Jump to content

École & éducation : Le temps des secrets


Recommended Posts

Vrai question : comment on fait pour être aussi nuls en math ? Je sais que le concerné n'est plus là, mais je précise tout de même : il n'y a pas le prétexte des nouarabes, puisqu'il me semble que les pays du Maghreb produisent de bons matheux. Et ce n'est pas non plus la disparition des math du tronc commun du bac général, vu le niveau dont on parle. Qu'est-ce qui a changé à l'école primaire ?

Link to comment
11 minutes ago, Mégille said:

Vrai question : comment on fait pour être aussi nuls en math ? Je sais que le concerné n'est plus là, mais je précise tout de même : il n'y a pas le prétexte des nouarabes, puisqu'il me semble que les pays du Maghreb produisent de bons matheux. Et ce n'est pas non plus la disparition des math du tronc commun du bac général, vu le niveau dont on parle. Qu'est-ce qui a changé à l'école primaire ?

 

 

Un premier indice:

 

"

La première explication de cette régression concerne, selon les experts, la formation des enseignants, particulièrement à l’école primaire. Plus de 80 % des professeurs des écoles ont suivi des études littéraires ou de sciences sociales et n’ont donc plus fait de maths depuis la fin du lycée lorsqu’ils entrent en formation.

Ils auraient donc besoin d’une formation conséquente, mais il semble que ce ne soit pas le cas."

 

https://www.lemonde.fr/education/article/2021/02/09/baisse-du-niveau-en-maths-la-formation-des-enseignants-est-au-centre-des-preoccupations-mais-son-contenu-ne-fait-pas-consensus_6069271_1473685.html

 

 

Link to comment
il y a 21 minutes, Marlenus a dit :

 

Un premier indice:

Le coller sans mise en forme ça existe 😂

il y a 34 minutes, Mégille a dit :

Vrai question : comment on fait pour être aussi nuls en math

Les programmes sont indigents, mais le problème se situe plus tôt en effet 🤔. Je me souviens pour ma part avoir passé pas mal de temps avec mes parents en primaire pour bien saisir les premières notions d'arithmétiques; peut être que tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents ayant la disponibilité ou les capacités de compléter voire de se susbtituer aux profs ?

Ou alors passe ton relativement moins de temps aux notions mathématiques (pour se concentrer sur des activités "parallèles" comme l'inclusion, le développement durable, les arts etc) ? Mais ce n'est qu'une hypothèse, je n'ai pas connaissance des programmes de primaire.

Link to comment

Exercice de math début CP à la maison :

Bon mademoiselle D, imagine un Salamèche avec 70 PV, tu l'attaques avec Pikachu à coup de Queue de fer qui inflige 30 dégâts.

Il faut combien d'attaques pour mettre Salamèche KO ?

  • Yea 4
Link to comment
3 minutes ago, Pelerin Dumont said:

Le coller sans mise en forme ça existe 😂

Les programmes sont indigents, mais le problème se situe plus tôt en effet 🤔. Je me souviens pour ma part avoir passé pas mal de temps avec mes parents en primaire pour bien saisir les premières notions d'arithmétiques; peut être que tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents ayant la disponibilité ou les capacités de compléter voire de se susbtituer aux profs ?

 

Je me souviens avoir reçu un Little Professor de Texas instrument et passer beaucoup d'heure dessus enfant.

 

2 minutes ago, Mathieu_D said:

Exercice de math début CP à la maison :

Bon mademoiselle D, imagine un Salamèche avec 70 PV, tu l'attaques avec Pikachu à coup de Queue de fer qui inflige 30 dégâts.

Il faut combien d'attaques pour mettre Salamèche KO ?

 

il manque des variables: c'est quoi la proba de faire un coup critique?

  • Yea 2
Link to comment
il y a 27 minutes, Marlenus a dit :

 

 

Un premier indice:

 

"

La première explication de cette régression concerne, selon les experts, la formation des enseignants, particulièrement à l’école primaire. Plus de 80 % des professeurs des écoles ont suivi des études littéraires ou de sciences sociales et n’ont donc plus fait de maths depuis la fin du lycée lorsqu’ils entrent en formation.

