Jump to content
Cugieran

Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

Recommended Posts

Il y a 21 heures, Marlenus a dit :

Oui sauf que:

 

Le starbuck cofee, les gens qui y vont sont ceux qui n'ont pas de soucis financier.

Je ne connais aucun pauvre qui va au starbuck, et encore moins quotidiennement.

C'est typiquement un endroit pour la gauche caviar (perso, je n'y suis allé qu'une fois et c'était à Austin car un pote voulait tenter).

Penser que les pauvres vont au Starbuck quotidiennement, c'est une belle image des riches déconnecté de la réalité.

 

 

Donc ils ne visaient pas les gens qui prennent leur latte mais plutôt ceux qui vont à la machine à café au boulot.

Celle à 30cts (chez moi c'est le prix à la machine si tu utilises ton verre).

 

Alors je ne sais pas combien tu économises en ne prenant plus ta pause café au boulot (par rapport à boire ton café chez toi), mais je doute que ce soit énorme.

Et voir des types payé plusieurs centaines de milliers de dollars par an, expliquer que si les gens ne s'en sortent pas c'est car il faut qu'ils arrêtent la pause café au boulot, quand tu ne t'en sors pas, tu as juste envie de les baffer.

Sachant qu'en plus, il a été prouvé qu'investir dans la pause café était un très bon booster de carrière car elles se décident souvent pendant ce moment, que le gars que personne ne voit car il reste enfermé dans son bureau les promos il peut les attendre.

Tu n'as pas une promo car tu fais du bon travail, tu as une promo car tu as fait savoir que tu as fait du bon travail, et que si tu ne communique pas sur ton bon travail, un autre va te prendre tes mérites.

 

Et en libéralie, tu peux dire les conneries que tu veux, mais il ne faut pas pas te plaindre quand cela te reviens à la gueule.

 

 

 

Et pourtant c'est exactement le comportement des millenials anglo-saxons qui est décrit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, Hayek's plosive said:

 

Et pourtant c'est exactement le comportement des millenials anglo-saxons qui est décrit. 

Ceux à qui on a dit depuis leur naissance que la dette de l'État n'était pas un problème, il qu'il faut de la dette pour faire effet de levier sur la croissance d'une entreprise ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, cedric.org a dit :

Ceux à qui on a dit depuis leur naissance que la dette de l'État n'était pas un problème, il qu'il faut de la dette pour faire effet de levier sur la croissance d'une entreprise ?

 

Et donc parce que les babyboomers sont nuls ça doit être open bar pour les générations suivantes ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
51 minutes ago, Hayek's plosive said:

 

Et donc parce que les babyboomers sont nuls ça doit être open bar pour les générations suivantes ? 

D'après les babyboomers, oui, j'imagine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, cedric.org a dit :

Et donc il suffit qu'une publication sur internet qui dise qu'ils sont cons de dépenser va les faire réfléchir? ;)

 

Non. Mais ça tombe bien, ce tweet n'a pas pour objet de traiter de cons ceux qui gèrent mal leur pognon. Par contre, cette publication a le mérite de lancer un """débat""" et certains peuvent probablement être réceptifs à ce qui en découle (développement du sujet).

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Loi said:

 

Non. Mais ça tombe bien, ce tweet n'a pas pour objet de traiter de cons ceux qui gèrent mal leur pognon

Pourtant, c'est bien imité.

 

Le mec tu lui expliques ce qu'il fait mal, et il continue à dire qu'il ne comprend pas.


Si ce n'est pas un con, c'est rudement bien imité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les livreurs colissimo, vu leur niveau de débrouillardise pour te trouver quand ton nom est un peu effacé sur la sonnette dans un immeuble qui comporte deux magasins de part et d'autres de la porte d'entrée et trois boites aux lettres, doivent vraiment être des grosses tanches en partie donjon & dragons.

