Jump to content
Astha

Pédophilie, Église & EdNat

Recommended Posts

Nouvelles plaintes visant le cardinal Barbarin pour «non-dénonciation» d'atteintes sexuelles

11 Mars 2016

 

De nouvelles plaintes visant des responsables catholiques dont le cardinal Barbarin ont été déposées à Lyon par deux victimes d'un prêtre pédophile, qui reprochent aux autorités religieuses leur silence face à ces agressions sexuelles commises il y a plus de 25 ans, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.

 

 

Ces plaintes pour «non-dénonciation» d'atteintes sexuelles sur mineur de moins de 15 ans et «mise en péril de la vie d'autrui» ont été déposées lundi et vendredi par deux hommes, comme nous l'avait annoncé mercredi une des victimes, Pierre-Emmanuel Germain-Thill. Ils sont également plaignants dans le premier volet de cette affaire - celui des agressions elles-mêmes - qui secoue le diocèse de Lyon. L'une vise quatre responsables diocésains dont le cardinal Philippe Barbarin, l'autre ces mêmes personnes mais aussi le Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et son secrétaire. Le parquet de Lyon a d'ores et déjà ordonné une enquête préliminaire pour faire la lumière sur ces accusations de non-dénonciation après qu'une première plainte eut été déposée le 4 mars.

 

Ces plaignants affirment avoir été agressés sexuellement dans les années 1980 et au début des années 90 par un prêtre qui encadrait un groupe de scouts de Sainte-Foy-lès-Lyon, dans l'ouest lyonnais. Un juge d'instruction enquête sur ces soupçons qui ont valu au religieux en question, le père Bernard Preynat, une mise en examen et un placement sous contrôle judiciaire, le 27 janvier. Le cas de ce prêtre qui a reconnu des actes de pédophilie mais dont les agissements pourraient être en partie prescrits en raison de l'ancienneté des faits, s'est doublée d'une affaire sur l'attitude du diocèse de Lyon à son égard.

 

Réunies dans une association, des victimes fustigent «l'omerta» dont a bénéficié le prêtre qui, en dépit d'un signalement en 1991 reconnu par le diocèse, a pu poursuivre sa carrière au contact d'enfants jusqu'en août 2015.

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/agressions-sexuelles-sur-des-scouts-nouvelles-plaintes-visant-le-cardinal-barbarin-11-03-2016-5617781.php

 

 

Le cardinal Barbarin face à un nouveau témoignage mettant en cause un autre prêtre

 

Pierre, aujourd'hui âgé de 42 ans, affirme avoir été victime d'attouchements sexuels à 16 ans par le père Jérôme Billioud. Sa plainte, déposée en 2009, a été classée pour cause de prescription.

 

Serait-ce le début d'un Spotlightà la française? Le film américain, tout juste primé aux Oscars, raconte la mise au jour des pratiques de prêtres pédophiles couverts par l'Église catholique dans la région de Boston. Aujourd'hui en France, le scandale touche Lyon. Et Pierre -qui souhaite pour l'heure conserver l'anonymat-, livre au Figaro un nouveau témoignage.

 

Il affirme qu'à 16 ans, il a été victime des attouchements d'un prêtre lyonnais. À 42 ans aujourd'hui, il occupe un poste de premier plan dans un ministère. Avec calme et émotion, il raconte comment il a été abusé par le père Jérôme Billioud, de l'ensemble paroissial La Croix Rousse. Le prêtre est notamment connu pour avoir célébré une messe le 21 janvier 2011 pour la mort de Louis XVI avec l'Action française. Pierre soutient que le cardinal Barbarin «n'a rien fait pour éloigner ce prêtre des autres enfants ». Sa plainte, déposée en 2009, a été classée pour cause de prescription. Mais dans les souvenirs de Pierre, les années n'ont pas prescrit la souffrance. Pis, les témoignages des anciens de Saint-Luc ont «réveillé un certain nombre de choses », explique-t-il. C'est pourquoi le 12 février, il a contacté le procureur de la République de Lyon. Deux jours plus tard, il lui a envoyé une lettre. Pierre doit être réentendu prochainement par la justice. À Lyon, une enquête préliminaire est ouverte pour «non-dénonciation de crime » et «mise en danger de la vie d'autrui ».

 

Honte et culpabilité

 

Quand il a 16 ans au début des années 1990, Pierre vit une situation familiale compliquée avec le divorce de ses parents. Il rencontre alors le père Billioud à Lourdes lors d'un pèlerinage.

