Jump to content

Grâce partielle de Jacqueline Sauvage par Hollande - le retour


ali m'gregor

Recommended Posts

Les témoignages vont tous dans le sens : "Norbert était un connard".

Les seules qui l'accusent d'avoir frappé Jacqueline sont les filles, dont le témoignage est bancal ajouté au fait qu'une d'elles confiait au couple ses propres enfants, et qui n'ont jamais rien dit à personne même des années après avoir quitté la maison.

Jusqu'ici buter quelqu'un pour être un connard est un peu abusif.

 

Je viens de mettre le témoignage de l'ex femme de son fils (qu'elle a quitté car justement il était violent aussi) qui dit qu'il tapait sa femme et son fils.

 

Donc, non, ce n'est pas que les filles.

Link to comment

De quoi s'interroger sur toutes ces personnes qui se présentent comme des victimes de violences conjugales ou d'abus sexuels au sein de leur couple ou de leur famille, et qui pourtant n'ont jamais porté plainte.

Tu sais quoi ? Oui, parfaitement. Ce n'est pas parce que rassembler des éléments de preuves peut être difficile psychologiquement qu'il faut présumer coupable tout accusé de violences conjugales. La justice n'est pas une assistante sociale.
Link to comment

Tu sais quoi ? Oui, parfaitement. Ce n'est pas parce que rassembler des éléments de preuves peut être difficile psychologiquement qu'il faut présumer coupable tout accusé de violences conjugales. La justice n'est pas une assistante sociale.

 

Tu n'as pas compris ce que je voulais dire, c'est peut être de ma faute mais pour le bel homme de paille je te mets un 10. :icon_wink:

 

Ce qui me désespère, c'est que certains ne parviennent pas à comprendre pourquoi ces victimes ne se tournent pas vers la justice. Pourtant on a déjà évoqué l'emprise psychologique des bourreaux, la peur et les menaces, l'isolement des victimes, etc... Vous iriez raconter votre histoire à un officier de police qui ne va peut être même pas vous prendre au sérieux ? Puis vous rentreriez chez vous sereinement retrouver le criminel que vous venez de dénoncer ? Aura-t-il une réaction raisonnable lorsqu'il apprendra que vous avez décidé de mettre un terme à cette histoire ? Et si vous décidez de vous confier à quelqu'un, va-t-il vous croire, vous abandonner ou pire, vous expliquer que vous faites fausse route ? Bref, il y a un discours qui m'a l'air à côté de la plaque mais je pêche peut être par sentimentalisme.

Link to comment

Un renforcement du pouvoir exécutif c'est de lui permettre de condamner sans procès. Comme pendant l'Etat d'urgence ou lorsqu'il assassine des ressortissants français en Syrie.

Ces ressortissants qui assassinent ou aident à l'organisation de l'assassinat de syriens et autres ressortissants.

Link to comment

Tu n'as pas compris ce que je voulais dire, c'est peut être de ma faute mais pour le bel homme de paille je te mets un 10. :icon_wink:

 

Ce qui me désespère, c'est que certains ne parviennent pas à comprendre pourquoi ces victimes ne se tournent pas vers la justice. Pourtant on a déjà évoqué l'emprise psychologique des bourreaux, la peur et les menaces, l'isolement des victimes, etc... Vous iriez raconter votre histoire à un officier de police qui ne va peut être même pas vous prendre au sérieux ? Puis vous rentreriez chez vous sereinement retrouver le criminel que vous venez de dénoncer ? Aura-t-il une réaction raisonnable lorsqu'il apprendra que vous avez décidé de mettre un terme à cette histoire ? Et si vous décidez de vous confier à quelqu'un, va-t-il vous croire, vous abandonner ou pire, vous expliquer que vous faites fausse route ? Bref, il y a un discours qui m'a l'air à côté de la plaque mais je pêche peut être par sentimentalisme.

no shit

 

 

Je suis plutôt d'accord avec Philiber Té.

Le phénomène d'emprise existe bel et bien. Désolé d'avancer la chose par voie affirmative, mais la chose est une réalité visible pour quiconque s'intéresse au sujet.

Ce phénomène est encore accru en présence d'enfants : comment partir en les amenant? Où? Comment financer la suite? Comment faire pour qu'il ne retrouve pas leur trace?

Quand la femme ne travaille pas, il y a un nouveau problème : comment faire sans argent? La dépendance financière accroît encore le phénomène d'emprise....et rend les choses compliquées pour le juge. Une femme au foyer, sans vie professionnelle depuis des années, aura du mal à retrouver un job. Elle dépendra, fort souvent, de la pension alimentaire. Or, si le juge met l'époux violent en prison...plus de pension.

 

Par contre, sur les forces de l'ordre, je diverge. Elles ne s'esclaffent pas quand une femme vient porter plainte pour viol, agression sexuelle, violences conjugales. Je n'ai jamais entendu parler d'une telle chose. Les forces de l'ordre posent des questions et ne partent pas du principe que tout est vrai et vérifié : c'est normal. Quand elles constatent qu'il n'y a aucune preuve tangible, elles hésitent à lancer la grosse machine à broyer qu'est l'institution judiciaire. Or, dans ces domaines, il arrive qu'il n'y ait aucune preuve quand la victime attend des mois, des années avant de se manifester. Là encore, c'est plutôt logique.

