Jump to content
FabriceM

Aujourd'hui, en France

Recommended Posts

Les éditeurs de livres scolaires ont "un rapport distant" avec l'argent : ils ne le sacralisent pas, se contentant de faire des bénéfices avec un marché fort juteux.

Et ce sont des profs qui rédigent les manuels et choisissent les docs : eux non plus ne sacralisent pas l'argent. Ils se contentent de se plaindre tous les jours de ne pas en gagner assez.

  • Yea 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Largo Winch a dit :

 

Oui, enfin, ce n'est pas le programme officiel de l'EN, hein... C'est visiblement un exercice dans un ouvrage publié par un éditeur... privé.

Ah et tu peux expliquer alors ? éditeur privé, certes, mais utilisé où ?

et par ailleurs, ça suppose que l'Ednat dispose de ses propres éditions ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
25 minutes ago, Bisounours said:

Ah et tu peux expliquer alors ? éditeur privé, certes, mais utilisé où ?

et par ailleurs, ça suppose que l'Ednat dispose de ses propres éditions ?

Non.

Il y a un programme officiel.

Des éditeurs de livres scolaires proposent des ouvrages avec des exemples choisis par eux.

Des établissements choisissent tel ou tel fournisseurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ça c'est un cours du manuel, et c'est très mal vu de les utiliser. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'arrive plus à le retrouver mais je me souviens d'un manuel d'histoire "de droite" sorti il y a quelques années, avec des "grands hommes oubliés" et du "roman national", etc. Je me demande si ça se vend vraiment ou si c'est de la com' politique (des députés LR se félicitaient de cette nouvelle édition il me semble). Si ça parle à quelqu'un. :jesaispo:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Jean_Karim a dit :

Et ça c'est un cours du manuel, et c'est très mal vu de les utiliser. 

Ce n'est pas un cours mais un document. J'utilise souvent les documents des manuels. Quitte à en faire une lecture critique.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mathieu_D a dit :

Non.

Il y a un programme officiel.

Des éditeurs de livres scolaires proposent des ouvrages avec des exemples choisis par eux.

Des établissements choisissent tel ou tel fournisseurs.

Ça signifie donc que les établissements scolaires ont un choix parmi x manuels qui se doivent de respecter un programme national ?

Donc, ce qu'on lit ici, c'est bien un extrait de l'un de ces manuels imposés ? Dommage que l'on ne sache pas de quelle matière il s'agit, probablement d'économie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Bisounours a dit :

Ça signifie donc que les établissements scolaires ont un choix parmi x manuels qui se doivent de respecter un programme national ?

Donc, ce qu'on lit ici, c'est bien un extrait de l'un de ces manuels imposés ? Dommage que l'on ne sache pas de quelle matière il s'agit, probablement d'économie ?

Avec une recherche google image, je trouve un manuel de SES de Terminale ES, édité par Hachette en 2013.

https://www.lesalonbeige.fr/le-clivage-gauche-droite-simple-comme-bonjour/

On trouve aussi un article de @h16 de Novembre 2013 https://www.contrepoints.org/2013/11/20/146862-la-propagande-detendue-de-leducation-nationale

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bisounours a dit :

Voilà ce que les jeunes apprennent en France. C'est officiel, à droite on aime le fric, à gauche on s'en fout. Quoique...

 

Source ? :icon_mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Philiber Té a dit :

Si ça parle à quelqu'un. :jesaispo:

 

Casali je pense. Il est très drôle en conférence mais je n'ai pas pousse le vice jusqu'à acheter un ticket pour son Napoléon l'opéra rock :D .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bisounours a dit :

M'enfin, @Frenhofer la donne juste au dessus !

Sorry, j'ai écris avant de voir qu'il y avait une autre page à lire. Mea Culpa !

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Bisounours said:

Donc, ce qu'on lit ici, c'est bien un extrait de l'un de ces manuels imposés ? 

Les manuels ne sont pas imposés.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le programme est formulé en termes bien trop alambiqués pour prescrire quoi que ce soit. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'édition scolaire c'est privé, mais à la française hein. Grosso modo chaque réforme permet aux mêmes de refourguer des palanquées de nouveaux manuels à peine discernables les uns des autres. Ça fait beaucoup d'argent (oups j'ai parlé d'argent). Heureusement qu'on sait qu'en fait l'éducation est gratuite.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Question 1: D'après ce document, les personnes ont-elles le même rapport à l'argent? Justifiez, en nuançant votre propos.

 

😐 ben euh le texte donne quelques exemples pas du tout extrêmes, du rapport à l'argent. Donc c'est pas comme si il fallait lire entre les lignes... Ça me semble un peu débile comme exercice...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh l’exercice du manuel est vieux. Je me souviens l’avoir vu dans un billet d’H16 il y a des années...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un fou lui.

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça rappelle les votes d'AG à l'université.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela me rappelle une AG d'étudiants (en grande majorité) où le président sortant a contré un putsch en se radinant avec 40 procurations.

 

Cela forme ce genre de choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, la caméra montre pas non plus tout l'hémicycle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grâce au pilotage fin du gouvernement, vers une nouvelle hausse des prix ?

 

Au menu,

 

On commence par se féliciter de baisser le pouvoir d'achat des français ;

Citation

Jugeant « excellente »  la loi Egalim , votée le 2 octobre 2018 dans la foulée des Etats généraux de l'alimentation,

 

Avant d'enchainer sur des propositions pour aller encore plus loin :

 

- une nouvelle contrainte sur les temps de négociation :

Citation

Parmi les huit propositions mises en avant par le rapporteur, en figure une visant à resserrer le calendrier des négociations commerciales annuelles du 15 septembre au 15 décembre, quand elle s'achève actuellement fin février.

 

- Des produits plus chers :

Citation

Parmi les autres propositions, on relève aussi l'extension du seuil de revente à perte aux produits de droguerie, parfumerie et hygiène (DHP),

 

- Un truc qui ressemble à un contrôle des prix light :

Citation

l'institution d'un index mensuel publié par l'Insee qui pourrait conduire à entraîner une renégociation obligatoire

 

- Bien sûr, il faut encadrer/démanteler ces horribles centrales d'achat qui permettent d'obtenir des prix plus intéressants pour le consommateur :

Citation

 

sans compter la question, à traiter au niveau de Bruxelles, des centrales d'achat européennes.

 

 

 

https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/relation-industrie-commerce-les-deputes-veulent-des-mesures-urgentes-pour-obtenir-la-verite-sur-les-prix-1134715

 

C'est hallucinant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ils appellent ça « la vérité sur les prix »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Loi a dit :

Ça rappelle les votes d'AG à l'université.

en effet..

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Adrian
      La liste des signataires :
       

    • By Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • By Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • By Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×
×
  • Create New...