 

«Il avait 15 ans de plus que moi, il était comme un grand frère, un père de substitution », se souvient Pierre. Le prêtre l'emmène en vacances à Biarritz et un soir, dans une chambre de l'hôtel Miramar. Là, selon Pierre, «le père Billioud a commencé à se frotter et à se masturber contre moi. J'étais très gêné, je ne savais pas quoi faire, j'ai fini par dormir par terre et j'ai fait comme si rien ne s'était passé ». Il est alors envahi par la honte, la culpabilité au point de ne parler de cette histoire à personne. Puis une fois majeur, Pierre retrouve le prêtre à Lourdes. Cette fois la scène se passe à l'hôtel de Provence. «Il a voulu recommencer et j'ai dit stop mais j'étais une nouvelle fois tétanisé. C'était horrible.»

 

C'est un médecin qui, en 2009, l'incite à porter plainte, Pierre a alors 35 ans. Il rencontre Mgr Barbarin. «Le cardinal m'a dit qu'il était parfaitement au courant et que ce prêtre avait déjà eu maille à partir avec la justice (le père Billioud avait été condamné au début des années 2000 à un mois de prison avec sursis pour exhibitionnisme, NDLR) et qu'il reconnaissait les faits me concernant. Le cardinal m'a demandé pardon au nom du prêtre. Je suis choqué qu'il n'ait pas pris la mesure du problème et qu'il se soit abrité derrière la prescription pénale. Il n'a rien fait pour protéger les autres enfants, il l'a laissé en place, au même endroit. C'est facile d'être courageux avec les chrétiens d'Orient, mais faire le ménage dans sa propre boutique alors que l'on sait qu'il y a des brebis galeuses, il faut un autre genre de courage. Barbarin n'a pas voulu faire ce ménage, il a mis de la poussière sous le tapis pendant des années et maintenant, tout lui explose à la figure.»

 

[...]

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/14/01016-20160314ARTFIG00325-un-nouveau-temoignage-met-en-cause-un-autre-pretre-lyonnais.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut faire le parallèle avec les pédophiles en poste dans l'EN, malgré des signalements et condamnations, ou c'est trop fastoche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut faire le parallèle avec les pédophiles en poste dans l'EN, malgré des signalements et condamnations, ou c'est trop fastoche ?

 

Vas-y, lance-toi !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez :

 

http://www.lepoint.fr/chroniques/najat-vallaud-belkacem-et-le-snes-s-echarpent-au-sujet-d-un-prof-pedophile-22-02-2016-2020283_2.php

 

 

Vendredi, la ministre avait révélé qu'un enseignant en mathématiques d'un collège de Villemoisson-sur-Orge, mis en examen pour agression sexuelle d'un mineur de moins de 15 ans hors de l'établissement scolaire, avait déjà été condamné à 15 mois de prison pour des faits similaires en Angleterre en 2006. À son retour enFrance courant 2007, il avait cependant été autorisé à exercer son métier par la commission paritaire de l'Éducation nationale. La ministre avait alors condamné un dysfonctionnement "insupportable", et annoncé la mise en place d'une enquête administrative.

 

Edit :

 

http://www.atlantico.fr/pepites/pedophilie-recit-ex-compagne-prof-sport-accuse-viol-et-qui-enseignait-toujours-2095378.html

 

 

"C'est suite à l'émission Groland où il y avait des sextoys imagés qui passent... quand il a vu ses images là, il a tout de suite dit 'il y en a plein chez mon papa, je les sens quand je vais lui faire un câlin'".

 

Aussitôt Gwen prévient la police. Et si l'histoire est déjà horrible, la suite est pire.  L'homme était en effet en possession d'images et vidéos à caractère pédopornographique. Il est condamné à deux ans de prison avec sursis. Pour Gwen, le cauchemar est terminé. Mais, elle apprend que son ex-compagnon continue d'exercer et peut donc abuser d'autres enfants : "J'ai été sidérée quand j'ai su qu'il enseignait encore !"


Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/pedophilie-recit-ex-compagne-prof-sport-accuse-viol-et-qui-enseignait-toujours-2095378.html#G0AobQ9LA8a4xMfZ.99

 

Ahhaaha !. Bon en gros y'a des pervers partout et des failles dans leur gestion partout. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est a quel pourcentage de curés pédophiles franchement... entre ceux dont en entends parler dans les médias, ceux dont en entends parler de bouche à oreilles + ceux dont en on ne saura jamais...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est a quel pourcentage de curés pédophiles franchement... entre ceux dont en entends parler dans les médias, ceux dont en entends parler de bouche à oreilles + ceux dont en on ne saura jamais...

 

Entre 2% (pape) et 6% (étude américaine aux USA)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ressemble effectivement à une mayonnaise montée pour se payer l'Église et Barbarin :(

 

Que les victimes soient mieux écouter et respecter en tant que tel c'est une chose, mais là j'ai l'impression que l'on essaye d'attaquer l'Église.