 

MJ à son groupe de joueurs: "Vous êtes face à une porte fermée à clef, dont la serrure est peinte en rouge avec une rune jaune dessus, que faites-vous?"

Livreur de colissimo en partie de jdr: "Je laisse un avis de passage au dragon et je rentre à l'auberge."

MJ: "Pour rappel, vous avez trouvé une clef rouge sur le gobelin malade que vous avez tués il y a dix minutes."

Livreur: "Je repasserais demain je te dis."

  • Yea 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est déjà bien s'il laisse un avis de passage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Alchimi said:

Les livreurs colissimo, vu leur niveau de débrouillardise pour te trouver quand ton nom est un peu effacé sur la sonnette dans un immeuble qui comporte deux magasins de part et d'autres de la porte d'entrée et trois boites aux lettres, doivent vraiment être des grosses tanches en partie donjon & dragons.

 

MJ à son groupe de joueurs: "Vous êtes face à une porte fermée à clef, dont la serrure est peinte en rouge avec une rune jaune dessus, que faites-vous?"

Livreur de colissimo en partie de jdr: "Je laisse un avis de passage au dragon et je rentre à l'auberge."

MJ: "Pour rappel, vous avez trouvé une clef rouge sur le gobelin malade que vous avez tués il y a dix minutes."

Livreur: "Je repasserais demain je te dis."

Oui, mais le livreur fini vivant lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ça c'est sûr qu'il risque pas le coup de soleil. :v

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais parce qu'avec une rune jaune sur la porte, je te laisse la clé, et à 1km j'attends que tu l'ai ouverte :D

 

 

  • Yea 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Marlenus said:

Non mais parce qu'avec une rune jaune sur la porte, je te laisse la clé, et à 1km j'attends que tu l'ai ouverte :D

 

 

 

Tu ne peux pas invoquer un gobelin, lui ordonner d'ouvrir la porte avec la clé, pendant que toi tu te caches à <<portee du sort>>?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le philosophe Thibaud Collin a déclaré

 

"Le libéralisme est d’abord une remise en cause du système holiste qui prévalait du temps de la Chrétienté. Né sur les décombres de celle-ci, il remplace la recherche du salut et de la vérité par le règne du droit et du marché."

 

Je vais lui répondre. Sur le plan idéologique il a tort c'est prouvable aisément, sur le plan plan pratique ça se discute.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Raffarin2012 a dit :

Le philosophe Thibaud Collin a déclaré

 

"Le libéralisme est d’abord une remise en cause du système holiste qui prévalait du temps de la Chrétienté. Né sur les décombres de celle-ci, il remplace la recherche du salut et de la vérité par le règne du droit et du marché."

 

Je vais lui répondre. Sur le plan idéologique il a tort c'est prouvable aisément, sur le plan plan pratique ça se discute.

 

Ne pas s'interdire des stratégies de bugage mental. Avec ce type de mine psychique par exemple.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Raffarin2012 a dit :

Le philosophe Thibaud Collin a déclaré

 

"Le libéralisme est d’abord une remise en cause du système holiste qui prévalait du temps de la Chrétienté. Né sur les décombres de celle-ci, il remplace la recherche du salut et de la vérité par le règne du droit et du marché."

 

Je vais lui répondre. Sur le plan idéologique il a tort c'est prouvable aisément, sur le plan plan pratique ça se discute.

 

C'est tout de même presque vrai. Enfin, sauf que la vision holiste-organiciste de la société n'a pas disparue, ni cessée d'agir, et qu'elle prend sans cesse de nouvelles formes contre lesquelles le libéral doit toujours lutter. Et bien sur, seulement si on veut dire que le respect des droits individuels (et donc, le marché, qui en découle) remplace certaines conceptions du salut et de la vérité comme principe d'organisation sociale, mais pas en tant que règle de vie individuelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Mégille a dit :

 

C'est tout de même presque vrai. Enfin, sauf que la vision holiste-organiciste de la société n'a pas disparue, ni cessée d'agir, et qu'elle prend sans cesse de nouvelles formes contre lesquelles le libéral doit toujours lutter. Et bien sur, seulement si on veut dire que le respect des droits individuels (et donc, le marché, qui en découle) remplace certaines conceptions du salut et de la vérité comme principe d'organisation sociale, mais pas en tant que règle de vie individuelle.

