Aller au contenu
FabriceM

Aujourd'hui, en France

Messages recommandés

Il y a 20 heures, Bisounours a dit :

Ben ça dit juste les fondamentaux de l'éducation bien comprise.

Arrêtez un peu de flipper sur une brigade de la fessée.

Rien ne changera pour les parents modérés dans leurs comportements.

Il y a toutes les raisons du monde de flipper.

 

Il y a 19 heures, Restless a dit :

@Bisounours Encore faut-il définir violence verbale, punition & souffrance morale.

 

Parce que ce genre de conneries (et on comprendra bien que je suis mal placé pour encourager la violence auprès des enfants), c'est du même style que certaines lois féministes ou écologistes, ça ne fait pas que sensibiliser, ça diminue aussi le seuil de tolérance d'actes qui pouvait paraître acceptable y a quelques années à des gestes totalement répréhensibles. Pour prendre un exemple, j'ai une maman qui a mis une tape sur la main de son gosse pour je sais plus quelle connerie, elle en culpabilisait tellement qu'elle en pleurait. J'ai dû dédramatiser le machin en lui disant que si c'était moi, sa gosse aurait dormi dehors.

Dans les campagnes préventives, il faut "parler à l'enfant". Ah ben ça pour parler ça parle. Le but c'est pas de devenir copain/copain, mais de poser les règles et les limites. Les parents sont tellement coupés d'eux-mêmes, que je vois pas comment il est possible d'être dans un cadre prévenant.

+1

 

 

Il y a 19 heures, Bisounours a dit :

Pfff.

Comme le dit @poincaré c'est une loi davantage symbolique qu'autre chose.

C'est pas parce que tu mettras un coup de pied au cul de ton ado chiant en lui hurlant  d'aller ranger sa piaule que tu seras sanctionné.

En revanche ça pose un principe de base sur lequel s'appuyer. En cas d'abus.

Et aujourd'hui on s'appuie sur quoi ?

 

Il y a 18 heures, Bisounours a dit :

Ce projet est effectivement problématique car il préconise un comportement en rendant pénalisables certaines actions. Ou absence d'actions.

Toutefois il faut bien proscrire et punir lorsque la santé est en danger. Protéger les faibles en quelque sorte.

Et donc définir ce qu'est la santé. Où commence la maltraitance.

J'ai 30 ans d'expérience autour de la protection de l'enfance et des publics vulnérables. Cette petite expertise me permet de penser qu'il y a des tas de zones grises. Où ne rien faire ou faire est un choix pas facile.

Et donc aujourd'hui tu fais comment pour traiter les problèmes de maltraitance ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lors de la dernière tentative de cette loi, ma fille m'a sorti qu'on lui avait dit à l'école que M. Hollande avait déclaré que je n'avais plus le droit de lui donner de fessées. (Authentique)

Je lui ai répondu qu'à la maison, la loi c'est papa et maman, et non pas M. Hollande.

Au delà de cela, avoir à gérer des contradictions entre ce qui est dit à la maison et ce qui est dit à l'école arrive un peu trop souvent, à mon gout.

En ce moment, elle étudie la manière de distinguer les vrais histoires des fausses histoires ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Restless a dit :

En tant qu'individu respectable, j'ai tendance à le penser oui.

Je vois un grand nombre d'attitudes effectuées auprès des enfants et ce, uniquement parce qu'ils sont enfants, et jamais la même personne ne ferait la même chose à un adulte, et encore moins que ça soit fait à elle-même. Ou alors si elle le fait, ce sera considéré comme impoli, rude, irrespectueux. Je prends les premiers exemples qui me viennent en tête : couper la parole, attraper par le bras voire porter pour mettre à un endroit, parler de lui à la 3ème personne alors qu'il est là, ne pas considérer son ressenti

Traiter des enfants comme des adultes, c'est bizou..   mais les enfants si on les laissent faire;

 - Te coupent la parole,

 - Te brutalisent (voir la violence dans les cours de récré),

 - Ne pensent qu'à leur nombril (la maison considérée comme un hôtel-restaurant).

 

Les enfants entre eux sont hyper violents, en tout cas les garçons.

La cours de récré est un lieu de déchainement de violence.