 

http://www.koztoujours.fr/toute-la-verite-rien-que-la-verite

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi ce cardinal plutôt qu'un autre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le primat des Gaules.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela ressemble effectivement à une mayonnaise montée pour se payer l'Église et Barbarin :(

Que les victimes soient mieux écouter et respecter en tant que tel c'est une chose, mais là j'ai l'impression que l'on essaye d'attaquer l'Église.

http://www.koztoujours.fr/toute-la-verite-rien-que-la-verite

En même temps, quand un haut dignitaire d'une organisation fait des trucs pas nets, c'est normal de se poser des questions sur l'organisation elle-même. Faut voir ce que la FIFA prend.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps, quand un haut dignitaire d'une organisation fait des trucs pas nets, c'est normal de se poser des questions sur l'organisation elle-même. Faut voir ce que la FIFA prend.

 

 

Il n'était pas en poste quand l'affaire a eu lieu. Il a eu à gérer le cas d'un prêtre qui a été accusé (mais pas condamné de ce que j'en ai lu) en 1991 et qui n'a jamais été poursuivis depuis pour des faits similaires. En 2003 le prêtre aurai commis des attouchement sur un mineur de 17 ans (donc pas de pédophilie) et l'affaire a été classé sans suite par la Justice. Alors on peut se demander si la façon de gérer ce prêtre a été la bonne, mais de là à dire que Barbarin a couvert des actes de pédophilie présumés c'est du foutage de gueule. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis c'est quand même pas non plus comme ci c'était la première fois. La méfiance est de rigueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Cela ressemble effectivement à une mayonnaise montée pour se payer l'Église et Barbarin :(

 

Que les victimes soient mieux écouter et respecter en tant que tel c'est une chose, mais là j'ai l'impression que l'on essaye d'attaquer l'Église.

 

http://www.koztoujours.fr/toute-la-verite-rien-que-la-verite

 

 

 

 

joueur-de-violon-vecteur_98868.jpg

 

 

 

Réunies dans une association, des victimes fustigent «l'omerta» dont a bénéficié le prêtre qui, en dépit d'un signalement en 1991 reconnu par le diocèse, a pu poursuivre sa carrière au contact d'enfants jusqu'en août 2015.

 

 

 

Il rencontre Mgr Barbarin. «Le cardinal m'a dit qu'il était parfaitement au courant et que ce prêtre avait déjà eu maille à partir avec la justice (le père Billioud avait été condamné au début des années 2000 à un mois de prison avec sursis pour exhibitionnisme, NDLR) et qu'il reconnaissait les faits me concernant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, il n'y a pas de trucs "pas nets" : il est parmi les plus irréprochables des responsables de l'Eglise, il a toujours été intraitable sur ces sujets-là, et les affaires sur lesquelles il est accusé maintenant sont des affaires ayant eu lieu avant son arrivée comme évêque...

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/09/01016-20160309ARTFIG00174-mgr-barbarin-exclut-de-demissionner.php

 

L'article est un bon résumé des faits.

 

Non, je crois que l'hypothèse qu'il soit particulièrement visé par haine de l'Eglise plutôt que pour sa responsabilité personnelle est bonne (possiblement pour des rancoeurs bien compréhensibles de victimes qui auraient étendu leur rancune à l'institution toute entière, d'ailleurs, je ne veux pas juger des gens dont les souffrances ont pu altéré la raison).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les connards chassent en meute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

Barbarin l'a encouragé à déposer plainte lorsque la victime est venue le voire pour dénoncer les faits. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je découvre les nouvelles accusations. J'ai envie de dire "laissez la justice faire son travail". Parce que bon, si aucune plainte n'a été posée et aucune enquête menée pendant vingt ans pour vérifier les accusations de quelqu'un, c'est difficile d'accuser l'évêque qui arrive vingt ans après de ne pas avoir de base solide sur laquelle travailler.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/14/01016-20160314ARTFIG00325-un-nouveau-temoignage-met-en-cause-un-autre-pretre-lyonnais.php?redirect_premium

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/11/01016-20160311ARTFIG00185-le-president-de-la-conference-des-eveques-defend-mgr-barbarin.php

 

Tout ceci me fait penser aux discussions habituelles sur ce forum sur la présomption d'innocence en cas de viol sur les campus américains ou de viol conjugal. Sauf que tout d'un coup, le scepticisme et la mesure habituels des libéraux diminuent.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Barbarin l'a encouragé à déposer plainte lorsque la victime est venue le voire pour dénoncer les faits. 

