Aller au contenu
Tramp

Réformer l'impôt sur le revenu : une politique sociale pour le 21e siècle

Messages recommandés

il y a 8 minutes, Pirot a dit :

Contrat de travail unique 

 

Non merci, j'ai envie de négocier moi même mon contrat de travail. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Tramp a dit :

 

Tu te trompes. L'Etat a TROP de recettes fiscales.

 

Le libéralisme c'est l'Etat minimum et non pas la maximisation des recettes de l'Etat.

 

 

 

Euhh

 

Trop de recettes ?? Et comment comptes-tu financier la fonction publique hospitalière par exemple ? Faut bien que l'Etat est des recettes pour vivre ?

à l’instant, Pirot a dit :

 

Euhh

 

Trop de recettes ?? Et comment comptes-tu financier la fonction publique hospitalière par exemple ? Faut bien que l'Etat est des recettes pour vivre ?

Financer*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Pirot a dit :

 

Euhh

 

Trop de recettes ?? Et comment comptes-tu financier la fonction publique hospitalière par exemple ? Faut bien que l'Etat est des recettes pour vivre ?

Financer*

 

Ah oui, le privatiser 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Pirot a dit :

 

Euhh

 

Trop de recettes ?? Et comment comptes-tu financier la fonction publique hospitalière par exemple ? Faut bien que l'Etat est des recettes pour vivre ?

 

Les dépenses de l'hôpital c'est 75 milliards. Les dépenses de l'Etat c'est 1300 milliards. On a donc de la marge avant de toucher à l'hôpital. 

 

Sinon, je compte les financer exactement comme les dépenses de boulangerie. 

 

Un Etat libéral : justice - police - armée c'est une 100aines de milliards par an.

 

Un Etat minimum c'est encore moins (parce que l'essentiel de la police et de la justice peut être privatisé).

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
7 minutes ago, Tramp said:

 

 

Un Etat libéral : justice - police - armée c'est une 100aines de milliards par an.

Là c'est le minarchisme.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, Marlenus a dit :

Là c'est le minarchisme.

 

 

 

Non, le minarchisme, c'est celui d'en dessous. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 minute ago, Tramp said:

 

Non, le minarchisme, c'est celui d'en dessous. 

Wikibéral:

 

L'État étant caractérisé comme un monopole de la violence, ses prérogatives légitimes sont souvent identifiées aux seuls domaines où la violence est justifiée, les « fonctions régaliennes » de l'État : le maintien de l'ordre, la justice, la défense du territoire

[...]Alors que les anarcho-capitalistes, et leurs précurseurs, comme Gustave de Molinari, pensent qu'une concurrence peut exister en matière de sécurité, sans une autorité suprême comme celle de l'État, les minarchistes estiment qu'une telle concurrence est impossible : :

 

https://www.wikiberal.org/wiki/Minarchisme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Libéral classique c'est quoi alors ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai ça comme définition ( wikipédia):

 

L’anarcho-capitalisme est un courant de pensée politique inspiré par le libéralisme philosophique, selon laquelle l’existence de l’État est illégitime et inutile. Ce courant est une branche du libertarianisme2, différent du minarchisme, qui soutient quant à lui l'existence d'un État minimal pour tous (« État veilleur »).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Wikibéral:  Au vu de la définition supra, il apparaît que le minarchisme défend les idéaux du libéralisme classique.  On ne peut confondre les tenants du minarchisme avec les sociaux-démocrates ni les néo-conservateurs, qui ont une vision très interventionniste du maintien de l'ordre par l'État. En réalité, ils sont généralement très proches de l'anarcho-capitalisme, à quelques nuances

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 37 minutes, Tramp a dit :

Libéral classique c'est quoi alors ?

 

Le libéral classique est celui qui prône la primauté de liberté sauf sur ce qui le touche directement. Pour cela il fait appel à l’Etat pour tordre le bras de son voisin.

Par exemple, il exigera la liberté de construire ce qu’il veut sur son terrain mais fera appel à l’Etat pour empêcher ses voisins de faire de même, car les constructions alentours pourraient faire baisser la valeur de la sienne (vue, style, etc.).

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
42 minutes ago, Tramp said:

Libéral classique c'est quoi alors ?

Il sera plus facilement pour le chèque éducation par exemple comme Milton Friedman.

 

Là où pour le minarchiste c'est une aberration car l'état n'a pas à s'occuper de l'éducation.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 hours ago, ttoinou said:

Enfin un impôt volontaire !

 

Oxymore. Un impôt n'est, par définition, jamais volontaire. Mais je suis d'accord que la TVA est probablement le moins mauvais impôt, aussi bien sur le plan moral qu'en termes de recettes fiscales.

 

2 hours ago, Tramp said:

Non, le minarchisme, c'est celui d'en dessous. 

 

42 minutes ago, Marlenus said:

Il sera plus facilement pour le chèque éducation par exemple comme Milton Friedman.

 

Là où pour le minarchiste c'est une aberration car l'état n'a pas à s'occuper de l'éducation.