Ils auraient donc besoin d’une formation conséquente, mais il semble que ce ne soit pas le cas."

 

https://www.lemonde.fr/education/article/2021/02/09/baisse-du-niveau-en-maths-la-formation-des-enseignants-est-au-centre-des-preoccupations-mais-son-contenu-ne-fait-pas-consensus_6069271_1473685.html

 

 

 

Donc un effet collatéral de la subvention des étudiants, qui mène à une surpopulation de diplômés de matières cool mais peu utiles à la marge, qui se retrouvent à envahir des métiers qui auraient eux besoin d'autres compétences ? Mais les autres européens ne subventionnent ils pas autant leurs étudiants ? Ou alors, sont-ils culturellement moins enclin à aller vers les humanités ?

Link to comment
il y a 6 minutes, Mobius a dit :

manque des variables: c'est quoi la proba de faire un coup critique

Surtout que les dégâts sont indicatifs il y a une variance aléatoire, et la puissance finale des dégâts dépendra des statistiques personelles d'attaque du pikachu et de défense du salameche. Il y a aussi des parties entières dans la formule donc des approximations à prévoir!

  • Yea 1
Link to comment
8 minutes ago, Mobius said:

Il manque des variables: c'est quoi la proba de faire un coup critique?

Il n'y a pas de coups critiques dans le JCC.

(Le jeu de carte à jouer et à collectionner.)

 

  • Yea 1
Link to comment
1 minute ago, Mathieu_D said:

Il n'y a pas de coups critiques dans le JCC.

(Le jeu de carte à jouer et à collectionner.)

 

ah oui j'avait pas pensé au JCC.

Ca permet d'envisager un livre de Statistique entièrement basé sur Warhammer 40k

Link to comment
32 minutes ago, Mégille said:

 

Donc un effet collatéral de la subvention des étudiants, qui mène à une surpopulation de diplômés de matières cool mais peu utiles à la marge, qui se retrouvent à envahir des métiers qui auraient eux besoin d'autres compétences ? Mais les autres européens ne subventionnent ils pas autant leurs étudiants ? Ou alors, sont-ils culturellement moins enclin à aller vers les humanités ?

En allemagne, 40% d'une classe d'âge a le bac (enfin l'abitur) pour presque 90% en France pour prendre cet exemple.

Donc forcément la population à la faculté n'est pas la même.

 

 

 

 

 

Link to comment
Il y a 3 heures, Marlenus a dit :

Un premier indice:

 

"

La première explication de cette régression concerne, selon les experts, la formation des enseignants, particulièrement à l’école primaire. Plus de 80 % des professeurs des écoles ont suivi des études littéraires ou de sciences sociales et n’ont donc plus fait de maths depuis la fin du lycée lorsqu’ils entrent en formation.

Ils auraient donc besoin d’une formation conséquente, mais il semble que ce ne soit pas le cas."

 

https://www.lemonde.fr/education/article/2021/02/09/baisse-du-niveau-en-maths-la-formation-des-enseignants-est-au-centre-des-preoccupations-mais-son-contenu-ne-fait-pas-consensus_6069271_1473685.html

Hmmm donc en fait quelqu'un qui a réussi le bac (et donc aussi le brevet des collèges) n'aurait pas, avec un peu de bonne volonté, la capacité à enseigner les maths jusqu'au niveau du CM2 ? C'est en soi très inquiétant pour le niveau de compréhension du bachelier/breveté moyen.

 

Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

En allemagne, 40% d'une classe d'âge a le bac (enfin l'abitur) pour presque 90% en France pour prendre cet exemple.

Donc forcément la population à la faculté n'est pas la même.

De même que 20-25 % des Suisses ont une maturité générale (et bordel, faut voir les épreuves de maths qu'on y trouve).

