Jump to content

Attentats à Barcelone - 17 aout 2017


Mobius

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Cugieran a dit :

Depuis le début des attentats, si les mecs avaient été malins, il y aurait eu un autre body count et c'est relativement heureux ainsi.

Je serai relativement d'accord avec toi, je passe mon temps à me dire parfois que si j'avais à être à leur place, ce serait une réelle boucherie (j'enlève toute ambiguïté avant que l'un ou l'une me tombe dessus avec des photos sous spoiler, je n'enlève en aucun cas le caractère désolant de tous les différents actes passés). J'en viens même à dire que certains sont mauvais. (Bon, on  peut mettre ça sur le biais que de toute façon, à disposition égale, on pense faire toujours mieux que les autres). Pourtant je pense pas qu'on puisse mettre cette éventuelle incapacité à faire "un score max" à un simple manque de jugeote. J'ai un doute sur le fait que les terroristes aient le monopole de la crétinerie.

Link to comment
3 hours ago, Cugieran said:

Depuis le début des attentats, si les mecs avaient été malins, il y aurait eu un autre body count et c'est relativement heureux ainsi.

 

  Je ne sais pas quel est le but poursuivi par les terroristes se réclamant de Daesch. C'est assez nouveau j'ai l'impression. En effet pour les vagues précédentes il y avait des objectifs clairs : les palestiniens voulaient un état, la Lybie marchandait son influence géopolitique, Ben Laden voulait le retrait des impurs des "terres sacrées", les basques voulaient le pays basque, la fraction armée rouge voulait une révolution bolchévik-style.

 

Le but poursuivi par Daesh n'est pas clair : la réthorique selon laquelle ils luttent contre les forces coalisées contre eux c'est du pipo (ou du même niveau que l'escalade mimétique entre les nazi et sjw américains). Dès lors le body count n'est peut être pas la bonne mesure.

 

Enfin, même en étant des tarés, ils leur faut des pseudo justifications (on tue des infidèles) et le carnage de masse où tu tues des enfants et des co-religionnaires par effet de bord a du mal à être justifiable (et hop adieu les 72 vierges).

Link to comment
il y a 16 minutes, Restless a dit :

Je serai relativement d'accord avec toi, je passe mon temps à me dire parfois que si j'avais à être à leur place, ce serait une réelle boucherie (j'enlève toute ambiguïté avant que l'un ou l'une me tombe dessus avec des photos sous spoiler, je n'enlève en aucun cas le caractère désolant de tous les différents actes passés). J'en viens même à dire que certains sont mauvais. (Bon, on  peut mettre ça sur le biais que de toute façon, à disposition égale, on pense faire toujours mieux que les autres). Pourtant je pense pas qu'on puisse mettre cette éventuelle incapacité à faire "un score max" à un simple manque de jugeote. J'ai un doute sur le fait que les terroristes aient le monopole de la crétinerie.

 

A froid, tu te dis toujours ça. A chaud, quand je vois mes résultats en TP de chimie, ils font juste face aux impondérables de la vie.

D'ailleurs, il semblerait qu'ils souhaitaient faire péter du butane.

 

il y a 1 minute, Ray a dit :

J'ai l'impression que cela ressemble un peu à la propagande par le fait des arnachistes de la fin du XIXe.

 

Les anarchistes avaient le bon goût d'assassiner des hommes politiques (à part Emile Henry).

Cette volonté de massacrer des innocents est spécifique.

Link to comment

Les questions sans réponse, sur l'utilisation d'armes factices, permet aux experts en terrorisme à avancer diverses hypothèses fumeuses allant du "lâchage" par les milieux du grand banditisme kossovar qui leur fournissait du matériel lourd, à la carence en formateurs pour le tir et la fabrication d'explosifs.
La police espagnole est persuadée que ceux qui ce sont fait péter la gueule récemment avec une bobonne de gaz faisait partie du même "commando"


Pour certains experts, l'usage de ces fausses armes est le signe d'un certain «amateurisme».
«Ces individus n'avaient visiblement pas les relations nécessaires pour se procurer de vraies armes dans le milieu du grand banditisme, ni le savoir-faire pour s'en servir», observe le sociologue Farhad Khosrokhavar, directeur de l'Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l'homme.
Même constat chez l'islamologue et agrégé d'arabe Mathieu Guidère, qui préfère employer le terme de «terrorisme artisanal»: «une forme d'action qui procède avec les moyens du bord pour semer la terreur en jouant sur les apparences

Link to comment

Ils sont en guère comme les djhads du 18 et 19eme.

