Jump to content

Faut-il mettre le glyphosate au frigo ?


Recommended Posts

il y a 23 minutes, frigo a dit :

Ben le fond de l'article est de dire qu'il est stupide de cibler le glyphosate dans une campagne anti pesticide alors que d'autres substances sont bien plus dangereuses. Je peux être d'accord avec ça et en cohérence je condamne généralement l'utilisation des pesticides. L'auteur de l'article est d'ailleurs honnête en disant que pour l'instant les études en écotoxicite et en toxicité sont incomplètes . 

On retrouve le glyphosate ou ses produits de dégradation partout, et même si les doses, en général,  sont en dessous des  normes en vigeur ça pose quand même le problème de savoir si on est obligé de subir ce cocktail de milliers de nouvelles molécules parce que déjà on tâtonne pour évaluer la toxicité d'une alors en cocktail  on en sait rien du tout.

 

 

 

 

Oué enfin, je vois quand même que t'as baissé d'un sacré ton après ton "on sait que c'est un produit dangereux"

 

Dont acte.

Link to comment
il y a 5 minutes, poney a dit :

 

 

Oué enfin, je vois quand même que t'as baissé d'un sacré ton après ton "on sait que c'est un produit dangereux"

 

Dont acte.

Attend même l'article que tu propose ne nie pas que le glyphosate est dangereux il dit que les doses presentes dans les échantillons analysés ne le sont pas, nuance. 

Moi par exemple j-ai pas intérêt à faire paître mes chèvres sur un bord de chemin fraîchement  traité au glyphosate, ça les rend malade. Dangereux oui.

Link to comment
il y a 4 minutes, poney a dit :

Il y a une méga marge entre parler de dose et décréter que c'est dangereux, comme ça, pouf pouf

En fait ta raison j'ai baissé d'un ton, l'auteur de l'article a l'air d'être un homme raisonable et informé et c'est utile de modérer un débat qui prend un tour trop alarmiste.

Mais par exemple sur le rôle du glyphosate en tant que perturbateur endoctrinien le débat scientifique n'a encore rien vraiment tranché et ça devrait au moins inciter à la prudence.

Par contre la nuisance du glyphosate sur les batraciens est avéré même de l'avis de ton article.

Link to comment
Il y a 2 heures, Noob a dit :

Yep, mais si toi en hypothétique paysan tu me payes pour t'arroser ton champ et que je le fais à l'eau salée, tu va me demander des dédommagement et peut-être que tes collègues aux alentours le feront aussi.

Tout comme si tu épands du glyphosate sans respecter la posologie.

 

En fait, comme pour tout, finalement.

il y a 7 minutes, frigo a dit :

Mais par exemple sur le rôle du glyphosate en tant que perturbateur endoctrinien le débat scientifique n'a encore rien vraiment tranché et ça devrait au moins inciter à la prudence.

Faudrait savoir : rien tranché, ça n'incite à rien. Ni à la prudence, ni à la témérité.

Link to comment

Je cherche "glyphosate endocrine disruptor" sur google scholar, je tombe la dessus :

 

http://link.springer.com/article/10.1007/s00204-011-0788-9

50mg par kilo. Il faudrait lécher quotidiennement les feuilles directement après traitement pour ingurgiter des doses pareilles.

 

Pour info, l'ordre de grandeur de la dose de glyphosate lors d'un épandage, c'est 0.1g par mètre carré.

Link to comment
il y a 6 minutes, FabriceM a dit :

http://link.springer.com/article/10.1007/s00204-011-0788-9

50mg par kilo. Il faudrait lécher quotidiennement les feuilles directement après traitement pour ingurgiter des doses pareilles.

par kilo, ça veut dire 3.5g pour un homme de 70 kg, donc c'est bien plus que lécher les feuilles, c'est plutôt se taper plusieurs bouchons purs du produit.

Link to comment
il y a 10 minutes, FabriceM a dit :

Je cherche "glyphosate endocrine disruptor" sur google scholar, je tombe la dessus :

 

http://link.springer.com/article/10.1007/s00204-011-0788-9

50mg par kilo. Il faudrait lécher quotidiennement les feuilles directement après traitement pour ingurgiter des doses pareilles.

 

Pour info, l'ordre de grandeur de la dose de glyphosate lors d'un épandage, c'est 0.1g par mètre carré.

Oui mais l'effet cocktail,  un peu de pertubateur a cause du glyphosate,  un peu à cause de ceci  et de cela et puis les synergies avec d'autres produits .

En fait il y a quelques jours à propos d'un débat sur les pesticides ici même j'avais demandé sans succès si il était normal que je subisse à quelque dose que ce soit l'ingestion forcé des  miracles de l'agrochimie.

 

 

Link to comment
il y a 14 minutes, frigo a dit :

Oui mais l'effet cocktail,  un peu de pertubateur a cause du glyphosate,  un peu à cause de ceci  et de cela et puis les synergies avec d'autres produits .

