Jump to content
Cugieran

Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

Recommended Posts

1 hour ago, Bisounours said:

Non, elle dit que ses deux potes n'ont pas été obligés de vendre à perte à des offices hlm, et ont loué à qui ils voulaient, même celui qui a été aidé par l'État, ce que je suppose être à demi vrai en prime car là le proprio doit louer à des ménages avec revenu en dessous d'un certain seuil...

Et son argument c'est que si elle connait un cas contraire alors ces incitations débiles n'ont aucun effets négatifs pour personne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Noob a dit :

Et son argument c'est que si elle connait un cas contraire alors ces incitations débiles n'ont aucun effets négatifs pour personne ?

Houlaaaa on est pas encore à conclure ça mais juste à admettre qu'en ce domaine ce que je lui dis est la réalité contrairement à ce qu'elle ressent ou aux deux exemples qu'elle est tout de même allée chercher.

C'est certain que lorsqu'on explique aux gens les conséquences des ventes forcées et à perte aux offices hlm sur les couillons qui achètent et paient un impôt déguisé, ça pique.

Mais on va te rétorquer qu'il suffit d'obliger les promoteurs à ne pas gonfler les prix. Espèces de salauds de gros profiteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

#impostoéroubo  (#impôtc'estduvol) trending topics du Twitter Brésil (1°).

 

Pourquoi non quelque chose similaire en français?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Hugh a dit :

Pourquoi non quelque chose similaire en français?

Les français sont des veaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Wayto a dit :

Les français sont des veaux.

 

Au Brésil aussi. Mais ça ne constitue pas un obstacle.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hugh a dit :

#impostoéroubo  (#impôtc'estduvol) trending topics du Twitter Brésil (1°).

 

Pourquoi non quelque chose similaire en français?

 

Bourrage de crane Etatique voire socialiste dès le plus jeune age en France.

Et une histoire française qui laisse une part importante à l'Etat fort.

 

Je connais très mal l'histoire du Brésil mais le fait que ca soit une ancienne colonie fait qu'il existe peut-être une mentalité plus porté sur les individus que sur l'Etat.

Plus influence culturelle des Etats-Unis?

Plus le rejet du socialisme qui a conduit à la situation actuelle au Brésil?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Zagor a dit :

 

Bourrage de crane Etatique voire socialiste dès le plus jeune age en France.

Et une histoire française qui laisse une part importante à l'Etat fort.

 

Je connais très mal l'histoire du Brésil mais le fait que ca soit une ancienne colonie fait qu'il existe peut-être une mentalité plus porté sur les individus que sur l'Etat.

Plus le rejet du socialisme qui a conduit à la situation actuelle au Brésil? 

 

Je pense que non.

 

L'individualisme n'est pas considéré positif au Brésil. Ici les personnes aiment l'État (mais non les politiciens, le title d'un oeuvre ici qu'a proposé d'analyser ça: "Pourquoi les  personnes aiment l'État et détestent les politiciens").

 

D'une certaine manière, une illusion.

 

Citation

Plus le rejet du socialisme qui a conduit à la situation actuelle au Brésil? 

 

Je pense que le rejet d'un Parti, mais les personnes veulent "une  aide du gouvernement..."

 

L'État/gouvernement interventionniste est aussi ou encore (très) populaire.

 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/05/2019 à 14:52, Johnnieboy a dit :


Comment es-tu devenue liberale, au fait ?

Et toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps la nano-jacquerie du début des GJ a vite été canalisée et recentrée...pas de place pour un mouvement anti-impôts radical ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Bisounours a dit :

@Cortalus

J'ai cru comprendre que tu bossais dans le financement des logements sociaux. Je ne parviens pas à trouver dans la loi ALUR ou ailleurs, l'obligation qui est faite aux promoteurs immobiliers du secteur privé de fourguer à perte une partie de leur programme au secteur hlm... tu dois pouvoir me trouver ça vite fait bien fait ?

C'est pour fermer le clapet de mon amie qui prend de haut le fait que je l'ai renvoyé gentiment bouler après sa réponse mail (voir plus haut). Sa dernière réponse, fort développée : "Mais oui, tu as raison..." Typiquement le genre de réponse qui me fait rager.