La différence : ils sont pas assez pour une armée alors ils font comme toutes les armées en sous nombre, mise en place d'une stratégie de partisan.

 

Heureusement qu'ils sont pas top malins en effet sinon on aura beaucoup plus de morts.

En outre je soupçonne que pas mal de dégonflent au dernier moment, une fois passé le côté électrique du rebelle armé de la société qu'est trop méchante. Quand faut aller crever bêtement c'est déjà une autre idée.

Link to comment

Ce serait leur lâcheté qui les pousse à rester parquer à cinq dans une bagnole? Pour qu'ils soient sûrs qu'aucun ne se dégonfle pas?

 

Cette hypothèse, si vérifiée, serait divertissante. Des guerriers saints peu efficaces, peu courageux, s'attaquant à des concerts d'enfants ou obligés de se parquer à cinq dans une voiture-bélier pour être sûr de ne pas se dégonfler. 

On est loin du 13 novembre, où les terroristes faisaient un peu flipper car le plan semblait vaguement rodé. 

Link to comment
5 minutes ago, poney said:

Ils sont en guère comme les djhads du 18 et 19eme.

La différence : ils sont pas assez pour une armée alors ils font comme toutes les armées en sous nombre, mise en place d'une stratégie de partisan.

 

  Mais c'est quoi le but du djihad ? C'est d'installer une société islamique partout sur terre en parallèle ? En quoi tuer des touristes les rapproches un tant soit peu de leur but ?

 

  Une possibilité à laquelle je pensais était que les attentats agissaient comme une vitrine de pub pour recruter des partisans et les faire venir dans leur califat : là on a un objectif assez précis (et on voit que le body count n'est pas le but recherché). Mais comme le califat disparait à la vitesse de la lumière (jolie métaphore) on dirait plus du rage quit qu'autre chose.

Link to comment
il y a une heure, Restless a dit :

Je serai relativement d'accord avec toi, je passe mon temps à me dire parfois que si j'avais à être à leur place, ce serait une réelle boucherie (j'enlève toute ambiguïté avant que l'un ou l'une me tombe dessus avec des photos sous spoiler, je n'enlève en aucun cas le caractère désolant de tous les différents actes passés). J'en viens même à dire que certains sont mauvais. (Bon, on  peut mettre ça sur le biais que de toute façon, à disposition égale, on pense faire toujours mieux que les autres). Pourtant je pense pas qu'on puisse mettre cette éventuelle incapacité à faire "un score max" à un simple manque de jugeote. J'ai un doute sur le fait que les terroristes aient le monopole de la crétinerie.

 

Je suis convaincu que le paramètre le plus important n'est pas de tuer le plus de gens possible mais bien de se faire butter au court d'une action symbolique.

 

Spoiler

C'est largement possible réaliser une grande quantité d'engins incendiaires et ou/d'engins explosifs avec des produits en vente libre ou quasiment libre (*kof* NH 4+/ NO 3 *kof*). J'avoue quand même que c'est assez appréciable qu'on ne trouve pas des détonateurs à carrefour sinon ce serait carrément trop facile. Et encore, les amorces pour recharger les cartouches de chasse sont certes chères mais assez facilement disponibles. A partir de là ...

 

MAIS C'EST ILLEGAL ET RETENEZ QUE CES CONSIDERATIONS SONT TOTALEMENT THEORIQUES

 

 

Link to comment
il y a 27 minutes, Flashy a dit :

Ce serait leur lâcheté qui les pousse à rester parquer à cinq dans une bagnole? Pour qu'ils soient sûrs qu'aucun ne se dégonfle pas?

J'en suis sur.

Salah Abdeslam syndrome.

 

il y a 24 minutes, Kassad a dit :

 

  Mais c'est quoi le but du djihad ? C'est d'installer une société islamique partout sur terre en parallèle ? En quoi tuer des touristes les rapproches un tant soit peu de leur but ?

 

Faire la guerre sainte.

Quand t'as une armée tu te mets en mode Syrie et tu conquiert des territoires.

Quand t'es en mode bolosse partisan, tu deviens un terroriste qui tapes des faibles. Quelque part les résistants de 43 n'avaient pas une tactique super différence.