En fait il y a quelques jours à propos d'un débat sur les pesticides ici même j'avais demandé sans succès si il était normal que je subisse à quelque dose que ce soit l'ingestion forcé des  miracles de l'agrochimie.

 

 

 

Cette discussion m'évoque un cas similaire en physique des particules. Certains ... personnages très vocaux (pour rester poli).... étaient persuadés que le LHC allait finir par créer un trou noir qui engloutirait la terre, malgré le constat que des collisions de bien plus haute énergie se déroulaient tous les jours dans la haute atmosphère, sans que le moindre trou noir s'en suive.

Le parallèle avec la nutrition est tout à fait pertinent car, je le rappelle, les fruits et légumes contiennent aussi des milliers de molécules plus ou moins nocives ou aux effets inconnus pouvant aussi produire un effet "cocktail". Il y a même une profession à part entière qui se fait un grand plaisir de faire les cocktails les plus exotiques, en plus d'exécuter une foule de transformation chimiques parfois assez violentes  : la restauration. On attend toujours l'épidémie de cancer chez les amateurs de grande cuisine.

All-Natural-Banana.jpgingredients-of-an-all-natural-kiwi-poste

19d228idxcma4jpg.jpg

ingredients-of-a-lemon-english.jpg7e167f3dc24f09dd543f2d120b90d1db.jpg

ingredients-of-an-all-natural-strawberryingredients-of-an-all-natural-peach-post

ingredients-of-all-natural-cherries-engl

  • Yea 1
Link to comment
il y a 4 minutes, frigo a dit :

Ok l'affaire est réglée le glyphosate on le bouffe en fermant bien la bouche , circulez ya rien à voir.

 

Y a quoi à voir ?

Link to comment
il y a 7 minutes, frigo a dit :

Ok l'affaire est réglée le glyphosate on le bouffe en fermant bien la bouche , circulez ya rien à voir.

OK ben le bouffe pas, qu'est-ce qu'on s'en cogne ? Si tu consommes des produits non-traités avec du glyphosate tu es à plusieurs ordres de grandeurs du seuil à partir duquel on commence à parler d'hypothétiques effets de perturbateur endocrinien.

Et les "cocktails" de pesticides, les synergies, c'est bien sympa mais ça manque de preuves.

Link to comment
il y a 45 minutes, frigo a dit :

En fait il y a quelques jours à propos d'un débat sur les pesticides ici même j'avais demandé sans succès si il était normal que je subisse à quelque dose que ce soit l'ingestion forcé des  miracles de l'agrochimie.

 

1/ t'es  pas obligé. Si tu veux pas en bouffer, tu fais ton jardin suspendu et tu manges tes radis. 

2/ oui, de la même manière que tes obligé de respirer la part de mes prouts dans l'air terrestre.

Link to comment
il y a 2 minutes, Neomatix a dit :

OK ben le bouffe pas, qu'est-ce qu'on s'en cogne ? Si tu consommes des produits non-traités avec du glyphosate tu es à plusieurs ordres de grandeurs du seuil à partir duquel on commence à parler d'hypothétiques effets de perturbateur endocrinien.

Et les "cocktails" de pesticides, les synergies, c'est bien sympa mais ça manque de preuves.

Je suis obligé d'en bouffer rien que parce que les bêtes boivent à la rivière et que moi je vous leur lait.

Je lis une étude du griigen selon laquelle ils ont trouvé un effet perturbateur du glyphosate a partir de un tiers de la dose agricole mais surtout de 800 fois inférieur  ( l'effet perturbateur)pour ses co formulants 

Link to comment
il y a 2 minutes, NoName a dit :

 

1/ t'es  pas obligé. Si tu veux pas en bouffer, tu fais ton jardin suspendu et tu manges tes radis. 

2/ oui, de la même manière que tes obligé de respirer la part de mes prouts dans l'air terrestre.

Et non tes prouts sont inevitables, la pollution au glyphosate est evitable par contre. Et pour quoi ce serait a moi de m'adapter à cette société et pas le contraire?

Link to comment
2 minutes ago, frigo said:

Je suis obligé d'en bouffer rien que parce que les bêtes boivent à la rivière et que moi je vous leur lait.

Je lis une étude du griigen selon laquelle ils ont trouvé un effet perturbateur du glyphosate a partir de un tiers de la dose agricole mais surtout de 800 fois inférieur  ( l'effet perturbateur)pour ses co formulants 

Si on fait manger à quelqu'un un tiers de la totalité du RoundUp que l'on épand sur un champ, je veux bien croire qu'il soit quelque peu perturbé gastriquement. ou même 1/800ème.

Link to comment
il y a 4 minutes, frigo a dit :

Et non tes prouts sont inevitables, la pollution au glyphosate est evitable par contre. Et pour quoi ce serait a moi de m'adapter à cette société et pas le contraire?