 

Alors en vrac 

 

1. Sur le plan des idées 

 

https://www.wikiberal.org/wiki/%C3%89cole_de_Salamanque

 

https://www.amazon.fr/Faith-Liberty-Economic-Scholastics-Economics/dp/0739105418

 

https://mises.org/what-austrian-economics

 

https://media.christendom.edu/2013/03/dr-harry-verser-thomism-and-austrian-economics/

 

http://www.ekouter.net/les-racines-chretiennes-du-liberalisme-avec-philippe-nemo-au-centre-jean-gol-2516

 

https://mises.org/library/natural-law-liberalism-and-christianity-0 (c'est Frank van Dun peut-être à évacuer)

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Catholicisme_lib%C3%A9ral (merci @Johnathan R. Razorback)

 

https://www.institutcoppet.org/foi-chretienne-de-frederic-bastiat-louis-baunard-1913/

 

https://www.contrepoints.org/2015/09/16/221955-lantiliberalisme-catholique-un-triple-malentendu-i

 

https://www.contrepoints.org/2015/09/21/222684-lantiliberalisme-catholique-un-triple-malentendu-ii

 

2. Dans les faits

 

- Pour se consacrer à la recherche de la vertu et du salut, il faut nécessairement être délivré de la misère car dans la misère on n'est préoccupé que par des considérations matérielles.

 

- Dans les faits, le libéralisme a sorti des millions de gens de la misère leur permettant en principe de se consacrer à la recherche du salut.

 

De manière générale, plus un pays est libéral, plus il est riche. Plus il est socialiste, plus il est pauvre.

 

Certes bcp de gens en dessous du seuil de pauvreté, mais la pauvreté en libéralie c'est avoir Internet une télé et une bagnole.

 

- liberté religieuse, et liberté de conscience (nécessaire préalable à la vertu)

 

- Mais https://en.wikipedia.org/wiki/Wealth_and_religion

 

"The GDP of countries generally correlates negatively with their religiosity, i.e. the wealthier a population is the more secular it is."

 

Attention aux exemples inverses :

Chine relativement pauvre (c'est en train de changer grâce au capitalisme) et peu religieuse

US riches et très religieux

 

Corrélation n'est pas causalité (en principe)

 

Repasser sur le plan des idées : faut-il être utilitariste ? Est-ce le résultat, la moyenne supérieure qui importe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Raffarin2012

A propos de l'école de Salamanque : on est d'accord, ils sont fondamentalement libéraux, en tout cas dans le sens où ils donnent les fondements les plus solides qui soient au libéralisme. Mais ils n'ont pas toujours poussé leurs principes jusqu'aux ultimes conséquences. En prenant la défense du commerce et de la finance, contre les anciens préjugés médiévaux, ils prennent aussi la défense d'un commerce monopoliste et administré. C'est eux (et leurs successeurs directs, les arbitristes) qui étaient les idéologues derrières le mercantilisme espagnol. Au niveau des droits, ils sont allés très loin aussi, notamment pour ce qui est du droit des indiens d'Amérique, mais ils ne sont pas allé non plus jusqu'à défendre extensivement toutes les libertés individuelles, d'expression, d'association, etc. On ne peut pas leur en faire le reproche, hein, tout ça découle logiquement de leurs idées, et leurs avancées théoriques sont déjà énorme. Mais ils ne sont pas encore complètement "libéraux" au sens moderne.

