Aller au contenu

Messages recommandés

il y a 8 minutes, lib a dit :

 

Mélenchon n'est pas spécialement raciste à l'encontre des allemands.

 

 

Il a écrit un livre sous-titré les Allemands poison de l'Europe, et autres saillies du même style qui, si on les avait prononcé contre un pays non européens, aurait déclenché un scandale. Il identifie totalement la politique de Merkel à une essence allemande dominatrice et hostile à la France. Son tweet sur l'élimination de l'Allemagne n'est pas un coup de tonnerre dans un ciel bleu, il s'inscrit parfaitement dans un racisme anti-allemand faisant de l'Allemagne l'opposant principal à son idée de l'Europe et le pire des ennemi des peuples en Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28 minutes ago, lib said:

Il est contre l'Allemagne à cause de sa politique néolibérale.

*rires enregistrés*

  • Coeur 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Sanson a dit :

 

Il a écrit un livre sous-titré les Allemands poison de l'Europe, et autres saillies du même style qui, si on les avait prononcé contre un pays non européens, aurait déclenché un scandale. Il identifie totalement la politique de Merkel à une essence allemande dominatrice et hostile à la France. Son tweet sur l'élimination de l'Allemagne n'est pas un coup de tonnerre dans un ciel bleu, il s'inscrit parfaitement dans un racisme anti-allemand faisant de l'Allemagne l'opposant principal à son idée de l'Europe et le pire des ennemi des peuples en Europe.

+1, on est au delà de la simple logique politique, c'est plus une logique de bouc émissaire en mode quasi-complotiste et avec une assimilation des Allemands comme un tout hostile qui utilise exactement les mêmes ressorts que le bon vieux racisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une crise mimétique de R. Girard. 

 

Je pense aussi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais non l'ennemi, ce sont les allemands de droite. Les allemands gentil ça existe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais les allemands gentils sont partis d’Allemagne en 1990. Ça s’appelait les soviétiques. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 23 minutes, Neuron a dit :

Oui, mais les allemands gentils sont partis d’Allemagne en 1990. Ça s’appelait les soviétiques. 

 

les allemands gentils sont ceux de l'ex-DDR qui regrettent d'ailleurs fortement ladite DDR. Sisi. Les derniers mélenchonnistes que j'ai rencontré l'affirmaient. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/06/2018 à 20:32, Nigel a dit :

 Pour le coup, c'est vraiment juste de la germanophobie. Je vois en quoi l'équipe de foot allemand a à voir avec Merkel.

 

Le rapport est qu'ils sont allemands et que ça permet de parler politique par capture d'attention interposée.

 

Méthode détestable. Mais les accusations de racisme sont injustifiées. C'est tout au plus une (tentative) d'exploitation politique* du chauvinisme qui manque rarement de se manifester dans les compétitions sportives.

 

*Enfin bon, c'est pas non plus une campagne d'affichage, des manifestations germanophobes ou que sais-je. On commente des tweets, c'est-à-dire du vide auquel on a donné une forme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Sanson a dit :

Il identifie totalement la politique de Merkel à une essence allemande dominatrice et hostile à la France.

 

Bof. Les relations sont plutôt cordiales à partir du moment où les Allemands se trouvent être communisants: https://blogs.mediapart.fr/matthias-beaufils-marquet/blog/220118/die-linke-et-la-france-insoumise-lechec-du-dialogue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 minutes ago, Bisounours said:

Ça chauffe au Media, l'officine mélanconniste

 

https://www.arretsurimages.net/articles/crise-majeure-au-media-mediapart

 

Les communistes tentent le capitalisme. C'est vraiment rigolo :dents:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme prévu c'est de l'or en barre ce projet :

 

[...]Gérard Miller [...] a personnellement contracté un emprunt de 200 000 euros afin de renflouer la trésorerie du site au cours de l'été. Face à un Miller préconisant de diminuer les dépenses, Chikirou, selon Mediapart, aurait répondu qu'elle était "contre l'austérité par principe".

 

Si la moitié de ces glandus ne vire pas libertarien d'ici deux mois c'est que leur dissonance cognitive a atteint un stade pathologique 

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'attends le moment où ils vont devoir introduire de la pub, ça va être rigolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Même pas étonné ...
 

L'article complet de mediapart est en commentaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et il se pourrait que je l'ai en PDF *wink wink*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Face à un Miller préconisant de diminuer les dépenses, Chikirou, selon Mediapart, aurait répondu qu'elle était "contre l'austérité par principe".

 

 Magnifique. 

 

Citation

Henri Poulain, troisième et dernier cofondateur du Média, évoque, lui, un simple "processus de reconstruction" faisant suite à la période de lancement, une période "provisoire"

 

 Novlangue de capitalistes pour justifier l'austérité et des licenciements. Ils ont bien appris leur leçon :

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre elle a gardé ses réflexes d'argent public.