Idéalement là où c'est psychologiquement dur pour tenter d'affaiblir le moral.

 

il y a 17 minutes, kaleidoskop a dit :

ça peut rappeler les jeunes immatures qui rencontraient Hitler, pour continuer le combat, à quelques jours du fatidique mai 1945, et alors que les militaires de métier savaient que tout était foutu pour l'Allemagne.

 

Oui

 

De manière générale toutes les guerres, tous les conflits, toutes les idées, .. ont vu des chauds partisans de dégonfler quand fallait passer de la théorie à la pratique. Et c'est humain.

Link to comment

Je ne veux pas entièrement réduire le phénomène à de la dinguerie,

mais perso je pense que la dinguerie y a quand même une belle part.

Dinguerie exacerbée par l'oisiveté, l'absence de perspectives, la non-reconnaissance.

 

Et si on doit chercher des corrélations/causations, le fait pour les pays où vivent ces crétins criminels

de fabriquer autant de chômeurs, d'improductifs, et d'oisifs n'est sûrement pas étranger au phénomène.

Passer d'être humain oisif, inutile et improductif à terroriste, le gap est moindre

que si on a une famille, des compétences techniques, un vrai boulot, un vrai logement, une place utile et reconnue comme telle dans un groupe humain.

 

Un vivier de 20% de gens au chômage et allocatés,

ça fait 2 fois plus de potentiel qu'un pays à 10%, 4 fois plus qu'un pays à 5%.

 

Il faut regarder les choses en face, dans la plupart des pays socialistes, la moindre activité productive est désormais

sanctionnée par de la taxe à outrance, harcelée administrativement, et criminalisée autant que possible.

Une fois ces issues productives fermées petit à petit (et principalement aux plus fragiles)

les destins des plus fragiles se reportent mécaniquement ailleurs.

(eg, en France, étant donné la quantité d'obstacles bien réel mis à la voie entrepreneuriale (je parle pas du discours de surface),

il y a des dizaines de milliers d'individus qui tentent l'aventure du branlage de nouille dans des associations faites pour ça.

C'est un énorme gaspillage humain ... mais c'est peut-être encore un moindre mal.)

La reconnaissance du journal de 20h00, faute de pouvoir faire mieux.

 

Sur l'imperfection de l'exécution,

je hasarderais peut-être aussi simplement le restant d'humanité en eux qui, inconsciemment, et malgré eux, se manifeste ?

 

 

 

Link to comment

Et si on doit chercher des corrélations/causations, le fait pour les pays où vivent ces crétins criminels de fabriquer autant de chômeurs, d'improductifs, et d'oisifs n'est sûrement pas étranger au phénomène


@Vincent Andrés
tu parles de quels pays ?
Maroc, Algérie, Tunisie ou France, Espagne .. ?

Link to comment

Je parle, entre autres, en effet, de la France, de l'Espagne

et de tout ces pays où, du fait de la politique économique suivie,

il y a désormais, basiquement, un vivier à la fois énorme et ancien de désoeuvrés.

 

Même si ceteris paribus la stat universelle de passage à l'acte fou était disons de 10^^-6,

quand dans un pays se constitue un gisement de 5x10^^6 individus candidats,

ça finit par une moyenne de passages à l'acte bien visible.

 

Je ne dis pas que cela créé intégralement le phénomène (il y a d'autres composantes)

mais que cela lui fournit bien du carburant.

 

Link to comment
Il y a 1 heure, Vincent Andrès a dit :

Je parle, entre autres, en effet, de la France, de l'Espagne

et de tout ces pays où, du fait de la politique économique suivie,

il y a désormais, basiquement, un vivier à la fois énorme et ancien de désoeuvrés.

 

 Je pense que tu vois trop économie et pas assez philo. 

 

 Car ce ne sont pas que "des pauvres", mais des mecs qu'on a enlevé dans la haine de l'Occident (Colonisation, racisme institutionnel, esclavage, etc, la rhétorique gauchiste) et qui sont aussi dans une frustration personnelle et identitaire ("j'ai beau dire que je déteste l'Occident, je ne vivrai en Orient pour rien au monde" + "Mais pourquoi l'American Dream ne fonctionne pas avec moi ?!!!")

 

 Je vois particulièrement ça dans l'antisémitisme. Jalousie de la réussite de la minorité juive, incompréhension de cette dernière, refus d'assumer quelconque responsabilité dans l'échec (et la gauche fait tout pour que tu ailles dans ce sens), tout ça mène forcément à la thèse du complot juif. 

