Jump to content
Adrian

Bac 2017

Recommended Posts

Il y a 3 heures, NoName a dit :

Toi tu toléres bien les antisémites, mais tu vas pas espérer que yen reste juste pour avoir des exemplaires à montrer

Je les tolère (au sens où je ne vais pas les égorger ou leur défoncer le crâne, ni moi-même, ni armé de la force publique), mais c'est vrai que je les tolère mieux quand je suis lourdement armé. Peace through superior firepower, toussa.

 

Quant à "espérer" qu'il en reste ou non, la question ne se pose pas : il en restera toujours. Deal with it. Toute tentative de "On est en deux mille trente douze et demie, I can't even" est invalide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, NoName said:

 

 

J'ai grandi dedans et je vois très bien comment ce genre de milieu écrase les gens qui vivent dedans. C'est un trou noir. Les gens qui s'y retrouvent dedans vivraient pour la plupart tout aussi bien dans un monde moins bouseifié. Et beaucoup ne s'y retrouvent pas mais ne savent simplement pas que vivre autrement existe. Et je rigole pas. T'as des gens dont les parents et les grands parents ont vécu toute leur vie dedans, et qui vivent dedans aussi et qui n'en sortiront probablement jamais. Je parle pas de gens abstraits mais de gens physiques, avec des gosses et voitures hein.

Et pareil. Si des gens se retrouvent dans le nazisme pacifique, je devrais me dire que finalement s'il s'y retrouvent c'est pas si mal ? Après tout ils font de mal à personne non ? 

 

Je suis. Moyennement convaincu. 

De mémoire "La société ouverte et ses enemis" décrit bien l'enkystement dans la tribu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Mathieu_D a dit :

Armentières c'est  bourgeois selon le référentiel  ! 

 

:icon_exorbite:

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, Astha said:

 

:icon_exorbite:

Ha bah à côté de Denain, par exemple...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Forcément en tapant dans le bassin minier ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Donc pour les 15% les plus bas ça fait quoi ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Kassad a dit :

Bon avant le rattrapage on a 81.3% d'admis (http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/resultats/bac/diplome/admis.html). En termes de QI ça fait quoi ? Autour de 70 ? 

88

Mais ça ne doit pas être aussi lisse, avec quelques forts QI en échec et l'opposé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Kassad a dit :

Bon avant le rattrapage on a 81.3% d'admis (http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/resultats/bac/diplome/admis.html). En termes de QI ça fait quoi ? Autour de 70 ?

Dans le lien la rubrique: "Les prénoms qui réussissent parmi les admis." mdr la stat importante.

 

D'ou vous sortez cette histoire de Q.I?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Fenster a dit :

Agée de 13 ans Guadeloupe.

 

Citation

J'aimerais un métier où je ne m'investis pas trop, comme un loisir 

 

C'est beau la jeunesse, on rêve. Future fonctionnaire au conseil général de son île. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

18 %  de mention Très Bien en série scientifique, 10 en L et 9 %  en SES.

 

95 %  d'admis en S, 93 % en L et SES.

 

Au niveau global 81 %  d'admis, 13 %  au rattrapage et 5 %  de refusés.

 

 

Ça va en faire du monde en L1...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous rappelle qu'une partie non négligeable ne va même pas jusqu'aux épreuves.

 

En 2012, 25% de la classe d'âge n'avait pas de bac.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Alchimi said:

Dans le lien la rubrique: "Les prénoms qui réussissent parmi les admis." mdr la stat importante.

 

D'ou vous sortez cette histoire de Q.I?

C est juste une histoire de statistiques. Si tu fais une épreuve E réussie par 85% tu prends le rang du dernier qui réussi et ça te donne une idée du niveau du bac. Le test de QI est un test comme un autre (on aurait pu prendre le saut en hauteur, la marseilleise jouée au pipeau etc.).

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Alchimi said:

Dans le lien la rubrique: "Les prénoms qui réussissent parmi les admis." mdr la stat importante.

 

C'est une stat d'origine sociale.

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Marlenus said:

C'est une stat d'origine sociale.

C'est juste le nombre de prénoms ce n'est pas normalisé par le nombre total de porteurs.