 

Citation

Mme Chikirou compte aussi obtenir des « subventions » publiques, comme celle du CNC ou des aides à la presse. 

[...]

Seule Sophia Chikirou a soutenu l’idée d’intégrer des apports d’institutionnels comme la Caisse des dépôts et consignations, des collectivités locales ou des entreprises sociales et solidaires

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/07/10/le-media-en-proie-a-des-tensions-s-interroge-sur-son-avenir_5329036_3234.html

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'extrême gauche qui dérive en régime autoritaire en faillite ? Naon, j'aurais jamais deviné :o 

  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pauvre gens, incapables d'être heureux

 

Révélation

image.png

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut ne pas être bouleversifié par cette victoire (j'en fais partie), le souci c'est que ces cons là argumentent politiquement avec leur sempiternel refrain anticapitaliste révolutionnaire à base de têtes coupées.

Bande d'abrutis, va !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Sanson a dit :

C'est quoi le commentaire originel de Merluchon ?

J'ai chopé ça sur son FB, donc je suis pas certaine qu'il soit à l'origine de ce déferlement de connerie, il peut pas trop se le permettre politiquement (en prime il est à Marseille...)

 

Révélation

Au moment où j’écris ces lignes, la rue résonne de klaxons et ma télé donne les images des Champs-Elysées emplis d’une foule en joie. Je ne me suis mis à mon clavier que pour maîtriser l’étrange houle qui monte en moi en m'unissant à eux. Je suis reconnaissant à ceux qui nous permettent de vivre un moment de cette sorte. Je comprends que le foot indiffère et même qu’il insupporte. Mais j’ai plus de mal avec les militants politiques de la gauche traditionnelle quand ils montrent du doigt ceux qui s’en passionnent et se réjouissent d’une victoire sur le stade. J’ai lu je ne sais combien de commentaires sur le thème « le foot c’est l’opium du peuple », « les mêmes supporteurs sont incapables de défendre leur droits sociaux dans la rue » etc… Et ainsi de suite. D’une façon générale, cette façon de voir nie le rapport du foot et des luttes populaires. Et des équipes de foot issues de ces milieux. Pourquoi des équipes de foot de la Résistance, des équipes de foot des républicains espagnols, le Red star et ainsi de suite ? Le livre de Mickaël Correia « Une histoire populaire du football » dit si bien tout sur le sujet. Quels enjeux s’y trouvent pour que le foot soit aussi confisqué par l’argent ?

Je réponds à ceux qui m’écrivent en ce moment même pour qu’ils se protègent de l’incapacité à partager une ferveur populaire apparemment sans objet réel. Demandez-vous ce que tant de gens vous disent de cette manière au lieu de les juger. Méfiez-vous des pisse-vinaigres qui regardent de haut les grandes émotions collectives partagées sans limite visible. Je comprends la méfiance qui s’attache à ce qui semble échapper au discernement rationnel. Mais est-ce le cas ici ? Quand les mêmes qui applaudissent s’interrompent aussitôt pour huer le président lorsqu’il apparaît à l’écran, ne montrent-ils pas au contraire que leur extrême vigilance dans le match s’exerce encore aussi sans limite d’objet ? Je ne crois pas que la ferveur anéantisse la volonté. À l’inverse je crois qu’elle la muscle. Elle la fortifie. Elle le fait en élargissant la perception de soi et de la puissance que nous contenons tous en nous. En s’identifiant au modèle de l’équipe qui force l’adversité par l’endurance et l’opiniâtreté, ceux qui s’y abandonnent exaltent le sentiment qu’ils ressentent de savoir que la force est en eux aussi. On ne fait jamais rien d‘autre en se donnant un exemple, un modèle, un héros. Qu’est ce qui s’anéantit dans la ferveur footballistique ? La peur de l’autre. Le doute sur soi. La victoire exalte la bienveillance et le goût de soi. Le sentiment que la victoire est acquise devient un esprit de victoire. Car le goût de la victoire se transpose. La victoire est donc une force de confiance en soi qui est contaminante. Elle peut être contagieuse. Plongeons sans réserve dans cette vague qui nous submerge ! Nous en reviendrons plus forts, plus généreux. Sans modération : quelle autre équipe conclut une victoire en criant « Vive la République » ? Oui, vraiment, on est les champions !

JLM

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Sophia Chikirou envisageait, elle, d’ouvrir Le Média à la publicité ou de trouver des investisseurs prêts à acquérir des “titres participatifs”, selon Mediapart. Des solutions auxquelles s’était opposée Aude Lancelin. “Je pense qu’avant de penser à se prostituer, il faudrait peut-être faire du journalisme, et parler du contenu”, aurait-elle lancé. D’après Le Monde, d’autres pistes ont été envisagées durant le séminaire : une boutique de “goodies” et le recours à des subventions publiques, comme celles du Centre national du cinéma (CNC) ou les aides à la presse.