 

 C'est un truc qui touche aussi l'antisémitisme arabe que blanc d'ailleurs. 

Link to comment
Il y a 12 heures, Nigel a dit :

Je pense que tu vois trop économie et pas assez philo. 

Car ce ne sont pas que "des pauvres", mais des mecs qu'on a enlevé dans la haine de l'Occident (Colonisation, racisme institutionnel, esclavage, etc, la rhétorique gauchiste) et qui sont aussi dans une frustration personnelle et identitaire ("j'ai beau dire que je déteste l'Occident, je ne vivrai en Orient pour rien au monde" + "Mais pourquoi l'American Dream ne fonctionne pas avec moi ?!!!")

Je vois particulièrement ça dans l'antisémitisme. Jalousie de la réussite de la minorité juive, incompréhension de cette dernière, refus d'assumer quelconque responsabilité dans l'échec (et la gauche fait tout pour que tu ailles dans ce sens), tout ça mène forcément à la thèse du complot juif. 

C'est un truc qui touche aussi l'antisémitisme arabe que blanc d'ailleurs. 

ah mais ce sont des aspects parfaitement complémentaires ama.

Dans tout pays socialiste, à prétention égalitaire,

les "valeurs" réellement promues par l'exemple 24h/24, 365j/an, dans la population sont : jalousie haineuse, spoliation, coercition, revanche, etc.

(En France, c'est vendu sous le package orwellisé "liberté, égalité, fraternité", mais le sous-jacent réel est bien l'accaparement du bien d'autrui par la force)

 

Comment s'étonner, lorsque ces "valeurs" ignobles sont martelées en permanence, de voir une frange extrême d'individus traduire cela en meurtre.

 

Et sinon, éco et philo sont bien sûr liées.

Une population qui baigne dans une philo de merde n'est dans de bonnes dispositions pour rien.

 

... et à part ça, nous répétons scrupuleusement les tristes fils précédents sur les autres attentats.

Link to comment
   Je pense que tu vois trop économie et pas assez philo. 

 

 Car ce ne sont pas que "des pauvres", mais des mecs qu'on a enlevé dans la haine de l'Occident (Colonisation, racisme institutionnel, esclavage, etc, la rhétorique gauchiste) et qui sont aussi dans une frustration personnelle et identitaire ("j'ai beau dire que je déteste l'Occident, je ne vivrai en Orient pour rien au monde" + "Mais pourquoi l'American Dream ne fonctionne pas avec moi ?!!!")

 

Sur la déresponsabilisation et la jalousie en général dans nos sociétés sociales-démocrates je suis d'accord.

Mais j'aimerais savoir sincèrement où ils ont entendu qu'il fallait détester l'Occident. Je pose juste la question, aucune polémique de ma part.

A l'école ça m'étonnerait, je n'ai jamais vu "nique la France" dans les manuels d'histoire. A la maison, peut-être, et encore je crois que les premiers immigrés des années 60 et 70 n'étaient absolument pas dans l'optique d'élever leurs enfants contre la France.

Dans la musique rap peut-être, mais encore une fois la musique rap ce n'est qu'une conséquence.

A la télé ? Là encore je ne pense pas avoir entendu qu'il fallait baiser la France, même si rappeler le passé de la France dans certains débats et documentaires que je doute que ces jeunes aient un jour visionné au moins une fois peut avoir été mal interprété.

Je pose la question, je ne sais pas.

 

Link to comment

Les nazis américains ne le deviennent pas en regardant la télé. Mais ils le deviennent quand même. 

 

 Certes, on apprend pas "nique la France" dans les écoles. Mais on y apprend que le blanc a colonisé, réduit en esclavage des non-blancs. Et cela sans aucune nuance. Je doute qu'on parle de l'esclavagisme massif des noirs par les arabes, de la colonisation musulmane sur les berbères et du coût de la colonisation pour les blancs, etc, etc et on apprend aussi que si les pays africains sont dans la merde, c'est parce que les blancs ont pillé l'Afrique. Tout comme on y apprend le racisme institutionnel et autres. 

 Tout ça fait naître du ressentiment, et une colère. Et le pire, c'est que c'est tout à fait légitime présenté comme ça. 