 

il y a 38 minutes, Bézoukhov a dit :

La je pense que c'est juste un cercle vicieux. Si vous ne poussez pas les enfants à faire des maths basiques, 25 ans plus tard vous récupérez des instits qui ne savent pas en faire

Et ça va être très, très compliqué à enrayer.

Link to comment
28 minutes ago, Rincevent said:

Hmmm donc en fait quelqu'un qui a réussi le bac (et donc aussi le brevet des collèges) n'aurait pas, avec un peu de bonne volonté, la capacité à enseigner les maths jusqu'au niveau du CM2 ? C'est en soi très inquiétant pour le niveau de compréhension du bachelier/breveté moyen.

 

Tu peux être nul en math et avoir ton brevet et/ou ton bac.

Et c'était déjà le cas à mon époque, au XXème siècle.

 

Le bac n'a jamais été sous le principe d'avoir la moyenne dans toutes les matières ni d'avoir un niveau minimum dans une matière, ou en tout cas, si cela l'a été, c'était il a une époque où les bacheliers sont maintenant en retraite.

 

Link to comment
Il y a 1 heure, Rincevent a dit :

Hmmm donc en fait quelqu'un qui a réussi le bac (et donc aussi le brevet des collèges) n'aurait pas, avec un peu de bonne volonté, la capacité à enseigner les maths jusqu'au niveau du CM2 ? C'est en soi très inquiétant pour le niveau de compréhension du bachelier/breveté moyen.

 

De même que 20-25 % des Suisses ont une maturité générale (et bordel, faut voir les épreuves de maths qu'on y trouve).

 

Et ça va être très, très compliqué à enrayer.

J'ai fait qu'un pauvre BTS dont je suis sorti avec un 20 en maths.
Je ne pense pas être assez compétent pour enseigner les maths à des 4eme  de manière correcte sans un très gros travail en amont. C'est le même écart, 7 ans. Après ca dépend de l'intérêt que tu portes à pouvoir répondre à toute question et du niveau que tu attends d'un 4eme.

Link to comment
il y a 2 minutes, Prouic a dit :

un très gros travail en amont.

E qué s'appellorio une formation de prof ? ;)

Link to comment

On est bien d'accord que le problème c'est que les profs ont un faible niveau et donc n'arrivent pas à enseigner ?

Pas qu'ils ont le niveau mais n'arrivent pas à enseigner parce que manque de pédagogie ?

Link to comment
1 hour ago, Bézoukhov said:

On est bien d'accord que le problème c'est que les profs ont un faible niveau et donc n'arrivent pas à enseigner ?

Pas qu'ils ont le niveau mais n'arrivent pas à enseigner parce que manque de pédagogie ?

Pas uniquement un faible niveau.

 

Aucune appétence pour la matière qui leur laisse souvent de mauvais souvenirs.

 

Tu enseignes mieux une matière que tu aimes qu'une matière qui te rappelle de mauvais souvenir, c'est basique.

Surtout si en plus, tu as du mal avec des trucs basique comme une règle de 3 (et de nombreux bacheliers, même de mon temps, ont du mal avec la règle de 3).

 

C'était pas la fille gave dont on s'était moqué pour s'être planté sur un truc matheux basique dans un tweet il y a quelques temps?

Elle a pourtant fait des études supérieures.

 

 

Donc oui, faudrait les reformer aux maths. Mais c'est ce que dit l'article que j'ai posté, il n'y a aucune formation.
Aucune formation + n'aime pas les maths = mauvais enseignant en math.

 

 

A titre personnel, autant je n'aurais pas de problèmes pour enseigner les maths, autant cela me ferait ch... d'enseigner le français même à un gamin du primaire.

Mon niveau ici le montre, mais franchement, les COD, les accords à la gomme, etc. j'en ai fini à l'école, pas une grande envie de m'y remettre.

Si j'étais père, je le ferais, mais pas sûr que je sois bon sur ça.

 

Link to comment
Il y a 8 heures, Mathieu_D a dit :

Ils savent tous compter, pour autant ce n'est pas si simple de faire faire de l'initiation aux mathématiques.

