Jump to content

Trawash


Recommended Posts

Je crois que si tu dis "libéral" à une personne, elle va penser à la séparation des pouvoirs, à la protection des libertés individuelles, etc. Bref, des idées qui claquent.

 

Si tu dis néolibéral, elle va penser au marché dérégulé, aux traders richissimes, aux ouvriers dans les rues, à l'austérité. Ce qui ne claque pas.

 

Oui, il vaut mieux se dire libéral, que le néolibéralisme ait un sens ou non. Sinon, on n'avancera jamais.

Link to post
On 7/26/2017 at 3:38 AM, Johnathan R. Razorback said:

 

C'est marrant les présentations liborgiennes, on dirait que les gens confessent une orientation sexuelle un peu honteuse :D

 

Il y a des similarité, par exemple le "outing" auprès de sa famille quand finalement on avoue être libéral.

 

Link to post
Il y a 9 heures, Neomatix a dit :

Personne ne se réclame du "néolibéralisme", personne ne l'a théorisé et défendu dans un bouquin, et chaque fois que ce terme est invoqué c'est pour lui donner un sens différent mais abondant la plupart du temps aux antipodes de ses racines étymologiques.

Il n'y a que des semi-habiles qui utilisent ce mot (c'en est presque devenu un détecteur). Il est tantôt associé à Reagan, tantôt à Keynes, parfois à Friedman et souvent à des organismes tels la banque mondiale qui n'ont rien de penseurs.

Par ces motifs j'en conclue que le terme ne veut rien dire. Mais genre rien du tout.

Ne cherchez surtout pas à le défendre, on a déjà suffisamment de mal avec "libéralisme" tout court.

Il y en a de fait. 

 

Et au contraire, neoliberal=neoliberal

Mais une fois n'est pas coutume, évite de réfléchir ça va te faire mal à la tête 

Link to post
il y a 29 minutes, NoName a dit :

Il y en a de fait. 

 

Et au contraire, neoliberal=neoliberal

Mais une fois n'est pas coutume, évite de réfléchir ça va te faire mal à la tête 

Une fois n'est pas coutume, avec des arguments ce serait tellement mieux.

Link to post

 

Il y a 12 heures, Trawash a dit :

Avatar ok. Non sans mal...

 

Désolé, je n'ai pas eu le temps de répondre à ton MP hier. Mais visiblement, tu as réussi à mettre un avatar sur ton profil. :)

Bienvenue sur le forum en tout cas, merci pour ta présentation (pas si décousue que ça). Que fais-tu dans la vie ?

Connais-tu les autres sites de la galaxie Liberaux.org sinon (en dehors de Wikiberal et du forum bien sûr) ? Il y a en effet les librairies Librairal et Catallaxia à découvrir ainsi que Contrepoints, le journal libéral de référence !

 

Car oui, Liberaux.org c'est avant tout une association dédiée à propager la bonne parole libérale ! Si tu t'en sens le courage, les gens de bonnes volonté prêts à filer un coup de main sur les différents projets en cours y sont toujours les bienvenus.

 

Information importante : 

Vu que liborg (le forum) peut parfois être un peu rude pour les nouveaux, je te conseille de jeter un œil ici et ici, tu y trouveras quelques règles simples pour y naviguer en toute sérénité.

- L'équipe de modération est composée des Animateurs, des Administrateurs et du Responsable du forum au sein de l'association. Voir ici la liste des différents membres de l'équipe.
- En cas de conflit avec la modération ou tout un autre membre du forum, il est possible de faire appel au Tribun de la Plèbe, c'est à dire moi, pour tenter de le résoudre.

 

il y a 32 minutes, Neomatix a dit :

Une fois n'est pas coutume, avec des arguments ce serait tellement mieux.

 

Bah NoName a raison, un certain nombre de personnes se sont revendiqués néo-libéraux (le type de l'Adam Smith Institute, quelques auteurs dans les années 30 liés au colloque Walter Lippmann, etc.). Certains auteurs ont aussi essayé de théoriser ce qu'était ce mouvement sans sombrer dans la caricature (pour rappel, ce très bon article d'Aurélien Biteau).