 

Parce que personne ne te force à acheter quoi que ce soit et que les autres ne sont pas là pour se plier gratuitement à tes caprices de diva.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 7 minutes, frigo a dit :

Je suis obligé d'en bouffer rien que parce que les bêtes boivent à la rivière et que moi je vous leur lait.

Je lis une étude du griigen selon laquelle ils ont trouvé un effet perturbateur du glyphosate a partir de un tiers de la dose agricole mais surtout de 800 fois inférieur  ( l'effet perturbateur)pour ses co formulants 

Le criigen, et pourquoi pas Séralini tant qu'on y est ?

Si le glyphosate ne cause aucun dommage perceptible aux consommateurs de produits directement traités, à ton avis la consommation de lait produit par une vache qui boit l'eau en aval d'une exploitation traité au glyphosate (3 degrés de séparation, tout de même) causera quel dommage ?

Si tu interdits le glyphosate tu causes un dommage incommensurable, alors que les dommages causés par son utilisation restent à prouver.

Link to comment
il y a 8 minutes, cedric.og a dit :

Si on fait manger à quelqu'un un tiers de la totalité du RoundUp que l'on épand sur un champ, je veux bien croire qu'il soit quelque peu perturbé gastriquement. ou même 1/800ème.

A mon avis ils parlent de la dose par litre d'eau pas de la dose hectare.

Link to comment
il y a 3 minutes, Neomatix a dit :

Le criigen, et pourquoi pas Séralini tant qu'on y est ?

Si le glyphosate ne cause aucun dommage perceptible aux consommateurs de produits directement traités, à ton avis la consommation de lait produit par une vache qui boit l'eau en aval d'une exploitation traité au glyphosate (3 degrés de séparation, tout de même) causera quel dommage ?

Si tu interdits le glyphosate tu causes un dommage incommensurable, alors que les dommages causés par son utilisation restent à prouver.

C'est pas sérieux le criigen?

 

il y a 10 minutes, Tramp a dit :

 

Parce que personne ne te force à acheter quoi que ce soit et que les autres ne sont pas là pour se plier gratuitement à tes caprices de diva.

Le blême c'est que la diva en bouffe dans le vouloir .

Link to comment
il y a 6 minutes, frigo a dit :

Je lis une étude du griigen selon laquelle ils ont trouvé un effet perturbateur du glyphosate a partir de un tiers de la dose agricole mais surtout de 800 fois inférieur  ( l'effet perturbateur)pour ses co formulants 

 

On peut tenter de remonter le niveau de la conversation en la déplaçant légèrement. Oui, c'est assez possible que les agriculteurs s'exposent à des doses dangereuses de certains composés chimiques lorsqu'ils traitent leurs champs, lorsqu'ils préparent et/ou nettoient le matériel, etc. Et je comprends assez facilement qu'un agriculteur passe en bio pour lui, pour ses gosses, pour limiter le risque qu'il ramène des quantités dangereuses de produits sur lui, dans son foyer. Je comprends aussi que les agriculteurs soient assez sensible quant à l'idée que la concurrence  tire vers la bas la protection contre l'exposition aux produits phytos. Ce sont là des sujets sensibles qui méritent qu'on en parle sérieusement.

 

Mais même chez les agriculteurs, la question de la surmortalité par l'exposition aux produits phytos est sujette à discussions et l'ampleur du phénomène est mal définie. Les agriculteurs ont bien d'autres problèmes : stress, surcharge de travail, manque de sommeil, qui impactent leur santé. Le plus intéressant ce serait probablement des données sur les exploitants viticoles.

Link to comment
il y a 2 minutes, frigo a dit :

C'est pas sérieux le criigen?

 

Le blême c'est que la diva en bouffe dans le vouloir .

 On te gave comme les canards ?

  • Yea 1
Link to comment
il y a 5 minutes, frigo a dit :

C'est pas sérieux le criigen?

 

Ben ils ont quand même un sacré track record de militantisme anti-OGM, pro-faucheurs, pro-EELV. Avec notamment la fameuse étude tellement peu rigoureuse de Séralini qu'elle a été dépubliée après un backlash.

Ah et ils sont financés par l'industrie du bio, accessoirement.

  • Yea 1
Link to comment
à l’instant, Tramp a dit :

 On te gave comme les canards ?

Y en a partout je te dis, dans les rivières,  dans les animaux , dans les vêtements , les tampax .

il y a 2 minutes, Neomatix a dit :

Ben ils ont quand même un sacré track record de militantisme anti-OGM, pro-faucheurs, pro-EELV. Avec notamment la fameuse étude tellement peu rigoureuse de Séralini qu'elle a été dépubliée après un backlash.

Ah et ils sont financés par l'industrie du bio, accessoirement.

Ok bon a savoir.

Link to comment
il y a 2 minutes, frigo a dit :

Y en a partout je te dis, dans les rivières,  dans les animaux , dans les vêtements , les tampax .

 

Que des choses que tu achètes volontairement et apparemment en toute connaissance de cause.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...