J'ai déjà vu une instit ne pas comprendre la règle de trois. Et c'était il y a 20 ans. Comment pourraient ils enseigner des trucs qu'eux mêmes ne pigent pas.

Et effectivement, dans les petites classes, ces instits (nombreux) contournent le problème en diminuant drastiquement les heures de maths. Avec un emballage tout mignon du genre "ce qui compte, c'est d'abord le français". Et impossible de les contraindre à équilibrer les cours.

Le cercle vicieux est parfaitement enclenché.

Link to comment
Il y a 1 heure, Rübezahl a dit :

J'ai déjà vu une instit ne pas comprendre la règle de trois. Et c'était il y a 20 ans. Comment pourraient ils enseigner des trucs qu'eux mêmes ne pigent pas.

Et effectivement, dans les petites classes, ces instits (nombreux) contournent le problème en diminuant drastiquement les heures de maths. Avec un emballage tout mignon du genre "ce qui compte, c'est d'abord le français".

 

Et pourtant, quelques années plus tard, ça ne fait pas des lycéens bons en français...

Link to comment
il y a 21 minutes, Largo Winch a dit :

Oui enfin là, j'ai comme un doute...

C'est texto ce que nous servait l'instit de mon aînée il y 20 ans.

Mis à part les maths, c'était une bonne instit. Et pour le coup elle leur a bien appris le français et l'orthographe.

Par contre, les maths c'était pas son truc, ça lui semblait peu important, et elle leur faisait donc peu d'heures de cours. ... et ça s'est vu par la suite.

Link to comment
Il y a 20 heures, Mégille a dit :

Vrai question : comment on fait pour être aussi nuls en math ? Je sais que le concerné n'est plus là, mais je précise tout de même : il n'y a pas le prétexte des nouarabes, puisqu'il me semble que les pays du Maghreb produisent de bons matheux. Et ce n'est pas non plus la disparition des math du tronc commun du bac général, vu le niveau dont on parle. Qu'est-ce qui a changé à l'école primaire ?

 

Oui ils en produisent comme tous les pays mais le niveau moyen est catastrophique (examen PISA pour le Maroc).  Toutefois le prétexte de l'immigration m'apparaît faible, je serais tenté de dire que la baisse de niveaux réside aussi dans l'incapacité des élèves à se concentrer plus d'une dizaine de minutes sur une tâche.

Link to comment

"C'est par un simple mail de la direction du collège Gustave Doré d'Hochfelden (Bas-Rhin) que les parents ont appris la nouvelle : à la rentrée prochaine, une classe de 4e sera fermée, ce qui porterait les effectifs à 31 ou 32 élèves par classe. L'équipe de direction annonce qu'elle sera contrainte de "condamner la deuxième porte des salles de classes (porte de secours)" pour y installer les élèves supplémentaires.

"Au nom de l’équité due à chaque élève et pour respecter les consignes de sécurité, 30 personnes seront assises dans les salles et les deux personnes supplémentaires seront installées dans les couloirs pour suivre les cours. Pour chaque classe concernée, un roulement sera mis en place pour informer chaque élève des jours où il sera installé dans le couloir." Le mail des directeurs a choqué les parents d'élèves."

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/hochfelden-une-classe-en-moins-a-la-rentree-des-collegiens-dans-le-couloir-2577500.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0Ir179O5LGumvMnlJlL639Dl2br9SWqmMU3TN5QTWHd8VuYMGN-8M5fsY#Echobox=1657186035

Tiens donc, serait-il possible que malgré tout l'argent envoyé dans ce puits sans fond qu'est l'Éducation Nationale le fonctionnariat fasse son œuvre ? Hâte de voir les professeurs hurler au manque de moyen...

Sinon que pensez-vous de M.Prud'homme et de son affirmation "Jusqu'à 16 ans, les enfants doivent aller à l'école, donc il y a une obligation de donner les moyens d'apprendre à tous les enfants. Avec des classes surchargées, les apprentissages ne pourront pas se faire correctement.", va-t-il faire un recours ? :lol:

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...