Jump to content
FabriceM

Aujourd'hui, en France

Recommended Posts

Pour faire prepa aux écoles de commerce, certaines recrutent des lycéens de filière Eco, mais la plupart prend des lycéens de filière scientifique. Ce qui était mon cas.

J'ai jamais compris comment la filière éco était aussi marginalisée, en France on adore les ingénieurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu fais un bac S, ce sont les sciences qui comptent.

 

Tu fais un bac ES, là l'histoire et les langues compterons plus. Et c'est la voie "logique" pour une prépa éco.

 

 

Sauf, qu'en France, la voie royale c'est le bac S, donc on t'oriente vers celle-ci si tu es un niveau correct.

L c'est pour les fâchés des maths (et ceux qui veulent se taper des meufs).

ES c'est pour ceux qui sont ni matheux, ni antimath.

 

Tu ne fais pas un bac en fonction de ce que tu veux faire après.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini en ES alors que j'étais bon en maths, physique etc. Je pensais alors que c'était le choix le plus logique pour faire du droit ou une prépa éco.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

on te promet pas le grand soir

mais juste a manger et a boire 

 

le bac ahaha mort de rire

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini en ES alors que j'étais bon en maths, physique etc. Je pensais alors que c'était le choix le plus logique pour faire du droit ou une prépa éco.

ça l'était encore quand j'y étais

 

 

C'est la honte de ne pas etre un "haut potentiel" qui merde son BAC parce qu'il s'ennuye en classe.

C'est ne pas etre un HP la honte depuis 2000.

Ca c'est la honte

de quoi tu parles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le bac c'est le neant, l'avoir ou pas ne prouve rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

de quoi tu parles ?

 

De ces faignasses qui foirent leurs études sous prétexte de génie non reconnu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai jamais compris comment la filière éco était aussi marginalisée, en France on adore les ingénieurs.

Il y a a peu près autant d'étudiants en écoles de commerce qu'en école d'ingé.

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF07113

Après les tops écoles d'épiciers recrutent plutôt via ecs. C'est leur choix

Share this post


Link to post
Share on other sites

parle pour toi ;)

 

Moi, Môsieur, j'ai foiré ma paresse pour cause d'études.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan mais cherchez pas, Bac S > Bac L > Bac ES > n'importe quoi d'autre, quelles que soient les études visées après. C'est naze que ça soit comme ça, mais c'est comme ça.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a a peu près autant d'étudiants en écoles de commerce qu'en école d'ingé.

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF07113

Après les tops écoles d'épiciers recrutent plutôt via ecs. C'est leur choix

Pas dans les postes de haute direction en tout cas.

Au lycée, S c'est vu comme mieux que ES.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ha ben j'ai cotoyé des HEC ce sont bien des épiciers et y savent bien se placer les cons.

Sinon oui, les maths aujourd'hui c'est le latin d'hier, c'est la vie. C'est ce qui sert à repérer ceux qui savent apprendre.

D'où les prépas eco scientifique qui forment les top épiciers. (Y faisaient plus de math que nous en prépa bio)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça l'était encore quand j'y étais

 

 

de quoi tu parles ?

Il n'y a pas de honte a avoir du mal a rate son BAC parce que le niveau baisse.

Justement, le niveau baissant on est lus vite qualifie d'enfant a haut potentiel.

Plus le niveau baisse, plus il y a de gosses qui se font chier en classe et ne foutent rien.

Ils apprennent des trucs via d;autre source d'info et loupe inveitabelement des trucs importanta l'ecole et foirent leur controle.

Des surdoue qui foirent leur etudes, il y en a plein. ET plus le niveau baisse, plus il y en aura.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des surdoue qui foirent leur etudes, il y en a plein.

 

Je connais cette théorie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais cette théorie.

Tu te souviens de RH?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ha ben j'ai cotoyé des HEC ce sont bien des épiciers et y savent bien se placer les cons.

Sinon oui, les maths aujourd'hui c'est le latin d'hier, c'est la vie. C'est ce qui sert à repérer ceux qui savent apprendre.

D'où les prépas eco scientifique qui forment les top épiciers. (Y faisaient plus de math que nous en prépa bio)

Tellement 20eme siècle voire 19eme ce discours

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il ait foiré ses études.

Les etudes c'est autre chose que le lycée, on y apprend enfin des choses
  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tellement 20eme siècle voire 19eme ce discours

Je suis bien plus réactionnaire que ça voyons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai toujours été un écolier puis un étudiant exécrable. J'ai doublé 4x.

Le lycée fut le truc le plus emmerdant de ma vie. Non, c'est pire, j'en fais encore régulièrement des cauchemars. C'est d'ailleurs mon cauchemar le plus récurrent. Souvent, je rêve qu'on m'annonce qu'il y a eu un problème et que je dois retourner au lycée refaire ma rhétorique. Infernal. J'en tremble rien qu'y penser.

C'est pour ça que je m'interesse de plus en plus aux brols alternatifs à la Montessori ou autre chose. Je veux pas que mes enfants connaissent ce calvaire. C'était une torture. Que des mauvais souvenirs, à part les potes à la récréation.

Le bachelor/licence, ce fut a peu près pareil, sauf la 3ième année.