Merci merci :)

 

Parce que, j'édite mon post, je lui ai envoyé ceci

 

https://www.contrepoints.org/2013/11/02/144802-immobilier-comment-la-loi-sru-vous-penalise-tous-au-profit-dune-kleptocratie

 

 

en insistant sur ceci :

 

 

La loi SRU et sa disposition la plus emblématique, l’obligation, pour les communes de plus de 3500 habitants, de compter 20% (à son lancement) puis 25 % de logements sociaux dans leur parc de logement.

En effet, la loi prévoit que toute opération de plus de 10 logements, ou plus de 2000 m² de SHON, comporte 25 % de logements sociaux, que le promoteur doit revendre à perte à un bailleur social.

 

En gros, cette obligation découle de l'article 55 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, dite "SRU", codifié aux  articles 302-5 et suivants du code de la construction et de l'habitation. Par contre, la loi SRU ne traite que de l'obligation faite aux communes d'avoir un pourcentage de logements sociaux, et des pénalités en cas de non respect de cette obligation. Les textes qui s'imposent aux lotisseurs et promoteurs sont les réglementations d'urbanismes imposées par les collectivités locales, qui comportent des "servitudes de mixité sociale". En gros, afin de respecter les obligations de l'article 55 de la loi SRU, les collectivités locales conditionnent l'agrément des projets immobiliers à la production de logements sociaux. C'est donc dans le PLU applicable localement qu'il faut chercher la disposition s'imposant aux producteurs de logements.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/05/2019 à 09:59, frigo a dit :

Et tu n'as pas pensé a démissionner pour donner du sens a ta vie professionnelle ?

 

J'y ai pensé assez souvent, oui. Mais je suis comme tout le monde, j'ai arbitré dans l'intérêt de ma vie personnelle.

J'habite dans un trou de 16000 habitants, où à part le tourisme estival et la fonction publique, y a pas grand chose. Assez bien payée à ne quasiment rien foutre, tel le parasite moyen qui venait me demander de l'aide, avec une liberté d'organisation assez importante (le fonctionnaire qui part en avance croise celui qui arrive en retard) qui m'a permis de privilégier l'éducation de ma fille.

Du coup, je me suis appliquée à pourrir le système de l'intérieur en ne faisant pas ce qui m'était demandé. Ça a encore plus allégé mes horaires sans perturber plus que ça le biotope des cas sociaux qui m'étaient confiés.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Cortalus a dit :

 

En gros, cette obligation découle de l'article 55 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, dite "SRU", codifié aux  articles 302-5 et suivants du code de la construction et de l'habitation. Par contre, la loi SRU ne traite que de l'obligation faite aux communes d'avoir un pourcentage de logements sociaux, et des pénalités en cas de non respect de cette obligation. Les textes qui s'imposent aux lotisseurs et promoteurs sont les réglementations d'urbanismes imposées par les collectivités locales, qui comportent des "servitudes de mixité sociale". En gros, afin de respecter les obligations de l'article 55 de la loi SRU, les collectivités locales conditionnent l'agrément des projets immobiliers à la production de logements sociaux. C'est donc dans le PLU applicable localement qu'il faut chercher la disposition s'imposant aux producteurs de logements.

 

Aaaaaah ok, ça explique pourquoi je n'ai pas trouvé dans la loi SRU les dispositifs liés au quota de logement social dans les programmes immobliliers. Chaque collectivité choisit de quelle façon elle va appliquer la loi.

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Noob a dit :

Hé bé t'es pas arrivée. 

Hihihi, c'est fatigant mais j'ai pas envie de lâcher l'affaire.

On avance un peu. Elle a pris connaissance de l'article de Benard (quand même) mais sa critique prouve qu'elle n'a pas compris, ou lu trop vite. Benard évoquait la situation particulière des logements hlm inclus dans les programmes privés et ce que ça induisait d'effets pervers à l'encontre des vrais pauvres qui restent sur la touche. Elle interprète ça comme "les pauvres n'ont pas accès au logement social". Clairement, oui, dans ce cas-là, les bénéficiaires des minima sociaux se brossent.

 

Elle ajoute qu'il lui faudrait l'avis des détracteurs de Bénard et le dossier complet (quel dossier ?) pour se faire une opinion... euh.... alors là, c'est pas compliqué, il suffit d'écouter Yan Brossat ou n'importe quel gauchiste de base pour entendre un discours purement idéologique ne reposant sur rien de factuel et de chiffré, mais si je lui réponds ça, je me doute que ça va pas lui suffire. Que valent des chiffres et de la logique par rapport à de l'émotion ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Bisounours a dit :

J'y ai pensé assez souvent, oui. Mais je suis comme tout le monde, j'ai arbitré dans l'intérêt de ma vie personnelle.