 

Donc, il a attendu qu'une victime se pointe pour réagir. Sans elle, le pédophile restait tranquillement à sa place (aux contacts d'enfants ?) et le cardinal faisait comme si de rien n'était:

 

 

Il est mis en garde indirectement du comportement du père Preynat en 2007. Après une entrevue avec le prêtre, qui reconnaît ses actes, et assure qu'il n'a rien commis depuis 1991, le cardinal décide de le maintenir à son poste.

 

Tout change en 2014, lorsqu'une victime se présente au cardinal. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"mesure" "scepticisme"

 

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le primat des gaules...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc, il a attendu qu'une victime se pointe pour réagir. Sans elle, le pédophile restait tranquillement à sa place (aux contacts d'enfants ?) et le cardinal faisait comme si de rien n'était:

 

 

Un prêtre est accusé et non poursuivis 15 ans avant et il n'a pas récidivé. Lorsque le cardinal reçoit la victime de fait plus récent il l'encourage à porter plainte et suspend le prêtre en profitant de la réorganisation annuelle. Conclusion: il est coupable de couvrir des faits de pédophilie. Achète toi un cerveau et une raison qui fonctionne.

 

Pour infos il y'a quelques années une journaliste a tenté de le piéger en se présentant comme victime de faits pédophilie, le Cardinal l'a encouragé à porter plainte. 

 

http://www.lavie.fr/debats/edito/deux-verites-sur-l-affaire-barbarin-15-03-2016-71428_429.php

 

 

Par contre que Manuel Valls l'appel a prendre ses responsabilités alors même que l'administration française est bien moins exemplaire que l'Église sur le sujet on s'en fout. Qu'un des promoteurs de cette histoire soit un haut fonctionnaire de l'Intérieur on s'en fout aussi. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un prêtre est accusé et non poursuivis 15 ans avant et il n'a pas récidivé. 

 

Pour le peu qui est dit:

 

De 2007 à 2014, Barbarin était au courant du passé pédophile de son collègue mais il l'a maintenu à son poste, poste "au contact des enfants".

Le diocèse lui, avait le signalement depuis 1991, là encore ce ne devait pas être si gênant puisque le prêtre "a pu poursuivre sa carrière au contact d'enfants jusqu'en août 2015".

 

 

Peu importe la question de la récidive et de la prescription, le minimum à faire était de placardiser le pédophile dès son aveu en 2007 et de ne plus lui confier d'enfants. Rien que pour n'avoir pas fait ce minimum, il mérite clairement de se prendre des tartes dans la gueule. Là non, il a fallu attendre 7 longues années qu'une victime se présente à lui pour qu'enfin il se sorte les doigts du cul et mettre la machine en marche.

 

 

 

Bref, il mérite une partie du shitstorm qui lui tombe dessus. 

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est vrai, ils méritent tout comme les profs et autres fonctionnaires qui sont juste mutés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a été accusé mais jamais condamné et n'a jamais été mis en cause depuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même pas besoin de condamnation, si un mec reconnait de la pédophile ( même il y a X années), tu ne le laisses plus jamais avec des gosses. Pour le moment dans cette affaire, Barbarin est donc un connard. 

 

Il est mis en garde indirectement du comportement du père Preynat en 2007. Après une entrevue avec le prêtre, qui reconnaît ses actes, et assure qu'il n'a rien commis depuis 1991, le cardinal décide de le maintenir à son poste.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Barbarin a toujours été intraitable avec les affaires de ce genre, dans la droite ligne de Ratzinger puis de Benoît XVI. Il n'y a que des accusations et pas de preuves. Tu as condamné Barbarin parce que tu as envi de te payer un curé. La présomption d'innocence et le droit à un procès équitable tu t'asseoie dessus.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ce n'est pas grave, tu es juste aveuglé au point de ne pas vouloir lire que Barbarin a laissé en toute conscience un ex-tripoteur de zizi s'occuper d'enfants. 

 

 

Étrangement, en changeant un tout petit peu l'affaire, tu serais l'un des premiers dans le coin à venir hurler:

 

Mr le recteur de l'académie de Lyon est mis en garde indirectement du comportement de l'enseignant Preynat en 2007. Après une entrevue avec celui-ci, qui reconnaît ses actes de pédophilie, et assure qu'il n'a rien commis depuis 1991, le recteur décide de le maintenir à son poste d'enseignant.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Monde.fr - En 2015, vingt-sept radiations dans l’éducation nationale pour pédophilie

« Le principe est “pas de silence, la transparence totale” », a affirmé la ministre de l’éducation nationale en dévoilant ces chiffres, mercredi.

http://www.lemonde.fr/education/article/2016/03/16/en-2015-vingt-sept-radiations-dans-l-education-nationale-pour-pedophilie_4883693_1473685.html

Sur les 27, de combiens avez vous entendu parler ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...