C'est une stat' de popularité des prénoms c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Asthenik a dit :

Chaque année il y a Coulmont qui fait ses stats sur les prénoms et les mentions au bac... http://coulmont.com/bac/nuage.html

Et les résultats ne sont pas sur la totalité des candidats 

Citation

 ..portent sur les candidats ayant obtenu 8 ou plus de moyenne et ayant autorisé la diffusion de leurs résultats.

C'est à dire que les prénoms avec proportion basse doivent l'être encore plus.

Joséphine 22% et Bryan 0.8%.Le poids de l'environnement social..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ninon 17 ans 20.88 bac ES, vote Poutou

 

Citation

Ninon Vandekerchove, 17 ans, de Pont-l'Abbé, a obtenu 20,88 de moyenne en série ES. Ce qui fait d’elle la meilleure bachelière bretonne.
« Contactez-moi en urgence ». Les messages vocaux du proviseur du lycée Laennec, à Pont-l’Abbé (29), restent sans réponse. Pour cause, Ninon Vandekerchove, fraîchement diplômée, est allée se détendre sur la plage de l’Ile-Tudy, avec, dans son sac, les  « Lettres persanes » de Montesquieu et un tube de crème solaire indice 50. 
Sa professeure de SES et son meilleur ami vont jusqu’à stationner devant chez elle pour la trouver. La blonde vénitienne aux yeux noisette apprend la nouvelle en milieu d’après-midi : elle est la meilleure bachelière de l’académie, avec 20,88 de moyenne. 20 en SES, 20 en histoire, 20 en philo. Costaud. Mais pas un hasard.
TOUS LES RÉSULTATS DU BAC
« La justice sociale, c’est son dada »
 «Je trouve qu’on nous explique les choses comme des évidences mais c’est intéressant d’étudier les rapports humains derrière les rapports économiques». Voilà le créneau de Ninon, 17 ans. C’est une humaniste, un brin idéaliste.
 Au lycée, elle approfondit ses cours en regardant des conférences économiques sur YouTube, notamment celles de Frédéric Lordon et sa critique de la théorie néolibérale.

L’année dernière, Ninon a planché sur le thème « Aménager les villes pour réduire les inégalités sociales et spatiales » lors du concours général de géographie. En terminant cinquième. Plus récemment, dans sa copie d’histoire, au bac, elle a calé quelques références à l’histoire maoïste. «J’ai parlé de la bande des Quatre, qui s’est opposée à la tendance réformiste, après la mort de Mao». Avec le succès qu’on lui connaît. « Elle sait remettre ses connaissances dans le contexte. Elle suit beaucoup l’actualité. La justice sociale, c’est son dada », s’enthousiasme Claudine Milbeo, sa professeure de SES, qui ne tarit pas d’éloges sur sa « brillante » élève.

 
Les sciences politiques en ligne de mire 
La jeune femme aimerait poursuivre des études en sciences politiques à Rennes. «J’ai eu huit de moyenne au concours mais je vais essayer de faire jouer ma mention très bien. Je vise une carrière dans l’administration». Pourquoi pas inspectrice des finances. «Ça paraît austère mais ça a une réelle utilité sociale, pour lutter, par exemple, contre les multinationales qui utilisent des montages fiscaux pour ne pas payer leurs impôts en France». Si elle avait eu l’âge de voter, en mai, elle aurait donné son bulletin à Philippe Poutou, «qui milite pour une solidarité des frontières», ou Jean-Luc Mélenchon, «qui représentait un espoir, malgré son côté patriotique». Leur vision écologique a aussi fait pencher la balance.
Pas l’intello de service
Ninon, une férue de lecture ? Elle acquiesce dans sa robe bleue aux motifs d’ancres. La blonde vénitienne est abonnée au Monde diplomatique. «Récemment j’ai lu "1984" de Georges Orwell». Elle concède avoir préalablement ingurgité «Les Origines du totalitarisme» de Hannah Arendt. Ninon est pourtant loin de l’image de «l’intello de service». Elle a un sourire qui vient naturellement aux lèvres, joue au tennis, aime voyager et, comme la majorité de ses camarades, elle espère tout de même profiter de la vie étudiante l’année prochaine. «Je n’ai jamais vu quelque chose à laquelle elle ne s’intéresse pas», témoigne Paul, son meilleur ami. Ninon est aussi dotée d’une grande volonté, derrière sa douceur apparente. «Quand j’ai envie de réussir quelque chose, je m’y mets à fond, jusqu’à me rendre parfois malade».
Questions-réponses
 La bachelière se prête au jeu du questions-réponses. Une couleur ? « Vert ». Une planète ? « Jupiter quand j’étais petite, car elle est grosse et gazeuse. Maintenant je dirais la Terre, car il faut la préserver». Un moyen de transport ? « La marche à pied, ça permet d’être dans ses pensées, de regarder à droite à gauche et de rencontrer des gens ». Un joueur de tennis ? « Roger Federer ». Une chose à changer en France ? «La répartition des richesses». Une période de l’histoire préférée? « La guerre d’Espagne, lieu d’affrontement des grandes idéologies du XXe siècle : l’anarchisme, le fascisme et le communisme».
Un mot sur Simone Veil ? « C’est une grande femme avec beaucoup de courage, qui s’est battue pour une loi qui a permis de libérer beaucoup de femmes. Elle a subi des critiques abominables au Parlement ». Elle s’y verrait, elle, un jour, au Parlement ? « Oui ».