Faut-il renverser la charge de la preuve? Naturellement, non. Pourquoi? Au-delà de la philosophie pénale, il y a une idée toute bête : il est plus simple de prouver un fait positif (il m'a tapé) que de prouver l'absence d'un fait (j'ai pas tapé).

Link to comment
  • 5 months later...

Bon bah visiblement hein :

Jacqueline Sauvage : sa demande de libération conditionnelle rejetée

 

Le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun (Seine-et-Marne) vient de rejeter la demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage, en prison pour le meurtre de son mari violent.

Jacqueline Sauvage ne sortira pas de prison pour le moment, ainsi en a décidé le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun, en Seine-et-Marne, ce vendredi. Jacqueline Sauvage, qui avait déposé une demande de libération conditionnelle après avoir été partiellement graciée par François Hollande, a décidé de faire appel.

“Ce qui ressort de la décision, c'est qu'il lui est reproché de ne pas avoir confirmé qu'elle avait finalement choisi de commettre ces faits”, ont déclaré ses avocates, Me Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta.

“Il est précisé qu'elle ne peut prétendre vivre à proximité des lieux des faits, dans un environnement qui compte tenu des soutiens dont elle bénéficie risquerait de la maintenir dans une position victimaire”, ont-elles ajouté.

Le parquet avait pris des réquisitions favorables à la remise en liberté de cette femme condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent. Son cas avait beaucoup ému et une pétition réclamant sa grâce totale avait recueilli des centaines de milliers de signatures sur internet.

 

 

 

https://m6info.yahoo.com/jacqueline-sauvage-sa-demande-de-1492240144244790.html

Link to comment

Elle a été condamné en première et en appel. Il n'y avait pas légitime défense (tir dans le dos, de plus). Vue la modestie de la sentence pour l'acte, j'aurais été outré qu'elle fût libérée.

  • Yea 2
Link to comment

elle a quand même tué un homme lâchement.

Perso, si un jour je dois tuer quelqu'un ce sera lâchement.

Ce sera pas avec:

 

"Prends ton flingue et que l'on se batte dans la grande rue".

 

Tu dois tuer, tu tues et tu ne fais pas dans la grandeur.

  • Yea 2
Link to comment

Perso, si un jour je dois tuer quelqu'un ce sera lâchement.

Ce sera pas avec:

 

"Prends ton flingue et que l'on se batte dans la grande rue".

 

Tu dois tuer, tu tues et tu ne fais pas dans la grandeur.

C'est normal, mais dans ce cas, il ne faut pas venir pigner si, une fois pris, on se retrouve accusé d'homicide (ce qui est passible de 30 ans normalement).
Link to comment

C'est normal, mais dans ce cas, il ne faut pas venir pigner si, une fois pris, on se retrouve accusé d'homicide (ce qui est passible de 30 ans normalement).

Cela me choque pas qu'elle se soit pris 10ans plutôt que 30.

 

Que ses filles et son avocats fassent du cirque, je dirais que c'est leur rôle.

Mais  pour le coup, j'ai pas grand chose à dire sur le boulot de la justice (plus sur celui des médias par contre).

Link to comment

Cela me fait penser à une discussion que j'ai eu avec un liborgien il y a peu.

Quand tu veux faire d'un cas un symbole pour ton combat, tu prends un cas irréprochable.

 

C'est comme ça que King a choisit Rosa Parks pour son combat qui était inattaquable et pas une autre personne.

 

Là, les médias ont très mal choisie leur symbole pour la cause des femmes battues.

Link to comment
  • 3 months later...

Elle a refusé d'admettre ses torts. Forcément. La Le système judiciaire français qui se croit tout puissant n'aime pas qu'on marche un peu sur ses plate-bande avec le principe de la grace partielle, ils ont donc fait un caca nerveux et l'ont renvoyé en zonzon.

Link to comment

Elle a refusé d'admettre ses torts. Forcément. La Le système judiciaire français qui se croit tout puissant n'aime pas qu'on marche un peu sur ses plate-bande avec le principe de la grace partielle, ils ont donc fait un caca nerveux et l'ont renvoyé en zonzon.

Quand je pense qu'elle aurait fait profil bas à son premier procès, elle aurait pris 4 ans et serait dehors depuis  1 an ou 2.

Link to comment

Quelle conne cette avocate  " quel message envoyons nous aux femmes battues ?"

 

Je sais pas, qu'il y a un Etat de Droit et qu'on ne peut pas tuer quelqu'un pour se faire justice ?

 

Et qu'elle ose sortir la carte de la légitime défense... je suis le premier à être outré des critères requis et de certains scandales mais faut arrêter.

 

danger réel et imminent, défense immédiate. Que ce soit parfaitement proportionné c'est trop demandé à la victime dans un tel moment de panique

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...