Jump to content
Cugieran

Je raconte ma life 8, petits suisses & lapidations

Recommended Posts

3 minutes ago, Raffarin2012 said:

J'ai continué à appliquer les méthodes glanées ici et ailleurs : mon sommeil est redevenu correct

 

Tu vas à des séances de soutien pour cancéreux en phase terminale ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Shower thought :

L'anarchie repose sur l'idée que chacun peut décider de sa propre vie, mais personne de la vie des autres.

L'autocratie, sur l'idée qu'une personne, ou un petit groupe de personnes, peuvent décider de leurs propres vies, et de la vie des autres, mais que le reste de la population ne peut décider ni pour elle même, ni pour les autres.

La démocratie repose sur l'idée que tout le monde peut décider de la vie des autres, mais que personne ne peut décider de sa propre vie, puisque celle-ci est toujours susceptible d'être soumise au suffrage des autres.

En effet, la limite de facto entre la sphère de décision de l'état et celle de l'individu est toujours décidée par l'état, autocratiquement ou démocratiquement. S'il y a un état, la liberté ne peut-être qu'octroyée provisoirement par lui.

L'autocratie est peut-être donc injuste et fondée sur une conception fausse car trop inégalitaire de la nature humaine, mais contrairement à la démocratie, elle ne repose pas sur un principe auto-contradictoire. Il serait en effet absurde que qui que ce soit soit qualifié pour décider de la vie de tous sans être qualifié pour décider de sa propre vie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant, mes shower thoughts sont plutôt de l'ordre de "c'est trop chaud...C'est trop froid".

 

@Mégille en fait la question c'est quelle est la source du droit ? Dans l'autocratie l'État est la source et donne la légitimité. Pour la démocratie c'est plus nuancé, on cherche à limiter le pouvoir même s'il est la source légitime du droit. Dans l'anarchie, il n'y a pas de source de droit. Sauf pour les ancap.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mégille a dit :

La démocratie repose sur l'idée que tout le monde peut décider de la vie des autres, mais que personne ne peut décider de sa propre vie, puisque celle-ci est toujours susceptible d'être soumise au suffrage des autres

Non sequitur. Déjà, la démocratie n'est pas un absolutisme donc la sphère de décision d'un individu sur sa propre personne est non-nulle (son volume est non-nul ? C'est confusant la terminologie).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Mister_Bretzel a dit :

Pour la démocratie c'est plus nuancé, on cherche à limiter le pouvoir même s'il est la source légitime du droit.

 

La limitation du pouvoir n'est pas particulièrement une idée démocratique. Les partisans de la limitation et de la séparation du pouvoir son généralement méfiant envers la démocratie (Locke Montesquieu, Tocqueville, les libéraux), et les plus grands partisans de la démocratie (Rousseau, les socialistes) y sont généralement hostile (à la limitation et séparation du pouvoir, souvent vu comme idées bourgeoises dans la tradition marxiste). On oublie souvent que Montesquieu, par exemple, trouvait la démocratie obsolète, et considérait probablement qu'elle n'aurait pas eu besoin de la séparation des pouvoirs, puisqu'elle repose sur la vertu des citoyens. Son modèle était la monarchie anglaise, où le pouvoir était partagé entre le roi et le parlement, qui ne représentait que les nobles et les riches bourgeois.

 

il y a 12 minutes, Neomatix a dit :

Non sequitur. Déjà, la démocratie n'est pas un absolutisme donc la sphère de décision d'un individu sur sa propre personne est non-nulle (son volume est non-nul ? C'est confusant la terminologie).

 

Les états non-démocratiques ne sont pas forcément absolutistes, et une démocratie peut théoriquement être absolutiste (même si ça ne dure jamais bien longtemps). Reste que la limite du pouvoir est toujours posée par le pouvoir lui-même, et est donc susceptible d'être déplacée par lui. On peut tout au plus lui mettre des bâtons dans les roues pour le faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Mégille a dit :

On oublie souvent que Montesquieu, par exemple, trouvait la démocratie obsolète, et considérait probablement qu'elle n'aurait pas eu besoin de la séparation des pouvoirs, puisqu'elle repose sur la vertu des citoyens.