 

Je pense que c'est inutile de faire la différence. Libéraux classiques comme minarchistes sont pour recentrer l'Etat sur ses fonctions régaliennes, après que certains veuillent 2-3 autres trucs qui sortent du régalien ne nécessite pas à mon sens un label différent.

 

Puis Milton Friedman ne favorisait le chèque éducation et d'autres réformes "modérées" que comme des phases transitoires et parce qu'il se focalisait davantage sur comment évoluer du status quo vers une société plus libre que sur comment créer la société idéale. Et en l'occurrence la plupart des libéraux seront certainement d'accord pour dire que le chèque éducation est préférable au status quo. De la même manière qu'idéalement il était pour l'abolition de la Fed mais étant donnée son existence il prônait le monétarisme plutôt que d'autres formes de politique monétaire. Il ne me semble pas que sa conception idéale de l'Etat était si éloignée que ça de la conception dite "minarchiste" (voir cette interview).

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Pirot a dit :

 

 

En Irlande ils sont abaissé ce dernier à 12%  et multiplié les recettes fiscales. Le supprimer serait stupide, l'Etat se priverait de recettes fiscales, en revanche, l'alléger fortement pour la passer à 10% sur toutes les entreprises me semble une bonne solution. 

 

Concrètement, voilà ce qu'est un programme libéral:

 

-IS à 10% sur toutes les entreprises

-Flat tax de 15% sur les dividendes et plus values mobilières 

-Transformation du CICE en une baisse de 10 points de cotisations patronales

- Contrat de travail unique 

-Indemnité de licenciement payées par l'Etat 

 

Le bon impôt ( sans douleur)

ob_9683c2_5bfb5b9a065c0ebae09f121ba10b96

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'avais trouvé cela à propos de Picketty:

 

 180419041011556227.jpg

 

En gros, il montre que le taux d'IR supérieur était plus élevé à l'époque que maintenant pour les personnes les plus aisées. Mais, cela est bien joli de montrer le taux supérieur d'IR mais qu'en est-il de l'assiette de ce dernier ? En effet, quand le taux d'IR augmente mais que l'assiette reste stable, les impôts à payer augmentent mécaniquement, en revanche, quand le taux diminue et que l'assiette reste inchangée, les impôts à payer diminues également. Peut-être qu'à l'époque le taux d'IR était élevé mais que l'assiette était également prononcée ? De meme l'allègement de l'IR s'est peut-être accompagné d'une augmentation de l'assiette pour compenser. Il y a avait-il également des abattements de x% ?

 

Qu'en pensez-vous ? 

  • Nay 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Pirot a dit :

Qu'en pensez-vous ? 

Sur Piketty, sa vie son oeuvre, tu as ce fil là, sur le forum :

Et tu trouveras des trouzaines d'articles sur Contrepoints qui démontent son argumentaire, des pieds à la tête :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Pirot a dit :

Bonjour,

 

J'avais trouvé cela à propos de Picketty:

 

 180419041011556227.jpg

 

En gros, il montre que le taux d'IR supérieur était plus élevé à l'époque que maintenant pour les personnes les plus aisées. Mais, cela est bien joli de montrer le taux supérieur d'IR mais qu'en est-il de l'assiette de ce dernier ? En effet, quand le taux d'IR augmente mais que l'assiette reste stable, les impôts à payer augmentent mécaniquement, en revanche, quand le taux diminue et que l'assiette reste inchangée, les impôts à payer diminues également. Peut-être qu'à l'époque le taux d'IR était élevé mais que l'assiette était également prononcée ? De meme l'allègement de l'IR s'est peut-être accompagné d'une augmentation de l'assiette pour compenser. Il y a avait-il également des abattements de x% ?

 

Qu'en pensez-vous ? 

 

C'est bidon: il nous refait le coup des 95% d'imposition aux US, par exemple. Mais dans la réalité, les taux supérieurs sont tellement mités de niches fiscales, que pratiquement personne ne les paye. C'est bien entendu le cas également en France. Sur ce genre de taux, on n'est plus dans la symbolique idéologique. Pour moi, c'est un très mauvais argument pour tenter de nous convaincre que les pays libéraux ou assimilés taxent plus que le pays du vivre-ensemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Waren a dit :

 

C'est bidon: il nous refait le coup des 95% d'imposition aux US, par exemple. Mais dans la réalité, les taux supérieurs sont tellement mités de niches fiscales, que pratiquement personne ne les paye. C'est bien entendu le cas également en France. Sur ce genre de taux, on n'est plus dans la symbolique idéologique. Pour moi, c'est un très mauvais argument pour tenter de nous convaincre que les pays libéraux ou assimilés taxent plus que le pays du vivre-ensemble.

 

Merci Bisounours et Waren.

 

En faite, ce qui me dérange dans ses analyses, c'est qu'il ne nous montre pas déjà l'assiette de l'IR, les niches comme tu dis, et les éventuels abattements...  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×