 

Vite une loi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, GilliB a dit :

Traiter des enfants comme des adultes, c'est bizou..   mais les enfants si on les laissent faire;

Même chose, trouve moi la phrase où j'ai soutenu ça, ou encore où j'ai laissé entendre qu'il fallait légiférer sur le respect. Parce qu'un adulte qui le fait, généralement tu le laisses pas faire, pourquoi le laisser faire à un enfant ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Restless a dit :

Même chose, trouve moi la phrase où j'ai soutenu ça, ou encore où j'ai laissé entendre qu'il fallait légiférer sur le respect. Parce qu'un adulte qui le fait, généralement tu le laisses pas faire, pourquoi le laisser faire à un enfant ?

 

 

Mais en tant que parents, tu es obligé de couper la parole à un gamin, sinon le gamin ira monopoliser la discussion; MOI MOI MOI !

La demande d'un gamin est infini, il se vie comme le centre du monde

Sykora02.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça m'amuse parce que j'ai le même sentiment parfois avec des adultes, donc je vois pas le rapport avec l'âge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Restless a dit :

Ça m'amuse parce que j'ai le même sentiment parfois avec des adultes, donc je vois pas le rapport avec l'âge.

C'est sûr, y'ena qui sont restés de grands enfants :).

holland-smile.jpg

 

Edit: il n'a pas une tête à claque ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D Vivement qu'il revienne celui-ci.

 

Avec "grands enfants", tu pointes d'une certaine manière ce que je dis.

 

Citation

Le but c'est pas de devenir copain/copain, mais de poser les règles et les limites. 

J'ai bien exprimer l'importance ici de poser le cadre, donc je vois pas bien l'argument du "si tu laisses faire, ils vont X ou Y".

J'exprimer l'idée qu'il est tout à fait possible (et pour moi souhaitable donc) de considérer l'enfant en tant qu'individu avec un ressenti, sans s'autoriser certains gestes avec lui "parce qu'il est petit". (voir plus haut les exemples).

 

J'imagine que c'est le mot "ressenti" qui fait lever une armée de bouclier, alors que je doute que vous en fassiez abstraction avec vos proches.

 

il y a 30 minutes, GilliB a dit :

La demande d'un gamin est infini, il se vie comme le centre du monde

Oui, on est bien d'accord que c'est ça qu'il faut cadrer. Et je suis pas en train de tenir le discours d'une éventuelle bobo-hippie. J'en ai suffisamment croisé au taff et en formation pour savoir qu'elles se font chier dessus par des gosses qui comprennent pas la frustration, et on sait ce que ça donne après, pas besoin de le rappeler. Qu'elles considèrent que le monde de l'enfance est tout mignon et qu'il faut les laisser faire leurs expériences sans les brutaliser hihihihi gouzi gouzi de la même manière que l'imagine les premiers parents, alors qu'elles sont éducatrices, ça me fait doucement sourire quand je suis de bonne humeur.

 

Ce cadre il peut tout à fait être posé sans législation, mais aussi sans des manières qu'on ne s'autorise pas avec adultes mais que l'on fait avec des enfants, "parce que c'est des enfants".

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on s'interdit de prendre son gamin dans les bras pour le déplacer sans son affirmative consent on ne va pas aller bien loin pour le cadrer. Ou pour quoi que ce soit d'autre.

 

Par ailleurs dans cette discussion il faut bien voir que dans la plupart des cas c'est le contraire qui se passe : on s'interdit de parler à un enfant comme on parlerait à un adulte parce que ça serait incompréhensible et traumatisant pour lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Lancelot a dit :

Par ailleurs dans cette discussion il faut bien voir que dans la plupart des cas c'est le contraire qui se passe : on s'interdit de parler à un enfant comme on parlerait à un adulte parce que ça serait incompréhensible et traumatisant pour lui.

/this

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Restless a dit :

Qu'elles considèrent que le monde de l'enfance est tout mignon et qu'il faut les laisser faire leurs expériences sans les brutaliser hihihihi gouzi gouzi

 

Moi quand j'étais à l'école maternelle, je me souviens distinctement d'une fois où les garçons avaient trouvé un moyen d'extraire des "pierres" noires, enfin des morceaux de bitume de sous la surface de la cour de recréation. Résultat: ils ont réussi à se niquer la gueule collectivement et à se faire saigner / envoyer à l'infirmerie.

 

Après ça il y a des discours idylliques sur la nature humaine qui ne passent plus.

"Mais un fripon d’enfant, cet âge est sans pitié,

Prit sa fronde et, du coup, tua plus d’à moitié

La volatile malheureuse" -Jean de La Fontaine, "Les Deux Pigeons", Fables, Livre IX, 2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Adrian
      La liste des signataires :
       

    • Par Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • Par Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • Par Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • Par Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×