La démocratie, ou la république ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

La démocratie, ou la république ?

Chez Montesquieu, la démocratie est l'une des deux formes que peut prendre la république, avec l'aristocratie. Toutes les deux reposent sur la vertu, toutes les deux ne sont appropriés qu'à des états de très petites tailles, et toutes les deux sont aujourd'hui un peu obsolète, puisque le commerce nous recentre sur nos intérêts personnels et nous détourne de la vertu civique (c'est à dire le patriotisme). Montesquieu n'était ni républicain, ni démocrate ; ni libéral, d'ailleurs. Il défendait les privilèges contre l'égalité de droit, qui pour lui était le propre des despotismes, en vue de soumettre tout le monde directement au despote.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'aristocratie repose sur l'honneur chez Montesquieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ça c'est la monarchie. Mais elle se distingue effectivement du despotisme (qui repose sur la crainte) par l'existence d'une noblesse qui peut contrôler les actions du souverain. C'est la forme préférée de Montesquieu, la république (démocratique ou aristocratique) étant une sorte de paradis perdu, et le despotisme, l'anti-modèle à fuir à tout prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Mégille a dit :

toutes les deux sont aujourd'hui un peu obsolète, puisque le commerce nous recentre sur nos intérêts personnels et nous détourne de la vertu civique (c'est à dire le patriotisme).

Est-ce qu'on peut dire que : moins il y a d'emprise de l'Etat dans la vie des citoyens et en particulier dans la sphère économique, moins le commerce est entravé par des barrières réglementaires, législatives qui visent à le réguler, et moins la population d'un territoire donné tend à être politisée parce que les gens n'attendent rien de l'Etat ? je me demande d'où vient cette prédominance de la politique dans la "vie publique" dans certains pays comme la France,  avec des partis et leurs propres sitcoms. Les pays les plus prospères tendent-ils à se dépolitiser ? (pourquoi n'y a-t-il pas de gilets jaunes en suisse, par exemple)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, poincaré a dit :

Est-ce qu'on peut dire que : moins il y a d'emprise de l'Etat dans la vie des citoyens et en particulier dans la sphère économique, moins le commerce est entravé par des barrières réglementaires, législatives qui visent à le réguler, et moins la population d'un territoire donné tend à être politisée parce que les gens n'attendent rien de l'Etat ? je me demande d'où vient cette prédominance de la politique dans la "vie publique" dans certains pays comme la France,  avec des partis et leurs propres sitcoms. Les pays les plus prospères tendent-ils à se dépolitiser ? (pourquoi n'y a-t-il pas de gilets jaunes en suisse, par exemple)

Ca se défend, mais je ne pense pas que ce soit ce qu'ait voulu dire Montesquieu.

Il ne parle pas de libéralisme économie, il se contente d'observer une intensification du commerce à son époque, ce qui va évidemment de pair avec un plus grand souci des habitants (ou au moins des bourgeois) pour leurs affaires privées. Et je ne pense pas que par "vertu" (civique, c'est à dire le patriotisme) il ait parlé de la politisation comme engagement partisan. Je crois qu'il parle surtout d'une disposition à se sacrifier pour sa patrie.

Mais de toute façon, les révolutions américaines et françaises semblent lui avoir donné tort sur deux ou trois points.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Solomos a dit :

 

Tu vas à des séances de soutien pour cancéreux en phase terminale ?

Non mais mon père oui.

Tu pouvais pas savoir donc je balancerai pas d'insultes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, Raffarin2012 said:

Non mais mon père oui.

Tu pouvais pas savoir donc je balancerai pas d'insultes.

 

Vraiment désolé. Effectivement le risque d'avoir un malade dans sa famille n'est pas négligeable, j'aurais dû être plus prudent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Solomos a dit :

 

Vraiment désolé. Effectivement le risque d'avoir un malade dans sa famille n'est pas négligeable, j'aurais dû être plus prudent.