J'habite dans un trou de 16000 habitants, où à part le tourisme estival et la fonction publique, y a pas grand chose. Assez bien payée à ne quasiment rien foutre, tel le parasite moyen qui venait me demander de l'aide, avec une liberté d'organisation assez importante (le fonctionnaire qui part en avance croise celui qui arrive en retard) qui m'a permis de privilégier l'éducation de ma fille.

Du coup, je me suis appliquée à pourrir le système de l'intérieur en ne faisant pas ce qui m'était demandé. Ça a encore plus allégé mes horaires sans perturber plus que ça le biotope des cas sociaux qui m'étaient confiés.

 

Le cœur est Libéral mais le portefeuille est socialiste ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Waren a dit :

 

Le cœur est Libéral mais le portefeuille est socialiste ^_^

Je dirais pas ça, mais rationnellement, je n'avais aucune raison de galérer dans mon bled dans un boulot moins payé que le mien, avec des heures plus nombreuses. Et par ailleurs coincée pour des raisons de famille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hihihi, c'est fatigant mais j'ai pas envie de lâcher l'affaire.
On avance un peu. Elle a pris connaissance de l'article de Benard (quand même) mais sa critique prouve qu'elle n'a pas compris, ou lu trop vite. Benard évoquait la situation particulière des logements hlm inclus dans les programmes privés et ce que ça induisait d'effets pervers à l'encontre des vrais pauvres qui restent sur la touche. Elle interprète ça comme "les pauvres n'ont pas accès au logement social". Clairement, oui, dans ce cas-là, les bénéficiaires des minima sociaux se brossent.
 
Elle ajoute qu'il lui faudrait l'avis des détracteurs de Bénard et le dossier complet (quel dossier ?) pour se faire une opinion... euh.... alors là, c'est pas compliqué, il suffit d'écouter Yan Brossat ou n'importe quel gauchiste de base pour entendre un discours purement idéologique ne reposant sur rien de factuel et de chiffré, mais si je lui réponds ça, je me doute que ça va pas lui suffire. Que valent des chiffres et de la logique par rapport à de l'émotion ?


C’est le signal qu’il faut arrêter la conversation. Ce genre de discours est généralement l’aveu qu’on est à court d’argument. Mais la plupart des gens s’identifient à leurs opinions et il leur est donc psychologiquement impossible d’en examiner objectivement la validité des prémisses. Pousser plus loin ne générerait à mon avis que de l’agressivité chez ton interlocutrice.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Cortalus a dit :

C’est le signal qu’il faut arrêter la conversation

Brandolini à l'œuvre, en effet. C'est assez décevant car je la pensais plutôt rationnelle, alors que non finalement. Et je pourrais comme je l'ai fait, lui parler de mon expérience de terrain, entre autres, elle trouverait toujours à répondre : oui mais...

Elle occupe le même logement social depuis 30 ans, avec un loyer dérisoire, de l'apl à tort car vie maritale non déclarée, qu'elle trouve trop petit mais qu'elle veut pas lâcher vu le montant dérisoire du loyer... grosso merdo, le même en privé devrait coûter trois fois plus... En fait, elle est l'exemple parfait des effets pervers du dispositif. Dois-je y voir un lien ? :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites
57 minutes ago, Bisounours said:

Hihihi, c'est fatigant mais j'ai pas envie de lâcher l'affaire.

On avance un peu. Elle a pris connaissance de l'article de Benard (quand même) mais sa critique prouve qu'elle n'a pas compris, ou lu trop vite. Benard évoquait la situation particulière des logements hlm inclus dans les programmes privés et ce que ça induisait d'effets pervers à l'encontre des vrais pauvres qui restent sur la touche. Elle interprète ça comme "les pauvres n'ont pas accès au logement social". Clairement, oui, dans ce cas-là, les bénéficiaires des minima sociaux se brossent.

Tiens faudra que je le lise du coup cet article.

Quote

Elle ajoute qu'il lui faudrait l'avis des détracteurs de Bénard et le dossier complet (quel dossier ?) pour se faire une opinion... euh...