Ce passage :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Restless a dit :

avant de penser à se prostituer

hhahahahahahaha, quelle bouffonne !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai infiniment plus de considération pour les prostitués que pour les parasites qui veulent diffuser leur propagande grâce à l'argent des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/07/2018 à 10:20, Nigel a dit :

Pauvre gens, incapables d'être heureux

 

  Révéler le contenu masqué

image.png

 

Ah purée je reconnais la logorrhée des pseudos intellos bobos souvent de facs de lettres (mais t'inquiète qu'il y a aussi des ouvriers ou des techniciens voir des ingénieurs -sisi- )... En plus quand tu survoles les coms les gars en sont littéralement dans la théorie du complot.

Heureusement j'en croise de moins en moins. Ça doit être parce que je fréquente plus trop de gens de la fac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on lit les messages de militants de la FI,on a l'impression qu'ils sont tellement cinglés qu'il est impossible de discuter avec eux ou de les raisonner. Ils sont schizophrène,mégalomane,arrogants et narcissiques. Ils sont incapable de voir le décalage entre leurs fantasmes et le réel. Soit tu es entièrement d'accord avec eux sur tous et tu es de leur côté,soit tu es en désaccord et tu es leur ennemi. Leur cas relève de la psychiatrie.

J'ai très peur de voir ce parti arriver au pourvoir.

http://www.lunionsacre.net/viewtopic.php?f=35&t=3681&start=3720

Citation

 

Je vais me montrer aussi caricatural que toi. Ta vision de la gauche c'est celle qui privilégie l'être humain, la planète, la responsabilité à long terme. Ta droite, ce sont les méchants de films ultra manichéens. Je ne comprend pas comment on peut adhérer à ce genre de politique sans être ultra-riche. Nos gouvernements de droite (que ce soit Miterrand, Sarkozy ou Hollande, c'est pareil) ne recherchent pas plus le bien-être du peuple que la bonne gestion à long terme du pays. Ils veulent juste s'en mettre plein les fouilles et permettre à leurs alliés de faire pareil.

Vous détruisez le monde, abrutissez l'être humain, en soumettez des centaines de milliers pour qu'un seul individu dispose d'une liberté totale grâce à ses richesses. Individu qui ne fera rien d'autre que préserver ou accroître cette richesse, pour lui.


Un truc qui va vous faire bizzare, c'est quand vous allez changer d'avis sur le "le peuple est con, et toujours en colère, pour rien". Quand vous comprendrez que la colère découle du sentiment d'injustice (psychologie 1ere année).

Et le peuple est tres colère.


Au passage, je suis pas de gauche. Je suis écolo. Vraiment écolo. D'abord assurer l'avenir de l'espèce humaine avant de modeler la société en profondeur. Donc logiquement je vote FI ;)

Comme je considère que le capitalisme est une bride actuellement à notre développement technologique et surtout spirituel, et qu'en plus il détruit le monde, c'est effectivement l'ennemi à abattre.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ah ah, un éco-communiste qui accuse le capitalisme d'être un frein au développement technologique... On aura décidément tout vu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Nigel
      Je lance un sujet sur Macron, car je pense qu'on risque de se le taper un petit moment - l'homme pouvant très bien se retrouver dans le gouvernement de droite lors de l'investiture de celle-ci. Je commence par l'article du jour sur lui par Contrepoints. 
       
      https://www.contrepoints.org/2015/12/04/231414-le-socialisme-si-particulier-de-m-macron
       
       
       Je persiste à penser que si ce n'est pas forcément un camarade libéral, il peut s'agir d'un allié objectif dirons-nous.
       
       Certes rentier de l'Etat, mais pas de la politique. Donc moins de raison de faire de la démagogie électorale étatiste. 
       
       Certes, ministre dans un gouvernement socialiste, mais pas socialiste et détesté par eux.
       
       Bref, mieux que rien.
    • Par PABerryer
      Il est tant que le candidat ps ait son fil dédié: Hamon beau RU ma tant tire lire lo
      J'attends le ralliement de GK à Hamon à cause de son projet de RU.
    • Par Ixnay
      E Macron continue son hara-kiri politique
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php
    • Par Adrian
      Lienemann appelle à l'union contre Valls
       
      Du haut niveau en perspective.
    • Par Flashy
      J'ouvre un topic à titre exceptionnel.

      La question est simple : qui a acheté (et lu) le bouquin de Fillon? J'ai ouïe dire qu'il y exposait un programme "libéral" et que c'était, malgré cette tare évidente, un succès en librairie.

      Des retours? Des avis?
       
      NB : je n'ai aucune sympathie particulière pour Fillon. Je pense que c'est une girouette. Mais les girouettes ont ça de bon qu'elles indiquent le sens du vent.
×