Je suis aussi d'accord sur le fait que les autrichiens sont leurs successeurs, et qu'il y a donc une tradition catholique au sein du libéralisme le plus radical. Mais il y a aussi une très importante tradition protestante aux Pays-Bas et en Grande Bretagne, et matérialiste en France et aux Etats-Unis. Sans parler du rôle clef d'un grand nombres de penseurs juifs.

 

A propos de la vertu (et du salut) relativement à la misère : il y a une grosse tradition, au sein du catholicisme notamment, qui considère que le confort matériel est bien plus corrupteur que la pauvreté. L'indigence, une fois acceptée, aiderait à chercher une satisfaction hors de ce monde, alors que les préoccupations mondaines nous divertiraient et nous couperaient du royaume des cieux. On a de ça chez Clément d'Alexandrie, Basile de Césarée, Augustin d'Hippone, François d'Assise, et pas mal d'autres. Beaucoup de versets bibliques se prêtent facilement à une telle interprétation. Ce n'est pas la seul lecture possible, mais s'en est une, et elle est très catholique.

 

Pour en revenir à Collin : je ne sais pas ce qu'il veut dire exactement, mais si ce qu'il veut dire est qu'une société libérale n'est pas tributaire d'une conception globale du monde, je suis assez d'accord avec lui (même si, tout au plus, certaines croyances empêchent sans doute la réalisation du libéralisme). Par contre, bien entendu, s'il veut dire que le libéralisme signifie la fin de la vertu et du salut dans la vie de chacun d'entre nous, c'est évidemment idiot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

JRML : j'ai eu un séminaire cette semaine :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 minutes ago, NicolasB said:

JRML : j'ai eu un séminaire cette semaine :)

Et tu as choppé coquinou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mégille a dit :

@Raffarin2012

A propos de l'école de Salamanque : on est d'accord, ils sont fondamentalement libéraux, en tout cas dans le sens où ils donnent les fondements les plus solides qui soient au libéralisme. Mais ils n'ont pas toujours poussé leurs principes jusqu'aux ultimes conséquences. En prenant la défense du commerce et de la finance, contre les anciens préjugés médiévaux, ils prennent aussi la défense d'un commerce monopoliste et administré. C'est eux (et leurs successeurs directs, les arbitristes) qui étaient les idéologues derrières le mercantilisme espagnol. Au niveau des droits, ils sont allés très loin aussi, notamment pour ce qui est du droit des indiens d'Amérique, mais ils ne sont pas allé non plus jusqu'à défendre extensivement toutes les libertés individuelles, d'expression, d'association, etc. On ne peut pas leur en faire le reproche, hein, tout ça découle logiquement de leurs idées, et leurs avancées théoriques sont déjà énorme. Mais ils ne sont pas encore complètement "libéraux" au sens moderne.

Je suis aussi d'accord sur le fait que les autrichiens sont leurs successeurs, et qu'il y a donc une tradition catholique au sein du libéralisme le plus radical. Mais il y a aussi une très importante tradition protestante aux Pays-Bas et en Grande Bretagne, et matérialiste en France et aux Etats-Unis. Sans parler du rôle clef d'un grand nombres de penseurs juifs.

Oui à tout ça, je veux juste montrer que les racines ne sont pas antichrétiennes. 

 

Il y a 4 heures, Mégille a dit :

@Raffarin2012

 

A propos de la vertu (et du salut) relativement à la misère : il y a une grosse tradition, au sein du catholicisme notamment, qui considère que le confort matériel est bien plus corrupteur que la pauvreté. L'indigence, une fois acceptée, aiderait à chercher une satisfaction hors de ce monde, alors que les préoccupations mondaines nous divertiraient et nous couperaient du royaume des cieux. On a de ça chez Clément d'Alexandrie, Basile de Césarée, Augustin d'Hippone, François d'Assise, et pas mal d'autres. Beaucoup de versets bibliques se prêtent facilement à une telle interprétation. Ce n'est pas la seul lecture possible, mais s'en est une, et elle est très catholique.