Ça c'est l'aveu de quelqu'un qui ne comprend pas un sujet et qui pourtant ne s'est pas gêné pour donner son avis ce qui n'est pas très honnête. Si elle s'était contentée de mettre en doute ce que disait Benard en disant ça parait trop "simple", ça aurait été honnête, mais contredire avec du vent, comment dire... Dans un débat public ce serait une humiliation, dans une conversation privée c'est différent en fonction du degré d'amitié ou d'envie de convaincre on peut plus ou moins se permettre d'en faire la remarque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Noob a dit :

Tiens faudra que je le lise du coup cet article.

https://www.contrepoints.org/2013/11/02/144802-immobilier-comment-la-loi-sru-vous-penalise-tous-au-profit-dune-kleptocratie

 

Autrement, bien sûr qu'elle ne comprend rien au sujet. Elle voit ce qui se voit, comme dirait l'autre. Et en tire des conclusions arbitraires. L'argument le plus pourri qu'elle m'a avancé c'est que le style de Benard l'a gavée, trop sarcastique donc non crédible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Feu nourri de critiques parce que je ne vais pas voter. En gros parce que c'est un devoir et qu'il faut voter RN.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bisounours a dit :

Brandolini à l'œuvre, en effet. C'est assez décevant car je la pensais plutôt rationnelle, alors que non finalement. Et je pourrais comme je l'ai fait, lui parler de mon expérience de terrain, entre autres, elle trouverait toujours à répondre : oui mais...

Elle occupe le même logement social depuis 30 ans, avec un loyer dérisoire, de l'apl à tort car vie maritale non déclarée, qu'elle trouve trop petit mais qu'elle veut pas lâcher vu le montant dérisoire du loyer... grosso merdo, le même en privé devrait coûter trois fois plus... En fait, elle est l'exemple parfait des effets pervers du dispositif. Dois-je y voir un lien ? :ninja:

 

T'as pas essayé de lui répondre ça ? 

 

il y a 8 minutes, Raffarin2012 a dit :

Feu nourri de critiques parce que je ne vais pas voter. En gros parce que c'est un devoir et qu'il faut voter RN.

Tu leur a dit que tu votais communiste ? 

 

Moi je commence à appliquer la technique que si tu me demande de faire quelque chose je vais faire le contraire 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, NoName a dit :

 

Tu leur a dit que tu votais communiste ? 

 

 

Plutot LREM ou socialiste (hamon ou gluckmann) car si tu dit communiste selon le gars du RN, il peut essayer de te convaincre de voter RN en mettant en avant les points communs entre les deux partis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, NoName a dit :

T'as pas essayé de lui répondre ça ? 

Tu veux dire lui retourner dans la face qu'elle profite, ou est la première victime du système ? Sûrement pas, pour la simple raison qu'elle est pas conne au point de pas se rendre compte qu'elle est concernée. Je pense d'ailleurs que c'est en raison de ça qu'elle est d'aussi mauvaise foi.

De fait, avec son revenu et celui de son compagnon, je suis pas certaine qu'ils n'entrent pas dans les critères d'attribution, mais vu qu'ils font un max de black...  :dents:

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 minutes ago, Raffarin2012 said:

Feu nourri de critiques parce que je ne vais pas voter. En gros parce que c'est un devoir et qu'il faut voter RN.

Perso, on ne me ferait pas chier, si j'allais pas voter.

Mais je trouve fun de voter pour une liste qui ne fera pas 3% pour rigoler.

 

Sinon, j'aurais bien mis un bulletin bastiat.

 

Dans ma famille sur les 2 votes connut, il y en un LR et un LREM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Marlenus a dit :

Mais je trouve fun de voter pour une liste qui ne fera pas 3% pour rigoler.

Le parti libertarien ? :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, poincaré a dit :

Le parti libertarien ? :mrgreen:

Ils y sont?

Le plus simple peut être c'est d'aller au bureau de vote et que je regarde s'il y a leur bulletin..

Share this post


Link to post
Share on other sites

La liste ML2D n’a pas pu se présenter : pas assez de femmes pour atteindre la parité.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Alchimi said:

Ils y sont?

Le plus simple peut être c'est d'aller au bureau de vote et que je regarde s'il y a leur bulletin..

 

Je crois que c'est en Belgique qu'il y a une liste du PLB, mais en France j'en ai pas vu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...