Jump to content
Marlenus

Nouveau business : revendre des objets ayant appartenu aux victimes d'attentats

Recommended Posts

on met moins de deux ans fermes à un paquet de délit, comme la fraude fiscale par exemple. Ca peut être utile finalement.

Honnêtement mettre de la prison à un voleur je vois bof l'intérêt, dans son cas je dirais pas non mais il y a peut-être plus intelligent pour lui faire comprendre sa connerie

 

oh l'autre he comment tu es dans la rehabilitation...on ne rehabilite pas les idiots, ils restent idiots.

Il faut lui faire passer le gout de depouiller du cadavre.S'il pense que c'est correct, tout le monde dans son entourage pense probablement la meme chose.Lecon de morale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meuh non j'ai bien pensé en terme de punition et de lui faire passer l'envie de recommencer. Mais je suis pas sûr que la prison soit le meilleur moyen, il y deviendra encore plus con avec les petites frappes, en plus en socialie c'est toi qui paies son séjour.

Non, je pensais à taper son portefeuille ou lui faire faire des travaux d'intérêts généraux sous 40 degrés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie sur le TIG par 40° avec un boulet aux chevilles, à la Dalton

Share this post


Link to post
Share on other sites

A moins de 2ans ferme, la règle c'est que tu ne les fais pas.

On amménage ta peine.

 

Ainsi trois options se présentent à l’issue du jugement correctionnel :

1) L’individu s’est vu condamner à effectuer une peine de prison ferme et un mandat de dépôt est prononcé : à l’issue de l’audience le condamné sera conduit immédiatement en détention.

2) L’individu s’est vu condamner à effectuer une peine de prison ferme sans qu’un mandat de dépôt n’ait été prononcé (il repart libre) : le condamné sera alors convoqué devant le Juge d’Application des Peines afin que ce dernier se prononce sur un possible aménagement de peine dans les semaines suivant le jugement.

3) L’individu s’est vu condamner à effectuer une peine de prison ferme déjà aménagée : le principe de l’aménagement de peine est alors posé mais c’est le Juge d’Application des Peines qui prendra le soin d’en fixer les modalités.

Le Juge d’Application des Peines peut décider d’une absence d’aménagement de peine dans l’hypothèse où le condamné ne souhaite pas bénéficier d’un aménagement ou encore lorsque l’aménagement de peine semble impossible au vue de la personnalité de l’individu.

 

 

D'expérience le 2 est le plus courant (3 cas sur 4, au pif).

 

Et c'est 1 an max pour les récidivistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait qu'une partie des objets lui appartenait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...