Link to post
il y a 2 minutes, Ultimex a dit :

Bah NoName a raison, un certain nombre de personnes se sont revendiqués néo-libéraux (le type de l'Adam Smith Institute, quelques auteurs dans les années 30 liés au colloque Walter Lippmann, etc.).

"Neoliberal" a un sens en anglais, c'est indéniable. Ça se rapprocherait du libéralisme classique avec des fondements utilitaristes en lieu et place du NAP.

Mais "néoliberal" en français ne veut rien dire. Ou plutôt veut dire tout et son contraire. Si tu peux te revendiquer "neolibéral" aux US où tout le monde s'intéressant un peu à la politique voit peu ou prou de quoi il s'agit (bien que ce soit un terme péjoratif ça décrit quelque chose d'assez précis), ce n'est pas le cas en France.

il y a 2 minutes, Ultimex a dit :

Certains auteurs ont aussi essayé de théoriser ce qu'était ce mouvement sans sombrer dans la caricature (pour rappel, ce très bon article d'Aurélien Biteau).

Ça expose une seule interprétation du terme, le néoliberalisme foucaldien. Mais ce n'est pas la première chose qui va surgir dans l'esprit des gens quand tu énonceras ce terme (i.e. sa définition).

Link to post
il y a 3 minutes, Neomatix a dit :

Ça expose une seule interprétation du terme, le néoliberalisme foucaldien. Mais ce n'est pas la première chose qui va surgir dans l'esprit des gens quand tu énonceras ce terme (i.e. sa définition).

 

On pourrait dire la même chose du libéralisme : quand tu énonces ce terme, la première chose qui vient à l'esprit des gens n'est que rarement la bonne définition. Ça n'enlève rien au fait qu'il existe bien une bonne définition de libéralisme. ;) 

Link to post

Parce qu'il y a, en France, une école de pensée, des gens qui s'en réclament, des assos, des définitions correctes dans les dicos et Wikipédia. Ce qu'on ne peut pas dire du tout du néoliberalisme.

Link to post
Il y a 1 heure, Neomatix a dit :

Une fois n'est pas coutume, avec des arguments ce serait tellement mieux.

Non, je commence à te connaître. 

Je vais te répondre et tu vas tout balayer en bloc puis perorer comme un coq sur le sujet alors que t'as pas fait le minimum requis pour t'intéresser au sujet plutot que de reconnaître que t'as pu te gourer. Si je dis que neoliberalisme n'est pas juste un mot virus, c'est parce que je pensais la même chose que toi auparavant et que quelques personnes sur ce forum ont apporté des éléments contraire convainquants, par exemple. 

 

 

il y a 14 minutes, Neomatix a dit :

Parce qu'il y a, en France, une école de pensée, des gens qui s'en réclament, des assos, des définitions correctes dans les dicos et Wikipédia. Ce qu'on ne peut pas dire du tout du néoliberalisme.

Sauf que comme je l'ai dit le neoliberalisme est moins une école de pensée qu'un ensemble de pratiques, d'attitudes vis à vis du marché et de mode de gouvernance fondée. 

Le fait que le terme soit utilisé par Revel lui même devrait te mettre la puce à l'oreille 

Link to post
Il y a 4 heures, Ultimex a dit :

Connais-tu les autres sites de la galaxie Liberaux.org sinon (en dehors de Wikiberal et du forum bien sûr) ? Il y a en effet les librairies Librairal et Catallaxia à découvrir ainsi que Contrepoints, le journal libéral de référence !

 

 

Oui je connais ces sites. CP est mon journal de référence depuis quelques années déjà. Je lis également tout les billets de H16 et de cette chère Nathalie MP.  Et je m'instruits et développe mes connaissances sur Librairal et Catallaxia. Je suis également le MOOC de l'institut des libertés. Et  Wikiberal c'est d'la balle. 

Et comme je suis un garçon ouvert et que j aime bien connaître les arguments adverses, je lis également le site Les Crises qui est un repère de Melanchoniste et de rechauffistes/complotistes de tout bord. Il m'arrive même d'y poster des commentaires pour dénoncer leur sophismes et leurs biais. Je suis rarement bien reçu mais comme je me fais liker je ne dois pas être le seul libéral à consulter ce site. Il m'arrive aussi d écouter Radio Courtoisie. Non pas adhésion, mais pour exercer mon esprit critique. Bien entendu lecture de la presse mainstream, lecture très critique bien entendu. 