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/pont-labbe/pont-l-abbe-ninon-reine-du-bac-05-07-2017-11585187.php#O5xQRBfUQwvjTSzl.99

 Future présidente.

 

CPEF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben elle est bien dans le mouv' de l'éducation nationale. Espérons que ça lui passera avant que ça me reprenne. Pour elle pour commencer. Car elle risque de déchanter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, GilliB a dit :

CPEF

 

On constate que le "côté patriotique" de Mélenchon est perçu par la demoiselle comme un tare. C'est donc bel et bien une trotskyste en puissance.

 

On notera au passage le choix méprisant des termes du journaliste (on ne peut qu' "ingurgiter" une œuvre intellectuelle complexe, évidemment pas y trouver du plaisir ou de la fierté ; "intello de service", etc), qui en dit long sur son complexe d'infériorité face aux autres types de professions intellectuelles.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les blonds vénitiens sont roux. Stop à la roussophobie.

 

J'ai un peu de mal à comprendre comment tu peux faire un sans-faute au bac et, il semble, te planter au concours des IEP avec un 8.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bac, c'est essentiellement du par cœur où tu n'as pas besoin d'avoir une réflexion bien poussée. Je ne connais pas les concours des IEP, mais je suppose qu'il faut faire preuve d'un peu plus de réflexion personnelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprendrais pour un très bon élève, à 17/18 de moyenne au bac ; mais un 20 au bac, ça doit quand même aller un peu au-delà du par cœur, non ? Au moins une certaine fluidité dans l'expression ou l'agencement des idées, plus le petit truc qui fait que le correcteur se dit qu'il a quelque chose d'intelligent et qui sort, un tout petit peu, du cours. Trois vingt d'affilée, a fortiori dans des matières non scientifiques, ça montre que tu es un peu moins que teubé ; tu devrais avoir des notes relativement correctes à un concours post-bac, qui n'est pas forcément super-élitiste (comparé, au moins, à ScPo et à tous ceux qui vont dans les grandes prépas éco et littéraires). Ou alors ils donnent les 20 au hasard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, GilliB a dit :

Ninon 17 ans 20.88 bac ES, vote Poutou

 

 Future présidente.

 

CPEF

 

Plus ton cerveau est lavé par l'EdNat, meilleures sont tes notes.

 

Who knew.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 06/07/2017 at 8:38 PM, GilliB said:

La jeune femme aimerait poursuivre des études en sciences politiques à Rennes. «J’ai eu huit de moyenne au concours mais je vais essayer de faire jouer ma mention très bien.

 

Et ça va certainement marcher : le rectorat de Rennes fera pression sur l'IEP.

 

Par chez moi, un bras de fer s'annonce entre le rectorat et l'iut dans lequel je travaille.

Le recteur veut nous imposer trois bacheliers ES ayant obtenu une mention TB mais se retrouvant sans affectation post-bac, grâce à la magie du merveilleux système APB.

On a regardé leurs dossiers (basés sur leurs notes de lycée) et ils n'étaient pas suffisamment bons pour passer les barres de sélection. Eh oui, on peut avoir 11 ou 12 de moyenne en Terminale et finir avec une mention TB au bac...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...