je ne connais pas trop le VC mais j'imagine que la situation est similaire.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, nsn a dit :

 

Au contraire.  Personne ne vit uniquement sur des idéaux. Parfois on se bat pour la paix, on tue pour sauver, on enferme pour libérer. C'est là qu'intervient le pragmatisme, car nulle part tu ne vivras la liberté que tu cherches. 

 

 

Tu n'as pas compris mon intervention.

Je vais faire une autre analogie:

Tu ne vas pas rouler à gauche ou prendre un sens interdit, par pragmatisme (ie même si cela pourrait éventuellement te faire gagner du temps)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Rocou a dit :

 

Tu n'as pas compris mon intervention.

Je vais faire une autre analogie:

Tu ne vas pas rouler à gauche ou prendre un sens interdit, par pragmatisme (ie même si cela pourrait éventuellement te faire gagner du temps)

 

Par pragmatisme tu roules a gauche pour éviter un obstacle infranchissable (comme les ambitions sociales  de notre chère nation) et tu n'importe qui prendrait le sens interdit si c'est possible et nécessaire pour sa sécurité par exemple.

On ne vit pas sur des idéaux il faut pouvoir s'adapter si la situation le demande mais ça ne remet forcement en cause ton système de valeurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, nsn a dit :

Dogmatisme. La finance c'est investir l'argent des autres.

La finance, c'est investir l'argent emprunté à d'autres. La BPI, c'est investir l'argent confisqué par la force légale à d'autres. Tu vois mieux la différence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Rincevent a dit :

La finance, c'est investir l'argent emprunté à d'autres. La BPI, c'est investir l'argent confisqué par la force légale à d'autres. Tu vois mieux la différence ?

Oui et c'est d'ailleurs la différence que je soulève dans la phrase suivante qui a "bizarrement" été omise de la citation

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, nsn a dit :

 

Par pragmatisme tu roules a gauche pour éviter un obstacle infranchissable (comme les ambitions sociales  de notre chère nation) et tu n'importe qui prendrait le sens interdit si c'est possible et nécessaire pour sa sécurité par exemple.

On ne vit pas sur des idéaux il faut pouvoir s'adapter si la situation le demande mais ça ne remet forcement en cause ton système de valeurs. 

 

Pas faux. 

Tant que tu n'appliques ton pragmatisme qu'à toi même. Ce qui est bon pour toi ne l'es pas forcément à autrui. C'est la raison pour laquelle, le pragmatisme en politique n'est qu'un prétexte pour déroger à ses promesses ou passer outre les règles.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/05/2019 à 14:19, nsn a dit :

Mais comme dit plus haut nous faisons face a une mutation inquiétante de la création d e richesse dans l'économie marchande et la France n'était pas mais est un peu mieux positionnée pour relever le défi. Le déclassent menace réellement une part trop importante des actifs et les avancées technologiques a venir posent la question de savoir si la jeunesse sera en mesure de trouver les moyens de créée de la valeur de façon compétitive. 


Pour vous le positionnement économique de la France dans le monde mérite bien que l'État intervienne. Chacun a ses sujets sensibles. Pour un autre ce qui compte est une éducation accessible à tous. Ou une exploration spatiale. De la recherche médicale. Un toit pour les sans-abris. Une protection des frontières. Un soutien de la production culturelle. Aucune de ces raisons ne mérite de forcer tout le monde à contribuer.

 

Ce que vous appelez pragmatisme est juste de l'étatisme on ne peut plus banal. Vous applaudissez l'intervention étatique lorsqu'elle porte sur le sujet qui vous tient à cœur, vous regrettez l'argent perdu lorsque l'État agit sur un sujet dont vous vous fichez. Vous ne voyez pas qu'à peu près tout le monde partage votre posture. Sauf les libéraux.

 

  • Yea 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà un non-centriste qui l'assume ! A qd une publication sur Contrepoints  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, L'affreux a dit :


Pour vous le positionnement économique de la France dans le monde mérite bien que l'État intervienne. Chacun a ses sujets sensibles. Pour un autre ce qui compte est une éducation accessible à tous. Ou une exploration spatiale. De la recherche médicale. Un toit pour les sans-abris. Une protection des frontières. Un soutien de la production culturelle. Aucune de ces raisons ne mérite de forcer tout le monde à contribuer.

 

Ce que vous appelez pragmatisme est juste de l'étatisme on ne peut plus banal. Vous applaudissez l'intervention étatique lorsqu'elle porte sur le sujet qui vous tient à cœur, vous regrettez l'argent perdu lorsque l'État agit sur un sujet dont vous vous fichez. Vous ne voyez pas qu'à peu près tout le monde partage votre posture. Sauf les libéraux.

 

 

Tu penses donc que le régalien également doit sortir du domaine d'intervention de l'Etat ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, POE a dit :

Tu penses donc que le régalien également doit sortir du domaine d'intervention de l'Etat ?

 

Pour les frontières non tu as raison une gestion étatique est discutable effectivement, je veux dire discutable entre libéraux sans faire appel au "pragmatisme".

 

Si tu me demandes ce que j'en pense à titre personnel je n'ai pas un avis clair. Et ce n'est pas important (pour moi) puisque cette question est inaccessible. Si un jour un gouvernement organisait quelque chose pour définir le périmètre de l'action étatique je crois que je participerais ou du moins le système me concernerait. Tant que les institutions démocratiques peuvent réguler tous les domaines, alors qu'ils aillent se faire voir, ils ne sont légitimes nulle part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je veux dire, c'est que là tu défends l'anarcho capitalisme et pas le libéralisme en général, parce qu'on peut très bien considérer que la justice, la police, l'armée sont juste des sujets qui nous tiennent à coeur, et qu'il n'y a aucune raison de forcer les individus à contribuer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, POE a dit :

Ce que je veux dire, c'est que là tu défends l'anarcho capitalisme et pas le libéralisme en général, parce qu'on peut très bien considérer que la justice, la police, l'armée sont juste des sujets qui nous tiennent à coeur, et qu'il n'y a aucune raison de forcer les individus à contribuer...

 

Ce qui est une évidence à moins d’être pour un gouvernement mondial. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un gouvernement national peut tout à fait suffire à la plupart des gens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, POE a dit :

Un gouvernement national peut tout à fait suffire à la plupart des gens.

 

Preuve qu’ils n’ont pas envie de forcer tout le monde à payer pour la justice, la police et l’armée. Reste à comprendre pourquoi ils s’arrogent le droit de forcer certaines personnes à payer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si le débat pourrait être intéressant et utile, ce n'est pas le bon topic. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, POE a dit :

Ce que je veux dire, c'est que là tu défends l'anarcho capitalisme et pas le libéralisme en général

 

Oui à cause des frontières. Les autres domaines ne sont pas du régalien. Mais tu as raison, comme je l'ai écrit précédemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...