Il y a 4 heures, Ultimex a dit :

Que fais-tu dans la vie ?

 

J ai travaillé 20 ans dans la SSII de notre ancien ministre de l'économie et des finances du gouvernement Raffarin 3. J'ai travaillé pour des clients comme Les Gaziers, Les Électriciens ou le constructeur automobile au losange, et bien d autres, en tant que responsable des opérations. ( c est ronflant comme titre, mais dans les faits c est seulement le mec sur lequel tout le monde tape ). J ai managé des équipes allant de 10 à 100 personnes. 

Mais comme je l'ai révèle dans ma présentation, j ai un petit pét' au casque. Dans mes périodes Up tout allait pour le mieux ( Yeah!  je suis un super héros, je bosse 20'heures par jour et j ai des idées géniales ). Dans les moments de Down c était à moins simple. Bref des longs arrêts maladies et quelques séjours en HP ( de mon propre gré ). Mon employeur acceptait ce fait et cela ne semblait pas poser de problèmes. Tout le monde était au courant de ma maladie, client, patron, RH, médecine du travail et même mes collaborateurs. Et puis un jour convocation par un médecin de la SS. Entretien de 2 mn et la médecin ratée fonctionnarisée m annonce que je ne peux plus plus travailler. Mise en invalidité. J'ai eu beau protester...elle était même choquée que je ne sois pas content. Licenciement dans la foulée.. Elle est pas belle la vie en Socialie ! 

Du coup je " cultive mon jardin".  Je lis beaucoup, rattrape mon retard sur tout les films  et séries que je n ai pas vu. Je suis à la maison lorsque les enfants rentrent de l école ( je les voyais presque jamais avant ), surveille leurs études, je leur prépare de bons petits plats, je fais des petits travaux en sous marin et gratuitement ( j accepte quand même d être payer en alcool fort et blanc ) pour des anciens collègues débordés mais sympas ( je suis bardé de certif ITIL ), je donne des cours de soutiens gratos à des mômes de ma ville, je tonds le gazon des petites vieilles  ( aucun sous entendu grivois...quoique certaines aimeraient bien les coquines )  de mon quartier contre un sourire, et je traîne aussi un peu la gueuze,  parce que les femmes c est quand même ce qu'il y a de mieux et de plus beau  dans vie.  Bref la retraite à 45 ans... J'ai demandé une révision de mon cas, j attends des nouvelles de la Kommandur. 

 

Merci pour l'article de CP sur le néolibéralisme. J y vois un peu plus clair.  Cependant je constate moi aussi que ce terme est principalement utilisé de nos jours par les antiliberaux, mais ce n est pas parce qu ils pervertissent tout ce qu ils touchent que ce terme n'a pas un autre sens pour les libéraux. Même si je vois que cela fait débat. Mais le débat c est bien, ca fait avancer. 

Link to post
24 minutes ago, Trawash said:

 je suis bardé de certif ITIL

 

Avec un bagage comme ça, des paquets d'écoles cherchent des intervenants expérimentés ! Monter ça en tant qu'independant ça se fait bien !

Link to post
il y a 35 minutes, Mister_Bretzel a dit :

Monter ça en tant qu'independant ça se fait bien !

C'est une piste que j'explore. 

 

il y a 37 minutes, frigo a dit :

 

Je me suis aussi occupé de grands mères lubriques

 

Ah ah, ah ! Frigo, vous êtes décidément un homme de goût ( je parle du whisky à 11h du mat') 

Link to post
Il y a 5 heures, NoName a dit :

Non, je commence à te connaître. 

Je vais te répondre et tu vas tout balayer en bloc puis perorer comme un coq sur le sujet alors que t'as pas fait le minimum requis pour t'intéresser au sujet plutot que de reconnaître que t'as pu te gourer.

Quand est-ce que j'ai fait ça (à part ta précédente réaction à ma remarque sur le destin d'une anarcapie) ? Promis je ne balaie rien.

Citation

Si je dis que neoliberalisme n'est pas juste un mot virus, c'est parce que je pensais la même chose que toi auparavant et que quelques personnes sur ce forum ont apporté des éléments contraire convaincants, par exemple. 