Y a qu'au Master ou je me suis amusé. Du coup, j'en ai fait deux :mrgreen:

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De ces faignasses qui foirent leurs études sous prétexte de génie non reconnu.

mouais bof

 

mais on sera pas d'accord

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il ait foiré ses études.

Ben il a weut son "BAC", mais rien de plus, alors qu;il est brilliant. Comme moi quoi :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça serait intéressant un jour d'avoir un briefing sur qui étaient les Très Grand Anciens comme RH ou Melodius. ils avaient l'air fun

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut aller lire les vieux topics.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben il a weut son "BAC"...

 

Donc, il n'a pas raté ses études.

Un surdoué qui rate l'unif, c'est juste qu'il a choisit un truc qui ne lui convenait pas. Et pas parce qu'il s'y "ennuyait".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai toujours été un écolier puis un étudiant exécrable. J'ai doublé 4x.

Le lycée fut le truc le plus emmerdant de ma vie. Non, c'est pire, j'en fais encore régulièrement des cauchemars. C'est d'ailleurs mon cauchemar le plus récurrent. Souvent, je rêve qu'on m'annonce qu'il y a eu un problème et que je dois retourner au lycée refaire ma rhétorique. Infernal. J'en tremble rien qu'y penser.

Marrant, je fais le même genre de cauchemar récurrent.

Pour une raison x ou y je retourne en prépa et dois repasser les concours...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   1 member

  • Similar Content

    • By Adrian
      La liste des signataires :
       

    • By Librekom
      avec surcis
       
      https://nypost.com/2017/08/25/man-gets-three-months-in-prison-for-liking-a-photo-on-facebook/
       
       
       
    • By Librekom
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3241616/2017/08/25/L-ex-patron-francais-de-la-lutte-antidrogue-inculpe-pour-trafic-de-stupefiants.dhtml
       
       
    • By Tramp
      Les TAAF sont une collectivité d'Outre-Mer divisée en 5 districts : l'Archipel du Crozet, les Kerguelen, les Îles Éparses de l'Océan Indien (autour de Madagascar), les Îles St Paul et Amsterdam et enfin la Terre Adélie en Antarctique.
      Le budget des TAAF est de 28 millions d'euros dont environ 75% de ressources propres (droits de pêche, location du bateau aux expéditions scientifiques, tourisme et philatélie). Ce sont des réserves naturelles ce qui limite leur valorisation et, avec le traité de l'Antarctique, la situation de la Terre Adélie est encore pire (l'exploitation minière y est interdite).
      Les 5 districts sont très différents de part leur topologie, leur situation géographique, leur climat et la faune et la flore.
      On pêche la légine aux Crozets et à Kerguelen, on pratique aussi le braconnage d'orques aux Crozets (une autre source de revenus potentielle), la langouste à St Paul et Amsterdam et enfin le thon autour des Îles Éparses. Les recettes de tourisme sont en baisse mais on ne peut pas dire que les destinations reçoivent particulièrement de publicité et les prix sont assez prohibitifs (compter enter 8500 et 16000 euros pour participer à une rotation du Marion Dufresne).
      Sans surprise. la Cour des Comptes émet quelques réserves sur leur gestion : https://www.ccomptes.fr/Publications/Recherche-avancee/(filters)/root-parent_juridiction_s:Cour%20des%20comptes$root-keywords_k:terres%20australes%20et%20antarctiques%20fran%C3%A7aises;TAAF
      À mon avis la bonne politique pour ces territoires serait de les privatiser. Pour cela, je suggère de transférer la propriété des terres, les droits de pêche et les droits miniers à une ou plusieurs fondations et de retirer le statut légal de réserve naturelle. Ces fondations auraient pour mission la préservation, l'étude et la valorisation des TAAF. On pourrait créer une fondation par district (ou pas), rien n'empêcherait par la suite qu'elles travaillent en commun. L'avantage d'une fondation, outre sa durée de vie théoriquement illimitée, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les bénéfices sont donc soit réinvestis, soit épargnés ce qui permet une gestion durable. Les TAAF possèdent déjà une réserve d'une dizaine de millions d'euros qui pourraient éventuellement au départ être abondée par l'État pour leur donner un peu de visibilité à court terme.
      La situation de la Terre Adélie est plus compliquée à cause du traité de l'Antarctique qui gèle les revendications territoriales des 7 États qui en ont fait (Australie, France, Nouvelle-Zélande, Norvège. Chili, Argentine, UK). Cependant. la France, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande ont des revendications qui ne sont pas disputées (alors que Chili, Argentine et UK se disputent). Ces pays auraient donc intérêt à sortir du traité ou à le renégocier pour permettre une meilleure valorisation de ces territoires (à la rigueur, on peut conserver l'interdiction de le transformer en poubelle nucléaire et surtout d'y faire des essais d'armes et de le militariser).
      Ce n'est pas un règlement parfaitement libéral mais ça me semble politiquement acceptable - pour l'opinion - et permettrait de sortir du giron de l'État une grande superficie de territoire qui n'est pas particulièrement bien géré (et surtout gérées tout à fait en loucedé).
    • By Librekom
      Faut quand avouer qu'en matière de Gifles, Bayrou avait plus de classe!
       
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3057040/2017/01/17/Manuel-Valls-gifle-en-Bretagne.dhtml
       
       
×
×
  • Create New...