Oui c'est à éviter. Pas de souci on oublie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Mégille a dit :

Ca se défend, mais je ne pense pas que ce soit ce qu'ait voulu dire Montesquieu.

Il ne parle pas de libéralisme économie, il se contente d'observer une intensification du commerce à son époque, ce qui va évidemment de pair avec un plus grand souci des habitants (ou au moins des bourgeois) pour leurs affaires privées. Et je ne pense pas que par "vertu" (civique, c'est à dire le patriotisme) il ait parlé de la politisation comme engagement partisan. Je crois qu'il parle surtout d'une disposition à se sacrifier pour sa patrie.

Mais de toute façon, les révolutions américaines et françaises semblent lui avoir donné tort sur deux ou trois points.

Et si on se détache de ce que dit Montesquieu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Mégille a dit :

 les plus grands partisans de la démocratie ([...] les socialistes)

 

Oui alors ça dépend franchement lesquels hein.

 

Même le communisme de conseils n'est pas vraiment une forme démocratique de marxisme ; du moins j'ai la très nette impression que les bourgeois expropriés trouveraient mal leurs places dans les conseils ouvriers...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par curiosité je suis allé checker les mails envoyés par Rencontres Libertariennes.

Il y a simplement un lien d'invitation vers leur Slack (wtf) qui n'est plus actif.

 

Le Slack :

https://libertariens.slack.com/

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Oui alors ça dépend franchement lesquels hein.

 

Même le communisme de conseils n'est pas vraiment une forme démocratique de marxisme ; du moins j'ai la très nette impression que les bourgeois expropriés trouveraient mal leurs places dans les conseils ouvriers...

 

C'était à une époque où le plus gros de la population était ouvrière et paysanne. Et par des types qui estimaient que le bourgeois ne tirait ses revenus que de l'exploitation des travailleurs. Etre contre les bourgeois, pour eux, c'était comme être contre les nobles lors de la révolution française. Le socialisme est en général un extrémisme démocratique* qui veut étendre l'emprise de la majorité à la partie de la vie des individus qui consiste en la production de richesse.

*Si on en exclu les nazis et les fascistes, évidemment.

 

il y a 59 minutes, poincaré a dit :

Et si on se détache de ce que dit Montesquieu ?

 

Et bien je ne sais pas ! Au contraire, la prospérité peut même aller avec du temps à perdre du coté du militantisme politique. Il faut beaucoup de richesse pour qu'un peuple puisse entretenir de gros groupes improductifs ou très peu productifs (fonctionnaire, étudiant, retraité). Et cette masse oisive est généralement très politisée (en même temps, vu qu'elle vit du travail des autres, elle a intérêt à superviser sa source de revenu).

Mais la relation de nécessité va dans un seul sens (il ne peut pas y avoir d'oisifs sans richesse, mais il peut peut-être y avoir de la richesse sans oisif), donc... je ne sais pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Raffarin2012 a dit :

Par curiosité je suis allé checker les mails envoyés par Rencontres Libertariennes.

Il y a simplement un lien d'invitation vers leur Slack (wtf) qui n'est plus actif.

 

Le Slack :

https://libertariens.slack.com/

Fais l'espion pour nous (

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Mégille said:

Shower thought

Pas une excuse pour lancer une discussion sérieuse ici... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui j'ai fait un plein(un vide ?) de 32 centimes. Voilà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui j'ai entamé une procédure de contestation à l'administration fiscale. Ils m'ont saisie pour un impôt de contribution à l'audiovisuel public alors que je ne suis même pas redevable. Mon erreur, c'était très certainement de les avoir prévenus par mail ou lettre simple il y a deux ans plutôt que lettre avec A/R. Même pas été informée de la procédure, rien reçu par courrier. Surprise sur mon compte bancaire. L'élément réconfortant, c'est le soutien de mes proches qui sont tous révoltés par la situation, les traitent de voleurs, et un aïeul qui m'a dit qu'il allait chercher des flingues en belgique si jamais je n'étais pas remboursée (il a le sang chaud, c'est pour déconner).