Sauf que comme je l'ai dit le neoliberalisme est moins une école de pensée qu'un ensemble de pratiques, d'attitudes vis à vis du marché et de mode de gouvernance fondée. 

Le fait que le terme soit utilisé par Revel lui même devrait te mettre la puce à l'oreille 

Je peux me gourer et il est possible qu'il existe une définition du néolibéralisme à côté de laquelle l'immense majorité des gens (moi y compris) passent.

Cependant, ça me semble être un terme qui n'est précis que dans l'oeuvre foucaldienne. Le "néolibéralisme" du colloque Lippmann, très différent du néolibéralisme foucaldien, est une tentative de synthèse ayant abouti à une chimère qui n'a mis d'accord personne et surtout pas les libéraux classiques. Cette chimère appelée "néolibéralisme" n'est rien d'autre qu'un interventionnisme très marqué à gauche sous couvert de social. J'ai donc beaucoup de mal à cerner l'ensemble de pratiques que désigne le néolibéralisme (laissez-faire ? Lutte contre les monopoles ? Services publics ? Lutte contre les inégalités ?). A mon avis ce n'est pas qu'un mot virus mais ça a été (souvent légitimement) utilisé pour décrire tellement de politiques que le mot s'est retrouvé vide de sens.

Je l'ai vu utilisé par Rueff mais pas par Revel, tu as des lectures là-dessus ?

Link to post

Au fait, pour info, voilà le néolibéralisme selon le nouvel obs. Pour le coup, j'ai était choque. L'école autrichienne comme néolibérale LOL!

Scan0001.jpg

Link to post

Hayek comme inspiration de Friedman, c'est complément n'importe quoi. Quant aux autres branches, au moins trois ne sont pas libérales mais liberal, ce qui sauterait aux yeux de quiconque a des rudiments d'histoire des idées du monde anglo-saxon (la quatrième branche est sauvée par Mill, mais Giddens n'est pas libéral : sa supposée "troisième voie" est explicitement en opposition au libéralisme).

Link to post
il y a 37 minutes, Talos a dit :

Au fait, pour info, voilà le néolibéralisme selon le nouvel obs. Pour le coup, j'ai était choque. L'école autrichienne comme néolibérale LOL!

Scan0001.jpg

J'aurais pas situé le radicalisme français , a travers leon bourgeois, comme une branche du liberalisme.

Link to post
9 minutes ago, frigo said:

J'aurais pas situé le radicalisme français , a travers leon bourgeois, comme une branche du liberalisme.

 

Surtout, il y a 4 doctrines politiques à gauche (du dessin :D), et une école d'économie qui à pour principale raison de célébrité le fait que son application monétaire à été moins catastrophique que ses concurrents.

 

Friedman n'est pas franchement significatif dans l'histoire des idées, il est très significatif en macro-économie pratique, mais c'est un sujet orthogonal a la politique, rien n'interdit d’être un communiste monétariste (coucou les tinois !)

Link to post
On 7/27/2017 at 0:54 AM, Jukebox said:

Je crois que si tu dis "libéral" à une personne, elle va penser à la séparation des pouvoirs, à la protection des libertés individuelles, etc. Bref, des idées qui claquent.

...

À une personne non sélectionnée ? Je ne pense pas, elle va penser suppression du droit social c'est à dire retour à l'esclavage et aux enfants dans les mines, et elle va penser malades qui meurent`à la porte des hopitaux parce qu'ils n'ont pas les moyens de payer les soins, et elle va penser trains qui déraillent et qui font plein de morts. Voilà ce qu'elle va penser, une personne de la population générale en entendant "libéral". 

Link to post

et puis faire un "papier" sur les grandes figures du libéralisme sans parler de Bastiat, Say, de l'école de salamanque et autres, c'est du grand n'imp'...

enfin, le nouvel obs' quoi.

 

edit: et j'oubliais; bienvenue Trawash.

Link to post

Surtout qu'ils ne distinguent pas dans leur infographie l'école autrichienne à laquelle Hayek appartenait et l'école de Chicago pour Friedman.

 

Comme tu dis, c'est le Nouvel Obs. 

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...