 

 De la même manière, on y apprend pas l'antisémitisme, mais enseigner la Shoah est devenu compliqué. Sans doute car on apprend dans les médias et autres qu'Israël tue "nos frères palestiniens". Et qu'il faut bien trouver une explication au fait qu'une autre minorité - encore plus minoritaire - avec un tout petit pays, arrive aussi bien à s'en sortir par rapport à "nous". Pourquoi le racisme institutionnel ne les arrête "eux" ? Pourquoi des siècles de persécutions ne les a pas réduits à la pauvreté "eux" ? 

 

 Une fois ceci introduit dans le cerveau, les élèves grandissent. Et vont chercher des explications à leur question. Internet est là pour ça. Et tout comme les nazis. Ils trouvent. 

 

 

Link to comment

 Certes, on apprend pas "nique la France" dans les écoles. Mais on y apprend que le blanc a colonisé, réduit en esclavage des non-blancs. Et cela sans aucune nuance.

Je me rappelle surtout avoir étudié la décolonisation, beaucoup moins la colonisation. Avec certes un manque de nuance, mais pas non plus de gros mensonges historiques, et c'était quand même qu'une petite partie du programme.

Je doute qu'on parle de l'esclavagisme massif des noirs par les arabes, de la colonisation musulmane sur les berbères

Ca ne fait pas partie de l'Histoire de France non plus, ni des grandes tendances historiques en Occident. On ne l'étudiait pas non plus avant mai 68 ou le front populaire.

et du coût de la colonisation pour les blancs,

Je l'ai étudié moi ça par contre en cours.

et on apprend aussi que si les pays africains sont dans la merde, c'est parce que les blancs ont pillé l'Afrique.

Ca doit dépendre des profs, est-ce dans les manuels d'Histoire?

Tout comme on y apprend le racisme institutionnel et autres. 

Mmmhh, concrètement ça veut dire?


 De la même manière, on y apprend pas l'antisémitisme, mais enseigner la Shoah est devenu compliqué. Sans doute car on apprend dans les médias et autres qu'Israël tue "nos frères palestiniens". Et qu'il faut bien trouver une explication au fait qu'une autre minorité - encore plus minoritaire - avec un tout petit pays, arrive aussi bien à s'en sortir par rapport à "nous". Pourquoi le racisme institutionnel ne les arrête "eux" ? Pourquoi des siècles de persécutions ne les a pas réduits à la pauvreté "eux" ? 
 

La shoah reste enseignée tout de même. Et ça n'a rien à voir avec l'anti-Francisme ou l'anti-occidentalisme, mais plus l'antisémitisme.

Il doit y avoir d'autres raisons je pense.

Link to comment
Il y a 2 heures, Tremendo a dit :

Mais j'aimerais savoir sincèrement où ils ont entendu qu'il fallait détester l'Occident. Je pose juste la question, aucune polémique de ma part.

L'occident je ne sais pas, la France c'est au départ en famille. Prenons un seul exemple. Que sont devenus les militants du MNA, qui ont lutté contre le colonisateur puis se sont retrouvés purgés par le FLN ? Réfugiés en France après s'être battus idéologiquement et militairement contre elle, ils n'ont pas laissé leurs idées de l'autre côté de la Méditerranée.

Link to comment

Alors que l'enquête commence, la police catalane de Barcelone et le pouvoir central de Madrid se tapent dans la gueule.
Lamentable.

Alors que le ministre de l'Intérieur a annoncé que la cellule djihadiste était démantelée, tout le monde n'est pas aussi affirmatif. Notamment du côté de la police catalane, dont un porte-parole confie ne pas pouvoir «démentir ou confirmer le gouvernement» «Nous ferons savoir lorsque nous considérerons que la cellule aura été démantelée.»


De la même manière, un responsable du gouvernement catalan affirme que la cellule n'est pas démantelée car «il reste deux ou trois personnes à interpeller».



Et pendant ce temps, après chaque attentat, dans toutes les émissions télé qui parlent de ça, on entend toujours des incantations pour EXIGER une vraie collaboration entre les pays de l'UE pour la lutte contre le terrorisme.

Link to comment
Il y a 3 heures, Tremendo a dit :

A la maison, peut-être, et encore je crois que les premiers immigrés des années 60 et 70 n'étaient absolument pas dans l'optique d'élever leurs enfants contre la France.

 

Jette un œil aux recensions de l'autobiographie de Magyd Cherfi parue il y a quelques mois ;).

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...