  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouvrez un compte à l'étranger (Revolut, N26), fermez vos comptes français. Ils peuvent toujours saisir en théorie mais c'est beaucoup plus compliqué donc ils ne le font pas.

Gardez moins d'un RSA sur votre compte, sinon.

 

Laisser la porte ouverte aux ATD, c'est concéder du pouvoir à l'Etat.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, poincaré a dit :

Aujourd'hui j'ai entamé une procédure de contestation à l'administration fiscale. Ils m'ont saisie pour un impôt de contribution à l'audiovisuel public alors que je ne suis même pas redevable. Mon erreur, c'est certainement de les avoir prévenus par mail il y a deux ans plutôt que lettre avec A/R. Même pas été informée de la procédure, rien reçu par courrier. Surprise sur mon compte bancaire. L'élément réconfortant, c'est le soutien de mes proches qui sont tous révoltés par la situation, les traitent de voleurs, et un aïeul qui m'a dit qu'il allait chercher des flingues en belgique si jamais je n'étais pas remboursée (il a le sang chaud, c'est pour déconner).

 

Hum, ce que tu veux dire, c'est que l'état peut arbitrairement te saisir comme cela sur ton compte, sans aucune notification, bizarre quand même. 

 

Après, très mauvais plan de communiquer par eux par mail, et aussi très mauvais plan d'aller au guichet "demander un conseil": je me suis déjà fait avoir où le type de l'ancienne trésorerie de Caluire m'avait expliqué que je n'avais rien à faire mais en fait j'avais effectivement quelque chose à faire. Mon impression est que l'interprétation des textes est franchement très variable d'une personne à l'autre et qu'en conséquence, avec eux, tu avances toujours en terrain miné et qu'il est donc nécessaire de toujours tracer ce que tu leur dis.

 

L'autre grosse chose que j'ai appris avec eux, c'est que tu es généralement plus gagnant à leur dire juste le minimum syndical et de ne surtout jamais leur évoquer les "éventuelles erreurs" de ta part ...

 

 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Waren a dit :

Ils m'ont saisie

euh... une saisie d'impôt n'est pas toujours précédée de quelques avis de l'huissier du trésor ?

 

il y a 26 minutes, poincaré a dit :

Mon erreur

Funeste erreur ! Typique des djeunes, ça : adeptes du clavier au lieu du bon vieux stylo et de l'enveloppe avec un beau ar/lr ; surtout dès qu'il y a une histoire de pognon avec une administration fistale.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Neomatix a dit :

Ouvrez un compte à l'étranger (Revolut, N26), fermez vos comptes français. Ils peuvent toujours saisir en théorie mais c'est beaucoup plus compliqué donc ils ne le font pas.

Ah ouais intéressant à quel point c'est moins simple pour eux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, ttoinou a dit :

Ah ouais intéressant à quel point c'est moins simple pour eux ?

 

Parce qu'une ATD dans un pays étranger est plus difficile à gérer et que le Royaume-Uni n'est pas concerné par les ATD.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Royaume-Uni pour Revolut? Je crois que si tu stockes des EUR c'est la Lituanie ou l'Allemagne la banque derrière, à confirmer. Mais ouais si tu stockes des GBP c'est la LLoyds Banks il me semble

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, ttoinou a dit :

Royaume-Uni pour Revolut? Je crois que si tu stockes des EUR c'est la Lituanie ou l'Allemagne la banque derrière, à confirmer. Mais ouais si tu stockes des GBP c'est la LLoyds Banks il me semble

 

Sur Revolut, tu as un RIB domicilié en GB; et la notion de "stockage" y est très relative, dans le sens où tu peux passer d'une devise à l'autre en un clic. Revolut, cela me fait quand même plus penser à du pré-payé qu'un véritable compte, même si cela s'y rapproche fortement. D'ailleurs, sur certains TPE, cela me met "prepaid card".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais ça fait un peu Payoneer. Bonne remarque pour le stockage on ne sait pas ce qu'il se passe derrière les coulisses :S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...