 

Pour en revenir à Collin : je ne sais pas ce qu'il veut dire exactement, mais si ce qu'il veut dire est qu'une société libérale n'est pas tributaire d'une conception globale du monde, je suis assez d'accord avec lui (même si, tout au plus, certaines croyances empêchent sans doute la réalisation du libéralisme). Par contre, bien entendu, s'il veut dire que le libéralisme signifie la fin de la vertu et du salut dans la vie de chacun d'entre nous, c'est évidemment idiot.

C'est vrai même si l'approche inverse (motivée par exemple par le refus de l'oisiveté) existe.

 

Mais je pense laisser tomber l'approche en pratique (pas à titre personnel cpdt), pour te répondre Collin se place sur le plan des idées et affirme que sur ce terrain c'est la fin de la recherche du salut. On peut retrouver une partie de son article en googlant l'extrait que j'ai posté.

 

Encore bcp de lectures avant de lui repondre.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est encore un de ces gens qui appellent "libéralisme" toutes les idées depuis les lumières, à la Michéa ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 hours ago, Rocou said:

 

Houlà, ne me lance pas sur ce sujet! 😀

En ce moment, mon dada, c’est l’acier fritté. C’est un acier reconstitué, à base de poudre. On chauffe la poudre et avant la fusion, les grains se soudent. Comme on peut contrôler la granulométrie, cela permet de fabriquer des lames au tranchant extraordinaire. Il n’y a pas plus tranchant. Le meilleur dans ce domaine (le tranchant) est le ZDP-189.

 

un autre acier intéressant est le M390 qui est un alliage « impossible » mais rendu possible par le frittage. Très dur, formidable tranchant, ne rouille pas, très solide.

Les couteaux en aciers très durs ont classiquement tendances à casser facilement si ils tombent ou si on les utilisent pas juste pour couper, (typiquement ça supporte mal les os) c'est pas le cas de ceux-ci ?

J'adore aussi un couteau super tranchant, mais j'ai toujours un peu hésité à acheter des couteaux en acier super dur.Tout d'abord le prix est super élevé et si ça casse c'est tout de suite plus douloureux. Et l'aiguisage est aussi plus fastidieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lancelot a dit :

C'est encore un de ces gens qui appellent "libéralisme" toutes les idées depuis les lumières, à la Michéa ?

Le terme correct est "modernité", mais il a trop bonne presse pour que des zinzintellectuels lui tapent dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La modernité pour les reacs et les conservateurs c'est comme le libéralisme pour les gauchos, un expédient facile sue lequel charger tout ce qui va pas et qui évite de faire la comparaison avec leur propre point de référence 

 

Parce qu'on va pas se mentir, l'avant modernité c'était quand même de la merde 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, NoName a dit :

Parce qu'on va pas se mentir, l'avant modernité c'était quand même de la merde 

Ça dépend de quel point de vue. Scientifiquement ça ne fait aucun doute. Politiquement, ça mérite d'être discuté, tout n'y est pas mauvais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Rincevent a dit :

Le terme correct est "modernité", mais il a trop bonne presse pour que des zinzintellectuels lui tapent dessus.

Voilà, et si : j'ai dégoté son mail perso (quelqu'un qui le connaît, un ami à lui que je connais ce qu'il m'autorise à préciser dans son mail). Savoir lui répondre c'est savoir répondre à plein d'autres. Donc samedi je lis tous les liens que j'ai postés et un paquet d'autres encore.

 

Pour info mon contact a aussi le mail de Zemmour, qu'il ne connaît cette fois que de très loin.

 

Suis ouvert aux suggestions de bouquins aussi. Pas "Un libéral nommé Jésus" lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, Mathieu_D said:

Et tu as choppé coquinou.

 

No zob in job....

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y déplacé la discussion sur les couteaux dans un fil à part (ça mérite bien un sujet) 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...